Jusqu'à 3 TeraOctets de vidéo dans le jukebox Xperinet

La société Xperinet est spécialisée dans le stockage et la distribution de données. Ses produits s’adressent aussi bien au monde des professionnels qu’à celui des particuliers. Dans le domaine des media servers, le modèle Mirv a attiré notre attention. Présenté dans un rack 19″ aux allures industrielles, le Mirv est un jukebox vidéo qui peut contenir jusqu’à 3 TeraOctets de données, soit l’équivalent de 600 DVD en version non compressée. Des solutions intermédiaires débutants à 1 To sont disponibles. Le Mirv fonctionne sous Linux et est capable de convertir lui-même le contenu des DVD ou des cassettes VHS que l’on souhaite stocker. Il récupère également les jaquettes et les descriptifs des films par Internet pour une navigation aisée dans les films en mémoire. On trouve des sorties haute définition pour la vidéo (720p) et multicanaux pour le son (THX 7.1). Un des points forts du système réside dans l’utilisation d’un système RAID pour le montage des disques durs embarqué. Le Mirv utilise 7 disques de 200 Go pour une capacité de 1.2 To par exemple. Le 7ème disque de 200 Go a uniquement pour objectif de partager les données sur les 6 autres disques. Si l’un des 6 disques venait à lâcher, il peut être supprimé et remplacé sans problème. Son contenu sera retrouvé grâce au 7ème disque. Xperinet est l’un des seuls fabricants à proposer un jukebox numérique en RAID. C’est un atout non négligeable avec la quantité importante de données que l’on peut être amené à stocker.

Le FireWire passe au sans fil

La norme FireWire utilisée dans le domaine informatique et audio/vidéo passe au sans fil. Le FireWire est utilisé aujourd’hui pour des liaisons à haut débit afin de relier un disque dur à un ordinateur ou encore un camescope à un graveur de DVD. Rappelons que le débit du FireWire s’établit à 400 Mbit/s. Cette déclinaison en version Wireless (sans fil) va permettre de faciliter les lisaisons entre les éléments du monde de l’audio, de la vidéo et de l’informatique. Le lecteur DVD, l’amplificateur, le jukebox MP3 et le téléviseur pourront ainsi par exemple être reliés entre eux sans aucune liaison physique. Le HDMI, norme de liaison numérique à haut débit mais filaire et nouvellement implémentée dans les appareils audio/vidéo (amplificateur, lecteur DVD, vidéo-projecteur, etc.), a trouvé son concurrent. L’avantage est au HDMI pour le débit (5 Gbit/s) tandis que le côté pratique penche plutôt vers le FireWire sans fil.

Serveur et magnétoscope numérique à la fois chez Sony

Dans la dernière gamme informatique Sony dont nous vous parlions il y a quelques jours, à côté du nouveau concept d’ordinateur portable Vaio, on trouve un serveur de médias original. Le Vaio Type X, c’est son nom de code pour l’instant, est équipé d’une capacité en disque dur maximale de 1 TeraOctets, soit 1.000 Go ! Autre caractéristique étonnante, le Vaio Type X intègre 7 tuners TV. On peut donc enregistrer jusqu’à 7 émissions différentes en même temps. C’est peut-être un peu excessif, mais la solution est ultime pour les familles nombreuses ! Un clavier et une souris sans fil sont livrés avec le serveur. La commercialisation est prévue pour la fin de l’année 2004.

Une centrale domotique sous Mac OS X

La domotique n’est pas à proprement parler le sujet principal de multiroom.fr. Nous souhaitions toutefois revenir sur une application de gestion domotique qui fonctionne sur Macintosh (OS X 10.2.6 minimum). Indigo, développé par Perceptive Automation, comprend tous les services nécessaires à la gestion complète d’une maison “domotisée” : contrôle X10, éclairage, arrosage, programmation dans le temps, macros, etc. Indigo a la particularité d’être pilotable en Bluetooth avec un PDA ou un téléphone portable. Cette possibilité est intéressante dans le cas où l’on se sert d’Indigo pour gêrer sa bibliothèque iTunes. On peut alors contrôler avec son PDA, par exemple, la diffusion de la musique où que l’on se trouve dans la maison.

Le concept ultime signé Sony

Les VGN-U50 et VGN-U70 sont les nouvelles tablettes proposées par Sony, dans la gamme Vaio bien entendu. Nous vous les présentons dans la catégorie des tablettes mais ce sont bien plus que ça ! Ces nouveaux produits représentent tout simplement la nouvelle génération d’ordinateur portable. La première référence est équipée d’un processeur Celeron M de 900 MHz et de 256 Mo de RAM. La seconde fait appel à un Pentium M 1 GHz et 512 Mo de RAM. Dans les 2 cas, le produit tourne sous Windows XP Home et la carte WiFi b/g est présente. L’écran de 13 cm peut afficher du 800×600 pixels et il bénéficie d’une dalle tactile d’où son utilisation possible en mode tablette. Ensuite, toutes les possibilités d’une telle machine sont laissée à la libre imagination de l’utilisateur : super télécommande, téléviseur d’appoint, navigateur Internet, jukebox MP3 (avec sa télécommande LCD et ses écouteurs fournis), etc. Enfin, n’oublions pas que ces produits sont de vrais ordinateurs équipés d’un disque dur de 20 Go avec leur base d’accueil sur laquelle on peut raccorder un clavier, une souris, un écran et tout autre périphérique USB ou FireWire. Ces Vaio VGN-U50 et VGN-U70 sont la fusion parfaite d’un ordinateur, d’un tablet PC, d’un baladeur MP3 et d’un PDA. Nous attendons l’arrivée de ces merveilles dans l’hexagone avec impatience.

Le Windows Home Concept est prêt

Microsoft donne un coup de boost à son système Windows Media Center en l’intégrant au centre des électroniques que nous utilisons chaque jour. Le concept Windows Home Concept est simple : une unité centrale qui gêre tous les médias et toutes les interfaces de la maison. Les fonctionnalités sont celles que nous connaissons maintenant rassemblées en un seul élément : navigateur Internet, client mail, jukebox numérique, magnétoscope numérique, etc. La gestion d’un tel système global se fera à travers un tablet PC et une télécommande spécifique équipée d’un écran LCD. De plus, des bornes spécifiques au design futuriste pouvant être disposées à travers la maison auront pour but d’informer les occupants de la maison des fonctions en route et des services associées : morceau en écoute, programmation d’un enregistrement, arrivée de nouveaux mails, etc. Après la présentation ces derniers mois de nombreux produits innovants dans tout les domaines de l’électronique grand public, la convergence est maintenant réellement en marche !

Cat MBX ou l'association des meilleurs intégrateurs

Les plus grands spécialistes de l’intégration des nouvelles technologies dans l’habitat se sont réunis pour créer le label Cat MBX. Les domaines traités touchent aussi bien à l’architecture, au choix du matériel, à la calibration audio et vidéo qu’à la programmation des interfaces. Les objectifs sont simples : performance, design, simplicité, fiabilité, sécurité. Cat MBX est composé de designer, d’architectes, d’acousticiens ou encore de fabricants de matériels. Cat MBX va jusqu’à proposer des solutions spécifiques que l’on retrouvera dans toutes les installations réalisées par des membres de l’association. On trouve déjà le concept Cat BMS qui traite de la gestion du grave et de l’emploi de multiples caissons dans une installation. Cat MBX assure traiter tous les budgets, de “200 à 3 millions de dollars” !

Des enceintes qui se prennent pour des tableaux

La société américaine Artcoustic s’est spécialisée dans les enceintes on-wall. Dans tous les formats, de 27 à 180 cm de hauteur, la gamme Artcoustic s’accorde à toutes les configurations. La particularité réside dans la customisation du tissu tendu devant les haut-parleurs. Ce tissu peut être peint à la demande du client. On peut choisir une couleur unie qui s’accordera parfaitement avec la couleur de ses murs. Ou on peut encore demander la reproduction d’un tableau sur ce même tissu. Certains modèles possèdent un cadre que l’on peut également faire personnaliser.

Pioneer se lance dans le multiroom

Pioneer a présenté sa nouvelle évolution du concept de diffusion pluri-médias et multiroom DigitaLibrary. Basé sur la nouvelle technologie UPnP qui a pour but de simplifier les communications entre les différents éléments électroniques qui nous entourent, les ambitions du Pioneer DigitaLibrary sont larges : distibution (avec ou sans fil) audio multiroom, magnétoscope numérique, stockage audio et vidéo, accès aux médias à distance, etc. Pioneer s’est en effet associé avec la société Wuf qui travaille sur le développement d’une plateforme qui permettra à l’utilisateur de lire sur son PDA ou son téléphone portable toutes les images, musiques et vidéos stockées chez lui, et ce où qu’il se trouve dans le monde.

Sony concurrence iTunes aux USA

Sony vient de lancer son service de téléchargement musical réservé au marché américain. On y trouve pour l’instant près de 500.000 morceaux répartis chez de nombreuses maisons de disques. Sony insiste d’ailleurs sur le fait que de nombreuses maisons indépendantes proposent des morceaux sur la plateforme de téléchargement. Le tarif est identique à son concurrent direct, c’est-à-dire 99 cents. Les morceaux sont encodés au format propriétaire Sony Atrac, en qualité 132 Kbit/s. Ils peuvent ensuite être lus sur son ordinateur et transférés sur un support Magic Gate Sony qui respecte les droits d’auteur, tel que les cartes mémoires Memory Stick. Sony Connect va également pouvoir donner un second souffle au MiniDisc avec la lancée récente du Hi-MD et ses disques de 1 Go qui peuvent contenir 45 heures de musique au format Atrac.