SesamTV démocratise les applications media center

Une application media center, c’est un logiciel qui permet de gérer l’ensemble des médias stockés dans son ordinateur (photos, vidéos, musique, etc.). Un certain nombre de produits sont déjà disponibles dont le système d’exploitation Windows Media Center signé Microsoft. SesamTV démocratise le segment en proposant une application de gestion à 25 ? ! Son interface graphique est étudiée pour s’afficher parfaitement sur un téléviseur dans le cas où ce dernier est relié à l’ordinateur. Avec SesamTV, nul besoin de media receiver, le fabricant propose un simple couple émetteur/récepteur audio/vidéo avec report de commandes infrarouges, la SesamBox. Pour la navigation enfin, on trouve une télécommande avec son récepteur infrarouge à brancher sur le port série de son ordinateur, la SesamRemote. Cette télécommande possède la configuration complète sur 41 touches pour naviguer dans les différents menus de SesamTV Media Center. Notez que la télécommande et SesamTV Media Center sont livrés d’office avec la SesamBox pour une solution tout-en-un.

Violet commercialise la première lampe WiFi ! Quel est le rapport avec le multiroom et les réseaux de distribution audio et vidéo nous direz-vous ? Pas évident il est vrai… Pourtant, c’est un produit design qui trouvera parfaitement sa place dans un environnement tourné vers l’avenir. La lampe Violet “Dal” se configure sur son ordinateur pour réagir à différents éléments : météo du jour et à venir, embouteillages, réception d’eMails, alertes spécifiques, … La lampe est capable de signaler l’un ou l’autre de ces événements grâce à ses 9 couleurs d’éclairage différentes. Vous pouvez même agir sur les lampes Violet de vos amis par Internet ou encore par SMS. Les créateurs de Violet se définissent comme développeurs “de produits et services d’intelligence ambiante”. Pas de connexions ni de configurations alambiquées, voici l’électronique du futur, vivante, simple et relaxante.

La diffusion audio multiroom en toute simplicité avec Sonos

Un ordinateur dans lequel est stocké votre collection de musique, une télécommande avec écran LCD couleurs, un récepteur avec amplification intégrée, une paire d’enceintes et le tour est joué ! Voilà résumé en quelques mots le fonctionnement du système Sonos. La télécommande Sonos permet de sélectionner les morceaux de musique dans son ordinateur pour les jouer sur le récepteur ZonePlayer. Le tout fonctionne sans fil grâce à la norme Wifi. L’avantage est que l’on peut multiplier le nombre de ZonePlayer : un dans le salon, un dans la cuisine, un dans chaque chambre, etc. Une seule télécommande Sonos est nécessaire pour gérer tous les ZonePlayer de sa maison. On peut donc choisir ce que l’on veut écouter dans chaque pièce et à quel volume. On peut aussi multiplier les télécommandes pour créer des zones indépendantes. Malgré un concept extrêmement intéressant, le système Sonos risque de ne pas être commercialisé sous sa forme actuel. Apple a prévenu Sonos de l’éventualité d’une violation de brevets lui appartenant. En effet, la roue de navigation placée sur la télécommande Sonos utilise un mode de fonctionnement très proche des fameux baladeurs iPod de la marque à la pomme. A suivre…

Atvisican lance son media server de luxe

Atvisican, société allemande, se lance sur le marché de la hifi et du home cinema haut de gamme. Ce n’est pas avec un processeur ou un videoprojecteur mais avec un media center ! Le Allcanview ACV1SE est équipé de toutes les possibilités d’un media center : magnétoscope numérique, tuner TVHD, graveur CD/DVD, décodeur Dolby Digital et DTS, etc. Le ACV1SE est équipé de son propre logiciel de gestion intégré qui tourne sous Windows XP. Tout est plutôt classique si ce n’est que toutes les fonctions actuelles d’un media server sont là. Pourtant, la cible est bien différente puisque ce produit est présenté actuellement dans les salons hifi haut de gamme. Le tarif est haut de gamme également avec un prix affiché à 9.000 $ !

Gérer son installation multiroom Linn avec EKP et Vekto

Linn va lancer prochainement une application destinée à contrôler un système Linn multisources/multizones basé sur la gamme Knekt. EKP (pour Enhanced Kontrol Platform) est une application qui fonctionne sous un environnement Windows XP et CE. Elle est donc destinée à être installée sur un PC, un TabletPC ou encore un Webpad. Elle permet de gérer les commandes de tous les éléments d’une installation Linn connectés entre eux (volume, plage, présélections, etc.). L’application EKP fonctionne de concert avec le produit Vekto. Ce dernier est un adaptateur à raccorder sur la prise RC5 d’un élément Linn Knekt. Equipé d’un port RJ45, le Vekto va convertir tous les ordres reçus depuis EKP pour qu’ils puissent être compris par le système Knekt. Si l’on raccorde le Vekto à une passerelle Wifi, le contrôle du système se fait alors sans fil depuis n’importe quelle pièce de la maison pour commander n’importe quel élément. L’accès à un media center Linn Kivor dans un système Knekt est bien entendu tout à fait possible. On peut ainsi effectuer la sélection et l’affichage des nombreux morceaux de musique dans les fenêtres de l’application EKP. Après les annonces de ces derniers jours, voici encore un nouveau système qui utilise le protocole IP pour le contrôle et la gestion d’une installation multisources/multizones.

Un système multisources/multizones sur IP chez Netstreams

Netstreams lance la série DigiLinX dédié au multiroom sur IP. La gamme est composée d’une centrale AudioLinX qui rassemble toutes les sources de l’installation et qui les distribue sur un réseau Cat5. Un switch SwitchLinX permet d’ajouter de nouvelles sources et d’assurer la distribution des zones supplémentaires. Le MediaLinX ajoute à n’importe quelle source traditionnelle (lecteur CD, DVD, etc.) une sortie RJ45 pour lui permettre d’être diffusée sur le réseau. Netstreams assure aussi la gestion directe des enceintes en proposant le SpeakerLinX. C’est une unité d’amplification avec entrée RJ45 qui permet de relier une paire d’enceintes au réseau le plus facilement du monde. Enfin, le clavier tactile TouchLinX permet de gêrer chaque zone en choisissant et en gêrant les sources disponibles (quelle source vers quelle paire d’enceintes, etc.).

La première tablette media center chez Crestron

Crestron a présenté officiellement aujourd’hui sa nouvelle gamme de tablettes tactiles Isys i/O. La gamme se compose de trois modèles : TPMC-10, TMPMC-15-QM et TPMC-17-QM. Le nombre dans la référence correspond à la diagonale de la dalle en pouces. Il faut noter que le modèle 17″ bénéficie d’une résolution 16/9e. Ces tablettes sont les premières du genre à intégrer Windows XP Embedded. Cette version de Windows a permis à Crestron de réaliser un système d’exploitation léger, dédié uniquement à la tablette et aux applications inclues. Les tablettes Isys i/O sont donc des ordinateurs tout en un autonomes (aucune unité centrale ou autre n’est nécessaire) sans être de vrais ordinateurs. L’évolution du système d’exploitation et l’ajout de nouvelles applications ne sont possibles que par le biais de mises à jour Crestron. D’origine, ces tablettes sont plutôt bien fournies. Elles permettent d’afficher deux entrées vidéo simultanément, d’accéder au net avec Internet Explorer, de vérifier ses eMails, d’afficher les formats de fichiers les plus courants (Word, Excel, PDF, PowerPoint), de prendre des notes avec le stylet fourni, etc. Sur les modèles 15″ et 17″, les ports d’extensions sont nombreux : LAN, PCMCIA, RVB, USB et QM. Les ports QuickMedia (QM) sont destinés à recevoir toute source audio/vidéo par un câble RJ45. Il faut bien entendu une centrale Crestron QM qui rassemblera les sources disponibles. Les tablettes possèdent également micro et haut-parleurs pour ouvrir l’utilisateur à toute les possibilités multimédia. La version 10″ est un modèle portable WiFi. Elle offre quasiment les mêmes caractéristiques que les deux autres modèles auxquelles s’enlèvent les ports QM. Crestron nous annonçait que cette nouvelle gamme allait bouleverser l’utilisation des tablettes tactiles de contrôle. Les tablettes tactiles étaient auparavant de simples télécommandes et afficheurs, les nouvelles tablettes Isys i/O sont de véritables media center intégrés.

Digital Deck : le premier media receiver qui redistribue les sources A/V

Digital Deck est un petit nouveau dans le monde des media center et des media receiver. Comme chaque nouvel arrivant dans le domaine, Digital Deck a plusieurs atouts dans sa poche. La gamme comprend 5 produits : l’application de gestion Advanced Media Manager (similaire à Windows Media Center), le Management Unit (media center), le Send & Play Adapter (media receiver avec fonction de distribution), le Player Adpater (media receiver simple) et la télécommande spécifique Unified Remote. On a donc le choix entre utiliser le media center de la marque (disque dur de 80 à 160 Go) ou utiliser son ordinateur sur lequel on installe l’application Digital Deck. Côté media receiver, le Send & Play Adapter est le premier modèle du genre à pouvoir envoyer sur le réseau des sources audio/video locales (magnétoscopes, lecteur DVD, tuner satellite, etc.). Ainsi, toutes ces sources, en plus du media center, sont accessible aux autres media receiver de la maison. Les fonctions sont celles que l’on trouve habituellement sur un media center : MP3, vidéos, photos, magnétoscope numérique, etc. Pour parfaire le tout, Digital Deck a soigné le design de ses produits : boîtier aluminium et façade en plexiglass noir.

L'intégration audio/vidéo vue par Kube Design

Les spécialistes du bois qui se reconvertissent dans la construction de meubles dédiés à toutes nos électroniques fleurissent. Nous avons découvert cet artisan anglais, Kube Deisgn, qui présente sur son site diverses de ses réalisations. Kube Design propose une ligne de meubles prêts à recevoir amplificateur, lecteur de DVD, etc. et parfois l’enceinte centrale d’un système home cinema si ce meuble sert de support à un téléviseur. Kube Deisgn réalise aussi des intégrations de systèmes complets aux tendances très design : grands panneaux de bois, pureté des lignes et intégration maximale. Nous vous invitons à parcourir leur petit site afin de découvrir qu’une installation hifi, home cinema ou multiroom, aussi technologique soit-elle, peut s’intégrer de très belles façons dans un intérieur.

Premier clavier A-Bus chez Harman/Kardon

Pour profiter de la fonction multiroom des derniers amplificateurs intégrés audio/vidéo Haman/Kardon, la marque lance son premier clavier A-Bus sur le marché français. Les modèles AVR 430 et AVR 630 sont équipés d’une prise RJ45 qui a pour but de distribuer l’ensemble des sources connectées à l’amplificateur vers une autre pièce. Le clavier AB 1 possède deux touches de volume et un récepteur infrarouge. Si l’on pointe sa télécommande vers ce récepteur, les ordres sont automatiquement transmis à l’amplificateur. La télécommande de la deuxième zone livrée avec les AVR sera le parfait pilote du clavier AB 1. Le clavier AB 1 se relie à un amplificateur Harman/Kardon par un simple câble Cat5. Enfin, l’AB 1 possède un amplificateur intégré de 2×7,5 Watts RMS auquel on pourra relier directement une paire d’enceintes.