NetStreams lance le premier media server sans disque dur

NetStreams SMM100

NetStreams fait déjà pas mal parler d’elle avec sa gamme multiroom sur IP DigiLinx. Lors du prochain CEDIA Expo US en septembre, on continuera à s’intéresser à cette société grâce à la sortie du SMM100, le premier media server sans disque dur. Actuellement, chaque société impliquée dans le multiroom et la maison connectée sort son media server. D’ailleurs, beaucoup utilise le même produit rebadgé. L’avantage de ces produits est de permettre le stockage de musique sans avoir besoin d’un PC. L’inconvénient, c’est le stockage justement, qui est limité au disque dur intégré. NetStreams a choisi de ne pas inclure de disque dur dans son SMM100 qui s’intègrera parfaitement dans un environnement DigiLinx. Le SMM100 accepte tout un tas d’appareils externes présents sur le réseau domestique en tant que source de stockage : NAS, iPod, PC serveur, etc. C’est extrèmement bien pensé, le coût du stockage externe étant plus qu’accessible. Avec le SMM100, on paye uniquement la technologie de contrôle, de gestion, de distribution et d’intégration du media server. Bon, même sans disque dur, c’est pas donné quand même : 3000 $…

Source : CE Pro

2 commentaires

  1. Compte tenu du coût, qu’elle est l’avantage de cette solution par rapport à une solution : PC MCE + Squeezbox + XBOX 360 par exemple ?

  2. Le résultat sera effectivement le même : pouvoir écouter la musique dans une pièce à partir de fichiers audio stockés dans une autre pièce.

    Cependant, la solution NetStreams est dédiée aux intégrateurs audio/vidéo et aux clients pour qui le coût des produits n’est pas un frein par rapport à leur côté pratique.

    Le media server NetStreams se connecte à un réseau NetStreams. Immédiatement, le media server est reconnu par les autres éléments NetStreams. Aucune configuration fastidieuse n’est nécessaire. Les titres et artistes apparaissent automatiquement sur les dalles tactiles ou les clavier smuraux du réseau NetStreams. Il n’y a pas besoin de reboot, de mises à jour ou autre.

    Le PC avec une SB et/ou une XBOX 360 nécessite installation, configuration , mises à jour et adaptation. Parfois des freeze ou des reboots.

    La différence de coût se situe uniquement là : un produit qui fonctionne immédiatement, totalement transparent pour l’utilisateur final et qui ne nécessite aucune maintenance ni de la part de l’installateur, ni de la part du client.

    Si je peux me permettre un parallèle, la différence est la même que dans un avion entre la classe éco et la business. L’avion amène au même endroit et à la même heure les passagers, quelle que soit leur classe. Mais en business, on a de l’espace, on a un siège confortable, on peut dormir allongé, on est servi à volonté avec des produits de qualité, etc. Sans compter le salon VIP avant d’embarquer : pas de soucis, pas de contrainte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *