Test de l’Octavio : le mini lecteur audio réseau universel et multiroom

Test de l'Octavio : le mini lecteur audio réseau universel et multiroom

Une startup française se lance sur le marché de l’audio connecté avec un tout petit streamer dénommé Octavio. Simple et universel, il ajoute la musique connectée à n’importe quel appareil audio en étant dépourvu : un amplificateur ou une paire d’enceintes actives par exemple. Petit test exclusif avant le lancement de leur campagne de crowfunding.

Le concept Octavio

Derrière Octavio, il y a d’abord un concept éco-responsable et respectueux de la vie privée. Il est détaillé en trois points sur leur site :

  • grâce à Octavio, réutiliser des appareils audio non connectés au lieu de les jeter
  • un haut degré de réparabilité, tout se remplace dans l’Octavio en cas de panne
  • Octavio ne collecte aucune donnée personnelle

Plus que les aspects technologiques du produit, le point de départ est déjà très intéressant ! Ce sont des arguments forts qui font aujourd’hui beaucoup parler. Personnellement, j’adhère à 100%.

octavio kickstarter
Un lecteur audio réseau éco-responsable

Par ailleurs, j’ai mesuré la consommation de l’Octavio, comme je le fais depuis quelques temps pour tous les appareils passant entre mes mains :

  • 1 Watt en veille
  • 2,2 Watts en lecture WiFi

Voilà un autre argument de poids. Beaucoup de lecteurs audio réseau n’hésitent pas à tirer entre 15 et 20 Watts, même en veille.

Découverte

L’Octavio est un appareil ultra compact facile à cacher. On peut aussi le laisser visible grâce à son joli design. Il est WiFi et Bluetooth mais sans réseau filaire Ethernet. La lecture s’effectue en 96kHz/24bit maximum. Sa connectique est la suivante :

  • une sortie audio analogique mini-jack 3.5mm
  • une entrée audio analogique mini-jack 3.5mm
  • un port micro USB pour l’alimentation
octavio lecteur audio reseau wifi connexions mini jack
Les connecteurs du lecteur audio réseau Octavio

Pour l’instant, Octavio est compatible avec :

  • Spotify Connect
  • AirPlay 2

Ce sont les deux façons de transmettre de la musique depuis son smartphone, sa tablette ou avec un Mac. Les évolutions prévues :

  • le DLNA, selon les résultats de la campagne de crowfunding à venir
  • pourquoi pas d’autres services comme Deezer ou les webradios

La sortie audio se raccorde à l’entrée d’un amplificateur HiFi, ou plus généralement à une enceinte ou une paire d’enceintes amplifiées. Sur ces dernières, l’entrée se fait habituellement en mini-jack 3.5mm. Octavio livre donc un cordon mini-jack<>mini-jack. Ils réfléchissent à laisser la possibilité de choisir alternativement un cordon mini-jack<>RCA.

L’entrée audio permet de raccorder une source comme un baladeur ou un lecteur CD au système Octavio. Cette source sera alors disponible en multiroom sur tous les lecteurs de la maison.

Installation

L’installation passe évidemment par l’application mobile Octavio. Elle s’est déroulée correctement et facilement en suivant les différentes étapes bien détaillées. L’appareil intègre des LED à sa base permettant de confirmer la bonne installation, puis ensuite elles s’éclairent lors de la lecture d’un flux.

octavio app installation
Premières étapes de l’installation

Une fois l’installation terminée, j’ai bien les deux lecteurs apparaissant sur la page d’accueil de l’app. Je leur ai donné les noms des pièces dans lesquelles ils se trouvent. Très simple en termes de fonctionnalités, je peux gérer depuis l’app le volume et la mise en route de chaque Octavio.

octavio app configuration
Ici l’installation se termine puis je nomme le lecteur

Je vérifie dans l’app Spotify : j’ai bien un lecteur qui apparaît. Il n’y en a qu’un seul, et c’est voulu. L’idée est d’avoir un flux Spotify unique qui va vers le système Octavio en général. Ensuite, vous sélectionnez quels Octavio vont lire ce flux depuis l’app.

octavio app 2eme lecteur
Après l’installation du premier lecteur, je passe au second via le menu latéral

En AirPlay depuis un iPhone, cette fois les deux lecteurs apparaissent distinctement. J’ai reçu des versions de pré-série en AirPlay 1. Mais AirPlay 2 sera présent au moment de la commercialisation effective.

J’ai écouté les Octavio toute une après-midi sans aucun bug ni coupure. J’ai recommencé le lendemain, la lecture est repartie sans aucun problème.

octavio app boutons
Un autre côté pratique : les deux touches sensitives sur le dessus du lecteur

Mon avis sur l’Octavio

J’aime bien le design de l’Octavio en général, le format est sympa, ni trop petit ni trop gros. Il remplace idéalement les bornes Airport Express et Chromecast Audio qui n’existent malheureusement plus. Tout comme elles, l’Octavio ajoute la musique connectée à n’importe quel environnement via une connexion mini-jack.

A 99 €, le prix est un peu élevé à mon goût. Mais Octavio est une petite société qui démarre. Le lancement se faisant à travers une campagne de crowdfunding, vous pouvez acquérir au lancement le lecteur à 59 €. A ce prix-là, il n’y a plus besoin de réfléchir : il n’existe aucune concurrence. Des packs de plusieurs lecteurs avec un prix dégressif sont également proposés.

octavio lecteur audio reseau wifi pack 4
Les lecteurs sont proposés par packs de 2, 4 ou 10 pour autant de pièces de la maison

Entre 129 et 149 €, on va trouver le Triangle AIO C, l’Advance WTX ou le Yamaha WXAD-10. Tous trois sont plus complets que l’Octavio en termes d’application, avec chacun leur environnement propriétaire. Mais ils sont plus chers et plus complexes à prendre en main.

Le concurrent le plus proche dans l’esprit, c’est le VSSL A.1 : universel, pas de système propriétaire et une application maison pour gérer simplement le multiroom. Le A.1 est bien plus cher (655 € !) car il intègre directement un amplificateur.

advance WTX triangle AIO C yamaha WXAD 10
Quelques mini lecteurs concurrents à l’Octavio

Enfin, il existe les solutions DIY. Avec une carte Raspberry, on peut arriver à faire la même chose que l’Octavio. Mais il faudra bricoler soi-même et ajouter une suite logicielle audio telle que Max2Play ou Volumio. Ca paraît simple pour les initiés, mais c’est hors de portée d’une grande majorité de personnes.

Ce qui confirme la bonne idée de David et de Victor, les créateurs de la startup Octavio. Ils offrent la réponse parfaite à la problématique : comment ajouter simplement la musique connectée et le multiroom pour pas cher à mon système audio déconnecté existant ?

Sources :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *