Les ambitions d’Amazon Alexa dans le multiroom audio

Les ambitions d'Amazon Alexa dans le multiroom audio

“Alexa, joue ma musique dans toute la maison”, c’est l’une des nouvelles commandes que l’on peut donner à l’assistant vocal d’Amazon. Avec cette possibilité, Amazon ajoute une fonctionnalité de poids à un produit déjà largement utilisé pour écouter de la musique. Mais ce n’est pas tout : Amazon met à disposition des fabricants tiers cette technologie multiroom. Les premières enceintes tierces avec du multiroom Amazon dedans arrivent bientôt.

La technologie multiroom par Amazon

Amazon met à disposition la plate-forme Alexa aux fabricants de systèmes audio et autres enceintes multiroom sans fil, et ce de trois façons différentes.

1. Connected Speaker APIs

Le fabricant doit rendre accessible son système multiroom à des services tiers pour qu’Alexa puisse le piloter. Il devient alors possible de dire à Alexa par exemple :

Alexa, joue Michael Jackson dans la cuisine.

Les fabricants n’ont aucune modification hardware à faire sur leurs produits multiroom, qui sont forcément connectés au réseau, si ce n’est d’activer le contrôle par un équipement externe.

Sonos (octobre), Yamaha (octobre), HEOS (novembre), Bose et Samsung seront très bientôt compatibles.

2. Alexa Voice Service (AVS)

Avec AVS, un fabricant tiers peut intégrer toutes les fonctionnalités vocales d’Amazon Alexa dans ses propres enceintes multiroom sans fil. Il suffit d’équiper ces dernières de microphones.

C’est le choix qu’ont fait Libratone et Onkyo par exemple. Cela permet de proposer l’équivalent d’une enceinte intelligente Amazon Echo, dans un autre environnement multiroom, avec des performances sonores plus abouties par des spécialistes de l’audio.

3. Multi-Room Music SDK

Amazon propose désormais aux fabricants tiers d’intégrer le protocole multiroom des produits Amazon (Echo, Dot et Show) dans leurs propres produits.

Aujourd’hui, un fabricant d’enceintes sans fil multiroom doit choisir un protocole de diffusion audio et de contrôle via le réseau.

  • protocole propriétaire : Sonos, HEOS, BluOS…
  • protocole fermé, sous licence et multimarques : DTS Play-Fi, FireConnect, Roon…
  • protocole ouvert multimarques : AirPlay, Chromecast

Le SDK Amazon Multi-room s’ajoute à cette dernière catégorie et se positionne désormais en concurrence directe du Chromecast de Google.

Du contrôle vocal au multiroom

Les enceintes intelligentes Amazon n’avaient pas pour but initial de proposer du multiroom. Et puis, la frontière entre enceinte intelligente à commande vocale et enceinte connectée sans fil s’est petit à petit estompée.

Les deux catégories sont maintenant vues comme une seule, même si au départ les enceintes intelligentes ne savaient pas faire de multiroom, et les enceintes multiroom n’avaient pas de contrôle vocal.

Dans cette mixité où Google et son assistant Home bénéficient dès le départ du multiroom intégré avec le protocole Chromecast, Amazon se devait de réagir (voir aussi : Les enceintes intelligentes, nouvel eldorado de la HiFi ?).

En plus de proposer l’intégration de son propre contrôle vocal dans des enceintes tierces, Amazon propose maintenant son protocole multiroom à d’autres fabricants.

Les limitations d’Amazon Multi-room

Pour l’instant, Amazon Multi-room est encore limité par rapport à ce que sait faire la concurrence. Deux points importants sont en retrait à ce jour :

  • seul quatre services de streaming compatibles – Amazon Music, TuneIn, iHeartRadio (US), Pandora (US)
  • groupes de pièces figés – il est impossible d’ajouter ou de retirer des pièces à la volée

Nul doute qu’Amazon mettra à jour très vite son protocole pour corriger cela et rattraper la concurrence.

chromecast airplay

On peut imaginer qu’une petite icône “Amazon Multi-room” fera également son apparition dans de nombreuses apps, comme cela existe aujourd’hui pour Chromecast et AirPlay.

Un choix cornélien pour les fabricants d’enceintes sans fil

L’engouement est tel pour les enceintes intelligentes actuellement, qu’il est évident que certains fabricants ajouteront, en plus de la voix, le protocole Amazon Multi-room à leurs enceintes.

C’est exactement ce qu’il se passe chez la concurrence : les fabricants qui intègrent l’agent vocal Google Assistant dans leurs systèmes multiroom intègrent également Chromecast.

Certains conservent néanmoins leur protocole multiroom habituel en plus : Onkyo propose par exemple les protocoles Google Chromecast et DTS Play-Fi (multimarques sous licence) dans son enceinte intelligente G3 sous Google Assistant.

A contrario, il semble peu probable que, dans sa prochaine enceinte à contrôle vocal, Sonos intègre Amazon Multi-room. Cela signifierait que ses enceintes deviendraient mixables avec celles d’autres fabricants dans un système multiroom global, ce qu’a toujours évité Sonos.

Mais il est certain que d’autres le feront ! Amazon annonce les premières enceintes tierces avec Amazon Multi-room pour début 2018.

Pourquoi Google et Amazon deviennent leaders du multiroom ?

Depuis quinze ans et le début du multiroom sans fil, on a vu des systèmes propriétaires qui ont réussi, pour très peu, qui ont échoué, pour certains, ou qui se cherchent encore malgré des offres de plus en plus complètes et performantes.

Les protocoles multiroom multimarques sont désormais légions, mais aucun ne s’est encore imposé. Le consommateur ne peut pas encore associer simplement dans un même système les enceintes de différentes marques de son choix.

Avec Chromecast, que l’on retrouve sur de plus en plus de produits audio de grande marque, et l’arrivé de son concurrent direct signé Amazon, ce sont peut-être ces deux géants qui vont définitivement rafler le marché du multiroom audio grand public.

Ce n’est d’ailleurs pas pour la beauté de la HiFi que trois des GAFA s’intéressent au multiroom. L’enceinte connectée, c’est la HiFi d’aujourd’hui (voir aussi : Les enceintes sans fil font disparaître la HiFi traditionnelle). Et cette HiFi qui a signé la mort du CD, elle passe par de la musique dématérialisée, énorme industrie s’il en est.

Quand chacun de ces trois acteurs de l’enceinte intelligente et multiroom possède son service de streaming audio (Amazon Music Unlimited, Apple Music, Google Play Music) on comprend que tout se joue finalement ici.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *