Dossiers de l’été Multiroom (I) : les interfaces

Commençons, avec un peu de retard il est vrai, les dossiers de l’été Multiroom avec ce sujet consacré aux interfaces. Nous entendons par interfaces tous les liens disponibles à l’utilisateur pour interagir avec son système intégré. Nous nous intéressons ici aux nouvelles tendances.

philips systsoft

L’interface pour le contrôle des fonctions domotique est donc un élément principal. Depuis ces dernières années, l’interface « Homme Machine » a beaucoup évolué. Le temps où l’on avait uniquement de simples interrupteurs pour allumer la lumière est révolu ! On est passé de la télécommande à infrarouge au clavier mural à plusieurs boutons (pour lancer des scénarios par exemple), aux télécommandes RF permettant une plus longue portée, pour en arriver aujourd’hui au tactile.

Le monde de la commande est désormais noyé sous le tactile, que ce soit sur son téléphone portable (les Smartphone), l’écran de son ordinateur, les consoles de jeux, les télécommandes, l’écran des systèmes GPS et maintenant les écrans faisant office de véritables tableaux de bord pour le contrôle de la maison. Ainsi l’interface a évolué et se virtualise de plus en plus.

Objects interactifs

Les nouveaux produits technologiques tournent autour de ces interfaces virtuelles qui ne se commandent qu’avec le bout des doigts. Pour certains utilisateurs le passage de l’interface physique (clavier, souris, interrupteur, télécommande…) à l’interface virtuelle n’est pas triviale.

Prenons l’exemple du SLAP « Périphériques actifs illuminés en silicone » qui est une association de gadgets transparents avec une interface tactile grand format et à l’horizontale. Le plus produit par rapport à la fameuse table Microsoft Surface, est l’ajout de ces gadgets que l’on prend en main pour interagir avec l’interface visuelle. Ce système peut être un bon compromis pour les opposés au « tout tactile ».

interhome

Interfaces graphiques animées

Pour les adeptes du virtuel qui ont déjà adopté l’esprit de la navigation tactile, avec l’Iphone par exemple, et qui ne sont pas à convaincre de l’avantage de ce type d’interface quelque soit la taille et le support, InterHome propose un nouveau rôle à ces interfaces. Le concept vise, entre autres choses, à changer les mentalités des utilisateurs en leur faisant prendre conscience de leurs consommations d’énergie à travers une interface ludique et totalement animée, ce que l’on est loin de retrouver chez les principaux acteurs du contrôle tactile. Personnellement, je ne pense pas que le fait d’avoir constamment sous les yeux l’évolution de ses consommations, même animée de la plus belle façon qui soit, soit la meilleure solution pour faire changer les mentalités, mais sait-on jamais !

MIPS Android

Interfaces affichées sur la TV

Un autre genre d’interface qui pourrait se développer dans les futures installations résidentielles est celle que l’on va pouvoir retrouver directement affichée sur son téléviseur, une interface TV pour rendre la télévision intelligente et qui prendrait le contrôle total des fonctions domotique de la maison. C’est une idée qui pourrait être développée par MIPS, un système qui fonctionnerait sous l’OS d’Androïd de Google et intégré directement dans les futures TV à écran plat. Une architecture idéale selon MIPS qui est ouverte, polyvalente et personnalisable. Ce serait avoir une longueur d’avance sur ses concurrents Apple et Microsoft de développer une telle interface qui fait de la télévision le point de contrôle central de la maison. Soyons patients et attendons de voir ce que nous proposera un tel système ! En attendant, on peut se contenter des solutions actuelles disponibles via la DomBox, Domovea ou encore Control4.

xid technologies

Reconnaissance sans contact

Et si la solution finale était : plus d’interface du tout ? C’est ce sur quoi travaillent différentes sociétés dans différentes directions comme XID Technologies dans le domaine de la reconnaissance faciale. Dans ce cas, l’utilisateur n’a plus besoin d’attraper une télécommande ou de se rendre devant un écran tactile mural, le système reconnaît son visage et adapte les fonctions en conséquence. La société Vesta va encore plus loin en supprimant même le système de reconnaissance faciale : le système apprend des habitudes des habitants pour adapter les fonctions au quotidien. Tout se règle alors automatiquement. Seul hic, on se rapproche d’une certaine limite, celle de la maison qui pense toute seule et qui pourrait prendre le contrôle. On est encore loin des films de science fiction, mais on peut comprendre qu’un tel niveau d’intelligence puisse rebuter certains !

NB :c’est ici le premier billet posté par Amaury qui est actuellement en stage chez Multiroom.

2 commentaires

  1. Voici un lien sympa sur le blog d’Anthony, ou la réalité arrangée sous la forme d’une table tactille style « surface »,permet le control des loisirs numeriques,de l’amplis,de la TV,de l’éclairage et de l’aspirateur…

    http://maison-interactive.spaces.live.com/Blog/cns!CAA4B3D5C1900B47!3566.entry?sa=734912939

    Je trouve cette interface »CRISTAL » fort pertinante. Les cameras n’ont plus uniquement le role de controle visuel de l’environnemente,mais servent aussi de feedback agrémenté de bargraph et autres icones.
    A suivre….

  2. Bravo à Amaury pour ce premier billet ! Très complet et intéressant : vive la philosophie « multiroom » !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *