Harman/Kardon met de l’A-Bus dans ses amplis

Harman/Kardon poursuit l’exploitation de la norme A-Bus avec ses derniers amplificateurs home cinema AVR430 et AVR630. Ces deux modèles intègrent un port A-Bus, une prise RJ45 donc. Par cette prise transite la source sélectionnée pour la deuxième zone gérée par l’AVR. Il suffit de raccorder le futur clavier AB 1 de la marque au bout du câble RJ45 que l’on placera dans la pièce de son choix. Ce clavier, disponible uniquement aux USA pour l’instant, comporte les touches de volume, un récepteur infrarouge et une amplification de 2×7,5 Watts pour alimenter une paire d’enceinte.

NetRemote commande en infrarouge direct

NetRemote est une puissante application freeware qui permet d’utiliser son PDA pour contrôler tous les éléments électroniques de son installation. NetRemote fonctionne de concert avec un PC. Le logiciel tourne en permanence sur le PC et est prêt à recevoir les ordres du PDA (en WiFi ou en Bluetooth par exemple). Toutes les actions s’effectuent donc sur le PC qui reçoit les ordres, les interprêtes et les renvoit en infrarouge aux éléments à contrôler. Le PDA n’est donc qu’un client qui ne peut fonctionner seul. L’avantage grâce à ces liaisons sans fil est de pouvoir commander n’importe quel élément, où que l’on se trouve et où qu’il se trouve ! Depuis quelques semaines, NetRemote a été rendu opérationnel pour que le PDA puisse commander directement en infrarouge les éléments à contrôler, sans passer obligatoirement par un PC qui doit tourner 24h/24. On obtient alors l’équivalent d’une Pronto puisque les fichiers spécifiques à cette télécommande (les CCF) sont compatibles avec NetRemote. La double configuration est également possible avec le mélange entre le contrôle direct infrarouge pour des commandes simples et la transmission sans fil vers un PC pour la gestion de suites de commandes plus complexes ou encore la récupération d’informations depuis le PC sur l’écran NetRemote du PDA (affichage des titres des MP3 en cours d’écoute, etc.).

La iPronto passe ses commandes en WiFi

La iPronto, c’est l’évolution de la télécommande tactile programmable vers une tablette à tout faire. Equipée d’un écran de 640×480 pixels, la iPronto est tout d’abord une télécommande. Mais son large écran et sa connexion WiFi lui permettent également de proposer un navigateur web intégré. La nouveauté, c’est l’accessoire NTX6400, un récepteur WiFi équipé de ports infrarouge. Quatre cellules à coller sur les fenêtres infrarouges de vos éléments audio/vidéo peuvent y être raccordés. On peut en disposer un à côté de l’ensemble home cinema du salon, un autre à côté de la chaine hifi de la chambre et encore un autre pour commande la chaine hifi du bureau. Un maximum de 254 NTX6400 peuvent être utilisés dans un réseau. La iPronto devient alors une véritable centrale nomade qui peut potentiellement commander toutes les électroniques de votre maison, où qu’ils se trouvent et où que vous vous trouviez.

Du son et de l’image sur le réseau avec Extron

Extron propose de transformer toute source audio/video en données transportables sur un réseau Ethernet. Les émetteurs MTP (Mini Twisted Pair) peuvent recevoir un signal audio (sur cinch) et vidéo (sur BNC ou S-Video selon le modèle) en entrée qu’ils envoient vers une sortie RJ45. Le récepteur MTP reconvertit le signal reçu sur sa prise RJ45 en signal audio/vidéo identique à l’original. Les distances entre l’émetteur et le récepteur peuvent aller jusqu’à 300 mètres. Le réseau audio/vidéo domestique prend alors une autre dimension et tout devient possible en intercalant un switcher, disponible dans le catalogue Extron, pour faire entrer plusieurs sources sur le réseau et envoyer ces sources dans plusieurs pièces. Le câblage est simplifié et se réduit alors à un câblage réseau Cat5/Cat5e/Cat6 classique pour toute la maison.

Philips propose des meubles qui intègrent l’électronique

Cappellini, le célèbre fabricant italien de mobilier, s’est associé avec le centre de design Philips pour créer des meubles intégrant l’électronique. Le concept de ces prototype se nomme « Paesaggi Fluidi » qui pourrait se traduire en français par espace fluide. Bien entendu, le style des meubles est absolument tendance : laquage blanc, bois type Wengé, pieds aluminium, etc. Sept concepts ont été présentés qui vont du lit au sofa en passant par les étagères murales et la bibliothèque. Tous ces meubles intègrent soit un video-projecteur, soit un écran plasma 42″, soit un écran LCD 32″. A chaque fois, le lecteur ou le graveur DVD est inclu et parfois même les enceintes sont comprises. Le lit comme le sofa sont équipés d’un vidéo-projecteur qui affiche l’image au plafond. La console se déplie pour laisser apparaître un écran plasma tandis que les enceintes sont placées de chaque côté. De très belles pièces qui préfigurent peut-être le futur de l’intégration de l’électronique dans la maison.

Un clavier « client » pour le Yamaha MusicCAST

Le système de diffusion audio multiroom Yamaha MusicCAST hérite d’un clavier dans sa gamme. Après le serveur MCX-1000 et les clients MCX-A10, sous forme de micro-chaine design, à disposer dans chaque pièce que l’on souhaite sonoriser, Yamaha ajoute le MCX-C15. Ce produit est l’équivalent en clavier mural du MCX-A10. Il communique en WiFi (802.11b/g) avec le serveur pour récupérer le flux sonore. Il permet d’écouter n’importe quel morceau stocké sur le serveur, indépendament des autres clients. On peut installer jusqu’à 5 clients MCX-A10 ou MCX-C15. Le mélange des deux types de clients est possible ! Le MCX-C15 est équipé d’un amplificateur numérique de 2×17 Watts, d’une sortie vidéo pour naviguer dans les morceaux disponibles, d’une entrée ligne locale qui sera amplifiée par le MCX-C15 et d’un report infrarouge pour contrôler d’autres éléments de la marque.

Monster cable présente un cadre/enceinte pour plasma

Le spécialiste du câble Monster Cable lance une nouvelle gamme de mobilier dédié aux installations audio/vidéo. On y trouve des armoires complètes dont les étagères sont spécialement adaptées pour recevoir les éléments hifi et vidéo d’aujourd’hui : plasma, enceinte centrale, etc. Dans cette gamme, on trouve le InvisiSound Frame 6300 qui est un cadre destiné à se placer autour d’un écran plasma jusqu’à une diagonale de 50″. Monster Cable va très loin en intégrant directement dans le cadre les enceintes gauche, droite et centrale ! Les trois ensembles sont composés chacun de 6 woofers, de 12 médium/tweeters et d’1 super tweeter.

La série in-wall JBL Sound Point

La série Sound Point signée JBL est une gamme « budget » pour tous ceux qui veulent passer à l’intégration maximale. La gamme se compose de 5 modèles. On trouve 3 modèles in-wall, les SP5, SP6 et SP8, équipés respectivement d’un 13, 16,5 et 20 cm dans le grave à la membrane en aluminium. Le tweeter titane est identique sur tous ces modèles. Il est également présent en coaxial sur les 2 modèles in-ceiling de forme ronde, les SP6C (woofer de 16,5 cm) et SP8C (woofer de 20 cm). Des kits d’encastrement ingénieux sont également disponibles.

Un disque dur WiFi chez Asus

Asus a présenté au dernier CeBit un disque dur avec connexion WiFi 802.11g. Plus besoin de laisser son ordinateur allumé en permancence pour accèder aux fichiers numériques tels que les MP3 et les DivX. Le petit boîtier peut alors se placer n’importe où pour un accès depuis n’importe quelle plateforme : réseaux informatique, media receiver, PDA, etc.

LG Philips sur la vague du LCD

L’alliance LG Philips dans le domaine des écrans LCD se positionne comme un acteur majeur avec ses 4 usines de production dédiées. L’offre est pléthorique et s’adresse à tous les domaines, de l’informatique aux écrans embarqués en voiture en passant par la maison. Les tailles disponibles s’étendent de 6.5″ à 42″ pour venir marcher sur les plates-bandes du plasma. Un écran prototype de 55″ a même été présenté lors du CES de Las Vegas en janvier dernier.