Un serveur vidéo compatible avec votre propre NAS

serveur video compatible NAS

Fusion Research est sur le marché des serveurs vidéo domestiques depuis 10 ans maintenant. Le nouveau serveur vidéo Premiere tient dans un rack 1U, stocke entre 50 et 100 Blu-ray selon le modèle, et possède un lecteur pour ripper directement les disques. Il offre une zone vidéo à laquelle on peut ajouter quatre zones supplémentaires via des mini players. Enfin, pour étendre sa capacité, après l’achat d’une licence spécifique, on peut utiliser n’importe quelle NAS de son choix. Une alternative à la concurrence qui impose le plus souvent ses propres solutions de stockage.

Enregistrer

8 commentaires

  1. Le soucis en tant que fabricant de serveurs, et je sais de quoi je parle, c’est que si le client s’achète son propre système de stockage et qu’il y a le moindre soucis, on va passer des jours et des jours à essayer de savoir à qui la responsabilité… C’est le NAS du client qui déconne ou le serveur ?

    Comment je fait comprendre au client que c’est son NAS Synology qui, depuis le dernier firmware déconne ? Comment je fait pour lui faire comprendre quels réglages il doit faire sur son NAS ? Si le client ou l’installateur ne sait pas régler correctement un NAS… C’est le fabricant qui doit se taper le réglage à distance d’un truc qu’il n’a pas vendu ou on laisse le client se démerder seul en lui disant: Moi vendre serveur, toi te démerder seul avec le reste, pas mon problème!!!

    C’est comme si tu vendais un chassis de voiture sans moteur et que tu laissait la responsabilité au client de s’en trouver un et de gérer la compatibilité…

    En gros, tu laisse trop de choses compliquées à gérer à un pauvre particulier ou même à un installateur qui finalement ne souhaite qu’une chose: un truc qui fonctionne tout seul finalement…

    Et TOUT ceux qui me disent que c’est pas si difficile de régler un NAS proprement, ces gens là ont un tel niveau de compétences qu’ils savent déjà riper tout seul leurs films en fait.
    C’est une solution totalement inappropriée à mon avis…

  2. La couche osi et les protocoles reseaux sont les memes pour tout le monde, peu importe le matériel derrière.
    Les maj systeme ne touche pas a ca. J’imagine mal une marque reecrire tcp ip, nfs ou smb. La seul connexion qu’il y’a depend physiquement d’un cable reseau et logiquement d’un protocole. Il ne peux y avoir aucune panne autre que materielle.
    La seule valeure ajouté d’un systeme comme celui ci est le front end ainsi que le susteme de rip.
    Je comprend donc leur demarche.

  3. @Bruno
    J’étais sûr que ça allait te faire réagir ! Je suis totalement d’accord avec ta phrase : « TOUT ceux qui me disent que c’est pas si difficile de régler un NAS proprement, ces gens là ont un tel niveau de compétences qu’ils savent déjà riper tout seul leurs films en fait. »

    Au final, c’est donc une solution qui arrange avant tout les installateurs qui voudraient placer un serveur chez un client qui n’a pas les moyens de prendre les solutions avec stockage propriétaire ? Ça répond donc à ce qu’explique @geneton.

    Et pour le geek qui a un peu de moyens, n’est-ce pas une bonne alternative entre l’instabilité chronique de Plex (ça va mieux en ce moment) et le budget trop élevé de BNM/Kaleidescape ?

  4. Je pense que Kaleidescape a fermé boutique cet été malheureusement…

  5. Effectivement Kaleidescape ne va pas tres bien et c’est surement du a la pression des majors et autres déboires juridiques mais maintenant je m’interroge sur l’intérêt d’une telle solution a l’heure du HEVC/H265 et de la 4k; surtout que Kodi sait tres bien lire les ISO Bluray (a la difference de Plex).

    Donc reste a voir le prix, si ca ne coute pas beaucoup plus cher qu’un serveur rackable correcte (sur lequel tu installes ton service que ca soit Kodi/Plex ou Jriver) alors je suis d’accord avec Alban et pourquoi pas.
    Le cas échéant ca n’a pas beaucoup d’intérêt je pense sauf dans un autre cas: pour les intégrateurs qui doivent forcement pouvoir répondre a l’expression d’un besoin client (neophyte) avec un produit commercial/sous support et que tous les clients finaux n’ont pas 10k ou + a mettre pour une solution de streaming video. Concernant les problèmes de firmware je suis a moitié d’accord avec geneton oui il existe des standards mais il y a aussi des bugs et parfois instabilité avec des firmware et le client qui rencontre un bug va forcement se tourner vers son intégrateur ou équipementier en france, il ne va pas appeler synology…. en meme temps l’utilisateur neophyte ne met pas a jour son NAS….
    Avec +150 Bluray, 300 DVDs, et un tas de Rip, combien me couterai une solution BNM pour 2 ou 3 pieces ? 🙂

  6. @Stephane
    Kaleidescape est finalement reparti ! Mais pour combien de temps ? On a vu souvent des sociétés rebondir comme ça pour mieux fermer définitivement quelques mois plus tard.
    Personnellement, je ne crois plus au marché des serveurs vidéo, à part pour une micro-niche, non pas pour des questions de prix, mais pour des questions très simples d’usage. Ce sera l’occasion d’un prochain article. 😉

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *