Distribution vidéo HD multizones – part. I : HDBaseT

hdbaset

Après avoir écrit ce sujet sur le nouveau format HDBaseT à venir, Crestron a dévoilé un peu plus les caractéristiques de sa gamme Digital Media 8G qui est en fait basée sur le HDBaseT !

Cela remet en cause ce que j’écrivais à propos du fait que le système Crestron est du point à point alors que la norme HDBaseT est elle multi points. Ce qui m’a fait croire à cela est cette phrase issue du site HDBaseT : « This enables both point-to-point connectivity and full multimedia distribution. » Les quelques schémas associés lassaient également croire en cela.

Quand le communiqué de presse HDBaseT parle de point à point associé à de la distribution, ce sont en fait deux fonctions distinctes de la norme : point à point pour la liaison d’une source avec un afficheur, multi points pour l’accès au contenu numérique via l’Ethernet intégré. Et là les choses sont remises à leur place.

C’était donc une erreur de ma part : la norme HDBaseT n’est pas multi points. Ce qui lui enlève tout de suite beaucoup de son intérêt !

Si l’on regarde le premier schéma en ouverture de ce billet, on voit clairement un seul câble entre les appareils et le téléviseur. Le flou est total pour cacher le fait qu’il faut forcément un transmetteur en sortie de l’amplificateur audio/video qui doit faire office de rassembleur des différentes sources. Ou alors tous les appareils doivent être HDBaseT et l’un d’entre eux, l’amplificateur audio/vidéo par exemple, doit faire office de centralisateur.

mediahub hdbaset

LG communique pour sa part avec le schéma ci dessus. Si l’on ne se penche pas sur la question, on se dit que le Media Hub centralisateur ressemble simplement à un switch et que donc l’installation sera vraiment plug and play. Mais quand on voit que les sources entrent en HDMI et en USB et qu’elles ressortent sur un câble réseau, il est certain que le media hub HDBaseT est un produit bien spécifique. Comme le sont les matrices Crestron Digital Media 8G qui sont de réels « Media Hub » HDBaseT. Malheureusement : 1) c’est le seul « media hub » à ce jour, 2) les produits de marques différentes ne sont pas compatibles entre eux pour l’instant !

C’est ce deuxième point qui est le plus fâcheux. Si HDBaseT veut que leur norme soit implémentée directement dans les téléviseurs, il va falloir faire un effort côté compatibilité chez les fabricants. A ce jour, on trouve la norme déclinée chez Gefen, Crestron et AMX. Chacun n’utilise pas toutes les fonctions de la norme et l’incompatibilité entre produits est claire : pas de « media hub » Crestron avec des récepteurs Gefen par exemple.

hdbaset network

EDIT : Je conçois tout à fait que mes réflexions autour du format HDBaseT ne soient pas forcément claires pour tout le monde. On peut s’en rendre compte en lisant les premiers commentaires sur ce billet. Il faut dire que les abus de langage et autres schémas volontairement simplifiés du consortium HDBaseT n’aident pas vraiment. Ce qui également entrainé une incompréhension de ma part sur le fonctionnement concret de cette norme au départ. Et cela est d’autant plus obscur pour ceux qui sont plutôt du côté informatique et qui ne savent pas que l’on peut utiliser un câble Cat5e/6 pour faire autre chose qu’un réseau Ethernet.

Cette nouvelle illustration ci dessus essaye de montrer que le câble Cat5e/6 utilisé par la norme HDBaseT n’est pas un câble réseau mais un câble à tout faire. Sur le schéma, le câble transmet la vidéo de différentes sources à un amplificateur audio/vidéo compatible, qui lui peut renvoyer l’une de ces différentes sources vers un ou plusieurs diffuseurs. On reste typiquement dans le fonctionnement de la matrice vidéo. Avec tout de même un avantage : un câble Cat5e/6 HDBaseT sait aussi simultanément passer de l’Ethernet (du contrôle, de l’USB et même du courant). C’est ce qui est montré sur ce schéma. Par un câble unique, les TV récupèrent la source audio/vidéo HD du lecteur Sony Blu-ray, mais elles peuvent également accéder au contenu informatique (fichiers audio/vidéo/photo) stocké sur la PS3. Tout cela avec un seul câble Cat5e/6.

Extrait d’un document officiel HDBaseT en expliquant le fonctionnement (Source : Valens) :

HDBaseT is designed to meet the needs derived from the nature of the application and
the target market price. Although the technology is based on data communication
techniques taken from the LAN domain
, it is exploiting the differences between the nature of the multimedia transmission and LAN transmission to provide a cost effective solution.

HDBaseT is using an a-symmetric method sending Video, Audio, Ethernet and
Controls
from source to sink, but only 100Mbit are transferred back (Ethernet and
Control)
. Unlike conventional data communication which is a symmetrical application by
nature with required BER of at least 10^-12, the a-symmetric nature of HDBaseT is
based on an innovative DSP engine and a AFE architecture. A special line coding
scheme was developed to provide a better transfer quality to some kinds of data (Audio,
Controls, Ethernet) without the need to « pay » the protecting overhead for the video
content which consumes most of the BW.

HDBaseT is also dealing with video control signals and the reconstruction of the video
clocks. These elements are not part of the conventional LAN communication and
required deep understanding of uncompressed video interconnect.

Un câble Cat5e/6 HDBaseT sait faire plein de choses, simplifie beaucoup le câblage, mais il manque malheureusement la fonction « multi points », de type décentralisée, qui aurait permis à n’importe quelle TV de la maison de discuter avec n’importe quelle source physique, où qu’elle se trouve dans la maison, qu’elle soit un décodeur satellite, un lecteur Blu-ray ou une console de jeux. Le but ultime étant alors de pouvoir se passer d’un amplificateur audio/vidéo centralisateur ou d’une matrice forcément limitée en entrées/sorties et en possibilités d’évolutions. Un switch réseau idéalement !

Pour l’instant, seul un réseau Ethernet est capable de faire cela, ce que n’est pas le HDBaseT. L’alternative existe chez JustAddPower ou NetStreams qui transforment l’audio/vidéo sur IP. Mais on n’a pas tous les avantages du HDBaseT. Ce sera le sujet de la partie II demain !

HDBaseT est donc en l’état une déception pour l’instant, voyons ce que l’avenir nous réserve. Dans la deuxième partie de ce dossier qui sera publiée demain, je ferai un tour d’horizon des autres possibilités de distribution vidéo HD disponibles aujourd’hui.

32 commentaires

  1. « Le flou est total pour cacher le fait qu’il faut forcément un transmetteur en sortie de l’amplificateur audio/video »
    Il n’y a pas de flou, aujourd’hui les données ce sont des 0 et 1 qui circulent sur un réseau informatique (ce n’est plus un réseau domotique ou chaque signal est diffèrent).
    Beaucoup d’appareils sont équipés de prise rj45, elles peuvent donc émettre et recevoir des 0 et des 1.
    Ces paquets (de 0 et de 1) sont précédés de l’adresse ip de l’appareil qui les recevra.
    Il faut simplement programmer ledit appareil pour qu’il récupère les 0 et les 1 de la prise rj45 et non plus de la prise antenne pour une télé (la tnt c’est des 0 et des 1) ou par la prise spdif (ou coax) pour un ampli (encore des 0 et des 1) sur la prise hdmi (encore des 0 et des 1).
    il suffira d’un vulgaire switch gigabyte ethernet ( qui sera renommé switch hdbaset) pour que tous ces appareils puissent communiquer entre eux.
    C’est de l’informatique pur.
    « HDBaseT est donc en l’état une déception »
    absolument pas c’est ta connaissance limité de l’informatique (désolé pour ce commentaire un peu dur) qui te fait dire ça.
    Les constructeurs n’ont pas attendus pour rassembler leur produits, les teles muni d’une prise rj45 qui peuvent lire des films (divx, mkv etc) de l’audio (mp3 etc), les ampli qui peuvent lire des radios diffusées sur internet
    le hdbaset est une norme (encore une) crée par les grands constructeurs « grands public » pour que les gens de la domotique entre dans l’ère de l’informatique et rassembler les deux mondes.
    En ce qui concerne les shémas, ceux-ci sont peut être mal fait.
    Les appareils sont tous reliés en rj45, chaque appareils récupèrent ses 0 et ses 1 pour les diffuser ensuite.
    Les « media hub » ne seront en fait que de vulgaire switch informatique et les poids lourd de la domotique devront s’y conformer et ne pas les rendre propriétaire sous peines de poursuites judiciaire.
    Il est clair que le temps de la domotique avec des produits bridés et des technologies fermées permettant à ces constructeurs de se remplir les poches grassement est fini.
    Crestron commence a le comprendre en sortant son dock ipad, les autres feront ils cette démarche, vendre des produits à des prix abordables et interopérables, je pense que oui sinon ils mettront la clé sous la porte c’est aussi simple que ça.

  2. je reprends un peu le dessin qui est faux
    la xbox n’enverra pas ses données via hdmi mais en rj45, ce sont des 0 et des 1 pourquoi cabler en hdmi alors que tout sera en rj45.
    idem pour le laptop et le lecteur Br , la prise hdmi vehicule des 0 et des 1.
    Le rj45 véhicule aussi des 0 et des 1.
    Les réseaux sont fait avec du rj45 alors pourquoi faire un réseau avec du cable hdmi.
    L’intérêt de cette norme c’est justement de ne pas multiplier les câblages, le réseau rj45 existait avant et continue d’exister majoritairement.
    Il permat de diffuser un nombre important de données sur une grande distance, ce que ne permet pas le hdmi.
    Alors pourquoi ne pas l’utiliser pour relier des appareils autre que des ordinateurs.
    Voila la réflexion des constructeurs qui est intelligente pour une fois.

  3. Manu >

    J’ai parfois raison, parfois tort, je le reconnais comme je l’ai fait dans ce billet à propos de Crestron et son Digital Media 8G.

    Par contre, sur ce sujet précis du HDBaseT, je te conseille d’aller lire les docs sur le site http://www.hdbaset.org/ puis de revenir ensuite ici et de dire à ton tour : « désolé, je me suis trompé ».

    Quelques pistes :
    1) HDBaseT n’est pas de l’Ethernet !
    2) Un récepteur HDBaseT (sans transport de l’Ethernet) n’a pas d’adresse IP (voir produit Gefen en lien dans le billet) puisque c’est du point à point.
    3) Dans le monde de l’audio/vidéo, une prise RJ45 n’est pas forcément une prise informatique (si tu veux des liens pour découvrir cela, il y en a en pagaille dans les archives du blog dans cette catégorie : http://blog.multiroom.fr/category/gestion/transmission_reseaux/).

  4. a lire
    http://www.hdbaset.org/
    je crois que c’est assez clair :

    « HDBaseT Alliance was formed to promote and commercialize the HDBaseT™ technology, enabling a single LAN cable to replace multiple cables and connectors in the home entertainment environment, HDBaseT is optimized for video application and can connect all the entertainment devices at home by providing the 5Play convergence of uncompressed full HD digital video, audio, 100BaseT Ethernet, power over cable and various control signals »

    Comme je le dis plus haut les poids de la domotique qui ne respecteront pas cette normes bridant leurs produits s’exposeront à des poursuites judiciaires.

  5. c’est toi qui te trompe
    « HDBaseT n’est pas de l’Ethernet », biensur que si relis tes cours d’informatique.
    Effectivement on peut tres bien utiliser du cable rj45 pour transporter le signal d’antenne vers une tv dans le cadre d’une intallation vdi mais quand des appareils veulent communiquer entre eux ils doivent être adressés par une adresse ip (dynamique ou statique) (oubli la domotique, on envoie plus des ordre avec du courant) et détenir une adresse mac unique.
    Evite de donner des leçons aux autres quand tu ne sait pas de quoi tu parles.
    Tiens comment crois tu que fonctionnent les boitiers cpl c’est de l’ethernet sur courant porteur et cela permet aux appareils de communiquer entre eux.
    ton lecteur br possède une adresse mac ton telephone aussi ta console de jeu ton lecteur multimedia ton ampli (s’il a une prise rj45) etc…

  6. Manu >

    Pour plus de clarté, j’ai ajouté les quelques explications nécessaires dans mon billet.

    Il y a des façons plus sympathiques pour dire à l’autre qu’il se trompe, surtout lorsqu’on est chez lui (c’est-à-dire sur son blog).

    Il est surtout inutile d’en rajouter des tonnes et de devenir désagréable, même lorsque l’on a raison !

    Et ici, en l’occurrence, tu as tort.

  7. « qui aurait permis à n’importe quelle TV de la maison de discuter avec n’importe quelle source physique »
    et c’est quoi pour toi le dlna si ce n’est un protocole permettant a une télé de lire des medias deportés sur une console, un lecteur multimedia ou autres.
    Encore une fois tu oublies beaucoup de choses.
    Le hdbaset ce n’est pas fait pour faire de la matrice audio video meme si l’utilisation du cable comme transporteur de signaux est possible, le but est de faire communiquer les appareils entre eux et tu ne pourra le faire que par le protocole ethernet tcp-ip qui est la convergence unique.
    le document est fait par des marqueteux et non par des techniciens car pour transporter tous ces signaux il les rassembler en un seul qui ensuite utilisera une proteuse (un courant pour circuler dans le cable).
    les protocole de la domotique x10 et knx (si je ne fais pas d’erreur dans l’énumération et j’en oublie peut être) ont besoin d’un courant fort ce que ne permet pas le cable rj45 du fait de sa section uniquement adapté aux courants faibles (sauf si tu veux foutre le feu a ta baraque) , ces appareils devront utiliser une passerelle tcp_ip pour circuler sur du rj45.

  8. c’est a dire je ne connais pas bien knx qu’est ce qui est faux.
    Pour le reste je veux dire que les gens qui nous vendent de la domotique made in china à pris d’or veulent récupérer une technologie inventé pour interconnecter des matériels grands public (hdbaset c’est avant tout Lg, Samsung, sony et valens, qui ne sont pas des marques vendant de la domotique du moins pour les 3 premiers) donc avec un rapport qualité prix juste, pour en faire de nouveau des produits vendu a prix d’or pour se remplir les poches gràce à de nombreux pigeons ou des clients qui n’ont pas vraiment le choix s’ils veulent faire de la domotique chez eux.
    C »est la raison de mon coup de gueule.
    Ces marques plus attirée par le fric que par le service rendu ne pourront plus brider les appareils sous peine de rompre le contrat avec le consortium hdbaset et c’est ce cahier des charges qui est notre sauveur.
    Les produits devront être ouverts (des produits de différents marques devront communiquer entres eux sans être bloquées par des protocoles propriétaire.
    Quand a l’époque lors de la sortie de l’ipad (voir les coms sur ce blog)je disais enfin une tablette tactile pour de la domotique a un prix raisonnable et qu’Alban répondait qu’il ne croyait pas à ce genre d’intégration (pas assez cher mon fils).
    Et qu’aujourd’hui il commence à faire un peu machine arrière du fait de la sortie par Crestron (un constructeur enfin intelligent) d’un dock pour Ipad ainsi que du soft l’accompagnant.

  9. @Manu

    Pourquoi être à ce point véhément ? Bien que je ne sois pas toujours d’accord avec la politique tarifaire de Crestron, AMX ou encore des produits KNX, force est de constater qu’ils répondent à des besoins précis dont les constructeurs grand public n’ont que faire.

    Par ailleurs, ceux qui bossent dans l’AV savent quelle plaie c’est de vouloir trimbaler un signal HD ou pire, de le distribuer. La faute à cette saloperie de HDCP, protection qui empêche de distribuer un signal comme on le souhaite. C’est sans doute ce qui fait que HDBaseT n’est pas multipoint. Donc, la solution Digital Media originale de Crestron (mais propriétaire) reste plus performante que le HDBaseT et donc le DM 8G, si j’ai bien tout compris.

    A+
    Vincent

  10. @Manu

    Les médias les plus utilisés pour le transport de KNX sont principalement le bus et la radio, il est pourtant prévue par la norme l’utilisation du CPL (essentiellement en A-Mode pour l’electroménager et le brun), mais celle ci n’est quasiment pas utilisé, seul Siemens,Miele et Electrolux ont du tenter le coup et je pense,sans me tromper que les seuls appareils fonctionnant sous ce mode, se trouvent dans les laboratoires et non chez la ménagère,ou a son insu.

    Je pense que tu comprendra mieux ce qu’à voulu dire Alban, en lisant se petit résumé de l’évolution du HDMI.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/High-Definition_Multimedia_Interface#HDMI_1.4

    Tu constateras que sur l’HDMI 1.4 l’ethernet est apparue.
    Ce sont bien des 0 et des 1 qui transitent sur un câble HDMI,mais qui ne sont pas encapsulé dans une trame IP.

    Ceci te permettra également de comprendre le positionnement de la XBOX raccordé sur le Hub via cable HDMI.

    Cela devrais t’eclairé également sur le fait que HDbaseT n’est pas du tout IP,et que sur le meme cable peuvent cohabité plusieurs protocoles sans que ceux si soit forcement encapsulés dans une trame ethernet.

  11. « force est de constater qu’ils répondent à des besoins précis dont les constructeurs grand public n’ont que faire.  »
    Faux et c’est pour cela que le consortium hdbaset a tapé du point sur la table pour qu’enfin tous soient enfin interconnecté, ce que les grandes marques de la domotique n’on jamais su faire.
    Créer un vrai standard identique pour tout le monde, c’était tellement simple mais ils étaient avides d’argent et voulaient à tout prix récupérer la plus grosse part du gâteau.
    Seulement voila avec l’essor de l’informatique le gâteau leur échappe.
    Au contraire des grands constructeurs qui contrairement a ce que tu dis se sont toujours rassemblés pour créer des standards uniques afin que tous puissent en profiter.
    « Par ailleurs, ceux qui bossent dans l’AV savent quelle plaie c’est de vouloir trimbaler un signal HD ou pire, de le distribuer »
    Rien de plus simple depuis l’avènement du 100mb dans les réseaux que ce soit la voix sur ip la distribution de la tele sur ip la lecture de films de musique a partir d’un nas.
    Bien-sur une matrice hdmi audio vidéo, ça coute moins cher, mais ça rapporte tellement plus d’argent qu’une distribution sur ip mais aujourd’hui les clients ne sont plus dupes.
    « La faute à cette saloperie de HDCP, protection qui empêche de distribuer un signal comme on le souhaite »
    Peux tu me donner des exemples car Sim2 (constructeur de vidéoprojecteur haut de gamme) transmet au travers de la fibre optique un signal hdcp, c’est sur un modèle haut de gamme avec boitier de connexion déporté du proj.
    Par contre que veux tu dire ou quelle est la définition dans les standard de la domotique de : « HDBaseT n’est pas multipoint »

  12. « Cela devrais t’eclairé également sur le fait que HDbaseT n’est pas du tout IP,et que sur le meme cable peuvent cohabité plusieurs protocoles sans que ceux si soit forcement encapsulés dans une trame ethernet. »
    Comment tu fais pour envoyer simultanément différents signaux dans un même cable sans que ceux-ci soient encapsulés dans une trame ip.
    Comment tu les reconnais a l’arrivé, comment tu les modules sur ton courant porteur et à quelles fréquences pour ne pas qu’il se chevauche.
    Et moduler des fréquences sur courant faibles, il ne dit pas rester grand chose a l’arrivé.
    Pour info le hdbaset supporte le hdcp comme le base100 et base1000 avant.
    Pour info aussi ta télé si elle est relié a internet lan ou wifi elle possède une adresse ip, obligatoire, et une adresse mac obligatoire aussi.
    Et les signaux ethernet qui passe dans la prise hdmi sont encapsulé en ip, ils sont envoyé par le lecteur br ou ampli qui les reçoit d’internet en ip par sa propre prise rj45.
    De cette façon avec un seul cable rj45 tu peux avoir internet et des service multimédia sur plusieurs postes reliés eux en hdmi 1.4.
    Tu branche ton rj45 sur ton ampli et tu as sur ton lecteur br et plasma/lcd des services internet (s’ils sont équipés pour les recevoir).

  13. « il est pourtant prévue par la norme l’utilisation du CPL  »
    D’après mes retours dans les installations électriques récentes, le cpl ne supporte pas très bien les disjoncteurs différentiels.
    Ca va s’améliorer, espérons le.
    Quand tous les éléments branchés en cpl sont sur le même rail ça va, mais sur des rails différents c’est là que c’est le « bordel »

  14. Tu encapsules dans une trame au dessus de la couche OSI, un exemple dans les telecoms ou la couche IP n’est que la pay load de la SDH ou l’ATM…

  15. Phase, pas rail…mais ca dépends si tu as encapsulé ton coffret electrique dans la couche 7 du modele OSI 😉

  16. « Tu encapsules dans une trame au dessus de la couche OSI »
    Absolument pas, osi et tcp-ip sont deux protocoles distinct c’est soit l’un soit l’autre.
    Le modèle osi n’a jamais été utilisé trop complexe et trop redondant et inadapté pour la communication entre ordinateurs.
    A l’époque, le tcp-ip a été préféré car gratuit et deja en place aux états unis au moment du lancement du protocole osi.
    Même si plus tard des constructeurs européens ont adopté le modèle osi il est reparti au placard au profit du tcp-ip.
    Le tcp-ip ayant été inventé par les militaires américains les européens n’en voulait certainement pas par peur d’être espionné par les U.S(avis complètement personnel).
    Quand je parle de rail c’est physiquement dans ton coffret tu as plusieurs « rails » sur lesquels tu fixes tex disjoncteurs en partant de la gauche avec le différentiel et les disjoncteurs 16 ou 32 à la suite.

  17. Je me pose une question, dites moi si elle est pertinente. Si ce protocole n’est pas multi points, quel équipement est censé fournir l’alimentation ? J’entend par là que s’il faut brancher un à un les lecteurs blu-ray, ps3, …, sur le téléviseur alors il faudra aussi brancher un câble dédié à l’électricité sur ce dernier et du coup on perd tout l’intérêt d’une telle norme. A moins bien sur que le courant passe par l’un des équipements précédemment cités, mais j’en doute. Surtout que le « power on ethernet » peut être fourni par un équipement tel qu’un simple switch je crois.

  18. Benjamin >

    A mon avis, le concept d’utilisation idéal est forcément avec un « media hub ». Ce media hub étant soit un amplificateur audio/vidéo, soit une matrice vidéo.

    Le HDBaseT est censé fournir le courant nécessaire pour alimenter le téléviseur. Ce pourra donc être l’amplificateur (ou la matrice), donc le dernier sur la chaîne, qui alimentera la TV.

    Dans ce cas également, toutes les sources reliées à l’amplificateur audio/vidéo peuvent être alimentées par lui.

    Si on part sur une liaison simple TV <> lecteur Blu-ray, peut-être que les deux appareils ont une prise de courant, et que selon sa configuration, seul l’un des deux appareils a besoin d’être relié au courant et peut ainsi alimenter l’autre via le HDBaseT.

  19. Attention tout de même seul 70w dans un premier temps pourront être envoyé, 100w a terme.
    Malheureusement je connais pas beaucoup de plasma/lcd consommant moins de 70w même en 40′ (taille annoncée dans la norme)
    Je pense que ce courant servira à alimenter dans un premier temps les panneaux de commandes et dalles tactile.
    C’est un peu la partie utopie de la norme, comme je le dis plus haut le cable ethernet n’est pas fait pour les courants forts sauf si dans un futur proche on change la section du cable.

  20. un vulgaire extendeur hdmi qui ne va pas jusqu’au bout de la norme hdbaset puisque ces boitiers auront besoin d’une prise de courant de chaque coté.
    Une aberration quand on sait que le hdbaset permet de faire circuler un courant (donc porteur) jusqu’a 70w (bientôt 100w) de puissance permettant de transporter le signal hdmi jusqu’au bout.
    Voila un pur produit pour pigeon ou comment vendre le même produit que l’année dernière en y ajoutant le logo hdbaset.
    Le pire c’est que c’est un produit Valens (si je lis bien la fiche signalétique derrière le produit) l’un des concepteur de la norme.
    De plus en ce moment au cedia voila ce que dit Valens sur son site internet :
    « The HDBaseT demonstration will present a networked, 3D experience where a 46” 3D television can connect to a 3D Blu-Ray player via a single LAN cable and require no external power source »
    le no « external power source required » a visiblement disparu de ce produit

  21. @Manu

    http://igm.univ-mlv.fr/~dr/XPOSE2009/SONET-SDH/ip_over_sonet.html

    Maintenant permet moi de douter de tes compétences en terme d’éléctricité,je pense que tes retours sont liées aux problemes rencontrés sur des installations triphasé ou l’absence de coupleur de phase pour le CPL,offre par nature des disfonctionnement (cas par exemple des volets bubendorf ) expliquant les difficultés rencontrés.
    Rien a voir avec les différentielles, et le positionnemnet géographique des produits dans une armoire electrique

    Je douté egalement de tes compétences d’integrateur, et les commentaires que tu faits sur ce blog tiennent plus de la désinformation qu’autre chose par manque de fondement et de culture.

    Je t’invite à creer ton blog et proposer des alternatives aux solutions existantes.
    Et c’est avec grand intéret que je te poserais tes quetions.

    Cdt

  22. les retours sont ceux que l’on peut lire a droite a gauche et
    il est clair que c’est du cas par cas vu qu’il n’y pas de rupture physique dans le TOR du différentiel.
    pour ton info personnelle aussi les installations chez les particuliers sont en monophasé et parfois vielle.
    Pour ma part je préfère l’ethernet, le cpl si on a pas le choix.
    tu doutes de mes compétences en intégration, donc pour toi proposer des technologies plus performantes avec un rapport qualité prix plus intéressant pour le client c’est de la désinformation
    que dire de toi qui mélange osi et tcp-ip.
    ce n’est parce que l’on dit que les premières couches chez osi et tcp-ip se ressemblent qu’il faut les mélanger.
    osi c’est 7 couches et tcp-ip 4 couches donc tu parle de couche 7 application c’est en osi, nous aujourd’hui la couche application c’est la 4.
    Pourquoi créer un blog si dans les commentaires on ne peut pas donner son point de vue et débattre de ces idées, détiendrais tu la vérité absolu ?

  23. Pour l’ip over sonet ou sdh ou pos, c’est pour les backbones en liaison optique utilisant le protocole sonet pas pour le particulier et le résidentiel.
    Pour nous c’est le tcp-ip.
    Il y aussi l’atm que tu semble oublier.
    Pour continuer la discussion certains annonce le remplacement probable a terme de sonet et atm par l’ethernet car sonet c’est 2.5Gbit et l’ethernet c’est 10Gbit.

  24. Manu,

    Sais tu ce qu’est un TOR,un disjoncteur différentiel ?
    Sais tu que de nombreuses PAC(Pompe a chaleur ) de particulier sont en tri ?
    Sais tu que tu confonds Lan cable et LAN ?

    Je me permet d’être dur,parce que les commentaires que tu faits, sont pour certains complètement erronés et faux et pour d’autres issue de traduction imparfaite et enfin pour les dernières sortis des « brève de comptoir ».
    Là ou t’es fort c’est lorsque tu dis que le schéma émis sur le site de HDbaseT est faux « je reprends un peu le dessin qui est faux… », et que tu nous fais comprendre que tu as tous compris.Là t’es au Top

    C’est ça que j’appelle de la désinformation.
    Et c’est là également que je me permet de douter de tes compétence,car je pense qu’un intégrateur doit être quelqu’un d’objectif et ouvert, et qui ne doit avoir de cesse de ce remettre en question et de ce former.

    Tu te permet de discrédité des constructeurs, et une profession sans en connaître les tenants et les aboutissants, sans savoir ce que nous demandent nos clients (Fiabilité,ergonomie,émotion visuelle et sonore ),et ce que cela implique : automatisation des process de redémarrage suite coupure électrique ou désynchronisation des box opérateurs, supervision distante des installations clients…

    Le métier d’intégrateur et l’un des métiers le plus difficile qui m’a été demandé de faire dans ma carrière.
    Et venir profané ici autant d’ineptie me sort de mes gonds.
    D’autant plus que le ton que tu emploies est désobligeant envers les personnes qui essaye de te faire comprendre poliment que tu t’égares.

    Le tout IP ça serait génial, mais ça n’est pas le cas aujourd’hui,et ça ne représente pour une installation approximativement que 50% des protocoles que nous utilisons (IR,RS232,KNX,Modbus,Dali,DMX…HDMI)
    Dans 5 ans ça sera peut être différent,mais aujourd’hui c’est comme ça.

    Enfin,pour la parenthèse qui servait à te faire comprendre que tous n’était pas encapsulé dans une trame IP et pour avoir déployé des réseaux d’opérateur, je peux t’affirmer que tu utilises OSI tous les jours a l’aide de ton téléphone mobile ou fixe ou à l’aide de ton PC pour commenté ce blog, que tu passes sur des boucles STM64 (10Giga) depuis au moins 5 ans et/ou STM16 (2,5Giga) qui sont en SDH et non SONET (Format américain).

    Pour finir,je ne prétends pas détenir la vérité absolue,mais n’accepte pas l’obscurantisme.

    Dans l’attente de ne plus te lire.

  25. « Sais tu ce qu’est un TOR,un disjoncteur différentiel ? »
    Evite de me prendre pour un con j’en ai autant a ton service et j’aimerais qu’Alban modère un peu tes propos car je n’ai nommé ni insulté personne sur ce blog, je crois bien avoir été plus que correct avec toi.
    Enfin tu crois détenir la vérité absolue, tu dénigre mes propos et mes solutions car bien sur cela ne va pas dans le sens que tu voudrais c’est à dire continuer a vendre des produit hors de prix pas toujours justifiés comme celui de n’avoir qu’un lecteur dvd/blu-ray pour toute la maison.
    Continue de croire que le hdbaset a été inventé pour s’en servir de rallonge électrique.
    Pose toi la question de savoir pourquoi Crestron commence a basculer sur le tout ip (mieux vaut tard que jamais, peut être que Apple et Sonos ne sont pas étrangés à ce revirement de position au sein de la marque) et peut être tu comprendra mieux l’évolution de ton métier.
    le jour ou tu comprendra que ce que tu utilise passera en ip on aura fait un grand pas en avant.
    Pour en rajouter un peu l’industrie et le particulier sont deux mondes différents, chez toi ton réseau informatique est en tcp-ip et pas en osi, mets toi ça dans le crane et ne viens pas me donner de leçons.
    « Le tout IP ça serait génial, mais ça n’est pas le cas aujourd’hui »
    Je vois qu’on est d’accord pour le sonet a 2.5gbit.
    « In Europe, the term Synchronous Digital Hierarchy (SDH) refers to essentially the same standard as SONET »
    Sonet c’est états-unis et canada, sdh c’est le reste du monde.
    Le stm64 ce n’est que du sonet multiplexé avec le principe du WDM.
    Tu ne le sais peut être pas mais il y a aujourd’hui du STM-256 (40Gbps)et peut etre demain du STM-1024
    Parce qu’a priori tu es le seul à tout connaitre
    Quand je donnais les vitesses c’était les vitesses de base.
    « Le tout IP ça serait génial, mais ça n’est pas le cas aujourd’hui »
    Justement vous les vendeurs de domotique vous avez tellement freiner des pieds pour que cela n’arrive pas.
    De cette façons vous pouviez conserver de belles marges.
    Moi je ne m’égare pas pas je vais dans le sens de l’évolution toi au contraire tu aimerais tellement rester dans tes vieux protocoles tellement plus lucratif qu’un réseau informatique.
    Je suis sur qu’un produit comme le Ve-hotech VHS-4 tu ne le proposerais pas à tes clients, non plusieurs récepteurs tnt dans un rack avec une matrice audio vidéo c’est bien plus cher.
    « Fiabilité,ergonomie,émotion visuelle et sonore »
    donne moi des exemples car je rigole quand j’entends ça aujourd’hui, il y a dix ans je ne dis pas mais aujourd’hui franchement sors un peu de ton atelier.
    Pour l’obscurantisme je ne comprends pas, je propose justement des solutions qui vont vers le progrès et qui remplacent les solutions que tu propose.

  26. Bonjour, bonjour.
    Je reviens un peu sur ce magnifique blog que j’ai un peu délaissé cette année (mais que je suis tjs d’une oreille distraite via mon agrégateur).

    Etant à la fois côté « informatique » et côté « video » on va tenter de faire le point.
    Gros hic, je ne connais pas dans le détail HDBaseT. J’ai lu ça et là qu’il s’agissait du successeur de feu Diva.
    Et, jusqu’à la lecture de cet article, je pensais que l’industrie de l’électronique grand public avant ENFIN compris ses erreurs du HDMI et était repartie sur des bases saines.
    Force est de constater que NON !

    Je reprends les points :
    « 1) HDBaseT n’est pas de l’Ethernet ! »
    Ben oui, cat5/6/7 ne signifie pas Ethernet forcément même si c’est utilisé à 95% pour cela.
    Le cat5/6/7 est un câblage (pré ou post) standardisé visant à faire circuler des flux dessus (on parle de courants faibles).
    Le câblage est standardisé (contraintes, rayon de courbure, proximité des rayonnements, mise à la terre, etc), la connectique est standardisée (prise ISO 8877 également dénommée RJ45 chez EIA/TIA, baie de brassage).
    Sur un tel câblage on fait passer ce qu’on veut : de l’Ethernet 10/100/1000/10000, du Token-Ring, des courants continus (alarmes, capteurs, alimentations), de la video (avec ou sans adaptateur [balun] cela dépend de la distance à parcourir et donc des pertes que l’on accepte), du son, de la téléphonie et j’en passe.

    « 2) Un récepteur HDBaseT (sans transport de l’Ethernet) n’a pas d’adresse IP (voir produit Gefen en lien dans le billet) puisque c’est du point à point. »
    Je ne pense pas que la raison de l’absence d’adresse IP soit lié au mode de communication. Ce n’est pas de l’Ethernet, donc pas du réseau, point.
    Lorsqu’on fait transiter de la video (YUV) sur un câble en paires torsadées on ne se pose pas la question de l’adresse IP ! Ben là c’est pareil.

    « 3) Dans le monde de l’audio/vidéo, une prise RJ45 n’est pas forcément une prise informatique »
    Ben ouais. C’est simplement la connectique standard associée au câblage d’aujourd’hui (et ce, depuis 20 ans).

    Je poursuis. Je peste depuis des années contre le HDMI, ce standard imposé qui, au lieu de résoudre des problèmes en pose de nouveau car mal pensé, axé AVANT TOUTE chose sur la protection du contenu et SURTOUT pas vers la satisfaction du consommateur.
    Le résultat ? Un MACHIN conçu dans les années 90 mais empruntant des principes des années 60 à une époque où l’électronique balbutiait.
    Ainsi, à l’heure où tout ce qui est communication électronique passait au sériel (Ethernet l’était déjà mais je parle d’USB, de Firewire) le HDMI nous ramène au bon vieux temps du parallèle (les imprimantes à aiguilles ça vous rappelle quelque chose).
    Le résultat ? Ben, 20 fils au lieu de qquns.
    Vachement pratique, surtout sur les longues distances et surtout lorsqu’on dispose d’un précâblage qu’on ne peut pas utiliser. Enfin, si, mais il faut dépenser 300 euros dans des extenders et ça bouffe 2 câbles cat5/6/7.
    Qué bonheur!

    Pour utiliser du HDMI il faut être riche.
    Là où le YUV (ou le VGA) se transporte les moustaches en l’air sur du CAT5 (et ne consomme que 3 paires [pour le YUV]) il faut surcâbler pour ce cher, très cher HDMI.
    Bon, je passe sur les merdes occasionnées par le HDCP ce n’est pas le sujet.

    Il y a toutefois un point qui n’est pas hors-sujet c’est le traitement du son.
    Combien d’AV ne sont pas fichus d’intercepter le son d’une prise HDMI en entrée pour le diffuser sur les enceintes se contentant d’être « passthrough » ?
    Quelle honte.
    Ensuite ça donne naissance à des horreurs comme celle du HDMI 1.4 qui créé une voie de retour pour le son en provenance du téléviseur.
    On a donc le schéma :
    source – AV – téléviseur – retour son vers AV
    Quelle élégance. ET quel foutage de gueule !

    Mais le plus beau, c’est d’avoir adjoint la possibilité de transporter de l’Ethernet au sein du HDMI.
    Voilà donc un standard (sic) qui se crée ex-nihilo faisant fi de tout ce qui existe alors (notamment le paires torsadées et accessoirement Ethernet) et qui tente, 15 ans après, de réincorporer d’autres standards bien plus stables et sérieux que lui en son sein.
    L’industrie se fout VRAIMENT de la gueule du monde.

    J’en reviens au HDBaseT.

    Pour moi, disais-je c’était la reconnaissance de 15 ans de n’importe quoi et un retour aux sources.
    En clair, on arrête de se la jouer perso et on réutilise ce qui existe à savoir le précâblage et, accessoirement, Ethernet.
    On fait donc du sériel et on ne bouffe au maximum que 2 paires.
    Ben, force est de constater qu’on est loin du compte. Déjà on bouffe 4 paires (bon, c’est toujours mieux que 8 avec un couple d’extenders) mais ensuite on n’est pas fichu de reprendre la nature multipoint du HDMI.

    Quelques précisions TOUTEFOIS.
    Nous parlons de transmission de video non compressée (et d’audio mais la BP utilisée par l’audio est négligeable par rapport à celle utilisée par la video). Non compressée pour des raisons de qualité et de rapidité de traitement des équipements intermédiaires.
    On parle donc de flux de plusieurs centaines de Moctets par seconde (1920x1080x3x60 ~= 400 Mo/s soit 2,4 Gbit/s pour du Full HD non 3D).
    Il est bien évident qu’un tel débit ne passe pas partout. D’autant que le HDBaseT se targue de pouvoir acheminer 10 Gbit/s.
    Aujourd’hui, en informatique, un tel débit ne peut passer que sur des switches 10Gbits qui sont loin, très loin d’être à la portée du grand public. Ca peut également passer sur de la fibre optique mais les switches optiques sont également hors de portée.
    Ca viendra. Il y a 10 ans, les switches Gigabit étaient très onéreux. Aujourd’hui ça vaut 50 euros les 8 ports.

    Bref. Donc, il faut un truc différent pour transporter de la video non-compressée sur un paires torsadées.
    Non-compressée pour des raisons de flux professionnels, etc.
    C’est con mais c’est ainsi.
    Pour info, un cat5 classe D supporte une BP de 100 Mhz, un cat 6 classe D doit être à 250 ou 300 et les cat7 (grosses contraintes de pose) doivent toper à 600 Mhz.
    Si on veut donc transmettre 10 Gbit/s sur du Cat5 ce n’est pas la modulation utilisée par Ethernet qui va le permettre (elle réclame au moins 200 ou 300 Mhz de bande passante pour passer le 10 Gbit/s, de mémoire).
    Il faut donc trouver autre chose, pour l’instant, le temps que les foyers s’équipent en cat 6 (*). Ce doit être le rôle de la modulation spécifique HDBaseT.
    L’aspect point à point du HDBaseT ne me dérange pas.
    Après tout Ethernet est également point à point : c’est par l’entremise d’un switch que le 10/100/1000BaseT est multipoint.
    Sans ce switch qui recrée une étoile, les 10/100/1000BaseT resteraient pauvrement point à point.
    Dans le concept HDBaseT, l’AV joue ce rôle de switch mais il est manuel pas automatique.
    Qui a-t-il de surprenant dans ce monde verrouillé de l’audio/video ?

    On pourrait tout à fait imaginer un monde audio/video basé ET sur du câble en paires torsadées ET sur de l’Ethernet.
    Pour cela il faudrait compresser (sans perte et donc à la mode ZIP) les flux.
    Sans perte cela signifie un flux restant professionnel.

    Un flux video natif se compresse assez bien (de l’ordre de 90% je pense) mais il faut une sacré machine pour compresser et décompresser en temps réel un flux de plusieurs Gbit/s.
    Mais je pense que c’est jouable : quitte à développer un DSP spécifique pour construire une modulation non-Ethernet capable de transporter plusieurs Gbit/s autant dépenser de l’argent pour développer un compresseur/décompresseur temps réel.
    Mais, encore une fois, l’industrie de l’audio/video ne sait pas ce qu’est l’informatique (ou, plutôt, ne veut pas savoir) !
    Elle a mis 15 ans pour se rendre compte que le HDMI était une merde sans nom et pour migrer sur du câblage standard.

    Combien de temps mettra-t-elle pour finalement adopter un standard de 40 ans ?

    Surtout, surtout qu’elle a une sainte horreur de l’informatique, synonyme, pour elle, de contrefaçon en tous genres.

    Mais mon petit doigt me dit que cette industrie ne pourra pas toujours faire l’économie de la compression (sans perte voire avec perte) car un flux 4k et surtout un flux 4k3D dépassera largement les 10 Gbit/s.

    En conclusion, mis à part l’aspect réutilisation d’un câblage existant et le codage sériel il n’y a pas grand chose de nouveau. Mais c’est déjà un grand pas.

    Je conclurai malgré tout par un ** LAMENTABLE **

    db

    (*) D’un autre côté, le cat5 peut très passer du 10Gbit/s sur de petites distances genre 10m. Les contraintes sont tjs données pour 100m.

  27. Avez vous des infos qui permettrai de savoir si le HDbaseT va évoluer à court terme ? Comme mentionné dans votre article il est vrai que c’est pas très clair et surtout pas si pratique (je parle plus du prix…)
    Merci pour vos réponses

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *