Sonos clarifie sa politique de fin de vie des produits obsolètes

Sonos clarifie sa politique de fin de vie des produits obsolètes

Sonos a envoyé un eMail aux personnes en possession d’appareils dont la fin de vie est annoncée pour le mois de mai prochain. Les produits obsolètes concernés sont toujours ceux déjà couverts par l’offre de “trade-up” contre une remise de 30% sur un nouveau produit. Mais ils pourront continuer à être utilisés selon certaines contraintes.

Fin de vie pour des produits sortis en 2005

Neuf produits Sonos, les plus anciens encore supportés par les dernières mises à jour, vont devenir obsolètes en mai.

Cela signifie qu’ils ne recevront plus de mise à jour. Et qu’au fur et à mesure, ils perdront des fonctionnalités. L’exemple que donne Sonos est celui des services de streaming.

Concrètement, une enceinte Play:5 première génération pourra continuer à utiliser Spotify (par exemple) après le mois de mai 2020. Mais il est possible que Spotify modifie son API dans le futur.

Sonos effectuera alors une mise à jour pour ses produits courants qui continueront à être compatible avec Spotify. En revanche, la Play:5 première génération ne pouvant être mise à jour ne sera alors plus compatible Spotify.

Les neuf produits concernés sont :

  • ZonePlayer ZP80/ZP90, ZP100/ZP120
  • Connect et Connect:Amp (jusqu’à 2015)
  • enceinte Play:5 1ère génération (2009)
  • télécommande tactile CR200 (2009)
  • Bridge WiFi (2007)

Rappelons que par le passé deux produits ont déjà été rendus obsolètes : la télécommande CR100 (2005) et le dock iPod WD100 (2010).

Ce sont tous effectivement des produits maintenant anciens. L’acheteur d’un ZP80 en 2005 sera forcément compréhensif. Ce sera un peu plus difficile à avaler pour celui qui a acheté un Connect en 2015… Mais tout n’est pas perdu.

Les Connect et Connect:Amp fabriqués après 2015 ne sont pas concernés par cette fin de vie. Ils restent des produits actuels. Si vous avez acheté l’un de ces deux produits en magasin ou sur un site autre que le site Sonos, il est tout à fait possible que vous ayez pu acheter encore en 2018 ou en 2019 un Connect fabriqué avant 2015, donc obsolète ! Votre compte sur le site Sonos vous dira si c’est le cas.

Il sera possible de continuer à utiliser les produits Sonos obsolètes

Dans sa communication, Sonos indique avoir prévu une alternative au programme de remplacement. Vous pouvez toujours désactiver et déposer à la déchèterie l’un des produits concernés en échange d’une remise de 30% sur la boutique Sonos.

Mais vous allez pouvoir continuer à utiliser ces produits, et cela de deux façons.

1. Désactiver les mises à jour

Vous possédez un mix de produits obsolètes et de produits récents. Vous souhaitez continuer à tous les utiliser comme aujourd’hui. Ce sera possible à une condition : désactiver les mises à jour.

Cela signifie qu’au fil du temps, vous ne pourrez plus bénéficier des nouveautés et des évolutions Sonos.

Il y a forcément un moment où vous serez tenté de supprimer les produits obsolètes !

2. Créer deux systèmes Sonos

L’alternative est de séparer les produits actuels des produits obsolètes. Vous allez devoir créer deux systèmes Sonos qui ne pourront pas communiquer l’un avec l’autre.

Ainsi, les produits actuels continueront à recevoir les mises à jour.

C’est à mon sens la meilleure solution. Cela dépend évidemment des produits Sonos en votre possession et leur distribution dans la maison.

Imaginons que vous avez deux anciennes Play:5 et des Sonos One actuelles : les Play:5 pourront aller dans les chambres (premier système sans mise à jour) tandis que les Sonos One continueront à fonctionner pour les pièces de vie (second système avec mises à jour).

Sonos prolonge autant que possible la vie des produits obsolètes

Ce n’est pas encore le moment de jeter à la poubelle vos anciens appareils Sonos fonctionnant parfaitement !

Sonos a bien prévu une alternative en permettant à ces produits de fonctionner en circuit fermé, sans mise à jour.

Ils perdront petit à petit leurs fonctionnalités avec le temps, principalement l’accès aux services de streaming.

Mais a priori, dans le pire des cas et sans désactivation totale de la part de Sonos, ils pourront toujours servir de point de lecture UPnP/DLNA depuis une autre application type mconnect, BubbleUPnP ou Roon.

bluesound tweet sonos

Bluesound en a profité hier pour lancer une petite pique à peine cachée à son concurrent Sonos sur Twitter en précisant bien que leurs produits étaient “construits pour durer plus longtemps que vos goûts musicaux” grâce à des mises à jour régulières.

On peut raisonnablement penser que le fabricant Bluesound sera un jour confronté lui aussi à une série de produits devenus impossibles à maintenir. Les premiers produits Bluesound sont sortis seulement en 2013.

Vers une autre façon de concevoir les produits connectés ?

Le message de Sonos est assez clair sur cette situation et je trouve leur démarche honnête vis-à-vis des développements technologiques, même si elle pose des questions d’éthique.

Idéalement, tous nos produits auraient une durée de vie illimitée mais nous sommes pour l’instant limités par la technologie existante. Notre responsabilité concerne les trois points suivants : construire des produits offrant une grande durée de vie ; chercher continuellement des manières de rendre nos produits plus respectueux de l’environnement grâce aux choix des matériaux, de l’emballage et de notre chaîne d’approvisionnement ; assumer nos responsabilités en vous aidant au moment de la transition, lorsque vos produits ont atteint leur fin de vie utile.

Malgré toute la bonne volonté des fabricants de produits connectés, la technologie évolue rapidement. Un produit connecté dépendant de mises à jour ne peut pas être éternel.

A nous de décider si nous l’acceptons ou non. Tant que nous achetons des produits dépendants du cloud, nous acceptons qu’ils deviennent inopérants au bout de quelques années.

L’alternative serait de concevoir des produits modulaires dont les composants peuvent être changés au fil du temps.

Malheureusement, on a vu que d’expérience cela ne fonctionnait pas jusqu’ici. Les produits audio/vidéo sortis avec des cartes enfichées sensées pouvoir être échangées avec le temps et pour lesquels aucune carte n’est jamais sortie sont nombreux !

Et lorsque changer les cartes coûte plus cher qu’un appareil neuf, l’idée tombe forcément à l’eau…

Pourtant, suivant sa volonté de “construire des produits offrant une grande durée de vie” Sonos devrait être capable de concevoir des appareils modulaires. Une enceinte amplifiée se compose, pour simplifier, des éléments suivants :

  • un boîtier,
  • une alimentation,
  • des haut-parleurs,
  • un amplificateur,
  • une carte d’entrées/sorties (WiFi, LAN, entrée aux),
  • une carte de gestion/traitement audio.

Si ces deux dernières cartes étaient échangeables, le reste de l’enceinte n’aurait jamais rien d’obsolète !


Vous possédez des appareils Sonos faisant partie de la liste des références obsolètes ? Quelle décision avez-vous prise pour eux ? Dites-le nous dans les commentaires.

5 commentaires

  1. Effectivement, on peut être indulgent avec Sonos, les ZP80/100 sont amortis…
    Je me souviens d’une mise à jour catastrophique quand j’avais un iPad 1 qui me servait de télécommande : alerte pour mettre à jour le soft embarqué du Sonos, on le fait, ensuite mettez à jour l’appli pour qu’elle soit compatible, pour ça mettez à jour iOS, pour cela changer d’iPad… heureusement, j’avais aussi un iPad 2.

    1. Je ne comprends pas que Sonos n’ait pas conservé une application figée pour les anciennes versions d’IOS. Quand je vois que Plex fonctionne parfaitement aujourd’hui sur un iPad 1, c’est que vraisemblablement ça doit quand même être possible…

  2. Possesseur d’un sonos 1 et 5 + un bridge j’ai reçu le message et suis quand même déçu, Je me demande si je vais pas revenir en arrière avec un bon ampli tuner et une paire d’enceintes.

  3. Possesseur d’’un de 4 zp80, 1 zp100, 1 play 5 (first gen) et 2 play 1.
    J’avais déjà fort peu apprécié l’abandon du cr100 (x2) qui même si les batteries étaient hs permettaient de lancer la musique sans chercher la tablette, l’ordinateur ou le téléphone… surtout le système de navigation était bien pour parcourir sa musique dématérialisée. Mais bon, soit, avec les services en ligne ils auraient peut-être eu du mal. Là c’est un peu le coup de grâce. Surtout qu’à n’en pas douter le play 1 sera dans la prochaine fournée. Mon matos fonctionne très bien donc pour le bien de mon portefeuille et de la planète je vais certainement me contenter de ce que j’ai et tant pis pour le streaming. Mis à part la radio je n’écoute que peu les services musicaux en ligne sur le Sonos. Par contre il n’est vraiment pas gagné que je rachète du matériel Sonos dans un avenir proche. La confiance ça met du temps à se gagner mais ça se perd assez vite😕. Je ne vais pas préjuger de la suite que va donner Sonos à ce bad buzz. Wait and see.
    Merci pour ce billet.

    1. Si vous n’utilisez pas les services musicaux, votre système sans mise à jour peut potentiellement tourner encore de nombreuses années sans problème.

      Votre réticence à racheter des produits Sonos dans le futur est légitime à ce stade.

      Mais qui sait, Sonos sortira peut-être des produits totalement innovants et hautement désirables dans quelques temps qui vous et nous ferons réfléchir. Surtout s’ils incluent une réelle notion d’évolutivité, de réparabilité et d’anti-obsolescence infinie grâce à une construction modulaire par exemple.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *