AirPlay 2, HomePod, multiroom et Sonos

AirPlay 2 va-t-il faire trembler Sonos

L’Apple HomePod présenté cette semaine fait beaucoup parler de lui. Certains hésitent, le point de vue des articles également : est-ce un assistant vocal ou une enceinte connectée ?  C’est clairement une combinaison des deux grâce à l’apport du nouveau protocole AirPlay 2 qui vise à faire du multiroom Apple en multi-sources. [Edit du 05/10/17] Sonos m’a fait mentir, erreur de prévision : les enceintes Sonos à venir seront bien compatibles AirPlay 2 ! Comme la Sonos Play ONE, lire ici Sonos One, Google Home Max, Dynaudio Music : les enceintes connectées de la semaine  

Assistant vocal ou enceinte connectée ?

Amazon Echo, le concurrent principal, est vu comme un assistant vocal et moins comme une enceinte même si cela fait partie de ses attributions. L’autre concurrent, Google Home, appuie un peu plus sur la partie audio grâce à l’intégration du protocole de diffusion multiroom maison Chromecast.

usages assistant vocal US 2017
Source : comScore & @Statista_FR

D’après les études régulières sur les usages de ces assistants, on sait que l’un des principaux est l’écoute de la musique. Il serait en effet dommage de ne pas tirer partie des haut-parleurs intégrés à ces produits autrement que pour écouter la météo du jour ou les résultats sportifs. Apple a donc décidé de mettre en avant la fonctionnalité audio de son assistant vocal ainsi que son équipement technique. C’est d’ailleurs par la partie audio que débute la page dédiée au produit ! Le HomePod contient sept tweeters accompagnés d’un haut-parleur de grave de 10 centimètre de diamètre à longue excursion pour reproduire au mieux les basses fréquences.

Apple HomePod intérieur
L’Apple HomePod vu de l’intérieur

Apple annonce également une adaptation du rendu sonore à la pièce grâce à une analyse effectuée par les micros intégrés. C’est ce que propose déjà Sonos avec Trueplay. HomePod est capable de modifier la façon de diffuser un programme sonore en détachant les voix et les instruments pour mieux remplir la pièce tout en améliorant l’intelligibilité. Mais le plus important dans cette orientation clairement sonore, c’est la disponibilité dans quelques mois du protocole de diffusion audio en réseau AirPlay dans sa version 2.

AirPlay version 2 passe au multiroom

Le protocole de diffusion audio via le réseau créé par Apple existe depuis 2010 sur les appareils de la marque, et il a été rapidement repris ensuite par de nombreux produits tiers. AirPlay est propriétaire mais Apple a accordé et largement distribué sa licence. L’usage est simple : depuis une application sur Mac/PC, iTunes principalement, une app mobile compatible, ou un appareil Apple, on peut sélectionner un diffuseur équipé d’AirPlay.

apple tv 4 airport express
Apple TV 4 (audio/vidéo) & Airport Express (audio), compatibles AirPlay

AirPlay premier du nom est capable de faire du multi-room mono-source. C’est-à-dire que l’on peut diffuser un seul morceau à la fois vers un ou plusieurs diffuseurs. En multiroom complet, on peut diffuser plusieurs sources simultanément vers un ou plusieurs diffuseurs. C’est comme cela que fonctionnent les produits Sonos, Yamaha MusicCast, Denon/Marantz HEOS, Bluesound, Bose, B&O, pour ne citer que les plus importants du marché.

airplay 2 screenshot
Airplay 2, multiroom en fonction

Avec AirPlay 2, on gagne donc une fonctionnalité importante qui va permettre au multiroom Apple de rivaliser avec les acteurs en place. Le visuel ci-dessus illustre comment va se gérer le multiroom : on voit deux zones (bedroom & kitchen+living room) et un morceau différent en lecture dans chacune d’elle.

AirPlay 2 dans l’écosystème Apple

AirPlay 2 sera disponible dans iOS 11 puisque le contrôle que l’on voit dans la capture d’écran précédente s’effectue depuis un iPhone ou un iPad. L’Apple TV sera également compatible. airplay 2 logo icon Le HomePod intégrera le moteur HomeKit afin de servir de hub domotique pour tous les équipements compatibles. Le contrôle de la musique, et donc des enceintes compatibles AirPlay 2, est également intégré à HomeKit. Cela permet d’imaginer des scénarios tels que « arrivée à la maison » qui allume la lumière et lance la musique dans le salon, ou « tout éteindre » qui éteint tous les équipements connectés, musique comprise.

AirPlay 2 et la concurrence

Sonos et les autres acteurs majeurs du multiroom doivent-ils avoir peur d’AirPlay 2 ? Visiblement, excepté Sonos, la plupart préfèrent jouer le jeu et intégrer AirPlay 2 à leurs produits. Apple a présenté une première liste d’utilisateurs tiers du protocole comme Denon/Marantz (HEOS), Bluesound, Bose et Bang & Olufsen.

airplay 2 partners
Les premiers partenaires AirPlay 2

Ces marques sont les plus actives dans le domaine du multiroom ! Il ne manque plus que Yamaha (MusicCast) et Sonos dans cette liste. Yamaha étant actuellement compatible AirPlay, il n’y a pas de raison qu’ils ne passent pas à terme à AirPlay 2. Utiliser AirPlay 2 signifie deux choses importantes :

  1. la gestion du multiroom ne se fera plus forcément depuis l’app du fabricant listé ci-dessus mais directement depuis le tableau de bord de l’iPhone
  2. tous les produits de toutes ces marques deviennent compatibles entre eux ; une enceinte B&O dans le salon, une Denon dans la cuisine, une Bose dans la salle de bains…

Dans les deux cas, ces fabricants perdent un peu, voire beaucoup la main sur leurs clients. C’est le rêve des utilisateurs, mais pas forcément celui des fabricants ! Sonos a soigneusement évité cette situation depuis sa création en n’intégrant pas officiellement de protocole « partagé » comme AirPlay ou Chromecast.

Il manque une app AirPlay 2

Il faut rappeler que AirPlay n’a pas d’application dédiée. C’est à l’intérieur de l’app Apple Music ou Deezer, par exemple, que l’on appuie sur la petite icône pour partager la musique sur un ou plusieurs diffuseurs compatibles AirPlay. A ce stade des informations connues à propos d’AirPlay 2, il ne semble pas y avoir d’app dédiée qui rassemble toutes les sources musicales comme le propose Sonos ou ses concurrents disposant d’un protocole multiroom propriétaire.

sonos app menu services
App Sonos : un choix important de sources audio

Avec Sonos, l’app donne accès à sa bibliothèque musicale, aux radios web et aux services de streaming sur abonnement. On sélectionne un morceau, une playlist, une radio et on décide vers quelle(s) enceinte(s) l’envoyer. Depuis la même app, on va pouvoir sélectionner un morceau différent pour une enceinte dans une autre pièce ou bien grouper les zones. Pour l’instant, AirPlay 2 ne propose rien de semblable. Par exemple, je suis dans Apple Music, je partage la musique vers une autre pièce. Dans une troisième pièce, je veux écouter une radio web via TuneIn ou bien la musique stockée sur mon serveur personnel (NAS), je dois alors passer par une deuxième ou une troisième app différente…

Pourquoi Sonos va ajouter AirPlay 2 à ses produits ?

Ce paragraphe a été mis à jour après l’annonce le 04/10/17 par Sonos de son ralliement à AirPlay 2. AirPlay 2 est parfait si vous n’utilisez qu’Apple Music, ou un seul autre service de streaming éventuellement compatible. Mais il ne semble pas être capable de pouvoir partager sa bibliothèque locale, et encore moins une source externe tel que la TV ou une platine vinyle. C’est sur ce point important que les acteurs du multiroom comme Sonos gardent la main !

Mais quels seraient les avantages d’une association Sonos AirPlay 2 ? Pouvoir piloter ses enceintes Sonos directement depuis la barre de menu d’un Mac ou depuis le lanceur rapide un iPhone ou d’un iPad. C’est déjà pas mal ! Cela permet surtout à Sonos d’assoir sa légitimité dans le monde du multiroom. Ce marché en pleine ébullition voit se multiplier les acteurs au fil du temps. Tous les spécialistes de la HiFi ont maintenant leur enceinte sans fil. Sonos est le leader historique du marché. Pour conserver cette place, la marque doit continuer à se développer et à innover. La voie choisie est celle de l’ouverture totale et de la multi compatibilité. Sonos est compatible Alexa maintenant, Apple Siri et Google Assistant en 2018. Si on veut une enceinte sans fil compatible avec tous les assistants vocaux, il n’y en a qu’une, c’est Sonos. Sonos propose pas loin d’une centaine de services musicaux, gratuits ou sur abonnement. Si on veut une enceinte sans fil compatible avec tous ses services musicaux favoris, il n’y en a qu’une, c’est Sonos. Sonos à ouvert son API pour travailler avec des acteurs de la domotique (Crestron, Control4, Lutron…), des services autour de la musique et maintenant du multiroom universel (AirPlay 2). Si on cherche une enceinte compatible avec tout, c’est une nouvelle fois Sonos qu’il faut choisir. La marque Sonos a donc pour elle l’ancienneté, l’image et la qualité des produits. Elle a maintenant la multi compatibilité qui permet à l’utilisateur devant le rayon de ne pas réfléchir trop longtemps : quel modèle est compatible avec tout ce que je possède ou utilise déjà ? Sonos ! C’est bien le créneau choisi par Sonos, et il était donc logique qu’AirPlay 2 en fasse partie. homepod  

AirPlay 2 : du multiroom encore limité

Les usages et les habitudes des utilisateurs sont plus importants que la technique : si vous avez l’habitude d’écouter des sources diverses, AirPlay 2 ne sera peut-être pas la solution tant attendue. Si vous n’utilisez habituellement qu’un seul service de streaming, comme Apple Music, alors vous pourrez bientôt profiter du multi-room multi-sources, en pouvant choisir parmi une large offre d’enceintes connectées à tous les prix, HomePod en tête si vous souhaitez ajouter l’intelligence et la voix à la musique. Si vous accédez régulièrement à différentes sources musicales (NAS, radios, différents services de streaming, vinyle…), vous pouvez pour l’instant rester sur votre système Sonos, HEOS ou MusicCast !

– – –

Sources :

Avec HomePod, Apple met l’accent sur le son (et pas sur Siri) – 20 Minutes

HomePod, ou comment Apple compte réinventer la musique domestique – Les Numériques

WWDC 2017 : Apple dévoile HomePod, une enceinte connectée maison – BeGeek

HomePod : l’enceinte Siri d’Apple sera acousticienne, musicologue, multiroom AirPlay 2 et parlera aux objets – On-mag.fr

Apple’s AirPlay 2 brings multi-room audio streaming to HomeKit and beyond – Techcrunch

Apple introduces AirPlay 2 with multiroom support – CNET

Apple announces AirPlay 2, brings speaker support to HomeKit – The Verge

Apple AirPlay 2 adds whole-home audio for speakers – TechHive Apple HomePod: Price, release date, specs and everything you need to know – Pocket-lint

Apple unveils $349 HomePod, its answer to the Amazon Echo – VentureBeat

EnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer

6 commentaires

  1. Il va y avoir un très gros marché de Sonos d’occasion! Et c’est une bonne chose, parce qu’un tas de gens vont pouvoir accéder à des systèmes multiroom pour pas cher.
    Ca va faire bouger les choses puissamment, tous les gens que je connais vont acheter ce truc d’Apple, même s’ils ont déjà du Sonos.

  2. Merci Bruno d’ouvrir la discussion. Il y a effectivement le cas des fans d’Apple que je n’ai pas détaillé :
    – ceux qui vont acheter un ou plusieurs HomePod dès sa sortie et revendre tous leurs Sonos
    – ceux qui vont acheter un seul HomePod et qui vont insister pour pouvoir réutiliser leurs Sonos existants en AirPlay 2 😉

  3. Possédant 5 sonos et une maison domotisée, je reste (pour linstant) pro sonos. Mais pour moi (je ne t’ai pas vu en parler) il manque le micro sur les sonos. Et ça, ça peut faire basculer qq déjà Apple fan boys de sonos vers Apple.

  4. @Enr37

    Le dernier PLAY:5 possède un micro dont l’utilisation n’a pas encore été activée. 🙂

    Je ne pense pas que Sonos se positionne sur le contrôle vocal direct, mais qu’ils vont laisser cela aux spécialistes que sont Amazon, Google et maintenant Apple. 1, 2 ou même 3 micros placés derrière la grille d’un PLAY:5 ne peut pas rivaliser avec 7 ou 8 micros positionnés de façon circulaire sur l’Echo, le Home ou le HomePod.

    Rien n’empêche d’acquérir un assistant vocal pour piloter ses Sonos, sans qu’il y ait besoin de faire du multiroom entre l’assistant et les Sonos.

    Il est vrai que pour ceux qui partent de zéro, sans enceinte connecté ni assistant vocal, la question de rassembler les deux en un seul produit peut se poser !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *