Test Apple HomePod mini : mini enceinte, maxi ambiance

Test Apple HomePod mini : mini enceinte, maxi résultats

Après le HomePod premier du nom sorti en 2018, Apple a décliné une version plus abordable, le HomePod Mini. Il reprend l’esprit de son grand frère, complètement dépendant de l’écosystème Apple. Si cela ne vous dérange pas, alors c’est un achat à considérer pour sonoriser simplement une ou plusieurs pièces de la maison car son tarif rend le HomePod mini très accessible.

Le test de l’enceinte intelligente HomePod mini en détails

  1. Un style particulier, un encombrement minimaliste
  2. Un haut-parleur unique rayonnant à 360°
  3. Logiciel : mise à jour HomePod version 15
  4. Pilotage via AirPlay 2 et HomeKit
  5. A l’écoute du HomePod mini
  6. Les enceintes concurrentes
  7. Mon avis sur le HomePod mini

Test mis à jour le 01/10/21

Un style particulier, un encombrement minimaliste

Aucune autre enceinte intelligente sans fil ne présente le type de matière utilisé par Apple. C’est une sorte de quadrillage léger de tissu laissant le son s’échapper à 360°. Il recouvre toute l’enceinte sauf sa base et la partie supérieure.

test homepod mini front
Le tissu quadrille la quasi-totalité de l’enceinte – ©Multiroom

Le cordon d’alimentation est captif : il est impossible de le retirer. Il se termine par une prise USB-C. L’adaptateur secteur de 20 Watts est fourni. Le HomePod mini est proposé en blanc ou en gris sidéral.

test homepod mini blanc
Le HomePod mini existe aussi en blanc – ©Apple

La partie supérieure est à la fois lumineuse et tactile. Les icônes + et – sont présentent en permanence pour régler le volume facilement. Le reste de la partie brillante s’éclaire de toutes les couleurs lorsque Siri est en train de réfléchir. L’animation lumineuse est dans le même ordre d’idée que celle qui s’affiche sur un iPhone lorsque l’on invoque Siri.

test homepod mini top
L’animation multicolores lorsque Siri réfléchit – ©Multiroom

La description est courte mais il n’y a rien d’autre à dire tellement Apple a visé, comme souvent, le minimalisme. Il n’y a aucune entrée ou sortie audio, pas de port USB, pas de Bluetooth. Le HomePod mini fonctionne exclusivement en WiFi.

test homepod mini dessous
La base du HomePod mini – ©Multiroom

Rectification : il y a bien du Bluetooth 5.0, mais il est dédié uniquement à la procédure d’association afin d’établir la communication initiale avec un iPhone ou un iPad.

Un haut-parleur unique rayonnant à 360°

Comme le montre le visuel ci-dessous, dans son châssis de seulement 97,9 mm de diamètre, le HomePod mini intègre un unique haut-parleur actif reproduisant l’ensemble des fréquences. Il mesure 80 mm de diamètre et il est dirigé vers le bas.

Il rayonne dans les deux directions. Les plus basses fréquences excitent les deux radiateurs passifs verticaux destinés à renforcer le grave. Logiquement, le HomePod mini fonctionne en mono.

test homepod mini inside
Les entrailles du HomePod mini – ©Apple

A ce sujet, il est tout à fait possible d’associer deux HomePod mini pour créer une paire stéréo. De chaque côté d’un écran, ils reproduiront une scène sonore plus large. Cela permet également de sonoriser un téléviseur en les associant à un boîtier AppleTV.

Capture d’écran de tvOS montrant le message invitant à utiliser les enceintes HomePod comme haut-parleurs de l’Apple TV.
Vous pouvez associer des HomePod mini à une AppleTV – ©Apple

Le HomePod mini, comme le HomePod normal, joue le rôle de répéteur HomeKit pour la domotique selon Apple. C’est-à-dire qu’il fait le lien avec les accessoires tels que les lampes, les capteurs, les serrures connectées, etc.

Le mini ajoute la technologie Thread nécessaire à la future génération domotique partagée avec les concurrents Google et Amazon : Matter. Nous pourrons juger de son intérêt courant 2022.

Logiciel : mise à jour HomePod version 15

La dernière mise à jour logicielle version 15 apporte surtout des nouveautés du côté des commandes vocales. Via une ordre Siri auprès du mini, il est possible de piloter l’AppleTV. De plus, les mini associés à une AppleTV sont désormais mémorisées pour que la connexion s’effectue automatiquement à chaque fois.

test homepod mini version 15
Evolutions présentées lors de la keynote Apple de septembre 2021 – ©Apple

Cependant, le son Apple Spatial Audio n’est pas encore à l’ordre du jour. Il est disponible sur le grand HomePod mais pas sur les mini. Une mise à jour est prévue ultérieurement.

Pilotage via AirPlay 2 et HomeKit

Pour envoyer de la musique au HomePod mini, il faut passer par le protocole AirPlay 2 et rien d’autre. Ce qui restreint forcément son usage aux appareils d’Apple. Seuls les iPhone, iPad, Mac et AppleTV peuvent transmettre du son vers le mini.

test homepod mini installation 1 iphone

L’installation est ultra simple. dès que vous branchez le mini pour la première fois, il suffit d’approcher un iPhone ou un iPad pour démarrer l’installation. Ce dernier va transmettre le nom et le code du réseau WiFi. Le mini sera alors pleinement opérationnel.

test homepod mini lecture 1

Grâce à AirPlay 2, n’importe quelle source audio peut être écoutée sur le mini. Il faut simplement la lancer tout d’abord sur un appareil Apple, que ce soit Deezer, YouTube ou n’importe quoi d’autre. Ensuite, il faut se rendre dans le menu AirPlay et sélectionner le HomePod mini.

test homepod mini deezer

Bien entendu, le mini étant une enceinte intelligente avec contrôle vocal, on peut aussi demander à Siri de lancer le morceau, la playlist ou la radio de son choix. Le HomePod est compatible avec les services Apple Music et Deezer uniquement. Il faut vous rendre d’application Apple Maison pour choisir quel est le service par défaut où Siri ira chercher la musique.

A l’écoute du HomePod mini

Haut-médium/aigu – 3/5

L’aigu ne monte pas très haut mais le médium et les voix en particulier sont suffisamment bien restituées pour que l’on reconnaisse ses artistes préférés. Il y a finalement assez peu de coloration.

Grave/bas-médium – 3/5

Le HomePod mini ne risque pas de faire trembler le meuble sur lequel il repose. Toutefois, il sait faire illusion avec un son rond et plein où il manque forcément de l’impact et l’exploration des premières octaves.

Scène/ambiance – 3/5

Même sans mode audio spécifique, le mini remplit assez facilement une pièce de taille moyenne de façon étonnante pour son gabarit. Avant l’écoute, on pouvait s’attendre à quelque chose de plus renfermé. Le son à 360° fonctionne donc bien.

Réglages audio – 2/5

Il n’y a aucun réglage audio spécifique mis à part la possibilité de limiter le grave. Cette fonction se trouve dans l’application Maison.

Toutefois, la puce S5 présente dans le HomePod mini lui permet d’analyser la musique en temps réel. Elle adapte la réponse en fréquence aux capacités du haut-parleur et des radiateurs passifs afin d’obtenir un son clair, sans distorsion ni talonnage.

test homepod mini touch
Les touches de volume toujours visibles – ©Multiroom

Les enceintes concurrentes

Le HomePod mini fait face aux plus petites versions du Google Nest Home et de l’Amazon Echo. Ce sont toutes les trois des petites enceintes intelligentes, chacune avec leur assistant vocal spécifique. Les fonctionnalités sont globalement assez proches.

Cependant, Nest Home et Echo sont plus ouverts car rien n’empêche de les utiliser depuis un smartphone Android comme depuis un iPhone.

Le Nest Home au même prix que le mini (99 €) est bien plus grand, pour une restitution musicale avec plus d’ampleur. L’Amazon Echo Dot est assez proche au niveau format du HomePod mini. Mais il coûte deux fois moins cher (49 €).

Apple homepod mini kitchen
Un Apple HomePod mini dans chaque pièce – ©Apple

Mon avis sur le HomePod mini

HomePod mini est une formidable petite enceinte que l’on peut multiplier dans toute la maison pour avoir la musique, l’assistant vocal et le contrôle domotique partout, et ce à moindre coût. En écoute d’ambiance, la dispersion à 360° joue parfaitement son rôle sans que l’on croit un instant écouter un mini haut-parleur basique. La contrainte principale, c’est l’environnement Apple. Si vous ne possédez pas au minimum un iPhone ou un iPad, le HomePod mini n’est pas pour vous.

Caractéristiques

  • Référence : Apple HomePod mini
  • Conception : mini enceinte mono à 360°
  • Haut-parleurs : 1x large bande 80 mm, 2x radiateurs passifs
  • Puissance : non communiquée
  • Connectivité : WiFi, Bluetooth (5.0), AirPlay 2, Apple Music, Deezer
  • Dimensions (d x h) : 97,9 x 84,3 mm
  • Poids : 345 g
  • Prix public indicatif : 99 €

HomePod mini

99,00 €
3.75

Ergonomie/facilité d'usage

4.0/5

Design/conception

4.5/5

Qualités sonores

3.0/5

Rapport qualité/prix

3.5/5

Les +

  • Occupe vraiment peu de place
  • Son à 360°
  • Parfait dans l'environnement Apple

Les -

  • Mais limité à l'environnement Apple
  • Aucune connectique
  • Services musicaux limités

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *