Quel câble d’enceinte choisir pour du multiroom ?

Quel câble d'enceinte choisir pour du multiroom ?

Relier deux enceintes à une chaîne HiFi, rien de plus simple : deux fois 3 mètres de câbles suffisent la plupart du temps. Mais lorsque l’on parle de câble d’enceinte multiroom intégré lors de la construction ou de la rénovation d’un logement, cela se compte en dizaines de mètres. Dans ce cas, quel type de câble faut-il choisir ? Quel diamètre utiliser ? Existe-t-il des références spécifiques ?

in line H2L’importance (ou pas) du câble d’enceinte

Une enceinte se relie à un amplificateur par un câble d’enceinte, appelé aussi câble haut-parleur, composé de deux conducteurs : un pour le plus, un pour le moins. Ils sont repérés très souvent par les couleurs rouge (+) et noire (-), ou bien une marque spécifique sur l’un des deux conducteurs.

Il existe toutes sortes de qualités, de matériaux utilisés, de diamètres différents pour les câbles d’enceintes. Les plus audiophiles choisissent leurs câbles en fonction de leur chaîne HiFi en tentant de trouver ceux semblant être les plus adaptés à leurs goûts ou à leurs objectifs.

cable enceinte au metre

Cela nous donne une offre pléthorique, des câbles très grand public sans marque jusqu’aux modèles sans limite pouvant couter plusieurs dizaines de milliers d’euros le mètre. Pour entendre des différences ou trouver un réel intérêt, il faut forcément au départ un matériel HiFi de qualité.

Pour tous les autres, c’est-à-dire 99% des gens, le câble d’enceinte basique suffit amplement. Ce ne sera jamais le câble qui va imprimer la signature sonore au système dans son ensemble. La couleur majoritaire étant apportée par… la pièce d’écoute !

in line H2Le câble d’enceinte : le maillon le moins important

La pièce d’écoute est primordiale pour une écoute musicale de qualité. Un sol en carrelage, de grandes baies vitrées, peu de surface absorbante et c’est bingo pour une restitution sonore la plus désagréable possible. Heureusement, un canapé, des étagères, un tapis suffisent à rendre le son dans la pièce plus naturel.

En seconde position arrivent les enceintes. Elles offrent des résultats plus ou moins marqués d’une marque à une autre, d’une typologie à une autre : format bibliothèque, colonne, monitor, panneau électrostatique, haut rendement, etc.

Ensuite, l’amplificateur intégré ou le couple pré-amplificateur/amplificateur a son mot à dire. La qualité varie avec les moyens que l’on est prêt à mettre et selon les technologies (classe AB, classe D, tubes). Les sources ont aussi leur importance, mais elles ont tellement évolué que les améliorations s’obtiennent en investissant beaucoup pour un gain très faible au final.

cable enceinte encastrable

Enfin, on peut parler de câble d’enceinte. Je ne vais pas ouvrir un débat pour ou contre. Mon expérience me fait dire que le câble est le dernier maillon sur lequel investir, quand tout le reste est déjà bien optimisé. Et là, je parle de haute-fidélité, c’est-à-dire une situation dans laquelle on se trouve assis idéalement face à son système, dans un salon, un bureau ou une pièce dédiée, avec un minimum d’attention à la mise en œuvre.

Pour du multiroom, c’est-à-dire de la musique d’ambiance où l’on ne sera jamais assis (ou debout) au même endroit, jamais placé à équidistance des enceintes, pas forcément attentif 100% du temps à ce qui est joué, alors des câbles d’enceinte de haute qualité n’ont aucune importance.

in line H2Quel diamètre de câble d’enceinte utiliser en multiroom ?

En dehors du fabricant ou de la matière utilisée, la donnée principale pour le choix d’un câble est celle du diamètre. De 0,75 mm2 à 6 mm2 en passant par tous les intermédiaires, le choix est vaste. Comment savoir quel est le diamètre le plus adapté ?

En haute-fidélité, vous entendrez souvent dire que plus le diamètre est important, plus la liaison sera de qualité. Et c’est ainsi que l’on se retrouve avec des câbles d’enceintes plus gros que des tuyaux d’arrosage. Il n’en est rien. Le meilleur câble est celui qui est électriquement le plus adapté au travail qu’on lui confie.

On parle ici d’adaptation d’impédance et d’autres termes techniques que je ne développerai pas car ils sont sans importance pour le multiroom. Dans le domaine qui nous intéresse, la seule question à se poser concerne le diamètre du câble en fonction de sa longueur.

Si vous faites quelques recherches, vous allez trouver autant de réponses que de pages web ! Personne n’est d’accord et il n’existe aucune règle de calcul établie une fois pour toute. Alors j’ai fait mes propres moyennes en utilisant les données de plusieurs sites et voilà ce que ça donne :

LongueurDiamètrePerte de puissance
max. sous 8 ohms
< 10 m1,5 mm25%
10 m – 30 m2,5 mm29%
30 m – 60 m4,0 mm210%

Ces chiffres sont approximatifs mais assez proches de la réalité. Comme vous le voyez, la perte en puissance est négligeable dans tous les cas. Quant à la distance maximale, il y a peu de chance que vous ayez besoin de plus de 60 mètres de câbles dans votre maison. Sinon cela signifie que vous avez la place de réaliser plusieurs armoires techniques.

En résumé, pour un appartement ou une maison même de grande surface, pour ne plus vous poser de question, en multiroom choisissez toujours du câble d’enceinte de 2,5 mm2.

in line H2Quelle référence choisir pour du câble d’enceinte multiroom ?

Maintenant que vous connaissez le diamètre de câble à utiliser en multiroom, vous vous demandez s’il ne serait pas préférable d’acheter tout de même du câble de bonne ou de très bonne qualité. Il existe potentiellement des références de câbles haut-parleur meilleures que d’autres.

Mais comme je vous l’ai expliqué précédemment, cela ne changera rien pour l’usage qui en sera fait, tant que vous installez du 2×2,5 mm2. Inutile de dépenser de l’argent dans des références ésotériques, augmentez plutôt le budget des enceintes !

cables enceinte rack
Câblage d’enceintes multiroom en rack technique dans les règles de l’art – ©M.E.G.A. AV

Evidemment, si vous avez prévu d’installer des Focal 1000 Utopia, des Kef Reference Ci ou des Dali Phantom S, c’est-à-dire quelques-unes des Rolls des enceintes encastrables, vous pouvez alors éventuellement dépenser un peu plus sur du câble d’enceinte de haute qualité en vous référant aux conseils de votre revendeur ou installateur. Bien que cela n’ait, de mon point de vue, une nouvelle fois peu d’importance.

Dans tous les cas, vous devez avoir votre mot à dire, que vous installiez vous même le système ou que vous le confiiez à un professionnel :

  • Installateur/intégrateur : si vous faites réaliser votre installation par un professionnel, faites-lui confiance, il a habituellement son fournisseur de câble en gros pour le multiroom.
  • Electricien : je vous conseille de lui fournir les câbles. A part dans le cas où vous lui faites une confiance aveugle, ne le laissez pas choisir à votre place. Il pourrait passer un diamètre inférieur (du 2×0,75 mm2 par exemple), voire du câble inadapté au son.
  • Auto-installation : si vous réalisez le passage de câbles vous-même, alors voici quelques références de câbles haut-parleur qui seront parfaites pour votre projet.

1. Câble Amazon Basics 2×2,5mm2

Je vous conseille en n°1 le câble Amazon Basics 14 AWG 2.5mm2. Le diamètre correspond aux usages courants. De plus, les deux conducteurs sont encapsulés dans une gaine ronde qui facilite son passage dans les gaines électriques classiques. Le tarif varie au fil du temps comme souvent chez Amazon, il est le plus souvent à 1 euro le mètre, la bobine existant en 30,5 et 61 mètres de longueur.

amazon basics cable enceinte 2 5 mm 2

2. Câble Thomann The sssnake SSK 225 2×2,5mm2

Le câble d’enceinte The sssnake SSK225 est également proposé dans une gaine ronde disponible en grise ou en noire au choix. Elle intègre deux conducteurs de 2,5 mm2 tout ce qu’il y a de plus simple. The sssnake est la marque du distributeur Thomann. Le prix est de 1,35 euro le mètre et vous pouvez commander au mètre près selon vos besoins.

thomann the sssnake SSK 225

3. Câble Norstone CL250 2×2,5mm2

Si vous préférez faire confiance à un fabricant d’accessoires HiFi, et de câbles d’enceintes en particulier, alors je vous conseille le Norstone CL250. Vous le trouverez au format classique à deux conducteurs collés l’un à l’autre sous des gaines transparentes. Il existe également en gaine noire et en gaine blanche. Toujours en 2×2,5 mm2, son tarif est de 1,90 euro le mètre.

norstone CL250 cable enceinte

in line H2Pourquoi dépensez plus ?

En conclusion, le câble d’enceinte multiroom de 2×2,5 mm2 entre 1 et 2 euros le mètre linéaire est suffisant pour tous les projets multiroom. Il passe facilement dans les gaines électriques, surtout si vous sélectionnez une référence à gaine ronde. Dépenser plus dans des câbles dits « HiFi » n’apporte strictement rien à votre système et la facture peut vite monter lorsque l’on additionne les longueurs nécessaires avec des références à 10 ou 20 euros le mètre.

3 commentaires

  1. Super article. Exactement l’ordre que je préconise ! Plus le système est qualitatif plus on avance dans la liste et on en arrive aux câbles d’enceintes à choyer… A ne pas confondre avec les câbles de modulation si il y a un DAC et ampli analogique dans une des pièces. Une grande enseigne de bricolage vend du 2×2.5mm2 à un très intéressant. Pour de l’installation moyen de gamme c’est déjà très bien. Penser à bien respecter la même polarité de branchement sur les enceintes droite et gauche. S’aider des couleurs sur les câbles pour ne pas avoir une inversion quelquepart dans la liaison ELECTRONIQUE – AMPLI – ENCEINTE. En high-end, chaque élément est choisi (ou optimisé en ce qui concerne la pièce, la position d’écoute, les réglages, et le placement des enceintes) avec plus de soin, toujours dans le même ordre comme le dit l’article, si possible.

  2. Tout à fait du même avis.

    Je me permets d’ajouter qu’il faut quand même privilégier des câbles 100% cuivre par rapport aux aliages de type CCA (alu enrobé de cuivre), leur tenue dans le temps sera bien meilleure.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.