Ma sélection de 3 amplificateurs multiroom HiFi de 3 à 6 zones

Ma sélection de 3 amplificateurs multiroom HiFi de 3 à 6 zones

L’offre en enceintes multiroom est de plus en plus large. Bien pratiques, ces enceintes se positionnent dans toutes les pièces de la maison, il suffit simplement de les raccorder à une prise de courant. Mais on peut aussi préférer centraliser tout cela et sélectionner d’autres types d’enceintes, pour un usage identique, mais plus qualitatif.

Bienvenue dans le multiroom HiFi

Même si les enceintes sans fil bénéficient d’une esthétique agréable pour la plupart, on peut vouloir opter pour plus de discrétion avec des enceintes encastrables. Ou encore, on souhaite panacher des enceintes classiques dans certaines pièces comme le salon ou un bureau, et des enceintes de plafond dans les chambres et la salle de bains. Dans ce cas, toute la partie électronique doit être cachée. Et comme il en faut une par pièce (amplificateur et lecteur connecté), la centralisation s’impose comme une évidence.

La centralisation signifie que les câbles de chaque paire d’enceintes doivent arriver à un seul et même endroit de la maison, comme cela est le cas pour une baie de brassage informatique d’où partent tous les câbles réseau. Idéalement, ce sera un placard ou une pièce technique.

Les avantages de la centralisation sont :

  • les enceintes de son choix – colonnes, bibliothèques, avec ou sans subwoofer, encastrables… tout devient possible simplement
  • le gain de place – aussi bien physiquement que visuellement, aucun appareil ne traîne dans la maison
  • l’évolutivité – on conserve les enceintes tout en faisant évoluer l’électronique au gré des sorties de nouvelles technologies
  • le brassage – les câbles peuvent être réaffectés lorsque nécessaire, des enceintes peuvent être couplées ou découplées

La centralisation nécessite en contrepartie des travaux importants. Les différents câbles haut-parleur seront passés lors de la construction ou la rénovation. Il reste difficile d’envisager un multiroom centralisé dans un logement en location.

 

L’amplificateur multiroom multi-zones

Les amplificateurs multiroom mono-zone sont assez nombreux sur le marché. Citons par exemple le Yamaha WXA-50, le Bluesound Powernode 2 ou le Sonos Connect:Amp. Il est possible d’en empiler plusieurs dans le fameux placard où arrivent tous les câbles haut-parleur de toutes les pièces de la maison. La place occupée peut devenir vite importante, ainsi que la consommation cumulée.

Plus simple et plus professionnel, il y a les amplificateurs multi-zones pour le multiroom. Ils intègrent de multiples canaux d’amplification et un lecteur de musique connecté par zone. On va donc relier au même boîtier plusieurs paires d’enceintes. Voici ma sélection non exhaustive des trois amplificateurs multi-zones du moment.

 

1. Legrand Nuvo P3100

nuvo p3100 multiroom

Le Nuvo P3100 par Legrand tient dans un boîtier de faible hauteur (1 unité d’un rack 19″) et couvre 3 zones. Il accède aux radios Internet et aux services musicaux les plus courants. La technologie Audyssey permet d’améliorer le rendu sonore. Il peut être complété dans un même système par des lecteurs mono-zone sans fil déportés.

Le + : les ports USB acceptent clé USB ou disque dur externe pour lire et diffuser la musique dans toutes les zones sans avoir besoin d’un serveur NAS

Caractéristiques :

  • Nombre de zones : 3
  • Puissance (par zone) : 2×20 Watts
  • Entrées auxiliaires : 3 (mini-jack)
  • Ports USB : 3
  • Sorties pré-amplifiées : 3 (mini-jack)
  • Services musicaux : Spotify, Deezer, Pandora, iHeart Radio, Rhapsody, TuneIn, SiriusXM, Napster
  • Contrôle : app mobile, domotique (via RJ45), triggers in/out

Prix indicatif : env. 2.000 Euros (obligation de passer par un installateur)

 

2. Denon HEOS Drive

Denon HEOS Drive rack multiroom

Denon a tout d’abord développé une gamme complète d’enceintes sans fil. Le HEOS Drive est arrivé dans un second temps, destiné avant tout aux installations intégrées et donc centralisées. Quatre zones sont rassemblées dans ce format rack 2 unités qui lui permet d’occuper une place contenue.

Le + : les réglages audio pour adapter les sorties à toutes les installations : DSP, filtres passe-bas/passe-haut, canaux bridgeables

Caractéristiques :

  • Nombre de zones : 4
  • Puissance (par zone) : 2×60 Watts
  • Entrées auxiliaires : 8 (4x RCA, 2x optiques, 2x coaxiales)
  • Ports USB : 4
  • Sorties pré-amplifiées : 4 (RCA)
  • Services musicaux : Spotify, TuneIn, Deezer, Tidal, Napster
  • Contrôle : app mobile, domotique (via RJ45), triggers out

Prix indicatif : 2.600 Euros

 

3. NAD CI 720

nad ci 720 rack multiroom

Je triche un peu avec ce troisième choix car le NAD CI 720 est un lecteur mono-zone. Par contre, la possibilité de l’installer dans une étagère rackable 3 unités sous forme de modules est très intéressante en termes d’encombrement. Cela rend également le système évolutif : on peut ajouter des modules au fil du temps. NAD faisant partie du même groupe que Bluesound, c’est la même technologie BluOS qui est utilisée, avec compatibilité Hi-Res Audio bien sûr. On peut donc compléter un système NAD avec des enceintes et lecteurs Bluesound.

Le + : l’évolutivité simplifiée jusqu’à 6 zones, dans une étagère rackable avec alimentation distribuée et switch réseau

Caractéristiques :

  • Nombre de zones : de 1 à 6
  • Puissance (par zone) : 2×60 Watts
  • Entrées auxiliaires : 2 (1x RCA, 1x optiques)
  • Ports USB : 1
  • Sorties pré-amplifiées : 1 (subwoofer uniquement)
  • Services musicaux : TuneIn, iHeart Radio, Rdio, Deezer, Qobuz, Tidal, Rhapsody, Spotify, WiMP, Napster, JUKE
  • Contrôle : app mobile, domotique (via RJ45)

Prix indicatif : 800 Euros par module / 329 Euros pour l’étagère

– – –

Bien évidement, les tarifs de ces solutions ne se situent pas dans ce qui se fait de plus démocratique. L’intégration maximale pour n’avoir que des enceintes, celles de son choix, dans toutes les pièces de la maison a donc un coût. C’est la barrière à passer pour basculer du multiroom avec des enceintes WiFi au multiroom totalement HiFi et parfaitement intégré.

D’autres solutions sont bien évidemment disponibles pour centraliser la distribution de la musique dans la maison. Je vous les présenterai lors d’une prochaine sélection. Et si vous voulez que j’aborde une catégorie de produits multiroom en particulier, laissez-moi un petit commentaire !

(c) illustration : Gray Sound

8 commentaires

  1. Je découvre un « univers » grâce à vos articles. Merci pour vos analyses.

  2. Excellent comme d’habitude bien sur fort basé sur les solutions telles que les marques avec leur réseaux de distribution souhaitent nous vendre le multi pièce en Audio.
    … me contacter si vous souhaitez une approche indépendante qui cherche à réduire les coûts pour aboutir sur une solution démocratique… Avec la même efficacité.
    Ce blog n’est pas le lieu pour débattre sur des solutions alternatives qui nous écartent du marché professionnel organisé.

  3. Dernièrement Russound a sorti un MCA 88X aux performances très intéressantes et dans une gamme de prix ultra compétitive. Ils ont été leaders ensuite en perte de vitesse mais ils reviennent fort.

  4. Pro-domotic >
    Sauf erreur, les centrales Russound n’ont pas de player intégré. C’est pour moi une autre catégorie de produit, même si c’est sûr que la distinction n’est pas facile.

    J’écrirai un autre article sur les centrales multiroom d’ici quelques temps afin de bien faire comprendre cette différence.

  5. Bonjour,

    Il y a également m’offre Multicast Yamaha avec l’arrivée des ampli et des connect

  6. Bonjour @CCL

    Il y a effectivement Yamaha qui se défend bien dans le domaine. Pour l’instant, ils n’ont pas encore d’ampli de puissance MultiCast multi zones. Peut-être bientôt, ce serait un super ajout à la gamme déjà bien complète !

  7. Bonsoir,
    Suite à votre très bon article, existe t’il depuis dès ampli multiroom, multizone plus abordables que le DENON et NUVO ?
    Je fais construire une maison et je souhaite mettre des HP filaires encastrés dans 3 pièces.
    Je souhaite pouvoir mettre de la musique différente dans chaque pièce et pouvoir gérer le tout depuis mon iPhone.
    Merci pour votre aide

    Jerome

  8. Bonjour @Jerome,

    Merci tout d’abord pour le compliment au sujet de cet article. 🙂

    Malheureusement, rien de nouveau dans des tarifs plus accessibles à ce jour en termes d’amplificateurs multiroom multizones…

    Par contre, si vous avez de la place, vous pouvez empiler trois de ces amplificateurs multiroom 1 zone :
    http://www.son-video.com/Rayons/Amplificateur-stereo-reseau/Yamaha-MusicCast-RN402.html

    L’addition finale reste très intéressante pour 3 zones amplifiées en multiroom, piloté par iPhone.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *