Test des enceintes Devialet Phantom II Custom : du multiroom professionnel en Dante & AES67

Test des enceintes Devialet Phantom II Custom

Devialet est mondialement reconnu pour ses fameuses enceintes Phantom. Elles sont devenues de véritables objets de culte qui intéressent ceux à la recherche d’une solution qui sort de l’ordinaire pour reproduire la musique. La Devialet Phantom II Custom en test ici est la version professionnelle pour les lieux accueillant du public, comme les bars, les restaurants, les commerces et les entreprises.


 
> Musique via le réseau versus audio sur IP
> Mon environnement de test
> Présentation des Devialet Phantom II Custom
> Configuration des Devialet Custom
> Exemple d’utilisation en Dante
> Exemple d’utilisation en AES67
> Exemple d’utilisation des Devialet Custom en home cinema
> Exemple d’utilisation des Devialet Custom en multiroom
> Devialet Phantom II Custom : la sonorisation professionnelle avec style

L’enceinte Phantom a largement dépassé le cadre des passionnés de HiFi. Visible dans les magazines de mode, présente dans les visites de demeures à la décoration remarquable, testée par les influenceurs : la Phantom est une icône du son à la française, c’est-à-dire fortement rattachée au monde du design et du luxe.

devialet custom bureau
©Devialet

Les propriétaires de restaurants ou d’hôtels qui ont déjà entendu ou qui possèdent cette enceinte peuvent avoir envie de la mettre en œuvre dans leurs établissements. Car ils en connaissent les qualités, et ils savent que c’est un objet qui attirera autant les oreilles que le regard de leurs clients.

Cependant, l’enceinte Phantom « classique » est prévue pour un usage résidentiel. Elle doit se connecter au WiFi pour un contrôle via smartphone par les habitants de la maison. Si l’on utilise ce modèle dans un bar par exemple, un réseau mal configuré et n’importe quel client pourrait prendre la main sur les enceintes.

Alors Devialet a conçu une version spécifique pour les professionnels. Exit le WiFi et le Bluetooth, la liaison sera forcément filaire et inaccessible aux clients. Elle utilise l’audio sur IP.

devialet custom avant

in line H2Musique via le réseau versus audio sur IP

Cette question, vous me la posez souvent : mais quelle est la différence entre la musique sur le réseau et l’audio sur IP ? Quand j’écoute Spotify depuis mon enceinte connectée, c’est bien de l’audio sur IP ? Alors oui, mais non.

Musique via le réseau

Dans le domaine des enceintes sans fil et du multiroom, la musique passe par le réseau, via des protocoles propriétaires et quasiment tous monomarque : HEOS, BluOS, Sonos, MusicCast…

Même si c’est parfois possible, le but n’est pas de transmettre le son d’une guitare ou d’un micro vers des enceintes, mais d’accéder à votre abonnement Deezer, Qobuz ou autre.

Avec des enceintes connectées, on écoute avant tout des services ce streaming, des webradios, des fichiers audio partagés. L’enceinte va chercher directement la musique à travers le réseau et Internet. Le pilotage s’effectue depuis une application mobile compatible.

schema musique reseau

Audio sur IP

L’audio sur IP est un terme orienté vers le monde professionnel. Il couvre les protocoles de distribution du son via le réseau que sont Dante, CobraNet, Ravenna, AVB, Milan…

Ces protocoles sont utilisés dans des environnements tels que les studios d’enregistrement, les salles de concert, les régies de télévision, etc.

Globalement, l’audio sur IP utilise le réseau pour remplacer le câblage audio traditionnel. Il y a donc des sources d’un côté (micro, guitare, ordinateur…) et des enceintes de l’autre.

Les deux principaux avantages de l’audio sur IP sont :

  • la possibilité d’utiliser de grandes longueurs de câbles sans perte
  • la standardisation, les appareils de fabricants différents sont compatibles entre eux

L’audio sur IP est forcément filaire. Il n’y a pas d’application qui contrôle les enceintes. Mais des logiciels qui créent les liens pour sélectionner quelle source va vers quelle enceinte.

schema audio sur ip

in line H2Mon environnement de test

J’utilise différents systèmes multiroom pour les besoins de mon travail, mais aussi pour un usage personnel et familial. Il y a chez moi principalement du Sonos, de l’AirPlay 2, du Chromecast et des appareils compatibles Roon. C’est-à-dire de la musique via le réseau, avec ou sans fil.

J’ai également mis en place un réseau audio sur IP avec des équipements Dante et Ravenna. Ils me permettent de faciliter mes configurations de test. Et aussi de tester plein de choses pour me tenir au courant des avancées technologiques dans tous les domaines.

devialet custom cote
devialet custom arriere
devialet custom large bande
devialet custom dessus

J’avais donc de quoi tester les enceintes Devialet Custom dans différentes configurations. Cela va vous permettre de comprendre leur fonctionnement en audio sur IP, ce que cela apporte, et éventuellement de penser à un usage spécifique à votre situation.

Concrètement, si vous n’avez pas envie de rentrer dans les détails et de vous prendre la tête avec des technologies intéressantes mais sans doute complexes, les Devialet Phantom II 95 DB sont parfaites pour 99,9% des gens ! Et en plus elles sont moins chères que la version professionnelle de 400 € environ.

devialet custom beauty

in line H2Présentation des Devialet Phantom II Custom

Les Devialet Phantom Custom II sont visuellement identiques aux modèles grand public. C’est la petite version des Phantom, c’est-à-dire celle qui mesure 22 cm de long pour 16 cm de hauteur. Un pas de vis en-dessous permet de les fixer sur toutes sortes de supports compatibles.

Il en va de même de l’équipement acoustique avec un large bande en façade et deux woofers à long débattement sur les face latérales, dos à dos. La puissance embarquée est de 350 Watts. Les couleurs basiques sont proposées : blanc Iconic White ou noir Matte Black, pas de finition Opéra ou bleu nuit pour la version Custom.

Point très important : elles perdent les touches de réglages tactiles sur le dessus. Les Phantom II Custom ne peuvent pas et n’ont pas besoin d’être pilotées manuellement.

Voyons plutôt du côté de la connectivité. A l’arrière de ces Devialet Custom, vous avez le choix entre une prise réseau RJ45 et un connecteur Phoenix à trois pôles. Celui-ci accepte un signal analogique ou un signal numérique au format AES/EBU. Il remplace la prise mixte analogique/optique jack 3,5mm de la Phantom classique.

devialet custom connexions

Analogique

La liaison analogique est prévue lorsque ces enceintes vont remplacer d’autres enceintes amplifiées déjà existantes. S’il n’est pas possible de passer un câble réseau, alors cette alternative s’impose.

AES/EBU

La liaison numérique AES/EBU est beaucoup moins courantes et se croise assez peu, voire jamais, dans les lieux recevant du public. En revanche, c’est une connexion intéressante dans un studio d’enregistrement, pour utiliser les Devialet Custom en mode multicanaux par exemple.

Ethernet

C’est surtout la prise réseau qui nous intéresse ici. Elle rend l’enceinte compatible Dante, l’un des protocoles audio sur IP les plus utilisés dans le monde. Alternativement, il est possible de basculer cette liaison en mode AES67 pour un éventail de compatibilité encore plus large.

Ce sont ces modes de liaison sur IP que j’ai pu mettre en place et tester au sein de mes systèmes.

Je ne vais pas faire ici de compte-rendu sur la qualité audio de ces enceintes. J’ai bien sûr effectué de nombreuses écoutes tout au long de mes tests. Je confirme que le son est le même que celui des modèles classiques. J’ai déjà testé ces enceintes en détail ici par exemple : Phantom Reactor 900 : test des mini-enceintes Devialet en stéréo. Mes conclusions restent les mêmes.

in line H2Configuration des Devialet Custom

Lorsque l’on branche une Devialet Custom pour la première fois, il faut commencer par se rendre sur sa page web de configuration. Pour cela, il vous faut un outil d’analyse de votre réseau afin de connaître son adresse IP, comme Fing (gratuit) par exemple.

Une fois l’adresse trouvée, voici ce que mon navigateur m’affiche :

devialet custom 00 webconfig 1

Le premier écran donne accès à différents paramètres tels que :

  • Renommer l’enceinte
  • Bloquer le niveau sonore maximal
  • Indiquer si elle se trouve à droite, à gauche ou en mono
  • Sélectionner l’entrée Dante, AES/EBU ou analogique
  • Eteindre la LED indicatrice

Il est également possible de régler le volume général depuis cette page. Le volume affiché (70% sur la capture d’écran) correspond au maximum qui pourra être atteint.

Les écrans suivants servent à configurer le réseau, à mettre à jour l’enceinte, à éditer un rapport pour un éventuel échange avec le SAV, et à la remettre à zéro.

devialet custom 00 webconfig 2
devialet custom 00 webconfig 3
devialet custom 00 webconfig 4
devialet custom 00 webconfig 5

Car en réalité, la Devialet Custom a deux adresse IP derrière une seule connexion Ethernet :

  • une adresse pour la configuration,
  • une autre adresse pour l’audio sur IP.

J’avais deux Devialet Custom en test, donc mon outil de supervision du réseau Domotz (sur abonnement) m’a affiché quatre adresses. On voit bien celles qui correspondent à l’interface web (Devialet dans la colonne de droite) et celles pour l’audio sur IP (Audinate). Audinate est en effet l’inventeur du protocole et le fabricant des puces pour le réseau Dante.

devialet custom domotz

C’est une puce 0x2 (UltimoX2) qui se trouve dans l’enceinte : elle ne transmet rien (0), elle peut recevoir deux canaux (2). Dans l’outil de gestion Dante Controller, je vois les deux enceintes que je peux configurer pour leur partie audio sur IP.

devialet custom 00 controller config

Je peux à nouveau modifier leur nom, qui est indépendant de celui donné via l’interface web. Je peux aussi sélectionner l’encodage audio, l’échantillonnage, la latence, bref, tout ce qui se fait habituellement en Dante.

devialet custom 00 controller statut

in line H2Exemple d’utilisation en Dante

Voilà comment j’ai installé ces enceintes dans mon système. Tout d’abord, je suis retourné dans leur interface web pour configurer une enceinte droite et une enceinte gauche.

devialet custom gui left right

Sur le Mac, j’utilise le petit utilitaire Dante Virtual Soundcard qui crée une sortie Dante virtuelle. Cela signifie que la sortie son du Mac devient disponible sur le réseau.

devialet custom dante virtual soundcard

J’utilise le logiciel de lecture Roon dans lequel j’ai activé la sortie virtuelle Dante du Mac. La musique lue par Roon sort du Mac en Dante.

devialet custom roon dante

Enfin, je dois faire le lien entre la source (Roon sur le Mac) et les enceintes (les Devialet). Je retourne dans Dante Controller et je crée ce lien entre les deux : le canal de sortie gauche du Mac à l’enceinte Devialet « gauche », le canal de sortie droite du Mac à l’enceinte Devialet « droite ». Ces liens sont caractérisés par les deux ticks verts ci-dessous.

devialet custom 00 dante controller

Au final :

  • J’ai Roon qui tourne sur l’ordinateur dans mon bureau
  • La musique est transmise en stéréo vers les deux enceintes Devialet dans une autre pièce, le tout à travers le réseau
  • La sélection de la musique et le volume se pilote depuis l’application Roon sur mon smartphone

Ce n’est pas l’usage principal prévu pour les enceintes Devialet Custom. Mais cela prouve qu’il est possible de créer une installation HiFi en Dante très simple avec un PC et deux enceintes. J’utilise Roon pour lire la musique, mais ce peut-être n’importe quel logiciel audio tournant sur l’ordinateur.

Grâce à Dante Controller, on peut multiplier les sources. Comme vous le voyez sur la capture ci-dessous, j’ai d’autres sources, appelées « émetteurs » en Dante. J’ai un second Mac mais aussi une platine vinyle et la sortie audio d’un Raspberry Pi.

devialet custom dante emetteurs

Dans le cas d’une installation professionnelle, le principe est le même. Sauf que l’on peut multiplier autant que l’on veut les enceintes Devialet pour en mettre partout. Il n’y a virtuellement aucune limite.

Il peut y en avoir 10, 50 ou 200 qui recevront toutes le son de la même source. Ou alors on peut créer des zones avec différentes sources :

  • une playlist vers telle groupe de Devialet dans la salle de restaurant,
  • la sortie d’une table de mixage vers les Devialet du bar,
  • etc.

Il existe des équipements Dante intermédiaires qui peuvent jouer le rôle de contrôleur : pour régler facilement le volume de chaque enceinte (ou groupe) et pour sélectionner la source. Pour voir un cas concret, c’est ce qui a été mis en place dans l’espace de coworking Morning par la société BoucheCousue, qui est par ailleurs revendeur et installateur des Phantom II Custom.

in line H2Exemple d’utilisation en AES67

La puce intégrée Audinate UltimoX2 rend ces enceintes compatibles avec le standard AES67. Il faut à nouveau se rendre dans Dante Controller et activer AES67.

devialet custom 00 AES67 mode

Ensuite, il faut avoir sur son réseau au moins une source AES67 avec deux canaux disponibles (pour de la stéréo). Dans mon cas, j’utilise le protocole Ravenna, concurrent à Dante, qui est lui aussi compatible AES67. Pour résumer, ils sont tous compatibles entre eux : Dante / Ravenna / AES67.

J’ai donc installé l’utilitaire Merging VAD sur mon MacMini qui crée une sortie virtuelle au format Ravenna/AES67.

merging VAD mac

J’utilise un « contrôleur » Ravenna, un pré-ampli Merging Anubis en l’occurrence dont vous avez une photo ci-dessous.

merging anubis

Là, c’est un peu plus complexe car cet appareil est vraiment destiné aux professionnels. Dans l’Anubis, qui se paramètre via son écran tactile et une interface web, je crée une sortie virtuelle que je nomme « Devialet Custom ».

devialet custom anubis webgui

Je retourne dans Dante Controller où la sortie virtuelle est disponible dans les sources AES67. Elle apparaît sous la forme d’une adresse IP comme vous pouvez le voir ci-dessous : 239.2.1.195. J’effectue la liaison AES67 entre la sortie virtuelle de l’Anubis et les enceintes Devialet, pour l’enceinte gauche puis la droite.

devialet custom 00 AES67 L
devialet custom 00 AES67 R

Je vais sur mon contrôleur Anubis où je sélectionne une source à gauche, le Mac, et une sortie à droite (appelées ici « Monitors »), les enceintes Devialet.

merging anubis devialet custom

La capture ci-dessous correspond à l’interface web du contrôleur Anubis. J’ai bien le Mac, mais aussi d’autres sources soit reliées en filaire au contrôleur, soit en Ravenna ou en AES67. A droite, j’ai les sorties où se retrouvent les Devialet Custom.

devialet custom 00 anubis gui 1

Au final :

  • Le Merging Anubis est le contrôleur des enceintes Devialet, qu’il y en ait une, deux ou plus encore
  • Il permet de contrôler le volume et de sélectionner la source pour chaque Devialet ou groupe de Devialet

Là encore, il est possible de créer des configurations de toutes sortes et même de faire du multicanal. L’Anubis est capable de gérer l’Atmos par exemple où il enverrait le son des 7.1.4 canaux vers autant d’enceintes Devialet Custom, toujours intégralement à travers le réseau, sans aucun câble analogique.

in line H2Exemple d’utilisation des Devialet Custom en home cinema

Prenez l’exemple du processeur home cinéma JBL Synthesis SDP-58. C’est l’un des rares à être équipé d’une connexion Dante, en plus de ses sorties analogiques.

On peut donc tout à fait décider d’utiliser des Devialet Custom pour les canaux surround et Atmos dans ce type d’installation home cinéma. Ce qui serait plutôt très joli dans un salon.

jbl synthesis SDP 58

in line H2Exemple d’utilisation des Devialet Custom en multiroom

Les dernières centrales multiroom Crestron NAX hyper complètes fonctionnent en Dante. Tout se pilote depuis l’app Crestron pour le volume, la sélection de la source, etc. Il est possible de choisir Spotify ou le son d’une TV par exemple, et bien d’autres types de sources.

Des Devialet Custom seront parfaites pour sonoriser les différentes pièces de la maison avec style. Elles seront visibles comme n’importe quelle autre zone multiroom dans l’app Crestron Home.

crestron NAX Dante
©Crestron

in line H2Devialet Phantom II Custom : la sonorisation professionnelle avec style

Je le dis une nouvelle fois : les Devialet Phantom II Custom ne sont pas faites pour la maison. Toutefois, dans des cas très précis ou originaux tels que le mien, il est possible de les utiliser pour de la HiFi, du multiroom et même du home cinéma si on est déjà équipé en audio sur IP.

Grâce à Dante et à AES67, ces enceintes Devialet permettent de sonoriser en monozone ou en multizone n’importe quel type de lieu accueillant du public, que ce soit un restaurant, un commerce ou même un immeuble de bureaux.

devialet custom logo

Tout se paramètre à travers le réseau. Seul le gestionnaire a accès aux réglages, personne ne peut prendre la main sur la musique. Si besoin, un contrôleur Dante ou AES67 sous forme de clavier à boutons ou d’écran tactile pourra être mis à disposition pour le contrôle basique à destination des utilisateurs, comme le volume sonore et la sélection des sources.

Si je résume les Devialet Phantom II Custom :

  • une l’esthétique bien connue et si particulière,
  • la qualité sonore,
  • les niveaux de volume que l’on peut atteindre,
  • le rendu du grave,
  • un nombre d’enceintes et de zones sans limite,
  • une liaison audio sur IP fiable,
  • l’accès bloqué pour les clients.

Ce qui en fait à mon sens l’une des meilleures solutions du marché pour les lieux premium.

Lien vers le site du fabricant : Devialet Phantom II Custom Dante

2 commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.