NEC MultiSync LCD4620, pour les professionnels et pour la maison ?

NEC LCD4620 SBC Single Board Computer

L’écran LCD NEC MultiSync LCD4620 est clairement destiné aux environnements professionnels et commerciaux. Cependant, avec ses bords ultra fins (17mm), ses entrées vidéo dans tous les formats disponibles et son port RS232, il peut être parfait dans un environnement résidentiel haut de gamme. Il faut ajouter également qu’une baie à l’arrière lui permet d’accueillir différentes cartes dont une nommée SBC et qui est en fait un mini-PC ! Je n’ai pas trouvé d’informations sur la puissance de cette carte mais on peut imaginer qu’elle doit être capable de réaliser certaines tâches sans aucun problème : navigation web, interface de contrôle media center à distance, affichage de caméras de sruveillance sur IP, etc.

7 commentaires

  1. Salut

    SBC signifiant : Single Board Computer.

    Ce genre de carte servent surtout pour de l’affichage dynamique type point de vente.

    A+
    Vincent

  2. Salut,
    C’est son utilisation première. Avec port CF, USB, LAN, il n’y a pas de raison qu’on ne puisse pas en faire autre chose. J’ai cru comprendre que c’était du Linux, tu confirmes ?

  3. Disons que ce genre de PC intégrés, dans un facteur de forme réduit, sont souvent peu puissants (à l’image de ce qu’on intègre dans les vidéoprojecteurs).

    Linux n’a de sens que si vendu avec une application complète, or Nec vend des écrans, pas des solutions d’affichage dynamique (à ma connaissance).

    Sans connaitre ce produit mais avec l’expérience des concurrents, c’est soit sans OS, soit avec Windows. Linux n’est pas très répandu dans le monde de l’AV.

    Par contre, à la lecture de la fiche technique, il est indiqué qu’il dispose de la technologie “Cable Comp” qui permet de palier aux différences de longueur sur les câbles RGB… et ça c’est un plus.

    Maintenant, l’utiliser pour du résidentiel, je ne sais pas s’il fera vraiment l’affaire. D’une part il n’y a pas de tuner intégré, et je ne sais pas si le rendu d’image sera adapté à de la diffusion HC par exemple.

    Et signalons, au passage, l’indigence du protocole RS232, qui ne permet que les fonctions de base (ON/OFF, changement de source), contrairement aux plasmas de la même marque, qui utilisent un autre protocole très complet (je me suis toujours étonné de cette différence, d’ailleurs).

    A+
    Vincent

  4. J’ai bien fait de mettre un point d’interrogation à la fin du titre alors. C’est l’intérêt des commentaires, de pouvoir discuter d’un sujet et se rendre compte que finalement, l’idée n’est pas si bonne que cela.

  5. Les SBC ont différentes applications. Il y a des SBC industriells et des SBC tout-venant : décodage audio, video, téléphonie sur IP, stockage, téléphonie mobile.
    Linux est de plus en plus présent sur ce créneau comme en témoigne l’accroissement du nombre d’articles sur le sujet : il ne passe pas un jour sans qu’un obscur fournisseur taïwanais sorte une carte exécutant Linux.
    Mais SBC reste un terme générique utilisé dans l’industrie essentiellement (pour s’opposer aux structures multicartes) qui, au final, ne veut pas dire grand chose côté public. L’essentiel ce sont les fonctionnalités et non le fait que celles-ci soient disponibles sous la forme de une ou plusieurs cartes.

    ENFIN? je vois un GROS intérêt à ce qu’il s’agisse d’une dalle non équipée de tuner : évité de payer la redevance.
    En effet, si la dalle est pré équipée on paye la redevance. Si elle est post équipée : on ne la paye pas !
    db

  6. Maintenant, plus de 3000 euros pour une dalle qui n’affiche même pas du 1920×1080 c’est vrai que c’est plutôt destiné au pro.
    db

  7. Blas >
    Merci pour toutes ces précisions. Je ne sais plus si je te l’ai déjà demandé : tu es dans quel domaine ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *