Fin des procès, Sonos et HEOS ont enterré la hache de guerre

Sonos et HEOS ont enterré la hache de guerre

Fin 2014, Sonos attaquait Denon (lire le premier article du 03/11/14) pour sa gamme multiroom HEOS jugée bien trop proche de la sienne à différents égards, mais également pour violation de brevets. Un premier jugement a été rendu trois ans plus tard donnant gain de cause à Sonos. Mais l’histoire ne s’arrêtait pas là, d’autres plaintes courraient, venant des deux parties (lire le second article du 18/12/17).

Les deux sociétés viennent d’annoncer la fin de tous ces procès suite à un arrangement tenu secret entre les deux parties. Excellente nouvelle pour le monde du multiroom ! Il n’y a plus à craindre de procès en cascade de la part du leader et créateur de l’enceinte sans fil face à tous ceux qui lui ont emboîté le pas. C’est-à-dire aujourd’hui quasiment la totalité des sociétés impliquées dans l’audio grand public.

Les conditions ne seront sans doute jamais connues, mais deux éléments récents apportent peut-être un début de réponse. Tout d’abord, il est désormais plus ou moins connu que Sonos souhaite entrer en bourse. Traîner un procès dans ces conditions, dont les issues sont toujours incertaines, n’est pas forcément une bonne idée. Liquider l’affaire vite fait bien fait avant l’entrée en bourse était une bonne idée, voire une obligation.

Et puis il y a la disponibilité officielle d’AirPlay 2. Le protocole multiroom d’Apple vient d’être activé sur l’enceinte intelligente HomePod. Les fabricants tiers qui souhaitent l’utiliser vont maintenant pouvoir mettre à jour leurs produits. Sonos fait partie de ceux-là. Ainsi que les produits HEOS de Denon & Marantz ! Cela signifie que l’on va bientôt pouvoir créer un système multiroom en mélangeant des enceintes Sonos et HEOS (et celles d’autres marques) en toute simplicité.

Cela aurait été vraiment étrange de voir deux marques continuer à s’affronter en justice alors que leurs produits sont parfaitement compatibles via un protocole multiroom utilisé en commun…

Sources : communiqué Sonos, communiqué HEOS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *