Etes vous plutôt changeur (Blu-ray si possible), serveur ou VOD ?

Sony BDP-CX7000ES BDP-CX960

Près d’un an après leur apparition à officielle mais plutôt bien cachée (ici et ), voilà les dernières informations avant la sortie imminente des changeurs 400 Blu-ray (et CD/DVD par la même occasion) signés Sony. Le BDP-CX7000ES, à gauche, sera disponible le mois prochain contre 1900 $, le BDP-CX960 à droite sera lui disponible en automne contre 800 $.

Ce billet me permet de remettre sur la table le sujet de la centralisation des médias vidéo. De par mon métier, je préconise, j’utilise et je mets en place les différentes solutions, du PC media center au serveur vidéo haut de gamme en passant par l’Apple TV. Plus personnellement maintenant, voilà comment je vois les choses :

  • un changeur multi disques pour « stocker » les films, concerts, séries que j’achète, donc que je veux vraiment conserver (ces nouveaux changeurs Sony viennent régler le problème du Blu-ray impossible à stocker/ripper sur un serveur de type informatique sans être hors-la-loi aujourd’hui), avec la qualité vidéo optimale
  • un serveur de type informatique pour le stockage temporaire, principalement et quasi exclusivement pour l’enregistrement d’émissions, de séries ou de films à la TV que je souhaite conserver uniquement le temps de les avoir vu, ces fichiers étant ensuite effacés, je suis prêt à faire des concessions sur la qualité, bien que la TNT HD, qu’elle soit en direct ou enregistrée, est plus que satisfaisante
  • regarder YouTube, DailyMotion, etc. ou les bandes annonces de AlloCiné sur ma TV ne m’intéresse absolument pas

Le serveur de stockage/rip de DVD (et bientôt de Blu-ray on espère) a pour moi une réelle utilité lorsque plusieurs habitants de la maison veulent accéder au stockage simultanément : avec un serveur c’est possible et c’est d’ailleurs le but ; avec un changeur multi disques, c’est forcément impossible.

La VOD serait la solution idéale si tout le monde avait la fibre à sa porte et la bande passante qui va avec. Dans l’état actuel des choses, pour rattrapper une émission ou un épisode loupé, la VOD reste intéressante. Par contre, se dire que l’on a une bibliothèque virtuelle de films infinie disponible à tout moment, on n’y est pas encore (et je ne parle pas des détails techniques : qualité, nécessité d’installer des applis spécifiques, limitation dans le temps, etc.).

Je conçois que chacun a son avis sur la question et sa façon de vivre le stockage numérique. Alors, changeur, serveur de stockage, ou déjà fan de la VOD, quel est votre avis à ce sujet ?

14 commentaires

  1. Salut Alban,

    Je suis assez d’accord avec ton point de vue. Le changeur de bluray plusieurs avantages par rapport aux solutions de stockage haut de gamme : le prix, la légalité devant la loi, la qualité visuelle reproduite (enfin je l’epère), par contre je note un vrai retour en arrière (le jukebox est passée de mode depuis longtemps), une pérénité dans le temps, effectivement un système basé sur la mécanique aura tendance à défaillir dans le temps (qui n’a jamais eu ce problème avec ce genre de système), le temps de chargement d’un film déjà long lorsqu’il s’agit d’un BD, alors avec le temps de recherche j’en parle même, j’espère au moins que le système d’archivage est efficace.

    Enfin bref, je pense que vous avez tous compris que je ne suis pas vraiment fan de ce genre de produit, qui a pourtant des avantages.

    En attendant la version Crestron qui coûtera 4 fois plus chère pour ceux qui ont tour à l’ISE en Février.

  2. Je pense que la dématérialisation complète et le HTTP streaming sont des solutions, entre autre pour la VoD, intéressantes. Un serveur RAID (= musique, films, photos, sauvegardes informatiques) + Apple (MacPro, Mac Mini, MacBook Po, iMac) relier en réseau Ethernet + bornes AirPort Express (802.11n) + iPhone, iPod Touch en télécommande = une configuration évolutive, ouverte et abordable.

  3. Pandapawa >
    4 fois plus cher pour le Crestron, et même dix fois plus cher que le CX960, avec deux fois moins de disques. Cependant, l’interface unifiée proposée est très intéressante avec cette présentation sans distinction de tous types de fichier (stockés, en ligne ou dans le changeur). Je comprends que le changeur est un peu « rétro », je retiens surtout le problème du temps d’accès, surtout en BD. Quoi qu’il en soit, ce sera toujours moins long que de se lever et d’aller changer de disque dans un lecteur BD simple.

    iznogoodgood >
    Les solutions sous Mac OS ont la cote, mais elles restent toutefois plus complexes qu’elles n’en ont l’air pour le client « type ». Un changeur ou un enregistreur TV sur disque dur (que ce soit dans un DVDscope, dans un décodeur TNT ou directement intégré dans le TV (cf. Loewe)), rien de plus simple même pour les plus réfractaires à la technologie. Et finalement, même quand on la maîtrise comme nous, un peu de simplicité ne fait parfois pas de mal !

  4. Le changeur de bluray, en plus d’avoir un temps d’accès long et un coût non négligeable, et également limité en capacité. Certes 400 bluray commmence à faire un chiffre raisonnable (surtout au prix du bluray aujourd’hui), mais je suis sûr d’avoir plus de 400 dvds dans ma collection (surtout avec les series …).

    La remarque est identique pour le stockage sur disque, c’est la solution privilégiée aujourd’hui pour le contenu que je souhaite accessible sur mon réseau domestique, et même en augmentant régulièrement la capacité de stockage, on arrive vite à saturation.

    Résultat, je rêve d’une solution à la demande pour la musique / video sous forme d’abonnement abordable illimité, plus aucun soucis de maintenance, installation, mise à jour, etc … et en complément un serveur de fichiers pour stocker photos et vidéos familiales.

    Philips, Yamaha, Logitech ont commencé à aller dans ce sens avec une compatibilité Deezer pour la musique, Free avec l’offre Free Home Video pose les bases de l’accès illimité pour un abonnement, d’un point de vue technique, nous sommes prêts, il ne reste plus maintenant qu’à attendre une prise de conscience des majors et du gouvernement …. Et ce n’est pas avec HADOPI et les orientations actuelles qui me rassurent sur cette prise de conscience 🙁 Malheureusement …

  5. Perso pour moi c’est serveur ou VOD
    pourquoi ?
    Parce que quand je veux regarder un film je veux pas :
    – Avoir 15 minutes de pubs (cf le DVD de Wall-E que j’ai vu ce week-end)
    – Entendre le bruit de mon lecteur DVD (lecteur dont le tiroir ne s’ouvre pratiquement plus de toutes façons)

    Donc quand je loue un DVD, je le rip sur mon serveur, je le regarde et je l’efface.
    Certes c’est contraire à la loi (contournement de la protection anti-copie), mais je ne pense pas être malhonnête pour autant (pas de copie du DVD, pas de conservation du rip)

    La VoD représente pour sa part, la solution me permettant de faire tout ça simplement (pas de rip) et honnêtement. Mais cela reste un peu cher par rapport à la location.

  6. Au regard du prix du chargeur, mini 800$ et tous les inconvénients cités, je ne suis pas prêt d’abandonner ma valisette à DVD / Blu Ray… Dommage.

    Pour La VOD, je considère que nous sommes très loin d’offrir la qualité DVD, encore moins Blu-ray et même pas encore CD. Deezer c’est amusant quelques temps, mais relié à des enceintes Hifi-Home cinéma, c’est pas de la musique, c’est de la bouillie sonore. Mais il est vrai que le marché n’est pas aussi exigeant que moi, beaucoup aiment les films en divX et la musique en mp3 🙁

    Au final, pour encore quelques années :
    – Media Server / Riplay + serveur de stockage pour les photos, la TV TNT HD, la musique (lossless)
    – Valisettes DVD / Blu-Ray + mes bras + Media Server pour les films
    – VOD Canal+ en vacances sur un ordi portable

  7. Je rejoins Eric sur pas mal de points.

    D’une part, le chargeur DVD sera toujours trop limité en capacité, et pas d’une efficacité exceptionnelle : les disques sont monopolisés pour une TV/un projecteur, et on ne peut pas les extraire facilement (surtout en cours de lecture). Aujourd’hui il n’est pas rare d’avoir 2 ou 3 lecteurs DVD pour les enfants. Faut-il autant de chargeurs ?

    De plus, le gain de place est nul, puisqu’un chargeur occupe plus de place qu’un lecteur standard et qu’une boite de DVD vide n’occupe pas moins de place.

    Le chargeur peut avoir un intérêt dans le cadre de locations saisonnières haut de gamme (ou sur un yacht) pour offrir aux clients un catalogue sympa.

    Bref, à court terme, pour ce genre d’usages, le serveur VOD s’impose.

    Mais moi qui suit un consommateur occasionnel de DVD (pas encore équipé en HD), je ne suis pas prêt d’abandonner mes boites et mes étagères :D.

    @Eric :

    Je suis un grand consommateur de musique, de radios, et je comprends ton désarroi quant à la piètre qualité des contenus streamés disponibles actuellement. Je suis équipé en Squeezebox, et quand j’écoute les radios Web, encodées en WMA 128 kbps par exemple, je suis très déçu pour quelque chose d’annoncé comme de la « qualité CD », bien que la qualité soit supérieure à la FM. Surtout quand je compare à des morceaux que j’ai moi-même dans le serveur, en flac. Même ma Squeezebox Boom permet d’entendre la différence, alors sur la chaine du salon… Il semblerait pourtant que la plupart des gens s’en contente… C’est aussi pour ça que je n’achète pas de musique en ligne (en plus du prix parfois supérieur aux CDs). A quand des offres avec les fichiers en format lossless ?

    A+
    Vincent

  8. Bonjour Alban, bonjour messieurs

    pour la TNT HD, le WYPLAYER (double tuner TNT HD + HDD pour enregistrer et des services annexes comme le partage de photos avec d’autres membres de la famille avec un accés par code ! etc)

    Un apple TV pour la VOD et les médias archivés sur un NAS Raid 5 type DROBO 8 racks qui fonctionnera avec le WYPLAYER aussi.

    Pour le SONY, il sera pilotable par une domotique CONTROL4 assurement sous peu (si ce n’est déjà le cas) et les fétichistes auront toujours une manipulation du médias et les jaquettes dans leurs dvdthèques SPECTRAL 😉

    Pour les bandes annonces durant 15 minutes, c’est vrai que c’est chiant mais c’est aussi un moyen de voir de belles images de ce qui va suivre et d’avoir un premier avis faute d’une première envie ! (j’adore les feux d’artifices au début des disneys avec le bouton de mon ampli audio control un peu haut)

    Personne n’est obligé de choisir… on peut vivre bien et heureux avec un mix de solutions et un bon partenaire pour les mettre en oeuvre.

    Au final, les clients auront des investissements relativement faible en matériel et les revendeurs-installateurs-intégrateurs généreront de la prestation valorisante et valorisable faute d’être toujours correctement valorisée 😉

    Le client pourra ne pas craindre le cambriolage (pas de très grosses valeurs marchandes sans l’intégration associée) et donc un cout de remplacement faible.
    Apres quel voleur pressé (dans le plus grand des cas) va prendre des trucs qu’il ne connait pas et où il risque d’y avoir des photos perso (donc pistables) bla bla bla

    Pour moi, le SONY se justifie pour une clientele si on ne perds pas de vu que le rip BD est illégal…

    Sinon des solutions pour voir du film en VOD gratos et illégale, il y en a tellement qu’on s’interroge qu’il y ai encore des cinémas (vu qu’il n’y a plus d’ouvreuses) et des video clubs (vu qu’il faut quitter son canapé pour aller choisir un film toujours bon selon le loueur 😉 et souvent indisponibles parce que tout le monde veut voir le même en même temps! sans compter toutes les personnes vivant dans des zones rurales et dont le premier supermarché (pour acheter un dvd, on ne connait pas encore le bd) ou vidéoclub est à plus de 50km….

  9. Didier >
    Je suis entièrement d’accord avec ta vision des choses !

    La question toute simple que je me pose quand je vois les critiques envers tel ou tel media player qui ne lirait pas tel ou tel format : où trouve-t-on des fichiers vidéo dans ces formats plus ou moins « exotiques » si ce ne sont pas des fichiers téléchargés illégalement ou des rip de DVD « crackés » ? A priori, un media player devrait être capable de lire les rip de DVD que ce soit des VOB ou des DivX/DivX HD, et les AVCHD des camescopes numériques. Mais les autres formats, ils viennent d’où, ils servent à quoi ?

    Je crois connaître la réponse à ma question, mais je voulais aussi avoir d’autres avis sur la question : les media player ne seraient-ils finalement que des appareils destinés à lire des fichiers téléchargés illégalement ?

  10. Bonjour,

    Avez-vous de nouvelles infos de dispo pour ces changeurs.

    Merci++
    django

  11. Alban +1000

    Tout à fait d’accord sur les formats vidéos « exotiques »….
    Cela fait du bien d’avoir des remarques adultes 🙂
    Personne n’encode ses films de vacances en mkv avec 3 pistes audio! Et pourtant cet argument du « film perso = j’ai le choix de l’encodeur/conteneur » à été mainte fois repris.
    Dans la réalité il faut se rendre à l’évidence, cela sert dans 99% des cas à visionner du téléchargé!
    Pour dévier un peu et faire un parallèle, dans le jeu vidéo il y à une hypocrisie énorme autour du craquage de console « pour installer linux », « installer des hombrew » ou bien des nebuleux « liberer toute la puissance »….
    Alors que tout le monde pense « Lecture de de jeux copiés »…

  12. Groyan >

    Pas facile à faire comprendre, mais au moins je ne suis pas seul à penser cela !

    django >

    Disponibilité en France annoncée pour septembre…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *