Pour fêter 40 ans de multiroom, Bang & Olufsen connecte anciens et nouveaux produits

Pour fêter 40 ans de multiroom, Bang & Olufsen connecte anciens et nouveaux produits

On ne le sait pas toujours, mais Bang & Olufsen est un pionnier du multiroom, voire même l’inventeur du concept selon les sources. Les produits de la marque sont reliés entre eux via un protocole filaire depuis les années 80. Ce système de sonorisation multi pièces a évidemment évolué en quatre décennies. B&O a travaillé sur le sujet afin de rendre compatibles en multiroom les plus anciens produits avec les derniers en date.

Multiroom filaire & sans fil

Vous vous doutez qu’au milieu des années 80, le multiroom audio était obligatoirement filaire. Il a été initié par le Master Control Link. Il sera suivi en 1986 par le Beolink Multiroom qui portait bien son nom.

Bang Olufsen Masterlink distributor
Un distributeur Bang & Olufsen Masterlink d’époque

Des boîtiers faisant office de passerelles ont toujours existé. Ceci afin d’assurer la transmission des commandes entre protocoles. Il y a forcément des limites, mais l’essentiel reste possible.

Plateforme technique audio évolutive

Aujourd’hui, B&O annonce l’intégration de la technologie Beolink Multiroom aux dernières enceintes de la marque. Quatre modèles sont concernés : Balance, Level, Emerge et Beolab 28.

bang olufsen level multiroom
Bang & Olufsen Level

Cela est rendu possible par la présence d’un module audio évolutif et interchangeable inauguré sur ces modèles et appelé Audio Technology Platform. Une mise à jour logicielle lui apportera la compatibilité avec Beolink Multiroom.

Des sources audio iconiques intégrées au multiroom moderne

Les dernières enceintes connectées sans fil vont donc être capables de commander le fameux lecteurs six CD Besound 9000 ou encore les platines vinyles de la marque. Et de transmettre le son d’une pièce à une autre.

Le pilotage sera possible depuis les appareils eux-mêmes ainsi qu’avec l’application mobile B&O. Les télécommande Beoremote One et Beoremote Halo auront aussi cette capacité de piloter les anciens produits.

Ceux-ci vont gagner au passage les dernières fonctionnalités One Touch To Music (lancement immédiat d’un favori) et Touch To Join (reprise de la musique venant d’une autre pièce).

Comment ça marche ?

Tout le monde a repris cette information en recopiant le communiqué de presse. Mais personne ne s’est posé la question la plus importante : comment ça marche ?

beolink converter NL ML
B&O Beolink Converter NL/ML

Nous ne savons pas encore de quelle façon des produits sans fil vont être capables de dialoguer avec d’autres exclusivement filaires. Peut-être faudra-t-il ajouter ces fameux boîtiers de communication. Je pense au Beolink Converter NL/ML, au Beoliving Intelligence ou à un tout nouveau boîtier spécifique.

Un bel exemple d’anti-obsolescence

Le principal a retenir de cette annonce concerne la compatibilité assurée entre l’ancien et le moderne. Cette évolution majeure montre la volonté de Bang & Olufsen de ne pas laisser ses clients sur le bord du chemin grâce à un suivi et une compatibilité qui porte ici sur près de 40 années. Chapeau !

Source : Bang & Olufsen

2 commentaires

    1. Moi aussi. 🙂

      Etant donné que les produits anciens fonctionnent en multiroom filaire via un connecteur propriétaire, il y a à mon avis une interface physique quelque part qui fait le lien.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.