Les principaux standards multiroom

Tous les standards multiroom

Le multiroom est devenu au fil du temps une fonctionnalité plutôt bien reconnue dans le monde du son. Les développements technologiques de ces dernières années l’ont fait passer de l’analogique au numérique (et sans fil !), le tout poussé par des fabricants de produits qui n’ont pas ménagé leurs efforts. Cependant, chaque fabricant a choisi un parmi plusieurs standards multiroom : soit ouvert, soit propriétaire. Voici la liste de toutes les normes actuelles.

Qu’est-ce qu’un standard multiroom ?

Les standards multiroom correspondent aux langages utilisés entre les appareils audio connectés (enceintes, barres de son, amplis…) pour se voir sur le réseau, indifféremment sans fil ou filaire.

Il est ainsi possible de piloter tous les appareils de votre réseau domestique pour écouter la même musique dans plusieurs pièces, ou de la musique différente dans chaque pièce.

Le protocole multiroom dépend d’une application mobile permettant de prendre le contrôle de tous les appareils audio compatibles.

Du standard multiroom ouvert jusqu’aux versions propriétaires

Les systèmes multiroom sont par essence propriétaires. Chaque fabricant utilise son propre standard, totalement incompatible avec celui de ses concurrents. Le but est de vous rendre captif afin que vous achetiez toujours vos enceintes chez le même fabricant.

Certains fabricants partagent leur standard propriétaire avec quelques autres triés sur le volet, toujours de façon fermée.

Il existe également des standards ouverts. Ceux-ci permettent de mélanger les enceintes de fabricants différents pour ouvrir les possibilités. Grâce au standards ouvert, elles pourront communiquer ensemble pour être regroupées.

Les standards multiroom propriétaires

  • Flare Connect (Onkyo/Pioneer)
  • Formation (Bowers & Wilkins)
  • MusicCast (Yamaha)
  • Autres standards propriétaires : Bang & Olufsen, Bose, Cabasse, Devialet, Electrocompaniet, KEF, Libratone, Loxone, Naim, NuVo, Russound, Teufel, Tivoli, Vifa…

Les standards multiroom partagés

  • BluOS (Bluesound, NAD, Dali, Monitor Audio, Peachtree, Roksan)
  • HEOS (Denon, Marantz, Definitive Technology)
  • Sonos (Sonos, IKEA)

Les standards multiroom ouverts

Tous les standards multiroom de A à Z

AirPlay 2

Airplay 2 Update für S100 und A100 | Revox - experience true studio sound  quality

AirPlay est développé par Apple depuis 2010. De propriétaire, ce protocole s’est vite retrouvé ouvert vers des produits audio de nombreux autres fabricants gravitant autour de l’univers Apple. La liste serait trop longue ! AirPlay 2 a été annoncé en 2017. Ce dernier a été largement adopté et a remplacé le premier du nom.

AirPlay permet de diffuser le contenu d’un ordinateur Mac, d’un iPhone, d’un iPad ou d’une AppleTV vers de multiples produits dans la maison : amplificateurs audio/vidéo, enceintes sans fil, players audio/vidéo sont concernés. AirPlay couvre aussi bien l’audio que la vidéo car il est possible de transmettre l’image d’une source vers un afficheur en AirPlay.

Plus d’infos : AirPlay


Alexa Multi-Room Music

alexa multi room music logo

Le protocole multiroom d’Amazon est encore peu connu et peu utilisé face à ses concurrents directs que sont Apple et Google. Alexa MRM, pour Multi-Room Music, existe depuis que la première enceinte intelligente Amazon Echo est sortie.

Au départ propriétaire, ce protocole est aujourd’hui ouvert aux fabricants tiers, qu’Amazon peine encore à rallier à sa cause. Pour l’instant, on trouve des produits Alexa Multi-Room Music principalement chez JBL, Polk Audio et Marshall.

Plus d’infos : Alexa MRM


AllPlay

Afficher l'image d'origine

Qualcomm, développeur majeur de technologies mobiles, est derrière le protocole AllPlay poussé déjà depuis quelques années sans qu’il n’y ait eu réellement de forte adoption. Panasonic en est le principal utilisateur même si on a vu quelques produits chez D-Stream, Musaic, Monster ou Hitachi.

Cependant, AllPlay ayant raté sa cible face aux multiples autres protocoles mieux implantés, il serait tombé en désuétude. L’application AllPlay pour Panasonic a été arrêtée par exemple. Qualcomm continue d’être actif dans l’audio sans fil en fournissant des plateformes matérielles aux fabricants, indépendantes du protocole AllPlay.

Plus d’infos : AllPlay


BluOS

Afficher l'image d'origine

Disponible à l’origine uniquement sur les produits multiroom de la marque Bluesound, BluOS s’est rapidement retrouvé sur un grand nombre de produits NAD, les deux marques faisant partie du même groupe. D’autres fabricants concurrents ont retenu le protocole BluOS comme DALI, Monitor Audio, Peachtree ou Roksan.

Ce protocole est l’un des plus complets en termes de fonctionnalités intégrées. Il supporte la Hi-Res, il permet de faire du home cinema, il intègre beaucoup de services de musique. L’application offre beaucoup de possibilités de paramétrage pour les appareils compatibles.

Plus d’infos : BluOS


Chromecast

chromecast logo

Appelé Google Cast à l’origine, le protocole développé par le géant de l’Internet a été renommé Chromecast. Il existe depuis 2013. Concurrent direct d’AirPlay, il renferme plus ou moins les mêmes fonctionnalités de diffusion audio ou vidéo depuis un appareil source vers un lecteur.

Chromecast est disponible chez de nombreux fabricants tiers, que ce soit des enceintes sans fil, des téléviseurs, des barres de son et des amplificateurs HiFi. Mais Google pousse aussi son protocole à travers ses propres lecteurs Chromecast vidéo, ainsi que ses assistants vocaux Google Home.

Plus d’infos : Chromecast


DTS Play-Fi

dts play fi logo new

Développé par une référence de l’audio multicanaux pour le cinéma, le DTS Play-Fi est autant tourné vers l’universalité que vers la haute définition. De nombreux fabricants HiFi ont déjà rejoint DTS comme Anthem, Klipsch, MartinLogan, McIntosh, Polk Audio, Rotel…

Le Play-Fi permet de faire du multiroom mais également du home cinema en 7.1.2 canaux. Le tout depuis un téléviseur compatible et en associant des enceintes de fabricants différents si on le souhaite.

Plus d’infos : DTS Play-Fi


Flare Connect

flare connect logo

Au départ, ce protocole universel et indépendant s’appelait FireConnect. Il a été annoncé chez JBL et Harman/Kardon, puis Onkyo et Pioneer. Les deux premiers l’ont rapidement abandonné, tandis que Pioneer et Onkyo l’ont adopté de façon propriétaire en le renommant FlareConnect.

Tous les produits audio connectés Onkyo/Pionner depuis 2016 sont équipés de FlareConnect. Cela permet depuis les applications mobiles des deux fabricants (identiques techniquement, différentes esthétiquement) d’écouter la musique dans toute la maison en mixant zones et appareils.

Plus d’infos : Flare Connect


Formation

bw formation logo

Formation est le protocole multiroom propriétaire développé par Bowers & Wilkins pour sa gamme d’enceintes sans fil. La marque anglais est partie de zéro plutôt que de s’appuyer sur un protocole existant. Si bien qu’au lancement, les capacités étaient vraiment limitées. Cela a été corrigé avec la sortie de l’app Music intégrant nativement Qobuz et Tidal, entre autres.

Bowers & Wilkins fait partie désormais du groupe Sound United, aux côtés de Denon et Marantz. On pourrait être tenté de croire que les apps Music et HEOS vont fusionner pour ne faire qu’une et ainsi accroître les passerelles entre marques. A suivre…

Plus d’infos : Formation


HEOS

Fine Home Automation – Automate Your Life

HEOS est le protocole créé par Denon et utilisé également sur les produits Marantz faisant partie du même groupe. Il couvre un grand nombre de produits audio et audio/vidéo des deux marques : enceintes, lecteurs, barres de son, amplificateurs home cinema, mini-chaînes HiFi. Il est également disponible sur une barre de son Definitive Technology.

Le groupe D&M (Denon & Marantz) s’étant élargi, le protocole HEOS pourrait se retrouver sur d’autres produits comme ceux de Bowers & Wilkins, Classé ou Polk Audio. A l’origine, HEOS correspondait à une gamme multiroom spécifique. Cette gamme s’appelle maintenant Denon Home et HEOS est bien devenu un protocole indépendant des produits.

Plus d’infos : HEOS


Linkplay

linkplay logo

LinkPlay est une technologie multiroom OEM. C’est-à-dire que la société Linkplay Technology ne commercialise aucune enceinte sans fil elle-même. Elle fabrique des cartes électroniques et du logiciel prêts à l’emploi.

Les fabricants spécialistes de l’audio classique ne souhaitant pas se lancer dans le développement de fonctionnalités connectées peuvent donc insérer la technologie Linkplay dans leurs produits. C’est le cas de Audio Pro, Elipson, Octavio, Triangle et bien d’autres.

Plus d’infos : Linkplay


MusicCast

yamaha musiccast logo

Yamaha fait partie des pionniers du multiroom sans fil avec sa technologie MusicCast. Elle en est déjà à sa troisième génération. La première est sortie en même temps que les tous premiers produits Sonos. Puis Yamaha a tout arrêté après la seconde génération.

En revenant sur le marché avec des produits plus matures et plus ouverts, Yamaha a installé durablement le logo MusicCast sur la quasi-totalité de ses appareils connectés : barres de son, mini-chaînes, lecteurs réseau, amplificateurs HiFi & home cinema, enceintes sans fil…

Plus d’infos : MusicCast


Roon

Afficher l'image d'origine

Tourné avant tout vers la haute fidélité, le protocole Roon est déjà bien implanté. Il est disponible chez des marques comme Bel Canto, dCS, Meridian, Moon, Naim… L’objectif visé, en dehors de l’interopérabilité, est avant tout la reproduction audio en qualité CD et en haute résolution.

Roon est disponible sur un nombre sans cesse croissant de matériel. Il nécessite un PC ou un serveur destiné à faire tourner le cerveau du système. Celui-ci est compatible multiroom à partir de quatre sources : Qobuz, Tidal, les radios Internet et une bibliothèque musicale locale.

Plus d’infos : Roon


Sonos

sonos logo

Sonos, c’est la marque mais aussi le protocole multiroom utilisé pour la connexion réseau entre les enceintes. C’est la société la plus ancienne dans le monde du multiroom connecté. Les premiers produits datent de 2005 et fonctionnent toujours aujourd’hui via l’application mobile Sonos S1. Pour les appareils les plus récents, il faut passer sur l’app S2.

En collaborant avec IKEA, Sonos a intégré son protocole dans des enceintes autres que les siennes. Les enceintes connectées IKEA Symfonisk utilisent en effet l’application mobile Sonos. Elles sont compatibles avec les enceintes Sonos en multiroom et en home cinema.

Plus d’infos : Sonos


Undok

Télécharger Undok 3.3.25 pour Android gratuit | Uptodown.com

La société Frontier Smart Technologies développe une plateforme multiroom sans commercialiser directement des produits. Elle fournie cette plateforme à différents acteurs de l’audio connecté, essentiellement dans le domaine des petits enceintes et des mini-chaînes tout-en-un.

Cette plateforme fonctionne grâce à l’application mobile Undok. Celle-ci voit sur le réseau les produits concurrents des marques telles que Revo, Roberts, Ruark Audio ou Sangean. Il y en a d’autres non commercialisées en France.

Plus d’infos : Undok


WiSA

wisa audio logo

WiSA est un protocole audio sans fil bien pensé qui n’a pas encore réussi à percer malgré des avantages indéniables. Il est assez proche dans l’idée du DTS Play-Fi. Le WiSA s’applique aussi bien à la HiFi qu’au home cinema.

Universel, il permet de mélanger les enceintes de fabricants différents. Il est aussi compatible avec les téléviseurs LG via un dongle USB. On le trouve chez Bang & Olufsen, Harman Kardon ou System Audio par exemple.

Plus d’infos : WiSA


Si vous avez des questions ou si vous souhaitez voir d’autres standards multiroom non cités ici, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires !
Enregistrer

9 commentaires

    1. Bonjour,
      C’est un peu compliqué, parce que d’une part, les produits SqueezeBox n’existent plus, d’autre part, les seules solutions aujourd’hui à base de Raspberry principalement sont DIY.
      Mais j’en parlerai, à l’occasion d’un autre article dédié !

  1. Il n’y a pas uniquement des protocoles propriétaires.
    Le plus ouvert, c’est le DLNA et celui sur lequel il qui se base : UPnP AV. Ils permettent de faire tout ce qu’on veut, mais comme ça n’est pas un Google, Apple ou Sonos, ça ne perce que lentement. Mais DLNA est, depuis le début, compatible, puisque multi-fabricant.

  2. Bonjour @Mathieu,
    Le DLNA est un protocole de diffusion sur IP complètement ouvert, mais qui n’est pas multiroom à ma connaissance : pas de possibilité d’envoyer le même flux vers différents lecteurs simultanément, pas de visibilité ni de contrôle sur l’ensemble des flux DLNA partagés sur le réseau à un instant t.
    C’est la raison pour laquelle le DLNA n’a pas sa place dans les protocoles multiroom. Sauf si cela a évolué, ou si des solutions basées sur le DLNA existent désormais ? Je suis preneur si c’est le cas !

    1. J’ai traité les principaux standards multiroom : les plus connus et ceux utilisés par plusieurs fabricants.
      Il en existe beaucoup d’autres, mais ils sont tous propriétaires et non partagés. C’est le cas de Russound, Bang & Olufsen, Naim, Devialet, etc. En gros, tous les appareils audio connectés qui ne sont pas sur cette page.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *