Le retour du multiroom audio en CPL à travers les fils électriques

Le retour du multiroom audio en CPL à travers les fils électriques

Le CPL a eu son heure de gloire, lorsque le WiFi n’était pas encore assez performant pour couvrir correctement une maison de taille normale. Il a toujours ses adeptes, chez ceux réfractaires aux ondes potentiellement nuisibles.

La diffusion audio multiroom en passant par le CPL, c’est-à-dire à travers les fils électriques de la maison, a tenté d’émerger il y a déjà une dizaine d’années, chez Nuvo et chez Marantz par exemple. Pourtant, cela n’a jamais réellement pris. Pas le bon moment ou pas la bonne idée ?

Le norvégien Ixion décide de remettre le couvert avec son système Maestro. Cette enceinte multiroom est plutôt bien équipée, avec son écran tactile donnant accès aux différentes fonctionnalités : Spotify, Tidal, TuneIn, DLNA, FM/DAB, entrées analogiques et numériques. Une application mobile existe déjà. L’enceinte fonctionne en stéréo avec un coaxial de 7 cm pour chaque canal complétés par un subwoofer intégré de 14 cm.

Les huit zones distinctes en multiroom seront couvertes par les enceintes esclaves Solo:2. Sans WiFi, elles communiquent entre elles et avec le Maestro via le CPL. Les anti-ondes qui aiment tout de même la technologie ont ici la solution. Mais à 1990 € le Maestro tout de même. 

En bonus et pour convaincre les futurs clients de la facilité d’utilisation de son système, Ixion a ajouté un bouton de téléassistance directement sur l’enceinte. Une fonctionnalité qui cadre bien avec le placement tarifaire du produit.

Source : Ixion

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *