Une télécommande Logitech Harmony dédiée aux professionnels de l’installation

harmony pro universal remote

Depuis le temps que je défends les télécommandes Harmony pour une utilisation par les professionnels pour leurs clients, voici enfin un petit coup de pouce de Logitech dans ce sens. Évidemment, ce n’est pas la solution pour toutes les installations et tous les types de clients. Dans certains cas, plus ou moins nombreux mais difficilement quantifiables, l’Harmony est la réponse idéale : pour des questions de budget, de rapidité de mise en œuvre, d’ouverture sur les objets connectés.

La Logitech Harmony Pro se différencie du modèle classique physiquement, une partie argentée tout en bas comme on le voit sur la photo, et par la présence d’un quadruple émetteur infrarouge. Et puis par une différence de tarif aussi : 50$ de plus que le modèle non pro. Logitech prévoit d’en faire un peu plus pour les installateurs en proposant une gestion centralisée et à distance de toutes les télécommandes installées chez ses clients, avec la possibilité de mettre à jour les configurations sans avoir besoin d’être sur site.

C’est une solution qui mérite vraiment que l’on s’y intéresse à mon sens. Surtout si l’on ajoute l’Harmony Home Hub Extender qui ouvre la porte au ZigBee et au Z-Wave, ainsi que le pilotage direct d’objets tels que le thermostat Nest, les enceintes Sonos ou les lampes Philips Hue. Cela permet de répondre simplement aux « petites » installations sans avoir à deviser des heures et des heures de programmation de systèmes plus évolués au futur client, qui de toute façon ne seraient jamais passées !

Dernière info en date, la Logitech Harmony est actuellement en beta test avec Amazon Alexa, la fameuse enceinte qui permet de passer des commandes vocales dans tout un tas de domaine. On pourra bientôt lancer les activités sans même avoir à attraper la télécommande (source : ZatzNotFunny).

logitech-alexa

1 commentaire

  1. Merci pour ce billet
    Pro … en effet dès que l’on souhaite utiliser des fonctionnalités avancées le lobby des professionnels dont c’est le métier de gagner leur vie en proposant des installations d’intégration vient mettre son veto
    le souci est que cela freine le marché qui ne parvient pas à se démocratiser
    la communauté open source est à l’oeuvre mais n’intéresse que les geek
    les non geeks demeurent très sceptiques à l’idée de franchir le pas et à exiger un full control centralisé qui est techniquement très user friendly à mettre en oeuvre quand les access sont ouverts
    de très gros efforts sont faits pour maintenir le confort que peut apporter la technique à des prix élevés pour le rendre sélectif
    notre société est en mouvement
    peu à peu tout ce qui était exclusif devient démocratique sous la pression de la concurrence qui bien heureusement trouve des terrains non conventionnels où les lobby n’ont pas de pouvoir pour se faire connaître
    l’initiative individuelle est la clef du success de notre économie de demain, les lobby en sont les plus fervents ennemis
    voir leur marché se morceler est assez mal vécu bien entendu

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *