Un exemple d’utilisation d’Amazon Multi-room Music avec la barre de son JBL 5.0 MultiBeam et l’enceinte Marshall UxBridge

JBL ajoute Amazon Multi-room Music à sa dernière barre de son MultiBeam

JBL a présenté au CES 2021 virtuel en janvier sa dernière barre de son MultiBeam. Celle-ci fonctionne en 5.0 et en Dolby Atmos. Mais c’est aussi une super enceinte connectée avec les trois protocoles multiroom des GA(F)A : Apple AirPlay 2, Google Chromecast et Amazon Multi-room Music. Ce dernier est encore assez rare, voici une petite démonstration en image du fonctionnement d’Amazon MRM.

Le multiroom des majors de la tech

Le multiroom sans fil s’est démocratisé et a touché le grand public à travers deux univers : Logitech Media Server et Sonos. Tout part de là. On aurait pu croire que les fabricants de matériel audio allait adopter l’un ou l’autre, du genre Windows vs. Mac.

Il n’en a rien été. Chaque nouveau fabricant embarquant dans le train du multiroom a créé son protocole propriétaire ! Cela n’a pas empêché le marché de se développer. Simplement, quand on a choisi une marque, on ne peut plus changer lorsque l’on souhaite compléter son installation.

Puis sont arrivés les géants de la tech. Qui se sont dit que ce serait bien d’explorer un peu ce domaine. Il ont créé à leur tour leur protocole propriétaire avec une différence notable : la volonté de les voir utilisés par d’autres.

C’est ce qu’on réussi à faire Apple avec AirPlay et Google avec Chromecast (ou Google Cast). Les fabricants d’appareils HiFi connectés avec leur propre protocole multiroom ont cédé pour finalement ajouter en complément le protocole d’Apple ou de Google, voire les deux.

D’autres ont carrément oublié l’idée de créer leur propre protocole. Ils se sont raliés tout simplement à Apple ou à Google.

alexa play jazz music everywhere
Alexa, play jazz music everywhere! – ©Amazon

Amazon est un peu à la traine avec son protocole MRM. Bien qu’il soit disponible comme les deux autres pour les développeurs et les fabricants, il est encore peu utilisé. Petit à petit, il convainc certaines marques de la HiFi, surtout les américaines !

C’est le cas de Polk Audio et de Marshall. Et désormais de JBL qui l’inaugure sur sa Bar 5.0 MultiBeam. Qui plus est accompagné de ses deux rivaux AirPlay 2 et Chromecast.

Amazon MRM n’est pas Amazon Alexa

On croit souvent à tort que si un appareil peut être piloté à la voix par Alexa, alors il est aussi compatible avec le multiroom Amazon.

Par défaut, le multiroom d’Amazon est compatible seulement avec les enceintes Amazon Echo. Il s’appelait d’ailleurs Echo MRM au début, avant de devenir Amazon MRM.

Pour accéder au multiroom depuis l’app Alexa, il suffit de créer des groupes d’enceintes .

amazon mrm groupe multiroom

On découvre alors que tous ses appareils compatibles Alexa n’apparaissent pas ! Exemple avec la capture ci-dessous où vous avez un extrait de la liste des appareils associés à Amazon Alexa sur mon réseau (et aussi des lampes Philips Hue).

alexa liste appareils reseau

Si je souhaite créer un groupe multiroom, et bien la liste est beaucoup plus réduite. L’enceinte Sonos Move et l’amplificateur home cinema Marantz ont disparu par exemple. En revanche, l’enceinte Marshall UxBridge et la barre de son JBL 5.0 MultiBeam sont disponibles à côté de tous les appareils Amazon Echo (et Amazon Fire TV).

alexa liste appareils MRM

Et voici le groupe “Soirée” que j’ai créé contenant une enceinte Echo et l’enceinte Marshall UxBridge.

alexa groupe MRM

Un protocole multiroom compatible avec Amazon Music et Alexa

Cependant, l’usage du multiroom d’Amazon est encore limité. La plupart des applications musicales sont compatibles avec Chromecast et AirPlay. Mais aucune ne l’est avec Amazon MRM, exceptée Amazon Music.

Si je me rends sur l’app Amazon Music, je vois bien dans les appareils de lecture mon groupe “Soirée” précédemment créé.

amazon music multi room music

C’est différent avec le contrôle vocal. Alexa étant compatible avec Amazon Music, Deezer, Apple Music, Spotify et TuneIn, cette fois vous pouvez envoyer de la musique provenant de l’un de ces services vers les groupes Amazon multiroom. Mais uniquement à la voix.

alexa services musique

Ce qu’il manque au protocole Amazon Multi-room Music pour se développer

En résumé, pour que le multiroom d’Amazon prennent de l’ampleur et devienne un véritable concurrent à Chromecast et AirPlay, il manque deux ingrédients à la recette :

  • convaincre plus de fabricants d’intégrer Amazon Multi-room Music dans leurs appareils audio connectés,
  • et convaincre les services de musique d’intégrer Amazon MRM dans leurs apps !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *