Le serveur vidéo Escient Vision en Europe début 2008

Escient Vision

La gamme Escient Vision sera pour la première fois en démonstration en Europe lors du salon ISE fin janvier à Amsterdam. La disponibilité pour les intégrateurs et les clients suivra dans la foulée. La série Vision Escient vient en concurrence directe avec Kaleidescape dans le domaine des serveurs audio/vidéo de stockage CD et DVD. Pour l’instant, je n’ai vu encore aucune image de l’interface graphique à l’écran, le point fort de Kaleidescape. Par contre, les serveurs Vision stocke en plus des CD et des DVD, les photos, un petit plus qui peut faire basculer le client au moment du choix. Autres avantages intéressant par rapport à Kaleidescape, la prise HDMI 1.3 et l’upscaling de tout média en 1080p.

Escient Vision

Les tarifs n’ont pas encore été annoncés en Europe. voici en attendant ceux pour le continent américain trouvés chez Electronic House : VS-100 – 500 Go ($3,999), VS-200 – 1 To($5,999), VC-1 ($1,999), VX-600 ($7,999).

7 commentaires

  1. tu peux voir la démo de l’interface graphique sur la gauche de la page du produit :

    VISION USER INTERFACE DEMO:
    Take a first look at the new, exciting, and elegant Vision Graphical User Interface!
    > LAUNCH DEMO

    Les jaquettes défilent à la itunes.

    Par contre en lisant en diagonale il semble qu’on ne peut copier que des DVD non protégés sur le disque, contrairement au célèbre concurent…

  2. Mince, je n’avais pas vu le lien ! Pour le défilement à la iTunes, c’est à la mode, ça va plaire, mais ce n’est pas forcément la solution la plus ergonomique. A voir à l’usage.

    Pour les DVD protégés, je n’ai pas lu ce passage mais ça peut sembler logique, pour éviter les soucis de Kaleidescape. Mais si c’est vraiment le cas, a priori on ne pourra quasiment rien copier ou si peu de DVD que ça sont protégés ?

  3. Ils sont quasi tous protégés. A vrai dire, avec la loi DADVSI le simple fait d’utiliser un truc qui contourne le CSS est illégal.

    A une époque, AMX permettait sur son MAX de copier les DVDs à condition d’en avoir le code barre (et donc la jaquette).

    Je ne sais pas si c’est toujours toléré.

    A+
    Vincent

  4. Pour moi il y a 2 limitations majeures :
    – on ne peut backuper les disques puisqu’il faut qu’il ne soient pas protégés (à moins de se servir du PC pour d’abord les dupliquer avec les outils habituels… laborieux)
    – le stockage se fait forcément sur les disques Escient, donc hors de prix.

    Leur lecteur à 2000$, s’il permettait d’aller chercher des iso de DVD sur mon réseau avec une belle interface utilisateur, cela aurait pu m’intéressé…

  5. Grâce à vos commentaires, on voit que tout n’est pas si parfait et mon enthousiasme retombe. Avantage Kaleidescape toujours à l’usage, si on oublie le prix !

  6. Officiellement, Kaleidescape est le seul serveur DVD à utiliser une license CSS pour lire et copier les DVD.

    « Bizarrement », en revanche, ils ne sont pas seuls sur le marché. Xperinet, Mediamaxx (?), MAXX de AMX… et donc Escientvideo.

    De là à conclure qu’il y a une manipulation non officielle pour pouvoir copier les DVD protégés sur ces serveurs, il n’y a qu’un minuscule pas.

    C’est un argument en faveur de Kaleidescape : comment proposer un support technique et SAV sur une fonctionnalité tellement officieuse qu’elle est même hors la loi ? 😉

  7. Tu as parfaitement raison ! Je ne pensais plus à cette histoire de CSS. D’ailleurs, ces produits étant confidentiels, l’état français ne s’est jamais penché sur leur cas. Mais si ils le faisaient un jour, on n’est même pas sûr que le concept Kaleidescape d’achat de licence pour la copie soit réellement autorisé.

    (bonne année !)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *