Le multiroom par courant porteur chez Marantz

C’est pour moi LA révélation multiroom de ce CES 2006. Marantz a présenté deux produits dans une gamme dénommée DAvED qui signifie littéralement Digital Audio via Electrical Distribution. Pas besoin de traduction, on comprend tout de suite le concept. Le ZR6001SP est un ampli-tuner audio/vidéo équivalent au SR5600 (7×90 Watts) dans la gamme home cinema traditionnelle Marantz. Le ZC4001 est une mini chaîne qui ressemblerait à un gros radio réveil. L’amplification et les enceintes sont intégrées. Le contrôle se fait sur le dessus avec de nombreuses touches et par télécommande. Un afficheur est placé entre les deux haut-parleurs. Une entrée auxiliaire est disponible ainsi qu’un processeur SRS WOW pour améliorer le rendu sonore.

Le fonctionnement est simplissime. On branche le ZR6001SP sur le courant. Dans une autre pièce, on branche un ZC4001 sur le courant. Et voilà ! Le ZC4001 peut accéder à toutes les sources audio reliées au ZR6001SP en passant par le réseau électrique de la maison. Il peut même les contrôler ! Il suffit d’utiliser des cellules IR reliées au ZR6001SP et on pourra changer de plage sur le lecteur CD du salon que l’on écoute dans la chambre, cela en restant dans la chambre. Enfin, l’afficheur des ZC4001 leur donne un retour sur ce qui se passe : on sait en permanence ce que l’on écoute et ce que l’on contrôle.

Voilà un système multiroom audio très réussi. Aucun câble n’est nécessaire. On branche sur la prise de courant, c’est terminé. On peut aller jusqu’à 6 zones indépendantes sans avoir besoin d’ajouter quoi que ce soit à part des ZC4001. Reste juste à vérifier que lorsque on met tous les ZC4001 sur la même source, la musique est synchronisée, ce qui peut être intéressant.

Le ZR6001SP sera commercialisé 1299 $, le ZC4001 sera affiché à 329 $. Ils seront disponibles au printemps pour le marché américain.

2 commentaires

  1. Effectivement, il peut y avoir interférence. Cela dépend des fréquence utilisées par chaque service : réseau CPL, X10, audio CPL. Il faut attendre la sortie des produits et les premiers tests pour en savoir plus. Ce sera un point auquel il faudra s’intéresser en particulier !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *