AirPlay et Spotify Connect sur des enceintes B&O vintage

A travers son antenne Create, Bang & Olufsen s’est associé à Hifiberry afin de proposer une carte visant à mettre à jour ses enceintes le plus anciennes. Cette carte BeoCreate renferme quatre canaux d’amplification, répartis en 2×30 Watts et 2×60 Watts, au prix ultra compétitif de 159 €.
Elle est totalement autonome avec une entrée et une sortie optique, reposant sur une alimentation externe 12-24V. C’est déjà une première étape pour remplacer une vieille carte d’amplification intégrées à des enceintes actives.
Cette carte peut se voir complétée par un Raspberry Pi afin de rendre l’enceinte connectée. B&O met à disposition une image disque qui donnera accès aux fonctions classiquement attendues : WiFi, Bluetooth, AirPlay, Spotify Connect. On peut alternativement installer n’importe quelle autre application de contrôle ou de diffusion de la musique.
L’équipe de B&O Create a annoncé travailler avec les équipes internes des produits connectés afin que cette carte puisse être vue comme une enceinte multiroom supplémentaire dans un système B&O existant. Elle pourrait donc être pilotée directement depuis l’app B&O.
C’est très intéressant de voir comment un fabricant décide de lutter contre l’obsolescence en proposant de mettre à jour des enceintes qui ont aujourd’hui 30 ou 40 ans. On trouve d’ailleurs les tutoriels détaillés pour les modèles Beovox CX sur le site dédié.
Cela permet à B&O de montrer que des enceintes qui dorment dans un placard peuvent être remises au goût du jour. Mais aussi que de nouveaux clients peuvent rentrer dans la marque à partir d’enceintes d’occasion à très bas prix, pour investir peut-être plus tard dans des modèles plus récents. Et puis n’oublions l’image positive que cela renvoie de la marque, à l’heure des produits connectés trop vite obsolètes.
Source : CEPro Europe

2 commentaires

  1. Oui tout a fait cela peut fonctionner avec n’importe quelle enceinte avec le benol suivant: comme on peut le voir sur le tutorial de HifiBerry, l’objectif est d’utiliser le DSP Sharc de la carte pour mettre en place un filtrage actif, la carte ne sert pas que de DAC/Ampli. L’idee est de gerer aussi un xover pour alimenter les HP Grave et Aigus separement (enceintes 2 voix) c’est pour cela que le produit a 4 amplis (2×30 pour le haut du spectre et 2×60 pour les graves). (PS: Elle sert a quoi la 5eme sortie sur le cote ?)
    Ainsi, HifiBerry/BO doit proposer le support specifiques des enceintes au sens large afin d’implementer le filtrage active (via le DSP qui est configurable) afin de correspondre aux specificites techniques des CX50/100. Creer un filtre n’est pas une chose simple car on doit tenir compte d’autres parametres comme la phase etc… et des specificites du Chassis et des Hauts-Parleurs dont la reponse n’est jamais plate bref ce n’est pas juste une histoire de frequences de coupures (1 ou 2 suivant le nombre de voix) ! Pour conclure la demarche est louable et interessante pour apprendre sur la conception des filtres d’enceintes par contre partir sur ce produit pour une utilisation en dehors des enceintes supportées par Hifiberry pour le moment (CX50 et 100 puis RL2000 et 6000) me semble aventureux sauf a savoir précisément ce que l’on fait. Cela étant dit, on peut esperer que le projet (opensource) soit pris en main par la communaute qui pourrait mettre en ligne un certain nombre de filtre DSP pour differentes enceintes, autres que celle de BO. Donc a 150euros je dirais wait and see sauf besoin educatif ou si vous avez deja des BO CX que vous souhaitez faire rentrer dans le 21eme siecle, d’autant qu’avec une raspberry a 30euros on a acces a tous les softs de gestion de bibliotheque (dont Roon) et la ca peut devenir franchement interessant si la qualite de la carte est au rendez-vous…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *