La télécommande tactile Marantz RC9001 et ses extenders officialisés

Marantz RC9001

La télécommande tactile Marantz dont je vous présentais en exclu la première photo en juin dernier a désormais rejoint le site de la marque. Copiée-collée de la Philips ProntoPro TSU9600, elle reprend exactement les mêmes fonctions. Côté design, la Marantz arbore un capot noir brillant, très à la mode. C’est très bien sur le cadre d’un écran plat auquel on ne touche jamais, par contre, sur une télécommande qu’on prend en main tous les jours, traces de doigts nous voilà !

RX9001

Le boîtier extender série Philips RFX9600 existe donc également sous la référence RX9001, tout comme l’extender RX8001 qui est la copie du Philips RFX9400. Marantz ou Philips, la différence se fera surtout au niveau de votre installateur préféré qui vous proposera l’un ou l’autre des deux modèles.

Marantz RX8001

8 commentaires

  1. Il y a une différence avec sa soeur jumelle. On la trouve en vente sur Internet alors que la version Philips semble être réservée au intégrateurs.

  2. Ni l’une ni l’autre ne sont sensée se retrouver en vente sur le web. On peut d’ailleurs trouver également la TSU9600 sur le web. Pour acheter cette télécommande et en tirer tout le potentiel sans être professionnel, il faut quand même être sacrément passionné et avoir du temps devant soi. Passer par un professionnel formé est quand même la meilleure solution pour avoir une télécommande agréable à utiliser au quotidien. Les particuliers susceptibles de l’acheter en direct représentent donc une minuscule partie des ventes.

  3. C’est bien là toute l’ambiguité des ses produits : l’obligation de passer par un pro. Du coup, ca se coupe tout un public de passionné à cause d’un ticket d’entrée trop élevé…

    Mais en contre partie, seul quelqu’un de formé peut en faire quelque chose de sympa…

    A+
    Vincent

  4. Ce n’est pas réellement ambigu, le concept est clair dès le début : ces télécommandes sont dédiés aux intégrateurs qui doivent les vendre et les installer chez les clients.

    Ce ne sont pas des produits pour les passionnés qui seront pour la plupart incapables de les faire fonctionner correctement (programmation, graphisme, macros, RS232 bidirectionnel, IP, etc.) et qui pourraient être déçus. C’est le cas des Pronto précédentes pour lesquelles les exemples de déçus sont nombreux sur les forums. Si ces mêmes personnes étaient passées par des professionnels qui leur avaient programmé la télécommande dans les règles de l’art avec une interface graphique unifiée, les clients n’auraient pas été déçus, bien au contraire. Mais tout cela a forcément un coût !

    Pour ceux qui souhaitent se débrouiller eux-mêmes, il faut alors se contenter de produits plus simples comme les Harmony par exemple.

  5. Salut

    Le problème, c’est que du coup, bon nombre de passionnés ayant les connaissances nécessaires (ou ayant le temps de les acquérir), se retournent vers des solutions PCs, qui sont quoi qu’on en disent, bien moins ergonomiques ou fiables…

    Bref, je vois pas mal d’exemples (assez rares, mais bon) ou des passionnés ont “réinventé la roue” du seul fait que les produits AMX ou Crestron sont innaccessibles (voir Mister House).

    Mais c’est vrai qu’on peut discuter longtemps sur le sujet.

    A+
    Vincent

  6. Après quelques années passées sur le sujet je persiste à croire que les appareils de ce genre (non criticité, appareils de loisirs) réservés aux intégrateurs par les marques le sont de par un effort de captivité de la clientèle.
    Car enfin, programmer une interface graphique avec des fonctions évoluées n’a vraiment rien de sorcier lorsqu’on s’appuie sur les standards du marché : HTML, CSS, SVG et Javascript et du PNG pour les images. C’est à la portée de n’importe quel collégien de nos jours de fabriquer un truc chiadé en quelques jours.
    Or, bien entendu, ce n’est pas la voie choisie par les différentes marques parfois pour des raisons historiques (il faut du temps pour changer son fusil d’épaule tout en conservant la base acquise et en formant ses intégrateurs), souvent pour des raisons d’image (si Crestron se mettait à faire de la techno grand public son image s’en ressentirait et donc ses tarifs) et de captivité de la clientèle.
    L’approche en contrôleurs virtuels de Crestron (et le logiciel spécialisé de programmation qui va avec) est probablement pertinente dans son domaine (machine à tout faire : aussi bien contrôler de la domotique grand public, que de l’audio-video de particuliers et de professionnels ou encore des bus EIB) mais en ce qui concerne les téélcommandes spécifiquement destinées à l’audio-video (par exemple), je suis vraiment désolé, mais utiliser les technos standards sus-citées permettent de faire aussi bien sinon bien mieux (des graphiques SVG peuvent être de toute beauté et on en trouve des palanquées sur le Net) et permettraient très certainement de gagner un public plus large avec l’inévitable inconvénient, pour la marque et son réseau, de faire décroître la marge et de faire disparaître une partie non négligeable des distributeurs qui tirent leur revenu de ce travail spécialisé.

    Bref, aujourd’hui, il n’existe aucune télécommande abordable réellement évolutive sauf à reconvertir (ce que j’ai fait) un PDA (genre AXim X5) ou une tablette (en l’occurrence un Nokia 770 pour ce qui me concerne) en télécommande RF (Bluetooth).
    les télécommandes All in One, ATI Wonder sont limitées car elles ne possèdent pas de voie de retour ni d’information sur écran.
    Les télécommandes de la CGV sont intéressantes de par leur écran LCD paramétrable. Mais on ne peut y placer aucune icône et les possibilités de sélection sont verrouillées.
    Restent les Harmony là encore verrouilées par Logitech afin de créer une clientèle captive. Et à choisir entre une Harmony à 300 ou 400 euros et un Axim X5 ou un Nokia 800 au même prix avé le logiciel qui va bien, mon choix est vite fait.
    Le monde du contrôle domestique évolue aujourd’hui bien trop vite pour se limiter l’espace créatif : il faut pouvoir ajouter des fonctions, ajouter des domaines (domotique, renvoyer de l’audio sur la télécommande [écoute partielle d’un morceau, prise de communication téléphonique], voire de la video (visu avant projection sur grand écran, etc) et ça, je suis navré, mais aucune télécommande à prix acceptable (en dessous de 1000 euros) ne le fait … sauf à être un PC portatif qui a alors accès à l’immense panoplie des logiciels pour PC.
    db
    db

  7. Blas >
    Je comprends votre point de vue, mais je ne suis pas d’accord sur un point, le point essentiel de la problématique :
    “C’est à la portée de n’importe quel collégien de nos jours de fabriquer un truc chiadé en quelques jours”.

    Justement non ! Une interface graphique sur une télécommande, c’est plus que des graphiques et des boutons. C’est un travail de réflexion et d’ergonomie. Et justement, peu de personnes sont capables de le réaliser. Ou alors si, mais pour faire des choses basiques qui ne prennent absolument pas en compte les possibilités phénoménales des produits !

    En réservant ces produits puissants à des intégrateurs pro, la marque sait que ses produits seront bien vendus et bien programmés. Le client sera alors satisfait de son achat. En laissant n’importe qui programmer ce type de matériel, c’est l’effet contraire à coup sûr qui sera obtenu : les clients seront déçus parceque le système n’a pas été suffisament réfléchi, et son énervement se retournera sur la marque en général (ces produits, c’est vraiment nul, on fait aussi bien pour 10x moins cher).

    La spécificité n’est donc pas fondée sur les technos utilisées mais sur le savoir-faire et l’expérience des intégrateurs pros.

    Bien sûr on peut se contenter d’une tablette Nokia ou d’un PDA, mais combien de temps à programmer le bazar ? Est-ce que ça fonctionne tout le temps ? Est-ce que c’est ergonomiquement bien pensé ? Est-ce que lorsqu’on le prend en main on est directement et instantanément sur la bonne page ? Quel temps de latence dans le changement des pages, dans la réception des ordres, dans le retour des infos sur l’écran ? Etc.

    Peut-être n’avez vous jamais manipulé une installation complète, réfléchie et tirant tout le potentiel des contrôleurs et des télécommandes bidirectionnelles haut de gamme. Alors, vous vous rendriez compte que, effectivement, on est loin, très loin, d’une tablette Nokia ou d’un PDA !

    Après, je vous l’accorde, se pose la question de la nécessité de dépenser 10x plus ? C’est la même qu’entre une 207 et une Aston Martin ! La fonction de base est la même, rouler, mais les performances sont loin d’être identiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *