Sonos attaque Denon HEOS pour violation de brevets

denon heos vs sonos multiroom

Le multiroom audio se développe depuis quelques mois auprès du grand public à très grande vitesse. Après avoir laissé Sonos inventer et dominer ce marché durant plus de 10 ans, la concurrence vient de se réveiller : Samsung, LG, Panasonic, Bose, Bluesound, etc. Et Denon avec son système HEOS. C’est le plus proche de la proposition Sonos, tellement proche que Sonos décide d’attaquer Denon en justice.

Sonos reproche la violation d’au moins 4 brevets, une gamme de produits copiée-collée et des éléments de communication trop semblables. Pour les brevets, je ne vais pas rentrer dans les détails, mais Sonos pointe la possibilité d’utiliser deux enceintes pour cérer une paire stéréo, concept repris par Denon. Pour les produits, la similitude saute aux yeux :

  • Heos 3 = Sonos PLAY:1
  • Heos 5 = Sonos PLAY:3
  • Heos 7 = Sonos PLAY:5
  • Heos Extend = Sonos BOOST (anciennement BRIDGE)
  • Heos Amp = Sonos CONNECT:AMP
  • Heos Link = Sonos CONNECT

Côté communication, Sonos compare les accroches textuelles, les schémas explicatifs ou encore le design de la boutique de vente en ligne qu’ils trouvent bien trop similaires entre les deux marques. Ils trouvent également que le nom Heos est trop proche de Sonos.

Finalement, Sonos ne réclame à Denon ni dommages et intérêts, ni paiement d’une licence. Ils souhaitent discuter avec Denon afin que Denon modifie sa gamme vers quelque chose de différent. « Nous ne voulons pas qu’ils copient ce que nous avons inventé, mais qu’ils créent quelque chose d’encore meilleur pour tous les amoureux de musique ».

Sonos a créé cette formidable catégorie de produits, qui a mis du temps à éclore, mais qui devient aujourd’hui incontournable. Il est évident qu’il y a et qu’il y aura de plus en plus de similitudes entre les fabricants. A tel point que l’on pourrait se demander pourquoi Sony n’a pas attaqué Pioneer, ou vice-versa, dans les années HiFi, parce qu’ils avaient tous deux 3 amplis, 1 tuner, 2 platines K7 et 3 platines vinyl chacun à leur catalogue.

Denon a déjà répondu en indiquant qu’ils étaient prêts à défendre leurs produits et leurs technologies pour lesquels ils n’ont aucun doute en terme

Sonos à travers cette action demande à ses concurrents « de ne pas copier mais d’innover ». Sonos serait-il arrivé au bout de son processus créatif ? J’imagine que ce n’est pas le cas. Et justement, afin de clore cette situation, je demanderai plutôt à Sonos d’innover, et de laisser les autres copier ses solutions maintenant banalisées.

4 commentaires

  1. Chapeau bas au PDG Sonos de vouloir lancer de l’innovation, à l’heure où tout le monde attaque en justice pour un oui ou un non, ou pour une simple similitude.
    Comme on dit : »_Vu le dernier Android, mais que va faire Apple ? _ Un proces… »

  2. Sonos pourrait innover ou améliorer des points totalement manquant et ennuyeux comme par exemple:

    1) La lecture de fichiers Audio Master dont on n’arrive toujours pas à comprendre l’absence.
    2) L’affichage des jaquettes des titres qui passent sur l’application Radio
    3) Une vraie solution de lecture de Podcast

    Et surtout des appareils qui ne soient pas énergivore en mode veille

    On peut le faire un procès pour celà ?

  3. Bonjour,

    Je trouve étonnant de trouver aucun commentaire sur le web concernant le design comparé de Sonos et de Denon. Je n’ai jamais acheté de produit Sonos tant je trouvais leur ligne très banale, très fade. A contrario
    je suis tenté par l’esthétique des Heos, originale et jolie à mon sens.

  4. Attaqué Denon pour ne pas lui demander des dommages et intérêt ! Je trouve cela un peu bizarre puisque si ce dernier aurait vraiment violé ces brevets, Sono est dans son bon droit. Peut-être que les dirigeants de cette marque ont compris qu’il leur était possible de porter des améliorations sur leur produit dans les innovations de Denon.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *