Crestron à l’Infocomm 2010 : Digital Media 8G

crestron dm-rmc-200-c

A l’Infocomm 2010 de Las Vegas, Crestron a présenté une belle brochette de nouveautés : une nouvelle dalle TPMC-9 tactile 9″ (j’en reparlerai la semaine prochaine), la compatibilité Flash sur cette dernière dalle ainsi que les V-Panel 12 et 15″, une carte web tuner pour l’Adagio et autres produits compatibles, un nouveau processeur MC3 inaugurant la série 3 (j’en reparlerai bientôt également).  Pour être complet, je vous invite à suivre ce lien avec toutes les explications nécessaires.

Mais l’information qui m’a le plus intéressé et à laquelle j’ai souhaiter consacrer ce billet concerne la gamme Digital Media 8G. 8G pour 8 GigaBit, ce qui ne veut pas dire grand chose en soi. Par contre, si je vous dis un unique câble informatique Cat5e minimum pour transmettre le HDMI et le contrôle, ça doit déjà vous parler un peu plus.

Jusqu’à il y a peu, pour diffuser du HDMI sur de grandes longueurs et donc sur du câble réseau, il fallait utiliser deux câbles réseau. On pouvait alors transmettre en même temps l’infrarouge. Puis, sont sortis les transmetteur HDMI sur un seul câble réseau. Sauf que l’on a perdu le report infrarouge au passage. Key Digital va bientôt sortir un extender sur un câble réseau unique pour le HDMI, l’audio séparée, l’IR et le RS232. Pas mal du tout. La seul autre alternative est JustAddPower avec la transmission en IP du signal HDMI, sur un seul câble donc, avec le report IR intégré.

Du côté des spécialistes de la gestion et de la distribution audio/vidéo, on n’est pas encore passé au câble unique faisant passer plus que le HDMI. Chez Crestron, dans la gamme Digital Media existante, soit on passe en fibre optique, soit en câble réseau mais il en faut deux (et un câble bus Cresnet au passage). Avec cette nouvelle série 8G, toujours dans la gamme Digital Media, on tombe à un câble réseau unique ! Les longueurs sont limitées (100 mètres avec le câble réseau spécifique Crestron, 61 mètres avec tout autre câble Cat5/6), c’est la différence de taille avec la gamme existante, mais on devrait s’en sortir dans la plupart des projets.

Non content de passer le HDMI, ce câble unique laisse aussi passer : l’Ethernet, le contrôle (IR, RS232, relais, contacts) et l’USB ! Le récepteur DM-RMC-200-C en photo ci dessus, à placer derrière le téléviseur, comprend en plus un amplificateur intégré 2×15 Watts.

Ce système répondant parfaitement aux problématiques de l’intégration audio/vidéo est tout simplement sans concurrence à ce jour !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *