iPaneL, IDOC, FusionLock : l’iPad pourrait finalement bien devenir la télécommande ultime

ipad crestron

Ce sujet a déjà été abordé plusieurs fois sur ce blog, avec des pour et des contre. Les arguments des contre étaient tout à fait justifiés à mon sens, mais ils sont tout simplement en train de voler en éclat.

La première étape, c’est la « chaussette » Crestron pour iPad, l’iPaneL. Ce cadre en plastique vient entourer l’iPad et lui apporter des touches de fonctions permanentes comme le contrôle du volume ou le changement de chaînes sur la TV, par exemple. Reste certaines contraintes comme le fait de sortir de l’application Crestron et de devoir à nouveau la relancer.

Ce premier problème a été contourné grâce au nouveau iOS 4.2 qui offre à l’iPad le multi tâches. On peut désormais sortir de l’application Crestron sans la fermer, et y revenir sans perdre de temps à attendre qu’elle se relance. Entre temps on peut aller surfer, vérifier ses mails ou même piloter la géniale et gratuite application Sonos pour iPad.

Je devine déjà les remarques suite à ma dernière phrase, et pourtant, bien que n’étant pas forcément convaincu que c’est la meilleure solution pour tous les utilisateurs, pourquoi ne pas utiliser plusieurs applications iPad distinctes pour piloter son système ? Etant donné qu’elles peuvent toutes rester ouvertes simultanément, que l’on peut donc passer de l’une à l’autre de façon fluide, et qu’en plus on peut les ranger dans un unique dossier appelé « Contrôle », pourquoi pas ? J’irais même plus loin : puisque Sonos a réussi à créer une application d’une ergonomie et d’une fluidité exemplaire, pourquoi vouloir à tout prix tenter de la recréer dans une application de contrôle unique différente, qu’elle s’appelle Crestron, AMX, RTI ou autre.

Mais j’entends aussi parfaitement ceux qui sont contre cette idée et qui souhaitent que le client n’ait accès qu’à l’application de contrôle, et que l’iPad soit alors dédié uniquement au contrôle. Le client peut bien avoir d’autres iPad pour surfer et lire ses mails. Ce peut être le cas si l’on utilise des supports de table ou muraux de type Crestron IDOC qui imposent clairement que l’iPad devient une télécommande avant tout. Ce serait alors la dernière barrière qui empêcherait d’utiliser l’iPad comme télécommande tactile unique ? Et bien Fusion Lock règle ce dernier problème avec une application empêchant de sortir d’une application !

[vimeo http://vimeo.com/16959016]

Maintenant que tous ces outils sont à notre disposition, qu’est-ce qui va empêcher l’iPad de devenir la télécommande tactile ultime, mais également la dalle tactile de table ultime et encore la dalle tactile murale ultime ? L’expérience utilisateur est parfaitement réussie, le produit est connu, il donne envie : comment lutter ? Pourquoi lutter ?

7 commentaires

  1. Très intéressant Fusion Lock, je m’en vais d’un clic étudier cela. En attendant, je laisse une 1ère réflexion à chaud pour répondre à ta question « Qu’est-ce qui va empêcher l’iPad de devenir la télécommande tactile ultime ? » :
    – Les bugs non ? Utilisateur quotidien de mon iPad, je constate que les appli plantent régulièrement, rien de méchant, il suffit en général de relancer l’appli (très rarement de rebooter la tablette) mais utilisateur Windowsiens j’ai cru naïvement que chez Apple cela ne plantait jamais ! Force de constater que j’ai des bugs sur mon iPhone 4 et mon iPad chaque jour …
    – Autre bémol, tu parles de télécommande ultime … pour environnement Crestron non ? car Monsieur toutlemonde n’est pas prêt de piloter ses appareils sans en passer par un automate domotique non ?
    Mais il est clair que je ne pourrais me passer de mon iPad et que j’en prendrais bien un 2nd comme télécommande dédié.

  2. C’est vrai que j’ai déjà eu des bugs, bugs que l’on ne rencontre jamais sur un écran ou une télécommande dédiée si elle a été bien programmée. Je n’en ai pas eu sur l’appli Crestron pour l’instant de mémoire.

    Je disais « ultime » en tant que télécommande, quelle que soit l’appli que tu as choisi. Il y a la solution CommandFusion qui marche avec des GlobalCaché iTach, on est vraiment dans l’accessible. Plus cher, il y a effectivement les solutions RTI, AMX et Crestron qui demandent un processeur dédié et toute la programmation qui va avec.

    Pour revenir à la question finale que je pose : à partir du moment où l’on veut un grand écran tactile en guise de télécommande (certains utilisateur se contentent très bien d’une Harmony, si ça correspond au besoin), pourquoi prendre un écran 9″ de chez AMX, RTI ou Crestron, qui eux n’ont pas le multitouch, le style Apple, les autres applis dispo, et qui coûtent presque 10x plus cher ? Après, c’est au client de décider. Il y a des arguments pour les écrans propriétaires imparables, mais ils sont loin de correspondre aux demandes de la totalité des utilisateurs finaux.

  3. Je pense qu’une télécommande ultime nécessite la disponibilité de cette télécommande. Donc, il faut éviter d’utiliser un appareil qui pourrait être utilisé à d’autres fins.
    Avoir un iPad qui ne fait que ça ? Mais alors, nous entrons de plein bien dans la tristesse de sous-utiliser la puissance de l’iPad pour qques « petites » applications.

    Ne serait il pas moins onéreux et plus acceptable pour l’utilisateur final de se concentrer sur des appareils à base Android ?
    L’offre est plus large, les prix plus intéressant, et il est possible de trouver des tablet dont les fonctionnalités sont suffisantes pour une utilisation comme télécommande.

    Quant au fait de psser d’une appli à l’autre pour piloter les différents appareils…. euh… là, le WAF est tout pourri …

  4. Il me semble qu’il y a des applis pour tout commander sur iPad, je pense notamment à iRule (dont une commande directe du KNX est en cours d’étude) et à OpenRemote. Cette dernière gère nativement le KNX (en plus d’autres protocoles X10, IR, RS, and UPnP) avec des adresse de type S mode, mais d’après ce que j’ai compris, il faut un serveur pour le retour d’état en KNX (c’est dommage mais pas prohibitif non plus).
    Mais ça me parait aussi une solution ultime de dalle tactile abordable, performante et bien finie.

  5. En restant dans le sujet Kaleidescape : toujours aucune application du constructeur digne de ce nom (je parle bien pour la section film) pour ipad/iphone et multi-tache.

  6. @Julien :
    RemoteScape est pas mal, mais cher. Enfin une broutille vis à vis du prix d’une installation Kal.

    Concernant l’iPad, effectivement c’est un beau produit. Un beau produit à la merci des idées tordues d’Apple. Apple ne fait pas de domotique et n’a aucun intérêt à maintenir des mises à jour de ses produits sur de longues durées, à l’inverse de Crestron et AMX. Le premier iPhone sortit en novembre 2007 est obsolète depuis cette année… 2 ans et demi.

  7. L’Ipad est un « standard de fait »… premier arrivé sur le marché, il a placé la barre de référence.

    Comme le dit Christian plus haut, Irule est un logiciel sympa, « simple d’accès », et paramétrable à souhaits… Avec un peu de recherche, un peu de temps, quelques accessoires (une passerelle wifi/IR par exemple) et bien sur, un peu d’argent, on peut réussir une config de haut niveau, aussi bien pour de la hifi, de la domotique, ou je ne sais quoi d’autre… Alors, c’est un peu réducteur de n’utiliser un Ipad que pour ça, je l’accorde, mais rien n’empêche de faire autre chose avec, ce qui n’est pas le cas d’autre matériel de grande marque qui ne font que télécommande.

    Pour ce qui est des mises à jours, la, effectivement, la question peut se poser. La vitesse de renouvellement des gammes est tellement rapide de nos jours…

    Mais pour l’instant, la standardisation imposé par Apple, fait que le développement est beaucoup plus simple sous IOS que sous Android par exemple (3 modèles d’Iphone avec le même écran « pixel pour pixel », pour combien de modèles sous Android ?), ci qui offre une park matériel énorme pour les développeurs…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *