FlareConnect, le nouveau protocole multiroom de Pioneer & Onkyo

FlareConnect, le nouveau protocole multiroom de Pioneer & Onkyo

Le groupe qui rassemble les spécialistes de l’audio/vidéo Pioneer et Onkyo vient d’annoncer la disponibilité d’un nouveau protocole multiroom. FlareConnect permettra désormais de créer une distribution audio multiroom avec les produits des deux marques.

 

De FireConnect à FlareConnect

Comme je vous l’avais déjà décrit dans un article précédent (voir aussi : Introduction aux protocoles multiroom), il existe trois types de protocoles multiroom audio :

  • les protocoles ouverts – Chromecast, AirPlay, Logitech Media Server
  • les protocoles multi-marques sous licence – DTS Play-Fi, Roon, AllPlay, FireConnect
  • les protocoles propriétaires – Sonos, HEOS, MusicCast, BluOS, Bose SoundLink…

Jusqu’à il y a quelques jours, le groupe Pioneer-Onkyo avait fait le choix du FireConnect, un protocole multi-marques.

Et puis finalement, ces deux marques majeures de l’audio/vidéo ont décidé de faire cavalier seul. Exit le FireConnect, bienvenue au FlareConnect.

 

FlareConnect, un protocole propriétaire maison

Ce sont les ingénieurs des deux marques qui ont développé ce tout nouveau protocole. Il n’y a pas réellement de modification technique, ni au niveau du fonctionnement.

Il n’y a toujours pas d’app dédiée au multiroom, ni en FireConnect, et pas plus en FlareConnect.

Le choix a été fait d’inclure les fonctionnalités multiroom au sein de l’application de la marque : Controller chez Onkyo (iOS/Android), Remote App chez Pioneer (iOS/Android).

pioneer onkyo flareconnect app

Avec Denon-Marantz HEOS ou Yamaha MusicCast par exemple, il y a bien deux apps distinctes, une pour l’audio/vidéo et une pour le multiroom. Il existe heureusement un passage aisé de l’une l’autre, et l’accès aux fonctions de base de l’ampli audio/vidéo depuis l’app multiroom.

On remarque les évidentes similitudes entre les apps d’Onkyo et de Pioneer, ce qui ne peut que confirmer la compatibilité multiroom entre les produits des deux marques.

 

Mise à jour FlareConnect

Pour bénéficier de FlareConnect sur les produits compatibles, la dernière mise à jour est obligatoire. Dans le cas de l’amplificateur Onkyo TX-8270 que j’ai actuellement en test pour On-mag.fr, celle-ci n’était pas visible via le réseau, j’ai dû l’effectuer par le biais d’une clé USB.

N’ayant qu’un seul appareil Pioneer ou Onkyo sous la main, je n’ai pas pu tester le multiroom sous FlareConnect. Cependant, je peux confirmer qu’à part le changement de logo, il n’y a aucune autre modification dans les menus après mise à jour.

flareconnect app onkyo controller

Le changement devrait donc être totalement transparent pour les personnes déjà habituées à utiliser FireConnect. Le groupe pointe cependant deux évolutions importantes :

  • la suppression de la contrainte maître/esclave qui existe sur d’autres systèmes ; avec FlareConnect, n’importe quelle zone peut devenir maître et prendre le contrôle à tout instant
  • l’ajout de la fonctionnalité PlayQueue, pour créer des listes de lecture avec des morceaux provenant de sources différentes pour une écoute ininterrompue

Heureusement, parmi la myriade de petits logos imprimés sur les façades des appareils, celui de FireConnect n’y était pas ! Il serait logique de trouver sur les prochaines générations de produits Pioneer-Onkyo le logo FlareConnect bien en vue, comme le fait Denon avec le logo HEOS sur ses amplis home cinema.

 

Les produits compatibles FlareConnect

Voici la liste de tous les produits des deux marques compatibles FlareConnect, pour vérifier si votre ou vos produits en font bien partie.

Onkyo

Génération 2017 – TX-8270, TX-8250, TX-NR474, TX-NR575E, TX-NR676E, TX-RZ720, TX-RZ820, CS-N575D, HT-R997.

Génération 2016 – TX-NR555, TX-NR656, HT-R695, TX-RZ710, TX-RZ810, TX-RZ1100, TX-RZ3100, PR-RZ5100, TX-L50, TX-L20D, LS7200, NCP-302, NS-6130, NS-6170, R-N855.

Pioneer

FS-W40, FS-W50, MRX-3, MRX-5, N-50AE, N-70AE, SC-LX501, SC-LX502, SC-LX701, SC-LX801, SC-LX901, SX-S30DAB, VSX-1131, VSX-932, X-HM76, X-HM76D, X-HM86, X-HM86D.

flareconnect onkyo tx-8270

 

Au final, pourquoi passer à un protocole propriétaire ?

La raison la plus évidente me semble être que le groupe Pioneer-Onkyo peut ainsi reprendre la main sur la partie multiroom. C’est un élément majeur désormais de toute la HiFi et du home cinema connectés.

En utilisant un protocole propriétaire, les deux marques vont pouvoir développer une gamme et une image contrôlée, comme ont pu le faire Yamaha avec MusicCast et Denon-Marantz avec HEOS.

C’était le risque avec FireConnect d’être plus dilué et moins puissant, puisque FireConnect est un protocole sous licence utilisé par d’autres marques, comme Harman/Kardon par exemple.

Surtout que le chef produits & marketing audio/vidéo de Pioneer-Onkyo m’a confirmé que FireConnect souffrait finalement du même symptôme que le ZigBee : un protocole domotique normalisé et inter compatible où les fabricants ajoutent une couche logicielle pour rendre leurs produits incompatibles avec ceux des autres marques !

Au final, Pioneer et Onkyo avaient tout à gagner à passer à un protocole multiroom propriétaire. Il ne me reste plus qu’à tester un système multiroom FlareConnect complet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *