Lifedomus : la première interface domotique universelle, et plus encore !

Logo LifedomusLifedomus est un projet dont certains professionnels et particuliers passionnés par la domotique, et tout ce qui tourne autour, entendent parler depuis maintenant plusieurs années. Lifedomus est à l’origine une application développée par un passionné de domotique pour son usage personnel. Par manque de temps, ce projet a été abandonné. Le nom Lifedomus a alors été repris par une société commerciale qui a travaillé dessus depuis deux ans pour sortir d’ici quelques jours le résultat final. Le projet aujourd’hui n’a plus rien à voir avec le travail initial, tout a été repris à zéro, seul le nom a été conservé. Ce qui explique les deux années de travail et de silence.

J’ai donc suivi le développement de ce projet, de près ou de loin selon les périodes. Et je continuerai à suivre le projet désormais de plus près. Mon enthousiasme pour ce projet que je trouve unique et innovant a décidé l’équipe Lifedomus de faire appel à mon expérience et mon expertise pour les accompagner dans le développement du projet. Je suis partie prenante et il était donc nécessaire que je l’annonce en préambule de cette présentation.

Qu’est-ce que Lifedomus ?

Lifedomus est un logiciel de contrôle domotique et audio/vidéo, un superviseur plus techniquement parlant, ouvert à tous les protocoles. Principalement centré sur KNX, EnOcean, ZigBee et Z-Wave (à venir) pour la domotique, le logiciel peut discuter virtuellement avec tous les protocoles. Il peut piloter des appareils audio ou vidéo à travers un port série RS232 sur la box (adaptateur USB vers série) ou en passant par une passerelle IP pour envoyer des ordres infrarouge.

lifedomus boxLifedomus est livré sous la forme d’une box qui intègre le logiciel. Lifedomus peut être ouvert sur n’importe quelle “machine” de son réseau domestique : PC, Mac, iPhone, iPad et Android (à venir). On trouve deux applications distinctes : le configurateur et le restitutif. Le premier permet de configurer le système, ce qui va générer automatiquement l’interface ; le second affiche l’interface graphique de contrôle domotique sur les machines pré-citées. Les mises à jour logicielles se feront en ligne, comme cela se fait aujourd’hui pour votre PC sous Windows, votre PS3 ou votre box TV.

Ce billet sera plus tourné vers une utilisation dans le résidentiel car c’est un peu l’objet de ce blog, mais le produit est tout autant utilisable dans le tertiaire, le nombre d’appareils contrôlables étant quasiment sans limite.

Il est à noter que plusieurs fonctions innovantes sont protégées par des brevets. Lifedomus va en effet plus loin que les logiciels domotique habituels qui sont composées traditionnellement d’une partie programmation/configuration et d’une partie restitutive de l’interface figée. C’est ce que l’on va voir ci après.

Dès le lancement, Lifedomus sera disponible en 5 langues : français, anglais, allemand, italien et néerlandais. D’autres langues viendront s’ajouter plus tard. Dans les autres fonctions prévues pour la suite, il y aura également l’interphonie/visiophonie intégrée ou encore la visualisation de la TV (TNT) dans l’interface.

Le configurateur

Ceux qui ont suivi le blog Lifedomus ont pu découvrir certaines fonctions du configurateur comme :

lifedomus-configurateur-1

Le configurateur peut être utilisé sur PC ou sur Mac indifféremment. Il s’ouvre comme n’importe quelle application et rempli tout l’écran afin d’afficher le maximum d’informations à tout moment. En plus des fonctions détaillées ci dessus, on trouve la partie “connecteurs” dans laquelle on défini les passerelles et on sélectionne les modules pré-configurés : une passerelle KNX en IP, un récepteur ZigBee relié en USB sur la box, un module NuVo (diffusion audio multi pièces) communiquant en RS232, etc.

lifedomus-configurateur-2

C’est cette partie connecteurs qui fait toute l’universalité de la solution Lifedomus. Une fois déclarés, tous les appareils, quel que soit leur protocole, vont pouvoir communiquer entre eux. Un bouton EnOcean va pouvoir allumer une lampe en KNX, une télécommande ZigBee pourra piloter de l’audio/vidéo en RS232, etc. On n’a plus à se soucier des problématiques de compatibilités entre protocoles.

L’équipe travaille au développement du maximum de connecteurs pour que tout un chacun trouve dans la liste tous les connecteurs dont il a besoin pour son projet. Si des connecteurs vous manquent, il suffira de les demander à l’équipe Lifedomus pour qu’ils les développent et les ajoutent. Il est prévu également via un “connecteur universel” que les intégrateurs puissent développer leurs propres connecteurs personnalisés si nécessaire.

lifedomus-configurateur-3

Il existe également une fonction de comptage d’énergie intégrée à la box, sans nécessiter de compteurs à relier sur le réseau électrique. Lorsque l’on configure son système, on indique la puissance de chaque appareil relié à une prise commandée et celle des circuits d’éclairage. La box connaissant l’utilisation (tel appareil allumé à telle heure, éteint à telle heure), elle peut en déduire la consommation automatiquement ! Tout appareil piloté par Lifedomus peut donc être intégré dans le comptage, soit de façon individuelle, soit par famille, soit pour l’ensemble des appareils. De jolis graphiques personnalisables viendront rendre compte de tout cela dans le configurateur comme dans le restitutif.

Il existe enfin une fonction de lecteur multimédia, que ce soit des flux IP provenant de caméras comme la lecture de fichiers vidéo, la plupart des formats vidéos existants étant pris en charge.

Les interfaces

Une fois tout le système configuré, c’est terminé ! Il n’y a en effet pas d’application de configuration graphique, les interfaces pour toutes les sortes de machines (PC, Mac, iDevices, Android) sont créées automatiquement en temps réel dans la box. Dès qu’une modification est faite dans le configurateur, toutes les interfaces sont mises à jour.

Vous avez ci dessous l’exemple d’une interface créée automatiquement à partir du configurateur sans que l’intégrateur ait eu besoin de faire quoi que ce soit : en haut le bandeau des différentes zones (4 modes d’affichage pré-définis), à gauche les équipements disponibles, en bas les équipements rattachés à cette zone.

lifedomus-restitutif-exemple-1

Le restitutif ne s’arrête pas là car une personnalisation des interfaces affichées sur PC et Mac est entièrement réalisable. L’équipe Lifedomus a tout simplement intégré la personnalisation de l’interface dans l’interface ! Une fois dans l’interface, une icône en haut à droite permet de passer en mode “édition”. On peut alors tout modifier : fond d’écran, icônes, emplacements, boutons en plus, boutons en moins, zones tactiles, “gestures” (déplacer le doigt de la gauche vers la droite effectue telle action), pages supplémentaires, assigner des sons à un bouton, des effets de transition, etc. Les possibilités sont quasiment illimitées.

lifedomus-restitutif-exemple-2

lifedomus-mode-edition

Tout est personnalisable et l’intégrateur qui installera Lifedomus chez un client pourra laisser l’accès ou non au mode édition, cela afin de bloquer une interface déjà personnalisée. On peut imaginer des pages écrans avec des éléments placés sur une photo réelle de la pièce comme des pages écrans plus traditionnelles remplies de boutons de fonctions. Des widgets sont déjà disponibles pour les flux RSS et la météo et d’autres viendront s’ajouter dans le temps.

lifedomus iPhone

Concernant l’iPhone, pour lequel Lifedomus est déjà disponible sur l’app store, le restitutif est figé. L’interface est créée automatiquement, mise à jour automatiquement à la moindre modification dans le configurateur, mais l’interface n’est pas personnalisable. On gagne bien entendu la fonction de notification immédiate propre aux iDevices qui peut concerner l’alarme ou la remontée d’info de capteurs spécifiques par exemple. Ces notifications en “push” ne nécessitent aucun abonnement.

Prise en mains

J’ai pu manipuler Lifedomus au début de l’été, puis tout dernièrement. Ce qui change radicalement par rapport à nos habitudes, c’est cette manipulation entièrement sur écran tactile. Même pour le configurateur, Lifedomus a été pensé dès le départ de cette façon : pas besoin de clavier ni de souris ! Il n’y a pas de programmation classique, pas de codes, pas de boucles à écrire. Une fois tous les appareils déclarés, on les ajoute dans les scénarios, on les lie à des actions, à des zones. Les fonctions disponibles ne sont que celles possible pour un type d’élément : si on sélectionne un circuit d’éclairage déclaré comme tel, on peut l’allumer, l’éteindre, le faire varier, l’amener à une valeur prédéfinie. Si l’on sélectionne le chauffage, ce seront d’autres fonctions qui seront proposées.

lifedomus-restitutif-exemple3

Du côté du restitutif (de l’interface), Lifedomus utilise bien tous les gestes possibles sur les écrans tactiles que l’on a l’habitude de manipuler aujourd’hui : déplacement dans toute les directions, rotation, le tout avec des objets graphiques animés. Exemple : le bandeau en haut de l’écran, qui permet de sélectionner la zone que l’on veut piloter, que l’on fait tourner en glissant le doigt vers la gauche ou la droite.

La fonction de personnalisation de l’interface directement dans l’interface est une innovation très intéressante puisqu’elle est d’une part très puissante (modifications graphique, modification des zones tactiles, plusieurs zones sur un même élément graphique, etc.) et d’autre part elle permet à l’utilisateur de déplacer ou modifier ses boutons ou ses pages quand il le souhaite. Ca va très loin, ce qui la rend difficile à décrire dans le détail tant ses possibilités sont nombreuses.

lifedomus-restitutif-exemple-4

Enfin, la partie connecteur comprend déjà la liaison aux passerelles domotique KNX ou EnOcean, mais également un module NuVo. Comme vous pouvez le voir ci dessus, une fois que NuVo a été ajouté au projet, un popup dédié est disponible automatiquement avec toutes les fonctions et l’affichage des jaquettes. Et ces fonctions sont aussi disponibles en dehors du popup pour les intégrer, par exemple, dans un scénario “soirée” qui tamise la lumière et en même temps allume la musique dans le salon, la salle à manger et la cuisine.

Cerise sur le gâteau pour l’intégrateur : d’origine, l’accès à distance est possible pour l’intégrateur à toutes les box qu’il a installé, pour prendre la main ou mettre à jour le configurateur.

En conclusion

Pour l’instant, le tarif définitif n’a pas encore été annoncé, mais ça ne devrait plus tarder. D’après mes informations, il ne dépassera pas les 2.000 Euros TTC, prix public indicatif. A ce tarif, ce n’est évidemment pas un produit destiné à tous les projets, ce n’est pas du très très grand public. Mais ce n’est pas non plus délirant si on l’intègre dans le coût de la construction ou de la rénovation. On reste alors finalement dans le domaine du très raisonnable pour les fonctions pléthoriques offertes : box domotique, gestion audio/vidéo, alertes/sécurité, gestion d’énergie, multi protocoles, multi plateformes, multi usages, … Surtout qu’à ma connaissance, il n’y a pas d’équivalent aujourd’hui sur le marché. Et tout cela est Made in France !

Il y a beaucoup à dire sur Lifedomus mais j’éviterais de vous inonder d’informations à propos de Lifedomus sur le blog Multiroom. L’endroit est toujours indépendant et parle toujours de tous les produits ou toutes les technologies pour l’habitat qui me donnent envie d’écrire des billets. Je vous renverrai vers le blog Lifedomus pour les nouveautés à ne pas manquer, blog sur lequel vous me retrouverez car j’y écrirai également.

35 commentaires

  1. Le projet a bien évolué depuis j’ai rencontré Gilles, et en bien ! L’idée est vraiment bonne et le potentiel est sans limite (développement de code pour l’intégrateur).
    Il reste à voir comment vont se passer certains détails techniques comme l’apprentissage IR de telecommande, l’interface sur plusieurs ecrans tactiles, la fonction player de fichier A/V, etc

  2. Excellent !

    Cela me fait un peu pensé au boitier IJenko en version hébergé. Vous avez raison les clefs du succès sont les connecteurs !

    Un points qui me semble dangereux néanmoins est la configuration. En effet en voulant se passer d’un langage de scripting (web) on risque rapidement de proposer à l’utilisateur des IHM très génériques et complexes.

    Est ce que le boitier à une fonction d’apprentissage ? Cela me semble être une solution élégante pour une partie de la configuration de ce genre de box.
    Ex: quand je rentre, si il fait nuit, j’allume la lumière. Au bout de N fois la box a compris.

  3. Nous aussi nous sommes impatient de jouer avec plus profondément. Les connecteurs universelles sont par contre, indispensables, pour vraiment rendre le produit complet.

    Sans parler de la box qui nécessite un “client” dit actif (Pc avec écran tactile, ou alors Tablette). La box ne fournis pas d’interface vidéo pour y brancher un touchscreen. Le coût monte encore un poil. Mais le potentiel et le rendu sont là

    Merci alban pour ce billet très complet.

    Michael

  4. Y’a pas à dire, visiblement ça valait le cout d’attendre.

    Coté innovation cependant, pour corriger quelques élements annoncés ici le concept de “visualisation” qui peut passer en mode “édition” est loin d’être nouveau. C’est en effet ce que l’on retrouve classiquement dans des superviseurs industriels comme PC Vue (Arc Informatique) ou Panorama (Codra).

    Le seul point que je trouve néanmoins dommage, c’est que le prix qui semble se profiler à l’horizon va fortement limité la diffusion du produit.
    Il est très triste d’être passé d’un produit open source à un produit à 2000 €, surtout quand les prémisses de développement annoçait un produit voulant s’attaquer au grand leader Homeseer en tappant dans la fourmilière et visant des prix “abordables” au particulier.

    Certes, vu le travail il faut le rentabiliser, nénanmoins j’ai peur que LifeDomus ne quitte enfin son statut de “Vaporware” (depuis le temps qu’on l’attendait), pour ne devenir que du “Dreamware” ou “PereNoëlWare” vu qu’on ne pourra pas se l’acheter.

    Et non, dans les tarifs de construction ou de rénovation, 2000€ ne sont pas transparents. Mon install domotique sur élcairage et chauffage de la maison m’est revenu à 6000 €.
    Mettre 30% de plus pour la partie IHM ne passera clairement pas le WAF….. Fort dommage pour ce produit.

    ….en résumé, des fois il faut peut-être être moins gourmand pour prendre plus de part de marché.

  5. allez un peu de HS en cette fin de soirée :
    Juste pour revenir sur l’utilisation du mot “scenarii” qui ne devrait plus l’être.
    Aujourd’hui le pluriel de “scénario” est “scénarios” et non “scenarii”.
    Pour l’histoire “scénario” vient du même singulier italien “scenario” (sans accent en italien) mais son pluriel (toujours en italien) est “scenari” (avec un seul “i” et non deux).
    voir le RAPPORT DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA LANGUE FRANÇAISE
    publié dans les documents administratifs
    du Journal officiel du 6 décembre 1990
    http://www.academie-francaise.fr/langue/orthographe/regles.html#regles
    le numéro : 7. Singulier et pluriel des mots empruntés

    Pour en revenir au sujet existe t’il déjà des tests de produits concernant l’interphonie/visiophonie et donc une liste de produits compatibles même si la fonction semble en cours de développement.
    Pour le contrôle d’une centrale d’alarme qu’en est il ?

  6. C’est vrai que pour une box et un peu de programmation, 2000€ c’est un peu excessif sachant que la concurrence arrive sur ce créneau comme Somfy avec son système TaHoma pour contrôler ses volets et alarmes et d’autres produits par la suite.
    Google qui travaille aussi sur la domotique sans fil (IEEE 802.15.4 que l’on retrouve dans le ZigBee).

  7. Plusieurs réponses à plusieurs des commentaires ci dessus :

    – apprentissage IR : le contrôle infrarouge se fera à travers une passerelle IR/IP telles que celles de GlobalCaché. Il y a un “apprentisseur” avec ces produits. Virtuellement, n’importe quelle touche avec n’importe quel code IR transmis à Lifedomus peut ensuite renvoyer n’importe quel ordre ou scénario.

    – interface sur plusieurs écrans : les interfaces peuvent être multiples, elles sont rattachés non pas à un afficheur (écran tactile PC ou Mac, même multiples), mais à un utilisateur. L’utilisateur lance son interface, sur l’écran tactile qu’il veut, personnalisée selon ses envies et ses besoins.

    – le player vidéo intégré peut lire quasiement n’importe quel type de fichier que l’on aura rendu accessible dans le configurateur.

    – Lifedomus n’a pas de fonction d’apprentissage des habitudes de vie pour l’instant.

    – Il faut effectivement ajouter un écran tactile qui peut être un moniteur tactile relié à un ordinateur, un PC tout-en-un qui sont pour la plupart tactiles. Même si on perd un peu en terme d’ergonomie, on peut utiliser de façon secondaire Lifedomus sur n’importe quel ordinateur avec la souris.

    – Il faut bien voir que Lifedomus aujourd’hui n’a plus rien à voir avec le projet open-source initial. Seul le nom est resté. Deux ans de développement pour des fonctions innovantes a un coût, la box également. Après, il y a tous les coûts habituels de n’importe quel produit : distribution, transport, etc.
    Lifedomus n’est pas à comparer avec HomeSeer ou ZiBase, la somme de fonctions proposées dans ce produit n’est absolument pas comparable, mais bien avec des solutions domotique milieu et haut de gamme.
    C’est la voie et le marché qui ont été choisis et suivis par la société Lifedomus.
    En regardant la liste des fonctions intégrées, et toutes celles à venir, il est évident que Lifedomus ne pouvait pas être un produit à 199 Euros comme HomeSeer.

    – merci pour ces précisions concernant le mot “scénarios”, je vais corriger.

    – pour l’interphonie/visiophonie, et la vidéosurveillance, Mobotix est l’une des premières marques qui sera supportée.

    – pour l’alarme, Lifedomus est d’ors et déjà pleinement compatible avec la centrale Varuna. Il y aura d’ailleurs un pack Lifedomus + Varuna à un prix très avantageux !

    – comme HomeSeer, TaHoma n’est absolument pas comparable avec Lifedomus ! Ce serait comme comparer un ampli audio/vidéo 5.1 à 349 Euros avec un modèle à 2.500 Euros (9.2 canaux, network, double sortie HDMI, appli iPhone, etc.).

  8. Bonsoir Alban, Bonsoir tout le monde,

    Billet très intéressant après cette attente. Le produit semble performant et répondant à une majorité de problématiques courantes de notre métier. J’ai tout de même plusieurs questions:

    -Y a-t-il un partenariat particulier avec Nuvo ou est-ce que Lifedomus profite du profil open source (hypothèse) de cette marque de musique multiroom?

    -D’autres marques ou protocoles seront-ils ajoutés dans un futur plus ou moins proche?

    -Tu parles de la simplicité de programmation qui évite les lignes de codes, les boucles etc…ne risque-t-on pas de retomber dans le mêmes travers que d’autres marques qui fournissent des macros quasi toutes faites mais qui empêchent toute programmation fine?

    Mathieu, qui attend une petite vidéo de présentation en fonctionnement ou une version demo téléchargeable…pourquoi pas un road show du constructeur pour nous présenter tout ça.

  9. Matthieu >

    – il n’y a pas de partenariat particulier avec NuVo, c’est seulement la première marque sélectionnée, les autres vont venir

    – les connecteurs pour les protocoles les plus courants vont être ajoutés petit à petit. Ensuite, selon la demande, de nouveaux connecteurs seront ajoutés, le but étant de tout couvrir

    – j’ai pu prendre en main le configurateur et la façon dont il a été pensé et conçu fait que sans lignes de code, on peut réellement quand même tout faire :
    > macros (scénarios) = je fais une action volontaire via une interface
    > événements = une action est programmée dans le temps, pour s’effectuer à l’instant T, un nombre de fois X, pour une durée précise
    > capteurs = une action s’effectue sans avoir été préalablement programmée dans le temps, selon une action ou une alerte attendue bien précise
    Avec ça, on peut tout faire. Et si vous avez d’autres idées, faites en part dans les commentaires et je vous dirais si c’est possible, ou si ce n’est pas encore possible et si ça pourrait être ajouté par la suite.
    Il faut aussi rappeler que n’importe quel appareil de n’importe quel protocole peut discuter avec n’importe quel autre de n’importe quel autre protocole.

    – un exemple concret de manipulation des datas : on peut additionner les températures relevées de tous les thermostats des pièces d’un même étage pour affiche la température moyenne globale de l’étage, sachant qu’il peut y avoir par exemple à cet étage 2 capteurs KNX et 3 capteurs Z-Wave. L’utilité ne vous saute peut-être pas aux yeux en pensant à une application chez vous, c’est juste pour vous montrer que l’on peut aller très loin sans lignes de code.

    – toutes les informations détaillées, dont des vidéos, arriveront bientôt sur le site et le blog Lifedomus

  10. Bonjour,

    très intéressant cet article, mais que je trouve un peu “orienté”
    lifedomus à l’air d’être un bon produit il faut attendre encore pour avoir le retour des premiers “tests” …
    d’après plusieurs “rumeur” le prix serait plutôt entre 1500 et 2000 € pour la box
    il a été fait beaucoup de “buzz” autour, comme le dit Falcon14141 au départ beaucoup d’annonce du genre “vous serez étonné du prix” en effet il est plus cher que la concurrence … si on le compare par exemple avec Domovea de Hager, qui certe ne gère “que” le KNX, mais je n’ai rien vut qui justifie le prix qui est tout simplement le double …

    il y a certes beaucoup de travail sur le design d’après les captures et sur l’ergonomie
    pour revenir au prix dès que l’on veut de l’IR il faut ajouter un module global cache, pour la tv ajouter un module Hdhomerun, pour le KNX une passerelle IP … en gros pour chaque “composant” une interface qui vaut en général dans les 150 € qu’il faut ajouter à chaque fois ça chiffre donc vite …

    en résumé c’est donc loin d’être à la portée de toutes les bourses même si l’argument est toujours de 2000 € dans le prix d’une maison c ” pas énorme” … perso je préfère mettre 2000 dans des modules KNX, 1000 € dans une visu je trouve ça “acceptable” après faut vraiment voir en action les “plus” …

    pour les scénarios est-il possible de faire des choses complexes du genre :
    – calculer la régulation PID pour la commande régulation de chauffage
    – calcul d’orientation de Brises soleil en fonction de l’ensoleillement l’heure et position géographique
    – action aux heures levé et coucher soleil ou “midi” au soleil et eventuellement avec un “offset” (exemple fermer volet a heure couché soleil + 30 minutes)
    – minuterie : allumer lampe sur détection présence et extinction au bout de 30 secondes

    dernier point, je reste étonné des graphiques de conso électrique qui se bases sur des “estimations” car la puissance d’un composant et le temps de marche ne donne pas de façon “juste” la consommation de celui-ci et encore moins lorsque celui-ci est sur “variateur” allumer à 10% cela ne consomme pas 10% de la puissance “total” je ne sais pas comment ils font dans ce cas chaque composant ayant des courbes de puissances différentes… ce n’est donc que “informatif”
    PS : je ne sais pas si la téléinfo est récupérer via la encore un module externe si ce n’est le cas cela pourra être une futur évolution …
    et gère-t-il la conso gaz / eau via des compteurs a impulsions ?

    @+
    Anthony

  11. Quelques questions en vrac :
    – puis-je faire tourner l’interface LifeDomus sous Linux ? (je n’ai que du linux)
    – y a t’il des connecteurs pour du x10 et si oui, comment (avec quel équipement) se branche la box LifeDomus sur le x10 (équivalent CM15 sur un PC) ?
    – puis-je nativement piloter mon système audio Sonos avec LifeDomus ?
    Merci.

  12. Anthony >

    – comparaison avec Domovea : une fois encore, la comparaison est impossible, ce ne sont pas du tout les mêmes produits. D’un côté on a un produit uniquement KNX, de l’autre on a un produit multi protocoles. D’un côté on ne pilote que du KNX, de l’autre on pilote tout ce qui existe, dans tous les domaines, et tout peut communiquer avec tout, cela suffit à justifier le prix à mon sens.

    – passerelles : si on a besoin de multiples passerelles, cela signifie que l’on a pas mal de matériel, la dépense supplémentaire est donc logique.

    – vous préférez mettre plus de matériel, et moins de moyens dans la visualisation, c’est votre goût, votre choix, que je respecte ! Mais pour d’autres, ce sera peut-être le contraire : à un moment l’envie sera plus forte d’avoir une visualisation puissante, design et entièrement configurable, et à la place de faire l’impasse sur de la variation de lumière dans certaines pièces où l’on utilisera des modules moins chers en tout ou rien.

    – scénarios chauffage : ce n’est pas mon domaine, je n’ai pas la réponse, je me renseigne

    – scénario brise soleil : je vous confirme que oui

    – scénarios heure de lever/coucher : oui aussi

    – minuterie : oui (on peut même aller plus loin, et que le scénario de minuterie soit différent selon l’heure ou le jour de la semaine)

    – graphiques de consommation : effectivement, le but avant tout est informatif, et cela intégré dans le produit sans dépense supplémentaire. Mais on peut ajouter de vrais compteurs KNX ou le module RS232/teleinfo que l’on trouve sur le web.

    – conso eau/gaz : tant que le compteur à impulsions communique, la programmation d’un connecteur dédié dans Lifedomus est possible.

    SRG >

    – pour Linux, je ne sais pas, je me renseigne

    – pour le X10, correction, voir quelques commentaires plus bas ma réponse

    – pour Sonos : ce n’est pas encore le cas, mais comme pour NuVo, quand le connecteur existera, ce sera possible ! (voir commentaire plus bas en complément également)

  13. Ce qui peut tout de même un peu faire peur c’est l’assertion récurrente “multiprotocoles” et “tout peut communiquer avec tout”….
    J’approuve en effet qu’il peut exister derrière LifeDomus un metamodèle domotique permettant cela.
    Mais fort malheureusement, tout communique avec tout a partir du seul moment que tout communiquera avec LifeDomus, à savoir qu’il existera une passerelle vers LifeDomus non ?

    En résumé, mon install comportant du KNX, du RFXCom (et des moduls Chacon), du IRTrans, à-t-on une visibilité des dates de sorties des passerelle LifeDomus associées outre la KNX et la Zigbee existante?
    Je pense que ce n’est qu’une question de temps, mais malheureusement également de priorisation, car les développeurs ont un temps limité.

  14. Bonjour,

    @Alban

    Quand vous dites “scénario brises soleil : je confirme que oui”, vous voulez bien dire que l’on pourra indiquer la position de chaque ouvrant dans Lifedomus et que celui-ci gérera automatiquement l’orientation des lames de BSO en fonction de la position du soleil?

    Si c’est le cas, cela permettra l’économie d’une station météo évolué dans l’installation.

    Et vous confirmé également plus bas que les petits montages que l’on trouve sur le web pour le teleinfo seront compatible?

    A+
    Christophe

  15. Est-ce que l’on peut importer facilement les adresses de groupes crées sous ETS (fonction export OPC) ?
    Ceci afin de pouvoir associer rapidement(sans avoir ETS sous la main), les divers éléments de la visu.

  16. Falcon14141 >
    – Pour l’instant, il y a le support du KNX, du EnOcean, du ZigBee, le Z-Wave viendra bientôt après. Tout ne sera effectivement pas disponible dès le lancement, mais les connecteurs arriveront petit à petit et régulièrement pour enrichir le produit et développer son universalité.
    Il y a des pages entières d’idées pour le développement de LifeDomus. Les connecteurs les plus importants, puis les plus demandés arriveront les premiers.

    Christophe >
    – Effectivement, je n’ai pas détaillé pour les brises soleil orientables. Je disais oui dans l’idée où une station météo, KNX par exemple, serait présente.
    Mais vous devez être devin car effectivement, j’ai eu confirmation que Lifedomus a prévu la gestion en natif des brises soleil dans une version ultérieure, sans besoin d’une station météo !
    – le module téléinfo que l’on trouve en RS232 sur le web est documenté, il suffira de créer le connecteur universel. Ou peut-être que Lifedomus créera le connecteur si il y a une foret demande sur cette fonction précise, mais je ne peux pas m’engager à leur place

  17. Quelques ajouts et corrections par rapport aux commentaires précédents :

    – Linux : oui, Lifedomus tournera sur Linux

    – X10 : le connecteur n’existe pas et le CM15 ne peut pas être géré en natif par la box Lifedomus. Par contre, si l’on passe via une centrale Varuna en guise de passerelle, pas de problème pour piloter du X10 avec Lifedomus

    – Sonos : concernant la diffusion audio multi-pièces, NuVo est déjà développé, les suivants seront Russound, Sonos et SqueezeBox

    – chauffage gestion PID : Lifedomus n’a pas vocation a gérer et intégrer cela directement, mais en communiquant avec un thermostat/contrôleur KNX par exemple qui lui gère cela

  18. Bonjour,

    Puisque nous sommes dans les annonces, j’ai le plaisir de vous parler pour la première fois d’un nouveau produit nommé Plugis, qui sortira avant la fin de cette année.

    Plugis est un outil destiné aux développeurs et intégrateurs. Il intègre un langage de script, Lua, et permet le développement de plugins dans divers langages. donc C/C++, php, javascript, java…

    L’interface utilisateur se construit en HTML5 par un système de widgets, une jauge est créée en une ligne qui ressemble à ceci :

    et nous donne ce genre de résultat :
    http://www.plugis.com/videos/Plugis-radiateur.mp4

    La vidéo ne mérite pas d’être primée aux oscars, mais elle montre le concept.

    Plugis est un système ouvert, à plugins, permettant l’interopérabilité entre systèmes hétérogènes. Pour le fun nous pilotons des sonos avec des télécommandes ZigBee.

    Plugis a été conçu pour être mis en oeuvre de deux manières :

    1° en complément d’un système tiers, afin d’étendre ses possibilités
    Comme ceci par exemple : http://www.plugis.com/videos/sonos-rti.mov

    2° en système autonome couvrant l’ensemble des besoins.

    Plugis tourne sur MacOS et Linux.
    Nous avons un plugin pour l’interface X10 CM15Pro, sonos, xbmc, bientôt linn, ZigBee, Téléinfo.

    Un mécanisme de stockage de données permet de gérer les historiques de consommation, des widgets permettent de les grapher.

    Le système nécessite des connaissances informatiques de base pour être mis en oeuvre, et des compétences en HTML pour la construction d’interfaces, mais l’utilisation des widgets rend la tâche aisée.

    Les informaticiens plus expérimentés pourront réaliser leur propres widgets d’interface graphique, des boutons personnalisés, non seulement graphiquement mais aussi fonctionnellement, Les interfaces seront utilisables dans des IPad, IPhones, dans un navigateur internet sour MacOS, Linux et Windows. En plus des widgets, il sera possible de développer des plugins permettant le support de nouveaux matériels / protocoles, ainsi que des scripts permettant l’adjonction aisée de conditions logiques à un projet. Envoi de SMS, push iphone. Il est également possible de construire une architecture répartie constituée de plusieurs plugis. Plugis est efficace, il n’introduit pas de latence, supporte un nombre très important de connexions simultanées et est conçu pour apporter des solutions aux projets complexes et critiques.

    Nous sommes à la recherche de quelques béta-testeurs, si vous êtes un professionnel de la domotique, du bâtiment intelligent, et que le produit peut répondre à certaines de vos attentes, n’hésitez pas à nous contacter sur http://www.plugis.com.

    Le site web sera modifié, il ne comporte que très peu d’informations pour le moment.

    Cordialement
    Alexandre

  19. Merci pour ces réponses.

    Pour le x10, même si c’est un protocole de “pauvres” peut être en décalage avec les acheteurs potentiels de la LifeDomus (vu le prix de cette dernière), çà me semble du coup bien compliqué à interconnecter avec cette box (je suis en full x10), du coup çà me refroidit pas mal.

    Autre question, niveau consommation électrique, quels équipements peut-on ou pourra-t’on intégrer à terme ? (j’ai un Current Cost par ex., qui passe par un RFXCom-LAN aujourd’hui). Ou sinon, quid des Plugwise ?

  20. SRG >

    La limitation actuelle proviendrait de la box Lifedomus qui tourne sous Linux, OS sur lequel les librairies pour communiquer avec un CM15 n’existent pas à ce jour. Si une solution est trouvée, un connecteur X10 pourra alors être développé et ajouté sans problème.

    Pour CurrentCost ou PlugWise, à partir du moment où le protocole est ouvert, il suffira de développer le connecteur logiciel. Si vous avez des infos sur la disponibilité des protocoles, postez les ici afin de rassembler les infos.

  21. Je répète ma question qui est quand même fondamentale pour éviter de passer des heures à configurer à la main.

    Est-ce que l’on peut importer facilement les adresses de groupes crées sous ETS (fonction export OPC) ?
    Ceci afin de pouvoir associer rapidement et sans avoir ETS sous la main, les divers éléments de la visu.

  22. Une autre question, vu que la box tourne sous Linux : quelle est la plus-value pour quelqu’un qui a déjà un serveur domotique sous Linux d’avoir la box complète (qui finalement fait un équipement de plus à mettre en place) ?
    Est-il possible d’installer uniquement la partie logicielle LifeDomus sur un serveur déjà en place ?

    (merci au passage pour toutes ces réponses et l’animation de ce post)

  23. SEB >

    Désolé, j’avais oublié de répondre à cette question. Non, cette fonctionnalité n’est pas encore implémentée dans Lifedomus. Il est effectivement prévu de pouvoir importer les adresses de groupe depuis ETS4 mais cette fonction fera partie d’un version future.

    SRG >

    Lifedomus a fait le choix de commercialiser une box tout-en-un, ne nécessitant aucune installation logicielle au niveau “serveur”. Ce qui évite toute mauvaise manipulation, problème de configuration, problème dont on ne trouve pas la cause mais qui serait dû au PC et non à Lifedomus, etc.

    La box gère ses propres connecteurs USB, pour brancher passerelles et autres, et sert de serveur de stockage avec 250 Go intégré (voir correction ci-dessous).

  24. Salut alban ,

    es tu sur pour le 1 TO?

    je croyais que c’était 250go au dernières nouvelles??

    Sinon il y beaucoup de chose faisable avec lifedomus entre le KNX / Enocean / NUVO.

    Mais pour le reste , tout le reste, le potentiel est énorme mais aujourd’hui il faut attendre 🙂

    Alors j’attends impatiemment !

  25. Après vérification, c’est bien 250 Go, découpés comme suit :

    – 180Go pour le système (+ DB / Historique)
    – ~60Go pour les fichiers utilisateurs (Photos + Encryptage des films visualisés dans Lifedomus)
    – 4Go pour le swap système

    Effectivement, les connecteurs vont arriver petit à petit !

  26. Une question : est ce que lifedomus sera compatible au protocole io homecontrol de somfy car j’ai l’intention de m’acheter tahoma mais si lifedomus peut le faire sa change la donne et dans çe cas la l’achat de cette nouvelle box serait plus approprié pour l’évolution du système domotique.

  27. Julian >

    Somfy TaHoma est un protocole fermé, je ne suis pas certain que l’on puisse le contrôler avec quel que superviseur domotique que ce soit.

    Si vous avez un piste pour une API ou un SDK TaHoma, je pense que l’équipe de Lifedomus serait intéressée.

  28. Une question : Life domus est un complément a une installation domotique, est ce exacte ? Si il y a un defaut d’alimentation sur la box (on ne sait jamais) ou sur la box elle même, il vaut mieux que tout fonctionne tout de même, même si les scénarios et autres sont en rad ? Cependant, je pensais qu’on pouvait générer un scenario dans LifeDomus et ensuite balancer la programmation aux éléments KNX, comme avec ETS. Ceci n’est pas faisable ?

    Autre question : 1 disque dur, c’est bien, mais n’y a t’il pas de systeme raid en cas de probleme ou autre ? Sauvegarde de configuration en ligne de la config par clef USB à partir de la box ou d’un PC connecté sur la BOX ? Ou bien un systeme en ligne comme dropbox par exemple ?

    Bonne continuation à l’equipe de dev ;).

    PS : une version demo avec simulateur serait sympa via le site ou en telechargement… Les clients serait sur quoi se tourner sans etre obligé de prendre contact obligatoirement pour visualiser le produit.

  29. Glop109 >

    1) Lifedomus est bien un complément. Les participants KNX sont programmés pour participer entre eux et les adresses de groupes sont reportées dans Lifedomus pour interagir. De même pour les modules EnOcean dont l’appairage, qui peut être effectué depuis Lifedomus, est indépendant de la box. Par contre, nous ne pouvons en aucun cas nous substituer à ETS pour programmer les participants KNX.

    2) Un backup automatique est réalisé avant et après chaque mise à jour. Un backup utilisateur peut être fait manuellement. L’utilisateur peut donc restaurer un backup quand il le souhaite. Il est prévu de pouvoir exporter les backups sur une clef USB en la branchant sur la box.

    3) Une version de démo sous forme d’un simple logiciel à installer était prévue. La charge de travail étant très conséquente, cela a été reporté, pour l’instant sans date.

  30. Merci pour le retour,

    Mais si je comprend bien, la boite permet de générer des actions en dehors de l’équipement installé ?

    Par exemple. J’ai défini avec ETS que si j’appuie sur mes interrupteurs du couloir et qu’il est entre 22h et 6h du matin, la lumière est seulement de 50%. Autrement c’est 100%.
    Dans la box life domus, je ne pourrai pas redéfinir un scenario pour mes interrupteurs autre, par exemple pour une période de travaux dans le couloir d’une semaine 🙂 ?

    Il y aurai alors conflit ?

    Ceci est un exemple, mais je pense qu’on peut facilement trouver bcq d’autres exemples de ce genre. Ca obligerai donc a avoir une configuration KNX presque inexistante si on veut utiliser life domus au maximum ? Les actionneurs renverraient juste un message sans destinataires. Et les éléments actifs recevraient les ordres de la box ? Quid de la BOX si elle a un problème interne (bug, panne, …) ou externe (coupure d’elec ou fusible)

    Pouvez vous m’éclairer là dessus ? Je dis peut être de grosses bêtises.

    Sinon est il prévu l’évolution de 2 BOX en parallèle pour un “server” domotique de secours avec transfert auto des commandes sur le secours ? Est il prévu une parallélisation des données avec 2 DD pour réduire le taux de panne dû aux DD ?
    La forte monté du prix des DD en ce moment va t’elle influencer le prix final de la BOX à son lancement ?

    Merci.

  31. Glop109 >

    >Mais si je comprend bien, la boite permet de générer des
    >actions en dehors de l’équipement installé ?

    Oui.

    >Par exemple. J’ai défini avec ETS que si j’appuie sur mes
    >interrupteurs du couloirs et qu’il est entre 22h et 6h du
    >matin, la lumière est seulement de 50%.

    Ok jusque là.

    >Dans la box life domus, je ne peut pas redéfinir un
    >scenario pour mes interrupteurs autre, par exemple pour
    >une période de travaux dans le couloir d’une semaine :).

    Si, mais :
    1) pas sur le même bouton,
    2) pas si des forçages ou des blocages ont été défini dans ETS sur le bouton dédié au 50% entre 22h et 6h. Sinon, le scenario Lifedomus devra lever les blocages/forçages au préalable dans sa définition.

    >Il y aurai alors conflit ?

    Non, on est dans de l’événementiel :
    – le bouton au moment de l’action déclenche quelque chose qui lance une série d’action suivant des états logiques analysés (ici l’heure et le %),
    – Lifedomus déclenchera ses actions soit en programmation horaire, soit lorsque l’on l’appel au cas par cas.

    >Ceci est un exemple, mais je pense qu’on peut facilement
    >trouver bcq d’autres exemple s de ce genre. Ca obligerais
    >donc a avoir une configuration KNX presque inexistante si
    >on veut utiliser life domus au maximum ?

    Oui et non :
    – Non car les fonctions logiques et retours d’états calculés avec les modules logos ou parfois directement avec certains modules de sorties ou stations météos restent un atout car ils sont intérrogeables et calculés directement par KNX et remontés via des adresses de groupes. Leur centralisation est un atout.
    – Oui car dès lors que l’on fait des scenarios avec des temporisations ou des conditions de déclenchages, LifeDomus facilite (et facilitera encore plus dans les prochaines versions) les déclencheurs.

    Remarque : le raisonnement 100% KNX biaise la réflexion. Quid des installations panachant des protocoles. ETS devient caduque, cela revient bien à monter l’intelligence dans la box et non plus dans ETS.

    >Les actionneur renverrai juste un message sans
    >destinataires. Et les éléments actifs recevrait les ordres
    >de la box ?

    Oui, c’est un peu le principe.

    >Quid de la BOX si elle a un problème interne (bug, panne,
    >…) ou externe (coupure d’elec ou fusible)

    Il existe un risque :
    – bug/panne : je ne connais pas les tolérances de panne du constructeur
    – coupure d’élec ou fusible : mettre la box sur un panneau solaire ainsi que le bus + onduleur. C’est le seul moyen de contourner ce problème à ce jour.

    >Pouvez vous m’éclairer là dessus ? Je dis peut être de
    >grosses bêtises.
    >
    >Sinon est il prévu l’évolution de 2 BOX en parallèle pour
    >un “server” domotique de secours avec transfert auto des
    >commande sur le secours ? Est il prévu une parallélisation
    >des données avec 2 DD pour réduire le taux de panne dû aux
    >DD ?

    Le load balancing est prévu à terme sur la box mais aussi sur les connecteurs qui sont aussi potentiellement faillible. Ces évolutions s’inscrivent dans la roadmap à 1 an mais font partie d’une réflexion de fond.

    >La forte monté du prix des DD en ce moment va t’il
    >influencer les le prix final de la BOX à son lancement ?

    Non, les disques était déjà réservés.

  32. Quand et ou pourrons nous avoir une demo

    Pour info j installe du Tebis ( protocole KNX)

    il y a bien un produit qui gere via IPAD
    en revanche pas de pilotage des l audio video
    dommage
    Votre produit semble combler ce manque

    Avez vous de pret ou de loin des liens avec la maisons de la domotique et patrice Rogemont?

  33. Je voulais encourager le moderateur du blog. les r�ponses sont filtr�s:) C’est super difficle depuis les soft d’automatisation

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *