Phantom I & Phantom II : les enceintes Devialet changent de nom et gagnent des fonctions

Phantom I & Phantom II : les enceintes Devialet changent de nom et gagnent des fonctions

Ce n’est pas une révolution mais une évolution déjà très intéressante. Les Phantom Premier s’appellent désormais Phantom I. Tandis que les Phantom Reactor deviennent les Phantom II. C’est assez logique et facile à mémoriser. Au sein de ces gammes subsistent des différences de puissance qui changent aussi de dénominations.

De 93 à 108 dB (anciennement de 600 à 1100 Watts)

C’est désormais le niveau sonore maximale des enceintes Devialet qui les différencie. Plus précis que la puissance accolée auparavant en centaines de Watts à chaque modèle.

Désormais, il y a donc quatre niveaux de puissance :

  • Phantom II – 93 dB
  • Phantom II – 98 dB
  • Phantom I – 103 dB
  • Phantom I – 108 dB
devialet phantom opera de paris
La Devialet Phantom dans sa finition Opéra de Paris – ©Devialet

On parle ici de niveau maximal qu’il est préférable de ne pas atteindre pour la bonne santé de vos oreilles. Il faut plus le voir comme un indicateur de volume de pièce à sonoriser.

Basiquement : plus le salon est grand et il plus il faudra un gros modèle. Quoique, si vous avez l’habitude d’écouter à niveau modéré en étant assis proche des enceintes, la moins puissante suffira.

phantom I dark chrome
Devialet Phantom I dark chrome – ©Devialet

Les finitions de la Phantom I (ex-Premier) évoluent en parallèle des blancs chrome, gold et Opéra toujours disponibles. Il y a ainsi maintenant un noir mat pour la 103 dB et un noir chrome pour la 108 dB.

Nouvelles fonctionnalités des Devialet Phantom

Désormais, cette évolution est couplée aux compatibilités multiroom universelles avec AirPlay 2 et Roon. Une excellente nouvelle pour les audiophiles et ceux qui sont Apple-only. Cela permet de passer outre l’application Devialet si c’est ce que vous préférez.

devialet airplay2 roon ready
Les Phantom sont désormais AirPlay 2 et Roon Ready – ©Devialet

Il y a également un nouveau mode nuit. Logiquement, sans l’avoir testé on peut tout de même imaginer qu’il va calmer les ardeurs des transducteurs de grave pour des écoutes intimistes.

Pour revenir à l’application de lecteur Devialet, celle-ci identifie désormais clairement la qualité audio des titres écoutés : du CD à la Hi-Res 24/192.

Devialet Arch : pour streamer le son d’une source physique

Enfin, au rayon des nouveautés, le fabricant français ajoute le Devialet Arch. Un produit simplet et évident : c’est un mini boîtier équipé d’une entrée audio analogique RCA. Le son de la source reliée est transmis sur le réseau pour être lu par une ou plusieurs enceintes Phantom.

devialet arch vinyle cd
Devialet Arch, pour ajouter du vinyle aux Phantom – ©Devialet

Comme présenté sur les photos officielles, on pense bien sûr à une platine vinyle. Visiblement, il y a un pré-ampli RIAA intégré puisque l’on peut voir la borne de masse correspondante.

J’imagine que le pré-ampli phono peut être débrayé pour pouvoir relier une autre source comme un lecteur CD par exemple. Ou pourquoi pas la sortie d’une table de mixage. A confirmer bien sûr. Mais on sait déjà qu’elle peut être basculée en entrée numérique SPDIF.

Ce produit est unique car aucun autre fabricant d’éléments multiroom grand public ne propose l’équivalent à ce jour. C’est pourtant un usage évident qui est habituellement disponible uniquement sur les enceintes ou les streamers multiroom les plus chers qui ont donc une autre fonction principale.

Prix public indicatif du Devialet Arch : 349 €

Source : Devialet

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *