Que choisir : enceintes multiroom ou Bluetooth ?

Un système multiroom distribue la musique sans fil dans toutes les pièces de la maison. Une enceinte Bluetooth est habituellement une extension audio de son smartphone. Et si je veux du Bluetooth sur mes enceintes multiroom ? Et si je veux faire du multiroom en Bluetooth ? Tout est-il réellement possible ?

Pourquoi choisir des enceintes multiroom ?

Les systèmes multiroom fonctionnent en WiFi et sont évolutifs. Au contraire des enceintes Bluetooth, qui fonctionnent de façon autonome. Par conséquent, on va pouvoir débuter avec une enceinte multiroom, puis en ajouter une seconde, puis une autre, etc. Elles seront toutes liées ensemble. A l’opposé, les enceintes Bluetooth jouent de la musique chacune dans leur coin, sans connexion entre elles.

Pourquoi choisir le Bluetooth ?

Le Bluetooth est standardisé et plus simple à mettre en place qu’un système multiroom. En effet, il suffit de connecter son smartphone à une enceinte Bluetooth, sans aucune autre manipulation nécessaire. Il n’y a donc pas besoin d’être connectée en WiFi. En revanche, les enceintes multiroom dépendent obligatoirement de la bonne qualité du réseau WiFi.

Et pourquoi pas un mix des deux ?

Pourquoi ne pas utiliser du Bluetooth et des enceintes multiroom WiFi dans un même système ? Ainsi on enverrait la musique depuis son smartphone en Bluetooth vers une enceinte multiroom. Et celle-ci diffuserait cette même musique vers d’autres enceintes multiroom en WiFi. C’est possible !

HEOS bluetooth

Un grand nombre d’enceintes multiroom est équipé du Bluetooth classique ou à haut débit (aptX), comme les modèles HEOS, Bluesound ou Bose. Sonos fait partie des rares fabricants à ne pas mettre de Bluetooth dans ses enceintes multiroom.

Mais est-il possible de faire la même chose en se passant du WiFi, uniquement avec des enceintes Bluetooth ?

Le multiroom en Bluetooth

Comment connecter ensemble des enceintes Bluetooth, de marque différente, pour en faire un réseau multiroom ? De nouvelles solutions pour faire du multiroom en Bluetooth arrivent. Indépendantes du WiFi, elles permettent également d’utiliser des enceintes moins chères que des enceintes multiroom WiFi.

tempow multiroom bluetooth

C’est exactement ce que propose Tempow avec une app Bluetooth qui permet de connecter quatre enceintes simultanément, UE Boom, JBL, Marshall… La technologie Tempow est même intégrée d’origine dans les derniers smartphones Motorola.

podo labs belle bluetooth multiroom

Podo Labs proposera bientôt à peu près la même technologie. Cependant, la première enceinte Bluetooth doit être une Podo Labs Belle à laquelle pourront se connecter jusqu’à six enceintes Bluetooth de n’importe quelle marque.

AmpMe Bluetooth party

Enfin, AmpMe propose une solution alternative où plusieurs enceintes Bluetooth peuvent jouer la même chose en mode « party ». Mais pour cela, il faut que chaque enceinte Bluetooth soit connectée à un smartphone sur lequel tourne l’app AmpMe. Il faut donc autant de smartphone que d’enceintes Bluetooth, mais il n’y a virtuellement aucune limite en nombre d’enceintes reliées entre elles !

En résumé : enceintes multiroom ou Bluetooth ?

Les systèmes multiroom WiFi ont pour eux l’évolutivité, la stabilité et la qualité audio. On peut ainsi lire toutes sortes de fichiers audio en qualité HiFi, jusqu’à la Hi-Res pour certains modèles. Les enceintes multiroom, que l’on peut acquérir une par une selon son budget, vont de moins de 200 euros à plus de 1000 euros.

Les enceintes Bluetooth sont simples d’utilisation et n’ont aucune contrainte de sources ou de formats : tout ce qui peut être lu par le smartphone sera envoyé à l’enceinte. Par contre, le son sera compressé, et les enceintes plus portables que HiFi. Ce qui est une autre qualité néanmoins. Les prix démarrent à quelques dizaines d’euros.

Finalement, l’alternative proposée par Tempow est une excellente solution pour faire du multiroom avec des enceintes Bluetooth !

7 commentaires

  1. Il y a une alternative aux enceintes onéreuses, à savoir les chromecast audio (39’90 euros pièces),
    Ça décode les Hi-res, on peut sortir en jack ou optique,
    Et on peut le brancher derrière n’importe quelle enceinte amplifié (enceinte portable, home cinéma etc…)

  2. Précision, aux enceintes onéreuses, j entends  »enceintes multi room »

  3. @Johan
    Oui, tu as raison, et j’adore la solution Chromecast Audio, hyper pratique et bon marché ! Mais ce n’est qu’un player, il faut quand même ajouter ampli et enceintes ou des enceintes actives. C’est toujours peu onéreux, mais il faut quand même le prendre en compte.

  4. @alban Amouroux,

    oui effectivement, je souligne surtout le fait que ça peut rester abordable, on a tous une vieille chaine hifi etc.. pour commencer pour les petits budgets,
    l’avantage est la souplesse d’utilisation, on peut utilisation la qualité d’enceinte/ampli que l’on désire en fonction de son budget et c’est environnement qui est facilement « tranportable / modifiable / évolutif »
    de plus, avec la solution « caster directement son téléphone », il n’y a pas forcément nécessité d’avoir un abonnement à un service streaming (même si c’est moins fiable)
    pour en être équiper (2 chomecast audio + 2 chromecasts TV + Google Home), je reprocherai un manque de stabilité par fois avec le téléphone (chromecast qui vont et qui viennent dans l’appli Home)

  5. Le fait de relier un Chromecast à une vieille chaine HiFi est le plus simple et le moins cher, c’est certain. Mais ça a un désavantage : il faut allumer/éteindre la chaine manuellement à chaque fois, ou la laisser allumée tout le temps…

  6. Bonjour

    Après différentes recherches, j’ai relié plusieurs anciennes chaînes HiFi à un système multiroom Panasonic / AllPlay. J’accède aussi bien à Spotify qu’à mon serveur DLNA pour de la musique en lossless et je suis absolument enchanté.

    Un bref essai avec un ampli NAD D-7020 fût fort décevant, l’app plantait régulièrement, le DLNA ne fonctionnait pas à ma satisfaction, pas de multiroom et seulement deux canaux amplifié (ce qui suffit pour les chambres à coucher mais pas pour la pièce à vivre).

    Quant à bluetooth, ce n’est pour moi pas une solution qualitativement satisfaisante.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *