Pourquoi ne peut-on pas faire de multiroom avec Spotify Connect ou Tidal Connect ?

Pourquoi ne peut-on pas faire de multiroom avec Spotify Connect ou Tidal Connect ?

Spotify Connect et Tidal Connect sont deux fonctions intégrées aux services de streaming concernées. C’est le lien permettant de lire de la musique directement depuis le cloud vers un appareil compatible sans passer par le smartphone. Cependant, la connexion Spotify Connect ou Tidal Connect avec plusieurs appareils simultanément en multiroom est impossible. Explications.

Comment fonctionnent Spotify Connect et Tidal Connect ?

Pour que ces deux protocoles puissent fonctionner, les appareils de lecture doivent être spécifiquement compatibles et labellisés comme tel. La plupart des appareils capables de se connecter à Spotify sont désormais Spotify Connect. Cette fonction existe chez Spotify depuis 2013.

Tidal a repris le fonctionnement à l’identique seulement l’an dernier (Tidal Connect : comme Spotify Connect mais avec l’audio Hi-Res et le Dolby Atmos). Le nombre d’appareils compatibles Tidal Connect est encore limité. Petit à petit, ils le deviendront sûrement tous, comme cela s’est passé avec Spotify.

Lorsque vous lancez la lecture depuis Spotify sur votre smartphone, il vous est possible de rediriger la musique vers un autre appareil de lecture. Vous appuyez sur la petite icône correspondante et le ou les appareils compatibles apparaissent.

A partir du moment où vous avez sélectionné un nouveau lecteur, la musique bascule sur ce lecteur et le smartphone devient une télécommande. La musique ne passe plus par lui, le smartphone peut être éteint. La liaison entre le lecteur et Spotify est directe. C’est exactement le même principe avec Tidal Connect.

spotify connect cloud control
Spotify Connect expliqué par Marantz dans le mode d’emploi de ses amplificateurs connectés – ©Marantz

Comment envoyer de la musique à plusieurs enceintes via Spotify Connect ou Tidal Connect ?

La réponse est simple : ce n’est pas possible ! Cela signifirait que Spotify et Tidal seraient capables de faire du multiroom dans votre maison à travers le cloud. Ambitieux !

La lecture Spotify Connect / Tidal Connect est liée à votre compte, pas à un appareil. Une fois la lecture lancée, vous pouvez éteindre le smartphone. Si vous ouvrez l’application Spotify sur un PC avec le même compte, vous retrouverez bien la lecture en cours en mode télécommande vers l’appareil sélectionné précédemment.

Le multiroom ne peut pas être géré par ces applications. Le multiroom sans fil, ce sont des appareils de votre réseau domestique qui se synchronisent entre eux à travers leur protocole : Sonos, HEOS, MusicCast, BluOS, etc.

spotify connect tidal connect
Spotify Connect et Tidal Connect sont très pratiques, mais ce ne sont pas des protocoles multiroom

Spotify Connect et Tidal Connect ne sont pas des protocoles multiroom. Ils sont incapables de synchroniser à distance vos appareils entre eux, surtout si ces derniers sont de fabricants différents.

Ou alors, cela voudrait dire que Spotify et Tidal auraient inventé le multiroom SaaS, le multiroom logiciel dans le cloud. Ce n’est pas encore une réalité, mais pourquoi pas dans quelques années.

Chromecast, AirPlay 2 et Amazon MRM ne font pas vraiment du multiroom

Contrairement à ce que l’on peut croire, Chromecast, AirPlay 2 et Amazon Alexa MRM ne sont pas de véritables protocoles multiroom. Une fois la lecture lancée via l’un de ces protocoles depuis un smartphone, une tablette ou un PC, il est impossible de prendre la main sur une zone précise.

Si j’utilise mon smartphone, je n’ai pas accès à la lecture débutée par un autre smartphone de la maison. La raison est simple : avec Chromecast, AirPlay 2 et Alexa MRM, la source de lecture initiale est un smartphone (ou une tablette ou un PC). Si j’utilise un smartphone différent, je ne peux pas prendre le contrôle sur la lecture.

En revanche, certaines actions multiroom sont possibles à la voix. Je peux déplacer la musique d’une pièce à une autre ou modifier la musique en cours dans n’importe quelle pièce. Mais à aucun moment je n’ai une vision globale de qui joue quoi, et où, comme avec une application multiroom.

Notez également que ces protocoles permettent de créer des groupes d’enceintes prédéfinis auxquels on va donner un nom du type : soirée, tout l’étage, extérieur… Si ces groupes contiennent des enceintes toutes compatibles Spotify Connect, alors le groupe apparaît comme un lecteur global dans l’appli Spotify. Une façon de contourner la limitation de Spotify Connect.

Les avantages d’un vrai système multiroom face à Spotify Connect et Tidal Connect

Avec un système multiroom, la source de lecture est directement l’enceinte sans fil ou le lecteur audio réseau : l’appareil initie la lecture, et non pas un smartphone. Ce qui permet d’écouter par exemple six streams Spotify différents sur six enceintes sans fil dans une même maison, depuis un seul compte. Et de les piloter indépendamment depuis n’importe quel smartphone ou tablette.

Pour la plupart des utilisateurs possédant un ou deux points le lecture, les applications des services sont suffisantes. Ou encore Chromecast ou AirPlay 2. Ou même le pilotage vocale Siri/Alexa/Google.

Mais si l’on souhaite faire du multiroom, et qu’en plus on a accès à plusieurs services de streaming et à plusieurs comptes (famille), alors une application multiroom s’impose. Car c’est la seule à permettre de :

  • faire du vrai multiroom, c’est-à-dire visualiser ce qu’il se passe dans toutes les zones et prendre la main sur chacune d’elles,
  • changer de zones, transférer d’une zone à une autre, grouper les zones à la volée,
  • mélanger les contenus des différents services de streaming, les webradios, les podcasts et sa propre musique stockée sur un NAS.
yamaha musiccast zones multiroom
Avec le multiroom Yamaha MusicCast, je visualise et contrôle toutes les zones : une enceinte sans fil MusicCast 20 et un streamer NP-S303 dans mon cas

Le multiroom unifié par Crestron

L’alternative consiste à proposer une application de contrôle en couche supérieure. Ni celles des applis de streaming musical, ni celles des fabricants de systèmes multiroom. Mais un niveau encore au-dessus.

Avec sa toute nouvelle gamme DM-NAX, Crestron a sorti une application de contrôle globale (Crestron Home) qui ressemble à celle de Sonos ou de Spotify. Elle a la capacité de contrôler à la fois :

  • les services de streaming compatibles (Spotify, Amazon Music, Deezer, Qobuz, Tidal),
  • de multiples matériels de marques différentes (entre autres Sonos, tout ce qui est sur IP en AES67),
  • et de multiples protocoles (AirPlay 2, Amazon MRM, Roon).
crestron NAX roadmap
Les évolutions à venir de la plateforme multiroom Crestron NAX auxquelles il faut ajouter Roon – ©Crestron

Plus aucune contrainte, tout est connectable avec tout. On ne se pose plus de question, on peut choisir le service de streaming de son choix et les appareils qui nous conviennent, Crestron fera tout communiquer ensemble via une application unique. Tout cela de façon transparente pour l’utilisateur.

Malheureusement, c’est tout nouveau et financièrement encore peu accessible au grand public. Crestron montre ainsi la voie du multiroom des années à venir.

6 commentaires

  1. Bonjour,
    Encore merci pour ces articles bienvenus sur le sujet 👍
    Pourriez-vous préciser si un ampli Heos compatible spotify connect + enceintes HEOS peuvent permettre de diffuser en Multiroom ?
    Merci d’avance
    Philippe

    1. Bonjour,

      Avec un abonnement Spotify Connect “1 seul utilisateur”, vous pouvez envoyer la musique vers une enceinte HEOS. Puis grouper d’autres enceintes depuis l’app HEOS pour écouter la même chose dans plusieurs pièces.

      Vous ne pourrez pas écouter des musiques différentes dans chaque pièce. Car à chaque fois que vous ouvrirez l’app Spotify depuis n’importe quel appareil de votre réseau, vous verrez toujours la seule et unique lecture en cours.

      Avec un abonnement famille, chacun depuis son smartphone peut envoyer en Spotify Connect la musique vers l’enceintes HEOS de son choix. Il peut alors y avoir jusqu’à six musiques Spotify différentes sur six enceintes HEOS.

      1. Merci pour cette clarification !
        L’objectif étant de synchroniser la diffusion intérieure et extérieure avec la même source mais l’une étant en wifi, cela devrait fonctionner.
        Faut-il s’attendre dans cette configuration à un effet de latence ou de décalage ?
        Et dernière question, y aurait-il des alternatives (hardware et/ou software) pouvant remplir ce même objectif ?
        Encore merci !

        1. Les protocoles HEOS, Sonos, MusicCast et autres sont conçus pour n’induire aucune latence entre les zones. Même au bout de plusieurs heures d’écoute continues.

          Les solutions de diffusion audio logicielles ne sont vraiment pas pratiques au quotidien, elles sont à réserver aux passionnés qui aiment mettre les mains dans le cambouis. En revanche, la solution payante Roon fonctionne parfaitement. Elle est multi-protocoles et je l’utilise tout le temps. Sauf qu’elle nécessite un abonnement mensuel à 10$…

          Côté hardware, vous pouvez éventuellement vous contenter des fonctions multiroom filaires des amplificateurs home cinema. Ceux-ci sont capable d’amplifier la pièce principale en 5.1/7.1 et une ou deux zones supplémentaires (zone 2 / zone 3) avec gestion du volume et des sources identique & indépendant. Il faut simplement tirer des fils haut-parleurs jusqu’à la pièce ou l’extérieur souhaité.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *