Un mini PC pour la domotique et le multiroom ?

Pour faire suite à un sujet de Vincent sur son blog, la déferlante mini-PC, voici un nouveau petit tour du monde des mini PC. Grâce à l’amélioration des performances et la miniaturisation du matériel, on arrive, dans des formats réellement réduits, à offrir le nécessaire pour des applications qui concernent la domotique. On concurrencera difficilement un automate Crestron, AMX ou Vity ; par contre, il faut forcément un PC pour installer d’autres applications, de gestion de contenu audio (SqueezeCenter par exemple), et certains logiciels de domotique existent pour PC. Alors bien sûr, plus le PC est petit, moins les performances sont adaptées à toutes les utilisations : il suffit juste d’utiliser le bon mini PC pour la bonne application.

Fit PC

Manufactum Manuscriptum

Le Linutop (280 € HT), sous Linux, est un excellent exemple en terme de très petit PC. Si vous préférez Windows, alors le VIA Artigo (300 $) ou le PX8 (350 € HT – photo ci-dessous), et sa carte mère pico-ITX, devraient vous satisfaire. Il faut également rajouter le Fit PC et le Manufactum Manuscriptum encore à l’état de prototypes (photos ci-dessus), mais tout aussi mini avec seulement 11x12x4 cm pour le Fit PC. Embarquant le minimum, totalement silencieux, ces PC seront parfaits dans le rôle de diffuseur audio ou de contrôleur domotique. Nous avons par exemple utilisé avec succès un PX8 dans le système de la Clinique 01 en tant que contrôleur pour un écran tactile Elo.

PX8 pico-ITX

Un cran au dessus, il y a les mini PC un peu moins micro, mais un peu plus puissants. On passe ici des cartes pico-ITX et assimilées aux cartes mini-ITX (et assimilées également) de 17×17 cm. Dans ce domaine, je vous proposais il y a quelques semaines un petit billet sur les dernières cartes mini-ITX avec sortie HDMI et processeur Core 2 Duo. Et voilà que sont annoncées les cartes Mini-ITX en version 2.0 en ce sens avec la sortie HDMI obligatoire, tout comme les ports PCI-Express et S-ATA II.

Shuttle D10

Je ne sais pas si ce tout nouveau Shuttle D10 en photo ci-dessus fait appel à une carte mini-ITX mais son format reste très réduit. Ce qui ne l’empêche pas d’intégrer en façade un écran de 7 » tactile et un équipement qualitatif (processeur Core 2 Duo, Pentium E2000 et Celeron 400, 2x disques 3,5 », etc.). Il peut donc même prendre la place du PC Media Center au salon.

ASUS eee box

ASUS a créé l’événement en ce début d’année avec le eeePC, un mini PC portable commercialisé entre autre avec une carte 3G+ chez SFR. Je l’utilise quasiment au quotidien, c’est vraiment l’outil idéal lorsque nous sommes sur les chantiers pour accéder rapidement au web pour vérifier une info sur un produit ou pour accéder à notre interface de gestion en ligne des projets clients pour mettre à jour le suivi du chantier. Mais ici on parle d’un portable. ASUS prépare donc son équivalent pour le bureau, le eee box (photo ci-dessus). Dédié à une utilisation basique de l’informatique, ce PC pourra être utilisé comme plateforme de gestion audio ou domotique. De plus, son esthétique ne l’oblige pas à être caché au fond d’un placard, avantage non négligeable dans certains projets d’intégration.

Chip PC Jack PC

Enfin, on en a déjà parlé il y a plus de deux ans, dans le domaine de miniaturisation, on peut difficilement faire mieux que le Jack PC, ce microscopique ordinateur qui tient dasn le format d’une prise de courant. Ce qui ne l’empêche pas d’intégrer quatre prises USB, une entrée/sortie audio et une sortie video DVI. On n’entend malheureusement pas vraiment parler de son développement, dommage.

Et pour vous, quels sont les mini-PC dignes d’intérêt qui pourrait compléter ce billet ?

9 commentaires

  1. Bonjour,

    pour ma part, cela se simplifie encore d’avantage.
    Ma connexion internet se fait via un routeur connecté à mon modem. Ce routeur, faisant office de file serveur, print serveur, routeur/firewall, je compte en convertir le firmware afin qu’il devienne en plus web server et également serveur domotique (heyu).

    Ainsi, je n’ai même pas de pc qui assume l’aspect domotique. Seul le routeur qui reste branché et ne consomme que 8W me sert à tout et partout où je suis je peux y accéder via le web. Je parle de mon routeur ASUS WL-500g Premium

    Bien à vous.

  2. Intéressant ! Cependant, je vois que le WL-500g premium n’a pas de HDD intégré, seul le WL-700 en a un. A ce titre, il me semble encore plus universel, mais pour une consommation forcément plus importante, non ?

  3. Pour les petit pc linux dans le 2ème paragraphe, on peut aussi citer les ALIX (http://www.pcengines.ch/alix.htm). Il est aussi compatible windows dans sa dernière version la 1C.

    Bon vu la config, c plus dédié simple server domotique. Par contre le prix est attirant: 122€ et 15€ pour le boitier (voir ici http://www.thinkitx.com/alix.1c_-_lx800_-_256_mo-793-1-c.html).

    Et c vraiment tout petit…. et surtout sela consomme très peu….

    Pour ma part, je vois en lui un serveur domotique très intéressant pour tourner en continue… Enfin une autre (ou d’autres) machine(s) dédié est allumé par ce dernier pour le reste (multiroom…. server audio…)

  4. C’est marrant cette histoire. Il y a 7 ans (en 2001) je cherchais à tout prix des machines sans bruit et faiblement consommatrices pour développer un routeur polyvalent.
    Ca existait (Soekris par exemple) mais ce n’était pas distribué en France. Puis la distribution s’est amorcée soucement à partir de 2002 mais il n’y avait que quelques modèles (Lex Light par exemple).
    Désormais il y a pléthore sans compter les centaines de cartes-mère disponibles sur le marché (on importe facilement de Taïwan de nos jours).
    Difficile de trouver des boîtiers autonomes mais ça vient, ça vient.

    J’ajouterai simplement les marques/modèles suivants :
    Soekris, pcengines, gumstix, openrick, la séries des eBox de DM&P revendu sous plusieurs marques et modèles, les Lex System (Light, Neo), les M61G et M72G que l’on trouve chez mini-itx.com, le decTop, le Stealth Computer, etc, etc.
    La gamme des nanoPc ne s’arrête pas là et ne commence pas ni ne s’arrêtera avec l’eeePc, bien loin s’en faut.

    db

  5. Il y a tout juste 7 ans sortaient les premières cartes Mini-ITX.

    Parmi elle, la Epia 5000, fanless. Le CPU était un VIA Ezra très peu performant, mais à l’époque, le meilleur processeur du moment était le P4 2GHz, bien loin des standards actuels.

    Une autre carte très intéressante et très costaud est la EPIA ME6000, qui est toujour au catalogue pour pas cher. D’expérience (une 30aine de montées chez un client), c’est très solide et ne chauffe vraiment pas.

    Tu n’a jamais essayé ?

    A+
    Vincent

  6. « On concurrencera difficilement un automate Crestron, AMX ou Vity »

    Pour l’instant mais si des logiciels et interfaces sortent, ce ne sera plus le cas…

  7. @Olivier

    « Pour l’instant mais si des logiciels et interfaces sortent, ce ne sera plus le cas… »

    Y’a encore du boulot. Pas en terme de performance de calcul, mais en terme d’interfaces, de fonctionnalités, de fiabilité et de temps de mise en route.

    Bien sur, par le passé, ce ne sont pas toujours les meilleures solutions techniques qui ont prévalu…

    A+
    Vincent

  8. Bonjour
    Je viens d’acquérir un carte EPIA ME6000 et je n’ai pas le manuel des connexions; qui parmis vous pourrai me dépanner
    Dans l’attente d’une réponse recevez mes salutations
    Robert

  9. Pour tous ce qui est routeur/firewall, une soekris sous openbsd ou pfsense c’est vraiment le top.
    Hyperconfigurable, silencieux, et très économe. Avec une petite fonera en plus on a de quoi faire un réseau de pro chez soi.

    Après y a la eeebox, pas encore sorti mais que j’attend avec impatience. Avec une debian « openVZisé » elle fera un excellent serveur, polyvante et tout. Je compte bien dessus, y coller des truc de domotique (sans doute du pilotage de périf x10 via mister house).

    Par contre y a deux usage que on peux oublier avec la eeebox : nas car le hdd ne fait que 160Go, et peu etre htpc. Je dit htpc parce que le proc est pas suffisant pour décoder du HD (comprendre BlueRay et catera). Maitenant si on reste sur du divx, c’est jouable, et perso l’idée des eee-sticks fait que je vais peut etre envisager cette solution comme htpc.

    Après pour le reste je peux pas donner d’avis vu que je connais pas des masses (même si j’ai étendu plutôt du bien des alix). En tout cas ce qui extra avec ses petite bestiole, c’est de les faire booter en pxe. Comme ca on enleve le disque dur et hop moins de bruit. Et puis c’est vachement mieux pour un htpc de lire tout depuis un nas :oP

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *