Domotique & intégration : les 4 grandes tendances pour 2009

Pour bien commencer cette nouvelle année, je ne vais pas faire une rétrospective de 2008 (les choses évoluent tellement vite !) mais je vais plutôt vous livrer ce qui représente pour moi les 4 grandes tendances pour 2009.

1. Les écrans tactiles

Autrefois part de rêve et autres accessoires de films de science-fiction, les écrans tactiles sont désormais partout. On peut dire que les téléphones portables en sont les principaux représentants : Apple iPhone, Samsung Player Addict et HTC Touch en tête. Les systèmes de navigation portable (GPS) représentent un autre exemple de la prolifération des écrans tactiles dans la vie de tous les jours.

Les télécommandes tactiles pour l’audio/vidéo et/ou la domotique existent elles depuis longtemps mais elles restaient cantonnées au haut de gamme jusqu’à l’arrivée de la Logitech Harmony One, une vraie télécommande avec écran tactile (semi) personnalisable proposée à un tarif accessible. La toute nouvelle Philips Prestigo SRT9230 va venir la rejoindre sur ce marché dans quelques jours.

MyDay

MyDay : tablette familiale remplaçant les magnets sur le frigo !

Désormais, ce sont des écrans tactiles encore plus grands qui nous sont proposés, pour d’autres fonctions de communication et de divertissement au sein du foyer. Le MyDay est un cadre familial tactile qui permet de se laisser des messages, de lire des recettes de cuisine, d’accéder au web (bientôt), d’écouter de la musique ou de regarder ses photos. Le TouchDiva est un lecteur vidéo basé sur un grand écran tactile permettant de naviguer dans la bibliothèque musicale. Dans les deux cas, aucun PC n’est nécessaire, ces écrans tactiles sont totalement autonomes. Et puis on attend toujours en Europe le Chumby, mini écran tactile multifonctions capable d’accéder au web, de vous réveiller en musique ou encore de vous afficher la météo.

La multiplication de ces écrans et des fonctions uniques pour chacun d’entre eux n’est pas forcément une bonne nouvelle. Un écran qui offre un accès à toutes les fonctions est bien plus intéressant. C’est ce que propose les intégrateurs domotique à travers des solutions de contrôle unifiées pour toutes les fonctions de la maison. Bien entendu, nous ne sommes pas dans la même tranche de tarif, les services rendus étant sans commune mesure. On peut donc dire que ces nouveaux produits tactiles sont bienvenus pour la démocratisation du domaine, ce qui amènera sûrement de nouveaux clients aux solutions domotique globales dans un proche futur !

Je note cependant un retard dans un domaine bien spécifique en ce qui concerne les interfaces de contrôle pour la domotique : l’aspect graphique et son ergonomie. L’iPhone et l’iPod Touch offrent la possibilité de défiler dans les menus avec un mouvement du doigt, tout comme le MyDay ou le TouchDiva. C’est le point faible des produits de type AMX et Crestron. Mais le retard sera bientôt comblé. Chez Crestron par exemple, un kit de développement Flash permet désormais de créer des interfaces animées et aux réactions plus évoluées. Il en est de même chez Control4 qui proposera bientôt une interface en Flash, entrevue sur le dernier SATIS, qui remet les pendules à l’heure.

Pour terminer sur ce sujet, il est quand même dommage de voir des télécommandes à plusieurs milliers d’Euros dénuées de navigation animée telle qu’on la trouve sur un baladeur à moins de 200 Euros. C’est plutôt difficile à expliquer à un nouveau client qui s’est habitué à l’interface de son iPod Touch ou du GPS i-drive de sa BMW !

2. Le tout sur IP – TV & multiroom

La demande est clairement là aujourd’hui : les consommateurs veulent des produits en réseau, qui communiquent les uns avec les autres, soit sans fil (WiFi), soit en passant par le courant électrique (CPL) soit au pire en passant par du câblage informatique (Ethernet). Finalement, ils se foutent même complètement de la technologie utilisée, tant que c’est compatible avec un maximum de choses. Le protocole IP semble donc être la solution universelle. Un téléviseur avec une prise réseau pour afficher les pages web. Une caméra de surveillance sur IP pourra être interrogée depuis n’importe où. Une chaîne HiFi avec prise réseau peut lire les radios du web. Tout cela est déjà disponible aujourd’hui.

La nouvelle demande concerne la distribution de la télévision sur IP. Dee & Be propose ce type de produit depuis quelques temps déjà. S’adressant à une cible haut de gamme, il n’y avait pas réellement de réponse pour le grand public jusqu’à maintenant. Il y a bien le PC Media Center, avec le support de plusieurs tuner TV et les extenders (sur IP) pour y accéder, mais ce type de produit ne s’adresse pas réellement au grand public. Une vraie concurrence arrive désormais.

Cybervia

Interface du media center Cybervia avec la distribution de la TV sur prise réseau

D’un côté on a Cybervia ou Utrema, créateurs de serveurs de média et de télévision sur réseau domestique. Ces produits, conçus en France, tout comme Dee & Be, en sont encore à leurs balbutiements et on attend beaucoup d’eux ! De l’autre, on a les FAI. Free proposait jusqu’à maintenant la possibilité de regarder la TV simultanément avec le décodeur et sur un PC de la maison. Avec la NeufBox version 5, ceux qui ont accès à Internet par la fibre optique pourront regarder la TV sur quatre postes différents simultanément ! Côté hardware, dans le domaine des solutions plus accessibles, on attend dans l’univers Mac que l’Apple TV soit compatible d’origine avec les tuners TV USB Elgato EyeTV. Quelle avancée phénoménale vis à vis de la concurrence ce serait : passerelle audio/vidéo sur IP + stockage + tuner TV intégré !

Côté multiroom, la tendance est clairement à la distribution sur IP. NetStreams, précurseur dans le domaine avec le protocole StreamNet, propose désormais de distribuer la musique et la vidéo (jusqu’en WXGA – 1280×800 pixels) sur son réseau informatique domestique ; du câble réseau suffit donc pour tout passer. Control4 suit NetStreams de très près avec une offre de diffusion audio sur IP uniquement pour l’instant. Il est étonnant que la concurrence ne s’y soit pas encore mise alors que le passage au tout sur IP est inéluctable.

3. Les « Media On Demand »

La VOD, acronyme signifiant Video On Demand, est une technologie qui permet d’acheter du contenu vidéo comme des films depuis son PC ou son téléviseur. Il faut pour cela passer soit par Internet et des sites spécialisés (TF1 Vision, Canal Play, Glowria, etc.), soit par un appareil relié à sa TV donnant accès aux offres VOD. La plupart des boîtiers TV liés à une offre dégroupée TV par ADSL ou par le câble le proposent déjà. Pour ceux qui n’en bénéficient pas, il est désormais possible d’acquérir un boîtier dédié à la VOD : Cezzer (lié à TF1 Vision) ou le Pack TV Fnac (lié à Glowria). On se doute que d’autres boîtiers de ce type vont arriver courant 2009. Et on rêve d’une offre comparable à Vudu disponible aux USA avec son énorme vidéothèque et sa qualité d’image proche du Blu-ray !

Côté musique, Deezer s’est tranquillement fait sa place en 2008 en proposant un accès gratuit à des milliers de chansons, sans pouvoir les télécharger. On regrette juste que les informations soient parfois (souvent ?) erronées, aussi bien au niveau du titre que de l’artiste. Pour plus de fiabilité, il faut passer sur une offre payante par abonnement mensuel telle que MusicME par exemple. Là aussi, j’imagine que les offres gratuites vont se développer et devenir fiables et conséquentes.

Vudu
Interface du boîtier Vudu aux USA : large catalogue et qualité HD

Se pose alors la question : pourquoi stocker des films ou de la musique sur un serveur personnel ? Les offres de vidéo à la demande ou de musique à la demande offrent un large panel, le tout depuis Internet, sans avoir besoin de stocker quoi que ce soit chez soi. Je vois deux points noirs pour l’instant. Premièrement, les catalogues, bien que déjà importants, sont malheureusement loin de couvrir toute la production existante. Si l’on est adepte de styles de films ou de musiques particuliers, il y a peu de chance qu’on les trouve sur les sites cités ci-dessus. Deuxièmement, si la connexion Internet est coupée, il n’y a alors plus de musique ni de vidéo disponible ! Je pense donc que l’avenir sera un mix de serveur personnel, pas forcément de taille très conséquente, sur lequel seront stockés ses médias préférés, tout le reste étant alors accessible sans limite par Internet. Avec l’évolution et la miniaturisation du stockage, les SSD sans disque dur, le stockage personnel pourra facilement être intégré dans la maison.

Côté serveur personnel, je préconise donc les solutions qui ne font pas appel à un PC, afin d’être le plus ergonomique et accessible au plus grand nombre. Le trio de serveurs Escient, ReQuest et Kaleidescape qui stocke indifféremment CD et DVD (et bientôt des Blu-ray) est le trio gagnant pour moi, dans des fourchettes de tarifs différentes. Bien sûr on est sur IP dans les trois cas, mais surtout, aucun PC n’est nécessaire : chaque système à son propre système de lecture et de copie des disques que l’on souhaite archiver sur disque dur.

4. Les économies d’énergie

La tendance « green » est à l’honneur pour 2009. Celle-ci peut prendre différents visages. Il y a tout d’abord les réglementations qui font que les produits consomment de moins en moins. Le label Energy Star par exemple certifie que votre appareil à une consommation « dans la norme ». Dans la même veine, vous pouvez vérifier la consommation de votre console de jeux sur le site Sust-it.net pour vous faire peur ! Le site Worldchanging (et le livre que je vous conseille fortement), fait lui un état des lieux continu des actions destinées à rendre notre planète plus verte, dans le domaine de l’habitat et de l’architecture en particulier, un site à compulser régulièrement.

Worldchanging

Exemple de tableau de bord énergétique simplifié sur Worldchanging.com

Le tableau de bord énergétique est une autre composante de la maison verte, côté surveillance électronique cette fois. Le tableau de bord permet de suivre ses consommations d’électricité, d’eau et de gaz sur la durée. Ce suivi a pour but de faire prendre conscience des excès afin de les corriger. Des systèmes plus intelligents peuvent ensuite prendre des décisions et couper certains appareils sur le modèle du délestage existant déjà. On parle de multiprises intelligentes capables de couper le courant des appareils qui ne sont pas utilisés : rien de concret sur le marché mais des annonces régulières, la dernière en date étant de Green Plug. On attend donc leur commercialisation, peut-être en 2009 ? En attendant, des sociétés se spécialisent dans le domaine des tableaux de bord énergétiques comme Wirecom côté hardware (capteurs intelligents et communiquants) en France ou Agilewaves et LucidDesignGroup aux Etats-Unis côté software (analyse et stockage des données).

L’éclairage est l’un des grands chantiers des économies d’énergies. Première pierre visible : la disparition pure et simple des lampes à incandescence (les classiques et les halogènes) d’ici 2012. Certains fabricants mondiaux commencent déjà à les supprimer de leurs chaînes de production. Nous devrons donc passer aux lampes à économie d’énergie (fluo) et aux LED d’ici là. Le problème dans le monde de la domotique est que les systèmes de gestion d’éclairage ne sont pas conçus prioritairement pour ces lampes mais plutôt pour celles qui vont disparaître ! Lutron a créé un mini-site qui démontre que ses systèmes de gestion de l’éclairage permettent de faire des économies car ils n’allument pas forcément les lampes à 100% ; certains de leurs produits ont même gagné une touche « Green » à cet effet. On reste cependant dans le monde de l’incandescence !

Il est nécessaire de se tourner dès maintenant vers des systèmes capables de contrôler, et dans une moindre importance, de faire varier les lampes fluo et les LED. Dans ce domaine, deux technologies de pilotage prévalent : DMX512 et DALI. De tels protocoles sont obligatoires si l’on veut connecter le système d’éclairage à un système domotique afin de réaliser des économies (scénarii, contrôle à distance, gradation, etc.). Encore peu nombreux à ce jour, les ballasts pour lampes fluo et les drivers pour LED avec possibilité de gradation et de contrôle externe se développent petit à petit. Helvar a fondé son catalogue entièrement sur le protocole DALI avec tout ce qu’il faut pour les tubes fluo, Osram propose ballasts pour tubes fluos et lampes fluos, Dynalite a des drivers pour LED en DMX512, Philips a également un driver pour LED en DALI. Tout cela peut se relier à un système domotique global. Dans le large catalogue de produits domotiques multimarques à la norme KNX, on trouve passerelles DALI et DMX512. Il en est de même chez le spécialiste Crestron.

Dernière tendance à suivre dans les économies d’énergies, qui concerne cette fois le domaine de l’informatique, c’est celle de la virtualisation. Le concept est d’avoir un serveur qui fait tourner plusieurs systèmes d’exploitation et leurs applications. A ce serveur est relié, par le réseau Ethernet, plusieurs mini-PC clients qui ont pour seul but d’être des « hubs » de connexions pour l’écran, le clavier, la souris et autres périphériques. VM Ware est l’un des spécialistes incontournables du domaine. On fait donc des économies d’échelles en termes d’énergies car seul le serveur est réellement consommateur, les mini-PC consomment eux quelques Watts seulement. Cette solution est dédiée aux entreprises mais elle est aussi intéressante lorsqu’on commence à accumuler plusieurs ordinateurs à la maison. Le contrôle est plus aisé lorsque l’on a des enfants qui utilisent les ordinateurs et installent n’importe quoi… Et puis quand le mini-PC client a un design craquant comme le Pano Logic, difficile de résister ! La virtualisation, une tendance à suivre dans les mois qui viennent.

Pano Logic

Mini-PC client Pano Logic pour un environnement informatique virtualisé

Conclusion

Le futur de la maison connectée et automatisée passe par un meilleur respect des normes. Le tout sur IP semble évident dans le domaine des loisirs. Il déborde également sur tout ce qui est contrôle domotique pour la sécurité par exemple. La TV sur IP est une demande récurrente et importante, à mon sens plus importante que la TV sur mobile qui reste du domaine du gadget. L’association vidéo et music à la demande avec un serveur personnel dédié uniquement à ses médias préférés, ceux que l’on souhaite garder, est pour moi la voie vers laquelle on se dirige. Cela permettra peut-être de régler certains problèmes liés au piratage : on achète les DVD/Blu-ray ou les CD que l’on préfère parce qu’ils sont rares ou parce qu’on y porte un attachement spécial, le reste peut alors se louer en ligne. Des efforts devront être faits sur les tarifs, il n’est pas normal qu’un fichier téléchargé ou en streaming coûte aussi cher qu’un disque physique et son boîtier ! Enfin, dans le domaine des économies d’énergie, la surveillance de ses consommations, en plus d’être ludique, peut apporter un vrai plus dans une réflexion autour des réductions. Le domaine spécifique de l’éclairage évolué et domotisé aura un avenir radieux lorsque tous les spécialistes auront enfin des produits de contrôle dédiés aux lampes fluos et aux LED.

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques dans les commentaires afin de compléter ce sujet. Je vous souhaite en attendant une excellente année 2009 !

8 commentaires

  1. Meilleurs vœux à toi, Alban et à Multiroom Corp !

    Tout à fait d’accord avec toi sur l’avènement du tactile, qui a déjà bien débuté en 2008, grâce à la téléphonie, aux baladeurs musicaux et autres GPS. En revanche, pour les télécommandes multifonctions à prix raisonnables, ce n’est pas gagné. Les volumes d’un iTouch / iPhone ou TomTom comparés à ceux d’une Nevo ou Pronto ne sont sans aucune mesure comparables. De plus, les modèles économiques non plus. Apple gagne plus d’argent avec iTunes qu’avec ses iTouch. Quand de plus, il est forcément nécessaire de rajouter le travail de l’intégrateur pour programmer la dite télécommande multifonction … Et si Apple nous sortait une télécommande iRemote (IR/BT/Wifi/RF) à 200 € ?

    Pour les Media On Demand, pour la part, le principal point noir est la qualité audio et vidéo proposée. La qualité MP3 se prête bien à une écoute dans les transports en commun. En revanche, chez moi, sur un bon ampli et de bonnes enceintes, je préfère nettement mes CDs. Et que dire de la qualité de la vidéo par rapport à un Blu Ray en vidéo projection. Ces offres ne seront à mon avis qualitativement prête seulement quand il y aura suffisamment d’abonnés en fibre optique pour rendre les modèles économiques viables, dans 5 ans ? En revanche, j’apprécie beaucoup les médias en ligne, dès que je ne suis plus chez moi, sur forcement un matériel nomade (iTouch, PC, etc). Je voyage léger et ne quitte pas mes médias préférés.

    Quand tu dis que tu préconises des offres ne faisant pas appel à un PC, tu veux surement dire à Windows non ? 😉 ou tout du moins à l’ordinateur que tout le monde utilise pour d’autres usages variés que l’audio-vidéo. Car un PC personnalité sous Vista, dédié uniquement à un usage Media Center fonctionne très bien même pour Madame. Mais interdiction de le modifier, même pour Monsieur ! 🙂

  2. Wow…!
    Bonsoir et merci de me mettre autant l’eau à la bouche; en fait non je ne vous remercie pas! Avant je n’y connaissait pas grand chose et je doutais et maintenant je connais presque tout et…je doute encore plus! 😉

    Blague à part; félicitations pour ce bel article très complet.
    Je suis en plein travail de création (avant de voir avec l’architecte…voir ce qu’il a dans le ventre!) sur mes plans électrique et multimédia.

    Je me permets de vous demander ce que vous en pensez: Je cable toute la maison en RJ45 cat 5 blindé mais est-ce suffisant pour le futur; beaucoup de personnes disent de passer en VDI mais est-ce que tout est compatible?
    Dois je plutot privilégié le Wifi? Dés lors je ne mettrais que des repartiteurs pour les 2 étages?

    Je compte acheter la logitech Harmony pour tout controler (audio, video et lumieres sur prise)? Est ce un bon achat

    …et je terminerai par vous souhaiter une bonne continuation et tous mes meilleurs voeux.

    Philippe

    PS: c’estle 1er blog que je lis!Yes!

    Merci d’avance

  3. Bonne année Alban.

    Je te répondrais juste : 4 fois oui !

    Je pense toutefois que toutes ses technologies, si elles sont simples d’emploi et d’accès une fois mises en route, ne le sont pas à la mise en œuvre…

    Bref, les intégrateurs ont de beaux jours devant eux 😀

    A+
    Vincent

  4. Superbe edito 2009 Alban,

    Cette année sera certainement l’année de convergence des applications Audiovisuel et domotique sur plateforme mobile,
    L’Iphone est prêt à remplacer ou compléter l’écran tactile trônant dans la cuisine.
    L’avance d’ Apple est très importante, et des plateformes comme Android ou Windows Mobile 8 auront du mal à rattraper leurs retards.
    Nokia nous annonce également la venue prochaine de son Home control center…

    Les protocoles ouverts confirmeront également leurs avances face au tout propriétaire (IP, KNX).
    Personnellement je serais très attentif à DLNA qui a mon avis va profité des erreurs de son petit frère UPnP pour offrir une intégration simplifiée des plateformes multimédia.
    L’arrivée des Mini PC va enfin permettre la décentralisation des applications, et ainsi offrir une fiabilité des systèmes globaux accrue.
    Je pense que le serveur de stockage à quand même de beau jour devant lui, car la qualité des services proposés par les opérateurs (VOD) dépends essentiellement de la fibre et de son déploiement qui sera beaucoup plus long que celui de l’ADSL.

    Très attendue également cette année le projet de Gilles Arnaud, Lifedomus ainsi qu’Openremote un autre projet de convergence numerique.
    Domovéa évoluera également mais il faudra attendre 2010 pour atteindre le degré d’intégration attendue et faire de Hager un acteur incontournable avec une offre soft et hardware digne de ces concurrents US.

    Bien sur l’efficacité énergétique sera au coeur des préoccupations, et boustera Konnex au ceur des foyers

    2009 sera l’année du réseau IP, comme tu l’as si bien dit Alban.

    Bonne année à MULTIROOM et ses lecteurs.

  5. Eric >
    Je suis d’accord que la qualité concernant les Media On Demand n’est pas encore au top. Dans notre domaine, c’est encore un point gênant, mais ça va s’améliorer avec le temps et les débits. 2009 ne sera pas encore l’Année (avec un grand A) des MOD, mais on s’en approche. Note quand même que si on se met au niveau du grand public, la qualité même horrible passe très bien chez beaucoup de monde ! Il n’y a qu’à voir le nombre de personnes qui regarde du 4/3 en 16/9 écrasé ou les jeunes qui écoutent de la musique sur le HP de leur téléphone portable… Ca ne les choque pas du tout. Tant qu’il ne seront pas baignés au quotidien dans de la HD ou de la vraie qualité, ils ne changeront pas leurs habitudes et se contenteront toujours de peu. La qualité des MOD actuels satisfait donc beaucoup de monde.

    Pour les offres de serveur non PC, je ne parle pas de Windows en général ni de Media Center en particulier. Juste que certains clients demandent quelque chose qui ressemble à un serveur non PC : une platine de lecture et de rip, un menu ultra réduit (musique, films, photos). Si tu leur en mets plus, ils sont perdus. Dans le pire des cas (pour nous), ils demandent la lune quand ils voient le nombre conséquent de choses que l’on peut faire ou qu’ils s’imaginent que l’on peut faire ! Difficile de fixer les limites ou de leur interdire de modifier quoi que ce soit sur le PC, même si tu leur dis qu’alors tu ne leur garanti plus la QoS… Il faudrait qu’on en parle un peu plus en détails un de ces jours !

    Philippe >
    Je vous réponds par mail, ce sera plus efficace.

    Vincent >
    Bonne nouvelle pour nous donc !

    Pierre >
    Le contrôle domotique via son téléphone, même si ça paraît évident, et financièrement intéressant, je ne suis vraiment pas convaincu que ce soit la solution idéale. Le côté immédiat d’un écran tactile ou d’une télécommande dédiée est tout de même beaucoup plus confortable au quotidien qu’un téléphone qu’on n’a pas forcément dans sa poche, qui est peut-être déchargé, dans lequel il faut naviguer pour retrouver l’appli domotique, etc.

    Il est vrai que j’ai oublié LifeDomus que j’attends aussi avec impatience ! OpenRemote et Domovea sont également à suivre, vous avez parfaitement raison.

    Meilleurs vœux à tous !

  6. bonjour à tous et meilleurs voeux pour 2009
    un grand merci à Alban pour son partage de vision.

    1.avec le tactile je pense aussi beaucoup au vocal (au même titre que Dragon speaking sur pc)
    2.full IP je suis d’accord
    3.la VOD…sans qualité je dis bof pour l’aspect exterieur quant à l’aspect interieur avec des produits type Kaleidescape (il existe des solutions beaucoup beaucoup moins chère sur base popcorn hours etc) j’y crois volontiers au même titre que des produits aussi basique à l’usage (qui reste la régle d’Or) type SONOS et consors!
    4.L’économie d’énergie reste encore trop souvent un argument qui ne semble pas encore concerner tout le monde! Pour être utilisateur Lutron à titre pro et perso, je ne cesse de m’interesser à d’autres solutions moins onéreuse pour proposer à mes clients.

    Un grand oui pour la domotique et le pilotage pour tous avec des propositions accéssibles à tous!

    Toujours pareil… Préfére t on un client à 200.000€ ou 10 clients à 20.000€…et puis à ce tarif ce n’est plus 10 mais pê 15 à 25 pour 1 😉

  7. Merci pour ces commentaires qui confirment et vont dans le même sens que mes pensées. Didier, je suis absolument d’accord avec ta dernière phrase. Cependant, ça se discute selon ce que représentent exactement le gros projet ou les petits projets !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *