Works with Sonos : comment ça marche chez Pioneer et Onkyo ?

Works with Sonos : comment ça marche chez Pioneer et Onkyo ?

Le logo Works with Sonos indique une compatibilité avancée d’un produit avec la célèbre marque américaine d’appareils multiroom. C’est le cas de certains amplificateurs audio/vidéo Pioneer et Onkyo. Voici comment Works with Sonos fonctionne avec un Pioneer VSX-LX503.

Pré-requis pour Works with Sonos

Cette compatibilité ne signifie en aucun cas que les appareils Pioneer, Onkyo ou ceux d’autres fabricants deviennent des lecteurs Sonos. 

La compatibilité nécessite l’ajout d’un Sonos Connect, le petit player audio sans amplificateur. Le Connect doit être relié à l’appareil Works with Sonos.

L’objectif est le suivant : l’amplificateur compatible s’allume et s’éteint de concert avec le Sonos Connect, sur la bonne entrée, et vers les bonnes sorties. C’est ce que nous allons voir. 

Lire également : Works with Sonos, Works with Bose : les nouvelles API multiroom

Etape 1 : mise à jour firmware

Les modèles Pioneer et Onkyo de cette année n’arborent pas forcément le logo Works with Sonos. Cette fonctionnalité est arrivée au début de l’été via une mise à jour firmware. C’est ce que j’ai fait avec le VSX-LX503 afin que Sonos apparaisse dans les menus de configuration, derrière le paramètre « Matériel » (ou Hardware).

Etape 2 : sélectionner l’entrée sur laquelle est reliée le Sonos Connect

La première ligne du menu Works with Sonos invite à sélectionner l’entrée audio sur laquelle vous avez relié le Sonos Connect. Dans mon cas, je l’ai relié sur l’entrée CD.

Etape 3 : sélectionnez le Sonos Connect concerné

L’amplificateur Pioneer sait lorsque le Sonos Connect est en mode lecture en communiquant avec lui à travers le réseau. Il faut donc définir quelle est l’adresse IP du Sonos Connect concerné. Le VSX-LX503 liste tous les équipements Sonos trouvé sur mon réseau, même ceux non compatibles comme l’enceinte Sonos One. 

Je sélectionne ici le premier Connect en 192.168.1.111 et je valide.

Etape 4 : quelles sorties jouent la musique du Sonos Connect

La dernière étape concerne la ou les zones de sortie. Le VSX-LX503 est un amplificateur trois zones : la zone principale (main) pour le home cinema, les zones 2 et 3 pour de la musique en stéréo dans d’autres pièces. Les enceintes ou les amplificateurs des zones 2 et 3 sont reliées en filaire au VSX-LX503 bien sûr.

Je peux décider que le Sonos Connect joue la musique uniquement sur les enceintes du home cinema, dans la zone 2 uniquement ou dans toutes les zones. Dans tous les cas, le Sonos Connect jouera bien sûr la même musique partout.

Lire également : Test amplificateur home cinéma Pioneer VSX-LX503 : 9 canaux accessibles pour passer à l’Atmos

Works with Sonos au quotidien

Cette fonctionnalité n’est pas vraiment révolutionnaire en soi. Pourtant, elle permet le raccordement d’un Sonos Connect à un amplificateur home cinema sans avoir besoin de jongler avec deux commandes :

  • l’app Sonos pour la musique,
  • la télécommande Pioneer pour l’allumage/les entrées/le volume.

Une fois le Works with Sonos enclenché, l’amplificateur Pioneer devient transparent. Et c’est ça le plus malin dans cette collaboration.

J’ouvre l’app Sonos, je sélectionne ma musique puis je l’envoie vers le Connect branché sur l’ampli Pioneer :

  • l’amplificateur Pioneer allume tout seul les zones concernées (main/zone 2/zone 3),
  • il bascule sur l’entrée CD (sur laquelle est relié le Connect),
  • le VSX-LX503 laisse l’app Sonos piloter son volume,
  • il retourne en veille lorsque j’arrête la musique.

C’est déjà pas mal et ça répond à une demande récurrente depuis des années. Peut-être même depuis la sortie du premier player sans ampli Sonos ZP80 en 2006 !


Vous utilisez Works with Sonos avec un ampli Pioneer/Onkyo ou avec un autre produit ou service ? Partagez votre expérience dans les commentaires !

6 commentaires

  1. Salut Alban,

    Tout d’abord bravo pour ton taf, je suis un passionné comme toi et j’aime voir tes test !

    J’ai une question concernant cette fonction, est ce que l’on peut définir le niveau de volume sonore a l’allumage de cette automatisme afin de mettre la même chose qu’une autre zone ?

    Merci d’avance pour ton aide
    A+

    1. Bonjour Frédéric,

      Content d’échanger avec un passionné ! 🙂

      Je n’ai malheureusement plus le Pioneer pour vérifier… Comme il n’y a pas ce réglage spécifique dans le menu Works with Sonos, peut-être faut-il se rabattre sur le volume général de l’ampli à l’allumage. Et encore, pas sûr que ce soit pris en compte sur l’entrée utilisée par le Sonos. A confirmer !

      Mais je pense que c’est plutôt du côté Sonos qu’il faudrait ce réglage, qui n’existe pas à ce jour, et dont je vois souvent la demande passer dans les forums utilisateurs. C’est d’ailleurs encore plus important avec la commande vocale, afin de ne pas se faire péter les oreilles si la fois précédente quelqu’un avait mis le volume à fond… Contrairement à l’app où l’on a toujours un retour visuel du niveau de volume.

      1. Salut,

        Merci pour ta réponse en effet c’est du côté de sonos mais c’est déjà un bon début tout ça ! En espérant que d’autres marque s’y mettent aussi à ce « Work with sonos ».

        Merci pour te réponse et travail
        À bientôt

  2. Bonjour Alban,
    Merci pour tes tests que je suis également depuis longtemps et sur on-mag 😉
    Est-ce que dans l’application sonos, il y a la possibilité de choisir séparément la zone de l’ampli (main / Z2/Z3) ou cela est configuré une fois globalement dans la config de l’ampli au départ.
    A bientôt
    Stéphane.

    1. Bonjour Stéphane,
      Merci pour la fidélité ! 🙂
      La ou les zones de sorties sont configurées une fois pour toute dans les paramètres de l’ampli Pioneer/Onkyo. Impossible de les changer à la volée malheureusement… Ni depuis la télécommande de l’ampli, ni côté Sonos.

  3. Merci Alban,

    Je m’en doutais un peu. Dommage. J’hésitais à remplacer mon ampli+ connect et connectamp avec un ampli multiroom+connect, mais cela sera moins souple d’utilisation.
    A bientôt 🙂
    Stéphane.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *