Quand on ne peut intégrer un clavier mural dans un mur

… Ou quand on ne veut pas intégrer un clavier mural dans un mur ! La société anglaise TriCustom propose des boîtiers en bois destinés à accueillir les claviers muraux les plus répandus comme les modèles Linn (hifi multiroom), Crestron (centrale de commande globale) ou Lutron (éclairage). Des modèles standards correspondants au format des interrupteurs simple ou double sont aussi disponibles. Il n’est donc plus nécessaire de percer ses murs. Comme le montre les exemples illustrés par TriCustom, un positionnement sur une table de salon ou une table de chevet est envisageable. C’est finalement bien pratique lorsqu’on est locataire de son logement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *