Tout passer ou presque sur un câble réseau Cat5

Key Digital

Key Digital va présenter au salon CEDIA Expo US qui se déroule début septembre de nouveaux produits dédiés à la distribution audio/vidéo sur câble réseau. Il y a tout d’abord ce couple émetteur/récepteur (boîte ou mural) qui fait passer sur un seul câble réseau de la vidéo (VGA/RGB/YUV), de l’audio analogique et numérique, du contrôle RS-232 et de l’infrarouge, le tout sur 250 mètres maximum de distance ! Prix annoncé : 900$ le couple émetteur/récepteur.

Le second produit est une matrice vidéo 7 sources / 5 zones avec scaler intégré. La KD-VP2000 sera capable de prendre n’importe quel signal sur n’importe quelle entrée et de l’adapter en sortie pour les différents écrans de la maison. Prix annoncé : 2000$.

2 commentaires

  1. Pour ce qui est de la video (VGA/YUV) sur 2 paires torsadées il y a les baluns de GFECH et ceux de Muxlab déjà évoqués ici sans compter ceux de Russound.
    Les Muxlab valent une trentaine de dollars US pièce.

    Pour ce qui est du second, c’est intéressant ou non selon la qualité du processeur numérique.
    Dans l’absolu on dispose d’un échelonneur/réducteur (jusqu’au 1080p) capable de prendre n’importe quel type d’entrée vers n’importe quel type de sortie (et donc pas seulement en HDMI). C’est super.

    Mais, une chose que je ne comprends toujours pas : pourquoi faut-il payer si cher (2000 USD prix de vente conseillé) pour pouvoir s’affranchir des contraintes HDMI/HDCP ?
    Les produits concurrents sont tout aussi cher.

    Y a-t-il une redevance MPAA exhorbitante à casquer pour pouvoir bénéficier, en numérique, de ce qu’on est capable de faire depuis 60 ans en analogique à savoir raccorder dans tous les sens (bon, les scalers en analogique n’étaient pas donnés non plus) ?

    C’est dingue ça. On observe le même phénomène sur les ampli A/V. Sur les ampli bas de gamme c’est HDMI/HDMI. Dès que l’on souhaite réaliser des conversions de media (et donc de format) ça grimpe de manière vertigineuse.
    db

  2. Le problème vient à mon avis de deux choses :

    – “casser” le HDCP tout en le distribuant sur les différentes sorties

    – le faible intérêt pour ces produits, d’où leur prix élevé

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *