Dernières news du multiroom et de l’intégration

Le blog Multiroom est enfin de retour à 100% ! Quelques ennuis technique additionnés à un emploi du temps très chargé m’ont empêché de m’en occuper plus tôt. A priori, tout semble fonctionner : contenus, visuels et commentaires.

Petit tour d’horizon rapide de ce qui m’a marqué durant cette période d’absence :

belkin av360

Belkin : une gamme de câble extenders “AV360” pour l’intégration avec plaque murales et des câbles équipés d’un embout de tirage rotatif ! Je pense que les installateurs devraient apprécier cette fonction.

lutron vierti

Lutron : déclinaison très réussie du design sensitif Vierti pour de nouveaux claviers à boutons.

Ceton Multi-Channel Cable TV Card

Ceton : carte multi-tuners pour PC Media Center sous Windows 7, une seule carte avec un seul abonnement permet d’obtenir 2, 4 ou 6 chaînes simultanées ! Dee&Be a un concurrent sérieux désormais. Et si les autres fabricants de cartes TV se lancent dans ce domaine, ça va faire (très) mal.

LightZing

LightZing : un contrôleur de lumière basse tension 6 zones au format Hifi/rack 19”, pratique dans certains cas et déjà compatible ~230V.

RTI ST-7

RTI : la future télécommande/tablette tactile ST-7 va profiter des nouvelles fonctions bidirectionnelles de la marque. Disponible avec support de table et encastrable mural.

Sonos S5

Sonos : je ne pouvais pas passer à côté du nouveau S5 qui est un player Sonos avec enceintes intégrées, qui se retrouve en concurrence directe avec les SqueezeBox Boom et Radio.

Systemline Wireless Touchscreen

Systemline : la gamme inclue désormais une télécommande tactile sans fil permettant de prendre le contrôle sur son système audio multiroom mais également quelques fonctions domotique.

11 commentaires

  1. Bonsoir Alban,

    Quelques précisions sur le produit de Ceton :

    1- Contrairement à ce qui est écrit, il ne s’agit pas d’une carte multi-tuners, mais d’une cablecard multi-chaînes. La cablecard est l’équivalent aux Etats-Unis, et pour la télévision par câble, de nos modules de contrôle d’accès (CAM). Il s’agit donc d’un lecteur PCMCIA permettant de lire une carte d’abonnement d’un opérateur et de décrypter ainsi les chaînes du bouquet correspondant. Cela ne permet pas de les recevoir. Pour recevoir 6 chaînes simultanément, il faut disposer, comme sur un serveur dee & be, de 6 tuners (câble ou satellite selon le mode de réception). Le cable-card de Ceton est donc à insérer dans un serveur de télévision, comme celui de dee & be. Il n’y a pas là concurrence mais complémentarité.

    2- La cablecard est un standard américain dédié au câble. Le produit est donc inapplicable à la fois à la réception satellite et aux marchés d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient, sur lesquels opère dee & be. On ne risque donc pas de voir apparaître ce type de produits en Europe. Pour ce faire, il faudrait que le consortium DVB qui gère les standards de télévision numérique sur nos marchés, développe un standard similaire. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

    Permets-nous donc d’être relativement serein par rapport à ces évolutions, que par ailleurs nous appelons de nos veux en Europe. Si en effet, le consortium DVB était amené à développer ce type de standard, dee & be serait la première à l’implémenter dans ses serveurs pour la plus grande joie de ses clients !

  2. Bonjour Ismaïl,

    Que la carte Ceton soit multi-channels ou mutli-tuners, le résultat est le même car elle permet de regarder/d’enregistrer six chaînes différentes ou identiques simultanément à partir d’un seul abonnement, sur le PC qui contient la carte et sur autant d’extenders que de “tuners” dans la carte. Les extenders pouvant être des Xbox ou des PC “esclaves” (Niveus ou S1Digital savent le faire).

    Cette carte est au standard américain, ok. Mais pourquoi Digital Everywhere ou Hauppauge ne se mettrait pas à faire de même avec nos cartes européennes ?

    Enfin, je ne sais pas si cela intéresse assez de monde pour que ça se développe. La façon de regarder la TV évolue tellement que, je pense, nous ne savons pas vraiment encore vers quoi le consommateur de demain va réellement se diriger (TV live, streaming décalé, enregistrement/stockage intelligent, VoD, …) ou si ce sera un mélange, dans quelle proportion ?

  3. Bonsoir Alban,

    Désolé d’insister, mais cela change tout qu’il s’agisse de cartes de multi-décryptage et pas de multi-réception.

    1- Il faut éviter d’ajouter à la confusion sur un marché où le vocabulaire n’est pas stabilisé. Un tuner DVB, c’est différent d’un module CI, qui est différent d’un module CAM, lui-même différent d’une carte d’abonnement. Tous ces éléments ne sont pas concurrents mais complémentaires

    2- S’il s’agissait de pure réception, il n’y aurait aucun pb pour Ceton ou d’autres fabricants d’appliquer le concept en Europe. Ils n’auraient besoin de l’accord de personne. Mais comme il s’agit de cryptage, il faut l’accord des opérateurs et des fournisseurs de contrôle d’accès. Et là ça change tout.

    Une fois encore, si cela arrive un jour, nous serons les premiers à l’utiliser. Car de toute façon pour utiliser ce type de produit, il faudra un récepteur multi-tuners comme le nôtre.

  4. Pour RTI, avec la version 2.0 des firmwares, à peu près toutes les télécommandes peuvent passer au bi-directionnel (à condition d’avoir le bon module derrière :p)!
    Mais leur langage de programmation (qui devrait être ouvert aux intégrateurs dans quelques mois), je l’attends avec impatience.

    Pour Belkin, excellente idée, dommage qu’ils ne rajoutent pas un port RS pour compléter le tout.

  5. Ismaïl,

    J’insiste moi aussi car une CableCARD est bien une carte d’abonnement pour décrypter un certain bouquet de chaînes, via le câble.

    Donc la carte PC Ceton (qui n’est pas une carte multi-tuners DVB, on est bien d’accord) avec son emplacement pour une seule carte CableCARD permet de décrypter cette carte unique et de diffuser le contenu vers 6 TV simultanément. Donc de décrypter et de multiplier.

    C’est bien exactement ce que vous faites via une carte CanalSat (et non une carte Numericable comme le ferait Ceton si ils étaient en France) si je ne me trompe pas ?

    Quand tu dis “Mais comme il s’agit de cryptage, il faut l’accord des opérateurs et des fournisseurs de contrôle d’accès” puis “si cela arrive un jour, nous serons les premiers à l’utiliser”, cela signifie donc que Ceton n’aurait aucune chance d’avoir l’accord des opérateurs pour faire ce multi-décryptage. Et vous, comment faites-vous alors ? Pour être clair car je n’ai jamais eu la réponse à cette question : avez-vous l’accord officiel de CanalSat ou de Sky pour décrypter une carte d’abonnement unique et en diffuser le contenu simultanément vers x TV ?

  6. Bonsoir,

    Juste une petite question

    Combien de tuners peu gerer “7” ?
    vista ne m’en acceptait que 2 et c’est chiant avec 4 xbox, ca fait juste qu’en il y a du monde à la maison….

    Merci par avance

  7. Sauf erreur, d’origine c’est 4, mais les développeurs OEM Windows 7 peuvent passer outre cette limite.

  8. Laurent M >
    Intéressant ! J’étais effectivement passé à côté. Merci pour l’info que je garde sous le coude pour un prochain sujet.

  9. Bonjour Alban,

    Une cablecard n’est pas une carte d’abonnement, mais un CAM (un lecteur PCMCIA permettant de lire une carte d’abonnement).

    Aux Etats-Unis, il existe effectivement des CAM qui peuvent décrypter plusieurs chaînes simultanément et les cartes d’abonnement qui vont avec, à destination des particuliers.

    En Europe en général, et en France en particulier, seuls les CAMs professionnels permettent de décrypter plusieurs chaînes simultanément. Mais ces CAMs ne sont pas partageables entre plusieurs tuners, comme c’est le cas aux Etats-Unis. On peut donc décrypter plusieurs chaînes avec la même carte, mais uniquement sur le même transpondeur. Tous les systèmes IPTV en France sont soumis à ces mêmes contraintes, le nôtre y compris.

    Pour pouvoir décrypter l’ensemble des chaînes d’un bouquet, avec une seule carte, il faudrait que la filière s’accorde sur un standard similaire à celui des Etats-Unis. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Ce le sera peut-être un jour, mais jusqu’à présent aucun opérateur n’a donné son accord à personne pour le faire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *