Premier test de l’assistant Sonos Voice Control (pas en français)

Premier test de Sonos Voice Control (pas en français)

Voici le sujet brûlant du moment : le premier assistant vocal dédié à la musique sans fil. Il s’appelle Sonos Voice Control et fonctionne sur les enceintes du fabricant américain. Disponible depuis ce mois de juin en anglais uniquement, il est tout de même possible de le tester en France. C’est évidemment ce que je me suis empressé de faire !

Sonos Voice Control disponible depuis le 1er juin, en anglais

Sonos Voice Control est l’assistant vocal des enceintes Sonos, disponible uniquement sur celles-ci. Cela concerne les Sonos One, Sonos Roam, Sonos Move, Sonos Arc et Sonos Beam. C’est-à-dire tous les modèles équipés de micros.

Il vient en complément des assistants Amazon Alexa et Google Assistant déjà présents. Il n’est pas possible d’activer simultanément Alexa et Google, comme il n’est pas possible d’activer Sonos Voice Control avec Google. En revanche, pas de problème pour utiliser en même temps Amazon Alexa et SVC.

sonos voice control google alexa
SVC peut être actif avec Alexa, mais pas avec Google Assistant

Comment activer Sonos Voice Control ?

Pour l’instant, l’assistant Sonos fonctionne uniquement en anglais « américain ». La société s’est focalisée logiquement sur son plus gros marché, même si la technologie est développée par une équipe française d’une soixantaine de personnes située à Paris. J’ai pu échanger avec les personnes responsable de SVC quelques minutes lors de la dernière présentation presse de la marque.

Ils m’ont justement indiqué que je pourrai tester moi-même SVC sans attendre la version française. Il n’a pas été jugé nécessaire de créer une limitation territoriale. Il suffit de vous rendre dans les paramètres de langue de votre smartphone et de passer en anglais US. De retour dans l’app Sonos, celle-ci me propose bien d’activer Sonos Voice Control.

sonos voice control anglais
Après avoir passé la langue de l’iPhone en anglais, SVC apparaît dans l’app Sonos

Comment ça marche ?

Pour appeler l’assistant Sonos, il suffit de prononcer « Hey Sonos !« . La led principale de l’enceinte change de luminosité afin de confirmer qu’elle a bien entendu les mots de réveil. Si jamais la musique est en train de jouer, alors son volume est abaissé afin de mieux entendre vos ordres vocaux.

Il n’est pas nécessaire de répéter le wake word lorsque l’on donne plusieurs ordres à quelques secondes d’intervalle, l’enceinte reste à l’écoute. Rassurez-vous, ce n’est pas pour autant qu’elle enregistre ce que vous dites. Sonos insiste vraiment sur ce point : tout ce que vous dites reste chez vous et n’est jamais stocké sur les serveurs Sonos.

sonos voice control wake word
Inutile de répéter Hey Sonos ! entre chaque ordre – ©Sonos

Et ça marche plutôt très bien

Malgré mon piètre accent anglais, l’assistant m’a compris et a réagi à mes demandes. Par exemple, pour :

J’ai eu plus de mal avec les demandes longues du type : « transfère la musique de la Roam vers le bureau« . Il est certain que mon anglais parlé n’a pas vraiment bien aidé l’assistant à me comprendre correctement. Dans tous les cas, il faut faire l’effort de prononcer à l’américaine.

En résumé, j’ai tout de même pu valider la rapidité de fonctionnement de l’assistant avec des ordres exécutés en une à deux secondes à chaque fois. La voix américaine de l’assistant est celle de Giancarlo Esposito, l’acteur vu dans Breaking Bad ou Le Mandalorien. Posée, détendue, elle est vraiment agréable et hyper naturelle.

J’avais abandonné depuis longtemps le contrôle vocal de la musique via Alexa ou Google. La compréhension est trop approximative, il faut répéter, il faut se rappeler exactement quelle phrase prononcer pour telle ou telle commande, etc. Bref, les ordres échouent au moins 1 fois sur 3, ce qui est suffisamment frustrant pour revenir à l’application mobile.

Avec Sonos Voice Control, j’ai l’impression que l’expérience est plus rapide, plus fluide et plus performante. Et encore, je n’ai pas testé SVC en français. Ce qui devrait être possible d’ici la fin de l’année 2022, le français étant la seconde langue qui sera activée pour l’assistant vocal Sonos.

sonos voice control sonos roam

Quelles sont les limites de Sonos Voice Control ?

En dehors du seul fonctionnement en anglais, SVC ne fonctionne pas encore avec tous les services de musique. Pour l’instant, Sonos Radio et trois plateformes sont supportées : Apple Music, Amazon Music et Deezer. L’objectif de Sonos est d’ajouter régulièrement de nouvelles compatibilités, sans donner d’information de planning à ce jour.

Il n’est pas prévu de pouvoir sélectionner vocalement la musique en dehors des services de streaming, c’est-à-dire celle présente dans votre bibliothèque personnelle via un partage local sur un PC ou un NAS. Les développeurs m’ont indiqué qu’il n’y avait pas de contrainte technique mais que ce n’était pas une priorité pour l’instant.

Enfin, vous devez forcément utiliser au moins l’une des six enceintes Sonos avec micro intégré. Si votre système est composé comme moi de Sonos Port et de Sonos Amp installés dans une baie technique, il n’y a pas d’autre choix que d’acheter en plus une Roam, le modèle Sonos le moins cher avec micros. J’ai demandé si un micro déporté Sonos Voice Control pourrait voir le jour. Pas de réponse positive mais, je cite : « toutes les solutions pour faciliter le contrôle vocal pour tous les clients Sonos sont étudiées« .

Source : Sonos

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.