Comparatif HEOS – Sonos – MusicCast : trois enceintes sans fil autour de 200 €

Comparatif Sonos HEOS MusicCast, trois enceintes multiroom autour de 200 €

Le choix en termes d’enceintes sans fil est de plus en plus important. A côté des acteurs spécialistes du domaine, la plupart des acteurs de la HiFi classiques sont entrés dans le jeu avec leurs propres gammes. Si bien que l’on peut se retrouver perdu face à l’étendue de l’offre. J’ai comparé ici trois des acteurs les plus importants que sont HEOS, Sonos et MusicCast. Alors, qui a l’enceinte sans fil qu’il vous faut ?

 

HEOS vs Sonos vs MusicCast

Evidemment, il y a bien d’autres modèles qui auraient pu rentrer dans ce comparatif. Ils feront l’objet d’autres articles à venir sur multiroom.fr. Je vous parlerai bientôt des modèles Bose et Sony par exemple.

En attendant je me suis intéressé à trois autres fabricants majeurs, et à leur modèle autour de 200 € :

  • Denon HEOS 1 HS2 – 249 €
  • Sonos Play ONE – 229 €
  • Yamaha MusicCast WX-010 – 199 €

Ces enceintes WiFi se situent dans une fourchette de tarif assez proche, tout autant que leur format physique, comme vous pouvez le voir sur le visuel en illustration de ce comparatif.

comparatif heos sonos musiccast packaging

 

Format et équipement

Découverte

Les Denon et Yamaha sont livrées dans des emballages classiques. La Yamaha n’a que son câble d’alimentation et sa notice. La Denon ajoute un câble réseau et un câble mini-jack vers mini-jack nécessaire à l’appairage, je vais y revenir. La Sonos bénéficie d’une présentation plus recherchée, avec un design spécifique de la double boite. Cette boite noire stylisée que vous voyez en photo ci-dessus renferme un second carton plus classique avec l’enceinte (livrée avec un câble réseau). Entre les deux, un dépliant fait la promotion du contrôle vocal spécifique à la Play ONE.

Encombrement

A 2 ou 3 centimètres près, les trois enceintes présentent des dimensions assez semblables. Ce n’est pas sur ce critère que vous pourrez les départager.

  • HEOS 1 : 189 x 129 x 128 mm / 1,4 kg
  • Play ONE : 161,45 x 119,7 x 119,7 mm / 1,85 kg
  • MusicCast WX-010 : 160 x 120 x 130 mm / 1,7 kg

Elles ont toutes un format compact qui permet de les poser quasiment n’importe où, sur une étagère comme sur une table de nuit. La Yamaha et la Denon ont un pas de vis à l’arrière pour un support mural. La Sonos possédait ce pas de vis sur la version précédente (Play:1) qu’elle a perdu sur cette nouvelle version ONE.

Les Sonos et Yamaha ont une alimentation intégrée, et donc une sortie sur prise de courant 2 pôles classique. La Denon a elle un bloc d’alimentation séparé, mais aussi un câble d’alimentation beaucoup plus long.

comparatif heos sonos musiccast side

Connectique et connexions

Les trois enceintes sont sans fil, mais elles ont tout de même une prise réseau. La Sonos et la Yamaha n’ont aucune entrée pour des sources externes, tandis que la Denon est bien plus ouverte de ce côté avec une entrée auxiliaire sur prise mini jack et une prise USB.

  • Denon HEOS 1 : WiFi, Bluetooth, entrée analogique, port USB
  • Sonos Play ONE : WiFi
  • Yamaha MusicCast WX-010 : WiFi, Bluetooth, AirPlay

La Yamaha et la Denon ont toutes les deux le Bluetooth, alors que c’est un manque récurrent sur toute la gamme Sonos. La Yamaha ajoute en plus AirPlay, bien pratique dans un environnement Apple.

denon heos 1 hs2 connexions

sonos play one connexions

yamaha musiccast WX-010 connexions

Commandes

Les trois modèles ont des touches de commande sur le dessus, bien pratiques pour commander le volume rapidement. Le reste des touches est différent pour chaque enceinte :

  • Denon HEOS 1 : volume +/-, sourdine
  • Sonos Play ONE : volume +/-, morceau précédent/suivant, play/pause, micro allumé/éteint
  • Yamaha MusicCast WX-010 : volume +/-, play/pause, « connect » (on/off & appairage)

Chaque enceinte a son bouton d’appairage. Sur la Denon, il y en a même deux, un pour le WiFi, un pour le Bluetooth, tous deux à l’arrière. Sur la Sonos, il se trouve aussi à l’arrière. Enfin sur la Yamaha, c’est le bouton « connect » sur le dessus sur lequel il faut laisser le doigt appuyé quelques secondes.

Un voyant blanc sur le dessus chez Sonos et Yamaha, et un voyant bleu à la base de l’enceinte chez Denon permettent de savoir que l’enceinte est bien active.

comparatif heos sonos musiccast top

sonos play one commands

yamaha musiccast WX-010 commands

Haut-parleurs

Dans des formats d’enceintes aussi compacts, les haut-parleurs embarqués sont eux aussi forcément de taille modeste. On verra plus loin comment chaque fabricant a su tirer le meilleur de cette contrainte.

  • Denon HEOS 1 : 1 médium + 1 tweeter
  • Sonos Play ONE : 1 médium + 1 tweeter
  • Yamaha MusicCast WX-010 : 1 médium + 1 tweeter + 2 radiateurs passifs

En façade, les trois enceintes proposent la même configuration avec un tweeter surmontant un haut-parleur de médium/grave. La Yamaha est la seule à inclure en plus deux radiateurs passifs, un sur chaque côté, destinés à renforcer les basses.

comparatif heos sonos musiccast front

 

Applications mobiles

Avec les enceintes sans fil, l’application mobile est au moins aussi importante que la qualité des enceintes. C’est l’application que l’on va utiliser, pour installer l’enceinte et pour l’utiliser au quotidien. Idéalement, on n’a même plus besoin de toucher à l’enceinte. L’application qui permet de piloter les enceintes doit donc être performante. Pour les trois enceintes, l’application est disponible aussi bien chez iOS que chez Android.

comparatif heos sonos musiccast apps icons

La procédure d’installation est différente pour les trois enceintes, mais elle n’en reste pas moins aussi simple dans tous les cas.

Notez qu’à l’issue de l’installation, chaque enceinte a eu besoin d’effectuer une mise à jour pour récupérer le dernier logiciel interne.

Appairage HEOS

La phase d’appairage nécessite de raccorder un câble mini jack entre l’enceinte et le smartphone. C’est peu courant comme méthode, mais ça évite tout problème de connexion réseau. Les étapes sont simples : branchement du câble, mot de passe WiFi, nommage de l’enceinte, on retire le câble et c’est terminé.

HEOS app install
Procédure d’appairage d’une enceinte Denon HEOS 1 HS2 depuis l’app mobile

Appairage Sonos

Côté Sonos, pas besoin de câble. Dans mon cas, nul besoin de taper de mot de passe, la Play ONE est repérée par le réseau Sonos existant. L’application propose donc automatiquement la nouvelle enceinte a proximité. Il y a juste à appuyer sur le bouton d’appairage, à nommer l’enceinte et c’est terminé. Par contre, si c’est la première enceinte Sonos que vous installez, il faudra la connecter classiquement à votre réseau WiFi.

Sonos app install
Procédure d’appairage d’une enceinte Sonos Play ONE depuis l’app mobile

Appairage MusicCast

L’appairage avec l’enceinte Yamaha est le plus classique. On met l’enceinte en mode apprentissage en appuyant sur son bouton « Connect ». Elle se met alors en mode point d’accès WiFi, point d’accès auquel il faut se connecter pour lui transmettre le nom du réseau et le mot de passe dont elle a besoin. Une fois cela fait, l’enceinte quitte son mode point d’accès et se connecte à votre WiFi. On la nomme et c’est terminé.

MusicCast app install
Procédure d’appairage d’une enceinte Yamaha MusicCast WX-010 depuis l’app mobile

Utilisation au quotidien

Il n’y a pas de révolution dans la gestion de sa musique depuis une application mobile, les trois applications sont donc assez semblables dans leurs usages.

La page d’accueil de l’app HEOS liste les différents services, les entrées et les autres sources de musique. Le bouton favori est tout en bas. La barre de menu en bas permet de changer de pièce et d’afficher le morceau en cours d’écoute. La roue crantée en haut à gauche donne accès aux paramètres.

Sur l’app Sonos, la page d’accueil présente les favoris. Le menu en bas permet de naviguer dans les autres parties : sources musicales, changer de pièce, rechercher et paramètres.

Enfin, l’app MusicCast démarre sur la sélection de la zone. Après en avoir choisi une l’écran d’accueil dédié à la zone est découpé en deux : la partie du haut est dédiée aux favoris, tandis qu’on retrouve en-dessous les services musicaux et autres sources. La barre du bas donne accès au morceau en cours. Les paramètres sont accessibles uniquement depuis la page de sélection de la pièce.

comparatif heos sonos musiccast home
Page d’accueil des trois applications : Services et sources musicales pour HEOS, favoris pour Sonos, pièces pour MusicCast

En mode lecture, l’écran permettant de piloter la musique a comme un air de famille entre les trois applications. On a la jaquette en bonne place qui prend environ la moitié de l’espace. Le temps qui défile se trouve juste en-dessous de la jaquette. Le placement des boutons play/pause, précédent, suivant, mute et le contrôle du volume est à peu près identique. Beaucoup d’autres fonctionnalités sont communes comme la gestion des pièces, l’affichage de la liste de lecture, etc.

Intéressons-nous maintenant aux différences :

  • dans le cas précis de Deezer, Sonos a placé les « coeurs » bien visibles, il faut aller dans un sous-menu sur HEOS et MusicCast
  • Sonos et HEOS permettent de naviguer dans le morceau en faisant glisser la ligne de temps, ce n’est pas possible sur MusicCast
  • on peut régler le rendu sonore directement depuis cet écran sur HEOS et MusicCast, alors qu’il faut se rendre dans les paramètres de l’app sur Sonos
  • MusicCast est la seule application à afficher clairement la qualité audio en cours (PCM 44.1 kHz dans le cas précis ci-dessous)
comparatif heos sonos musiccast lecture
L’écran de lecture des applications HEOS, Sonos et MusicCast

Une fois que l’on a trouvé ses marques, l’utilisation au quotidien est semblable entre les trois applications.

Services musicaux

Le petit tableau suivant va vous permettre de comparer les services musicaux accessibles avec chacune de ces enceintes. C’est la Sonos qui est la mieux fournie, c’est l’un des points forts de la marque.

HEOSSonosMusicCast
DeezerXXX
Spotify (intégré)X
Spotify ConnectXXX
QobuzXX
TIDALXXX
Amazon MusicXX
Google Play MusicX
Apple MusicX
NapsterXXX
SoundCloudX
Mood MixXX

Seul Sonos a intégré complètement Spotify dans son app. Pour les deux autres, si l’on sélectionne Spotify, on est renvoyé directement sur l’app Spotify, pour passer directement en mode Spotify Connect.

La logique de navigation avec les autres services est légèrement différente d’une app à une autre, et encore différente par rapport aux apps d’origine, comme nous l’avons vu avec l’exemple de Deezer. Malgré tout, on ne rencontre aucune difficulté à l’usage.

Sources musicales

Les trois enceintes ont accès à toutes les radios web. HEOS et Sonos passent par TuneIn, rien n’est indiqué chez MusicCast.

Elles peuvent également toutes lire le contenu de la musique dans le smartphone ou la tablette qui sert à les commander.

Elles savent aussi accéder aux partages réseau comme un NAS. Il y a ici une différence notable à l’avantage d’HEOS et de Sonos : un moteur de recherche permet de retrouver un morceau, un album, un artiste, un genre, etc. Avec MusicCast, il n’y a pas de moteur de recherche, on doit faire défiler toute sa bibliothèque. Autant dire que lorsque l’on a plusieurs milliers de morceaux stockés, c’est très pénible à utiliser…

comparatif heos sonos musiccast bibliotheque
Gestion de la bibliothèque sur HEOS, Sonos et MusicCast, avec l’absence de moteur de recherche pour cette dernière

Cependant, même si HEOS permet de rechercher dans la bibliothèque, on s’aperçoit que l’enceinte ne la mémorise pas. Dès que l’on quitte et que l’on revient dans la bibliothèque, elle est ré-indexée, ce qui prend du temps à chaque fois. Sonos gère bien mieux cette partie, indexe et mémorise la bibliothèque une fois par jour. L’accès est donc immédiat.

La tendance étant au tout dématérialisé, on peut comprendre que la bibliothèque de fichiers personnels stockée en local ne soit pas une fonction prioritaire face aux services musicaux en ligne !

Rappelons que les Denon et Yamaha ont également toutes deux le Bluetooth. La Yamaha a l’AirPlay en plus. La Denon à une entrée auxiliaire et un port USB. La Sonos ne propose rien de tout ça.

Playlists et favoris

Les trois systèmes proposent cette même gestion de ses morceaux favoris :

  • Favoris : un morceau seul ou une station de radio
  • Playlist : un ensemble de morceaux provenant de sources différentes

Depuis l’écran de lecture, on a accès à un sous-menu qui permet d’ajouter le morceau en cours d’écoute dans une playlist ou en favori. Bien sûr, avec Spotify Connect, on ne peut pas ajouter les morceaux provenant de Spotify dans des playlists. Cependant, MusicCast laisse quand même ajouter un morceau provenant de Spotify en favori quand cela reste impossible chez HEOS.

Dans tous les autres cas, on peut bien créer des playlists mixtes avec des morceaux provenant de sa bibliothèque musicale et de Deezer par exemple.

 

Multiroom & home cinema

HEOS, Sonos et MusicCast sont des protocoles propriétaires de diffusion audio multi pièces. Ces enceintes sans fil peuvent donc être associées avec d’autres modèles, identiques ou plus gros pour sonoriser toute sa maison.

Les HEOS 1, Play One et WX-010 étant de petits modèles monophoniques, il est tout à fait possible de les associer en paire stéréo. L’une jouera le signal gauche, et l’autre le signal droit.

Il est également possible d’utiliser les HEOS 1 et Play ONE en voies surround d’un système home cinema à partir d’une barre de son du même fabricant.

Enfin, les protocoles HEOS et MusicCast étant intégrés dans les amplificateurs home cinema Denon/Marantz et Yamaha, il est possible de récupérer le son des sources vidéo reliées à l’ampli (TV, jeu vidéo, etc.) sur ces petites enceintes positionnées dans d’autres pièces.

 

Autres fonctionnalités

Chacune des ces enceinte a une fonctionnalité en plus que les autres n’ont pas. A vous de voir si cela peut faire pencher la balance vers l’une ou l’autre selon vos besoins.

La batterie en option de la HEOS 1

La Denon HEOS 1 HS2 peut recevoir en option un socle renfermant une batterie. Avec 6 heures d’autonomie, elle est idéale pour transformer cette enceinte en version nomade. Denon livre même un cache en caoutchouc qui vient recouvrir toute la connectique à l’arrière. Ainsi, l’enceinte utilisée dehors sera même résistante aux éclaboussures.

HEOS 1 HS2 go pack
La batterie HEOS 1 Go Pack avec affichage de l’autonomie restante via 4 LEDS

L’assistant vocal de la Play ONE

La Sonos Play ONE intègre plusieurs microphones afin de jouer le rôle d’assistant vocal. Elle intègre dès aujourd’hui Alexa d’Amazon, même si celui-ci n’est pas disponible en France ni en français. Dans quelques mois, Sonos laissera le choix entre Alexa, Google Assistant et Apple Siri, soit les trois assistants majeurs du marché. Grâce à cette fonctionnalité, on peut demander à la ONE quel morceau on veut écouter, modifier le niveau du volume, etc.

Sonos app alexa
Procédure d’association de l’enceinte Sonos Play ONE à l’assistant vocal Alexa d’Amazon

La transmission Bluetooth de la WX-010

La Yamaha MusicCast WX-010 est une enceinte Bluetooth, qui peut donc recevoir la musique provenant d’une autre source. Mais elle est aussi un émetteur Bluetooth. A n’importe quel moment, on peut décider depuis l’app de renvoyer la musique vers une autre enceinte Bluetooth, ou plus idéalement vers un casque pour passer sur une écoute personnelle. Très pratique !

MusicCast app bluetooth
Ce paramètre est accessible depuis l’écran de lecture en cours de l’app MusicCast

 

A l’écoute

L’écoute de ces trois enceintes a permis de se rendre compte que, malgré beaucoup de fonctionnalités identiques, elles avaient des signatures sonores totalement différentes.

Vous pouvez consulter la liste des formats de fichiers supportés par chacune d’elles. Sonos ne monte pas plus haut que 16 bits/48kHz (qualité CD), alors que HEOS et MusicCast supportent le Hi-Res Audio et montent jusqu’à 24 bits/192 kHz.

HEOSSonosMusicCast
MP3
320 kbps
16 bits @ 32/
44,1/48 kHz
320 kbps
16 bits @ 16/ 22.05/24/32/
44.1/48 kHz
320 kbps
16 bits @ 32/
44,1/48 kHz
WMA192 kbps
16 bits @ 32/
44,1/48 kHz
355 kbps
16 bits @ 16/ 22.05/24/32/
44.1/48 kHz
320 kbps
16 bits @ 32/
44,1/48 kHz
MPEG4/AAC320 kbps
16 bits @ 32/
44,1/48 kHz
320 kbps
16 bits @ 16/ 22.05/24/32/
44.1/48 kHz
320 kbps
16 bits @ 32/
44,1/48 kHz
OGG320 kbps
16 bits @ 16/ 22.05/24/32/
44.1/48 kHz
FLAC16/24 bits @
32/44,1/48 88,2/96/176,4 192 kHz
1411 kbps
16 bits @ 16/ 22.05/24/32/
44.1/48 kHz
16/24 bits @
32/44,1/48 88,2/96/176,4 192 kHz
M4A/ALAC16/24 bits @
32/44,1/48 88,2/96/176,4 192 kHz
1411 kbps
16 bits @ 16/ 22.05/24/32/
44.1/48 kHz
16/24 bits @
32/44,1/48 88,2/96/176,4 192 kHz
AIFF1411 kbps
16 bits @ 16/ 22.05/24/32/
44.1/48 kHz
16/24 bits @
32/44,1/48 88,2/96/176,4 192 kHz
WAV16/24 bits @
32/44,1/48 88,2/96/176,4 192 kHz
1411 kbps
16 bits @ 16/ 22.05/24/32/
44.1/48 kHz
16/24 bits @
32/44,1/48 88,2/96/176,4 192 kHz
DSD

La Denon est la plus droite, la plus HiFi. Tous les registres sont à leur place, rien ne dépasse. Cela peut paraître un peu froid au premier abord. Je conseille de jouer un petit peu avec les réglages audio de grave et d’aigu en les remontant chacun de quelques crans.

La Sonos est la plus dynamique, la plus percutante. Le grave reproduit est assez étonnant au regard de la taille de l’enceinte, même s’il n’est pas forcément fidèle à la réalité. Notons ici la présence du système de réglage audio automatique Trueplay propre à la marque. Une fois celui-ci effectué, le rendu est bien amélioré, avec une perception de l’ambiance accrue, comme si le son remplissait mieux l’espace.

La Yamaha est un peu le contraire de la Sonos. Elle est plus légère dans le grave, malgré la présence des deux radiateurs passifs, mais elle est plus prononcée dans le médium aigu. On obtient alors plus de précision, d’ambiance et de vie. On peut là aussi personnaliser le rendu avec des réglages agissant sur le grave, le médium et l’aigu. Un petit boost dans le grave ne lui fait pas de mal.

 

Le choix de multiroom.fr

L’installation est différente mais aussi simple avec les trois modèles. Le nombre de services musicaux différents va à l’avantage de Sonos, mais on a tout de même les principaux chez HEOS et MusicCast. Les possibilités de connectivités sont cette fois à l’avantage de la Denon (entrée analogique et USB) et de la Yamaha (AirPlay). L’ergonomie des applications mobiles est là aussi différente, mais lorsqu’on s’y est fait, aucune n’est vraiment meilleure qu’une autre.

Les trois modèles jouent très bien leur rôle pour remplir de musique une pièce de taille moyenne (15-20m2). Elles auront du mal à sonoriser une soirée, mais elles n’ont pas été conçues pour cela. Avec les réglages sonores neutres, la Denon HEOS 1 et la MusicCast WX-010 souffrent de la comparaison avec la Sonos Play ONE très démonstrative, surtout sur de l’EDM ou du rap. Cependant, ce rendu sonore typé peut ne pas plaire à tout le monde. Vous avez alors le choix entre deux alternatives, l’une plus HiFi (HEOS 1), l’autre plus vivante (WX-010).

Difficile de les départager tellement elles sont proches dans l’esprit tout en offrant des prestations différentes. Aucune des trois n’est suffisamment universelle pour pouvoir éclipser les deux autres. Mais s’il fallait faire un choix, je mets la Sonos Play ONE sur la première marche du podium pour ces trois raisons : le plus de services musicaux, l’assistant vocal et le rendu sonore qui tout de même devrait plaire au plus grand nombre.

 

comparatif heos sonos musiccast resultats

 

Denon
HEOS 1 HS2
Sonos
Play ONE
Yamaha
MusicCast WX-010
  • Compatibilité gamme home cinema Denon/Marantz
  • Plus grande offre de services musicaux
  • Compatibilité gamme home cinema Yamaha
  • Entrées auxiliaire et USB
  • Assistant vocal
  • Bluetooth émetteur & récepteur
  • Batterie en option (6h)
  • Réglages audio automatiques Trueplay
  • Compatible AirPlay
  • Rendu sonore neutre
  • Rendu sonore démonstratif
  • Rendu sonore montant
249 €229 €199 €
Denon Heos 1 HS2 Enceinte sans-fil Multiroom NoirSonos Play One avec contrôle vocalYamaha WX-010 Système Audio

 

Vous êtes d’accord avec l’avis de multiroom.fr ? Vous avez un autre avis ? N’hésitez pas à le partager dans les commentaires !

 

 


 

12 commentaires

  1. Il manque la Bose et ça aurait été parfait 👍
    Très bel article

  2. Super article, encore une fois, de fond.
    Vous me direz si je me trompe Alban, mais je déplore que le Sonos One ne puisse pas être associé avec un Play:1 dans un schéma stéréo. Qu’il faille donc avoir deux Sonos One…
    Si je comprend bien, je ne vais donc pas avoir une seule pièce pour pouvoir caster facilement via Spotify Connect sur mes deux Sonos (One et Play:1).
    Merci
    Alex

  3. Merci Alex !

    Je vous confirme que pour l’instant, Sonos a annoncé qu’il n’était pas possible de créer une paire stéréo entre une Play:1 et une ONE. Si elles sont dans la même pièce, c’est dommage.

    Cependant, vous pouvez quand même les associer en groupe, elles joueront simplement chacune la même chose en mono, synchronisé bien sûr. Si elles sont dans deux pièces différentes, c’est parfait !

    Donc via Spotify Connect vous pourrez bien jouer la même chose sur les 2 enceintes. (via le « Regrouper les pièces » qui renvoie de Spotify vers l’app Sonos)

  4. Bon comparatif bravo
    La sonos est la plus évolutive
    Existe depuis plus de 15 ans et toujours la meilleure en terme evolutivité

  5. Un autre point de vue en faveur de Sonos.
    L’anti obsolescence programmée.
    Un vieux Sonos est toujours mis à jour alors que d’autres appareils une année après leur sortie dès qu’un nouveau service musical apparait l’on vous répond qu’il faut acheter le nouveau modèle.

  6. Merci pour le comparatif, il est très complet.
    Il manque toute fois le SAV. J’ai eu un problème avec un PLAY:5 qui n’est plus sous garantie (échue depuis environ 6 mois) et Sonos ne propose pas de réparation. Seulement environ 20% sur l’achat d’un nouveau PLAY:5. Cher et pas très écolo tous ça !

  7. Bonjour,
    Très bon test qui n’oublie pas les applis, merci !
    Est-ce que le relais Bluetooth de la MusicCast permet une bonne synchronisation (ce qui me permettrait le multiroom dans mon salon grâce aux enceintes de mon piano Korg connectées en Bluetooth) ou est-ce qu’on perçoit un décalage ?
    I.

  8. @Igor
    J’ai associé un bose soundlike mini 2 en bluetooth avec un Yamaha musiccast srt 1500. Il y a un tres court decalage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *