Les enceintes intelligentes, nouvel eldorado de la HiFi ?

Les enceintes intelligentes, nouvel eldorado de la HiFi ?

Les enceintes intelligentes combinent musique et assistance vocale. Lancées par les nouveaux spécialistes de la voix et de l’intelligence artificielle, Amazon, Google, Apple et Microsoft, les « smart speakers » se développent désormais chez les spécialistes de la HiFi traditionnelle. Pourquoi ces derniers ont-ils fait ce choix ? Et avaient-ils vraiment le choix ?

Un marché de la HiFi traditionnelle bouleversé

On assiste déjà à un véritable bouleversement du monde de l’audio en général où les enceintes sans fil remplacent petit à petit les chaînes HiFi traditionnelles. Les enceintes sans fil représentent déjà 53% du marché de l’audio ! (voir : Les enceintes sans fil font disparaître la HiFi traditionnelle)

Les classiques enceintes en bois ont la vie dure, malmenées par leurs cousines ultra compactes, parfois mobiles, capables d’accéder de façon autonome à la musique dématérialisée.

Les enceintes intelligentes viennent en rajouter une deuxième couche pour remiser définitivement au placard les enceintes passives traditionnelles.

google home bouton micro

Un marché unique de l’enceinte intelligente et connectée

Selon les études, le marché de l’enceinte sans fil comprend aussi bien les enceintes multiroom que les enceintes intelligentes. On mélange donc l’Amazon Echo avec Sonos.

Même si cela pouvait paraître un peu étrange au premier abord, les objectifs de qualité audio n’étant pas comparables, le côté « reproducteur sonore connecté » a suffit à les associer dans la même catégorie.

Depuis quelques semaines, ce rapprochement est devenu concret :

  • les assistants vocaux savent faire du multiroom audio (chez Amazon Echo & Google Home)
  • les enceintes sans fil HiFi embarquent un assistant vocal

Les deux mondes se sont techniquement rapprochés, ce qui justifie désormais ce marché unique de l’enceinte intelligente et connectée.

Les enceintes HiFi deviennent intelligentes

Les technologies d’assistance vocale Amazon Alexa et Google Assistant trustent les premières places. A l’origine, pour bénéficier de l’un ou l’autre, il fallait acquérir une enceinte intelligente Amazon ou Google.

Mais les deux géants misent sur les deux tableaux : leurs propres enceintes et leur OS vocal intégré dans des enceintes tierces.

Ce sont les grands noms de la HiFi, qui ont décidé de ne pas rater le train de l’assistant vocal, qui intègrent maintenant ces technologies dans leurs enceintes.

Onkyo VC-PX30 Alexa

Au salon IFA 2017 de Berlin, Panasonic, Sony, Onkyo et JBL ont présenté des enceintes intelligentes avec l’une ou l’autre des deux technologies vocales majeures.

Harman Kardon avait déjà fait une annonce en ce sens il y a quelques mois, Libratone a activé le contrôle vocal dans ses enceintes multiroom et le leader Sonos présentera sa première enceinte intelligente le 4 octobre prochain.

Pourquoi Google Assistant est le moteur vocal le plus utilisé ?

On ne s’intéresse ici qu’au monde de l’audio, et dans ce cas précis, c’est le moteur d’assistance vocale de Google qui semble être plébiscité par les fabricants tiers.

Amazon AlexaApple SiriGoogle AssistantMicrosoft Cortana
. Amazon Echo, Dot, Tap, Show
. Onkyo P3
. Libratone
. Sonos (à confirmer)
. Apple HomeBot. Google Home
. Onkyo G3
. Sony
. Panasonic
. JBL
. Harman Kardon

La raison est simple et tient en un mot : Chromecast ! Les acteurs de l’audio que sont Onkyo, Panasonic, JBL et Sony fabriquent déjà tous des enceintes multiroom, avec une technologie propriétaire pour certains.

C’est un marché à lui seul encore en devenir mais qui reste trusté depuis le début par Sonos. En intégrant l’assistant vocal, qui est déjà un atout majeur, additionné au multiroom Chromecast, ces fabricants mettent toutes les chances de leur côté d’émerger un peu plus dans la HiFi sans fil, qui est en train de complètement bouleverser leur métier d’origine !

La première enceinte intelligente Sonos, avec Alexa ?

De son côté, Sonos a annoncé une compatibilité avec Alexa il y a exactement un an (voir : Sonos est enfin compatible officiellement avec des produits tiers). Dernièrement, c’est la disponibilité d’une future enceinte intelligente qui a été à son tour annoncée (voir : Sonos to announce new smart speaker on October 4th).

sonos vocal smart speaker

On ne sait pas réellement si c’est bien Alexa que l’on retrouvera dans cette enceinte, même si tout porte à le croire. Toutefois, on imagine mal Sonos intégrer Google Assistant et Chromecast dans ses enceintes, Sonos faisant tout pour ne pas que ses enceintes puissent être mixées avec celles d’autres fabricants. C’est d’ailleurs pour cela que Sonos n’est pas compatible AirPlay.

De la télécommande infrarouge au contrôle par la voix

Il y a donc cette opposition entre des fabricants multiroom qui gardent le contrôle jusqu’au bout, et d’autres qui ont tenté de faire la même chose, sans succès, pour finalement franchir le pas de l’enceinte intelligente et universelle.

Après avoir connecté au réseau les enceintes pour qu’elles puissent être contrôlées par nos smartphones en remplacement de la télécommande infrarouge, cela signifie que l’on se dirige vers un marché d’enceintes sans fil qui seraient maintenant toutes pilotables par la voix.

Il est certain que c’est un tournant technologique qu’il ne faut pas rater, d’un point de vue des fabricants. Mais d’un point de vue des consommateurs, quels sont les usages et les avantages de la voix par rapport au smartphone pour écouter de la musique au quotidien ? Voilà un autre sujet que je traiterai dans un prochain article.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *