Les enceintes sans fil design remplacent les enceintes HiFi traditionnelles

Les enceintes WiFi passent du noir et blanc à la couleur

A l’heure de la musique dématérialisée, la plupart des utilisateurs ne veulent plus voir que l’écran de leur smartphone. De la chaîne HiFi grosse comme une armoire, nous sommes passés à des systèmes audio miniaturisés. Si tout pouvait devenir invisible, ce serait même l’étape ultime. Les haut-parleurs restant nécessaires pour le son jusqu’à preuve du contraire, nous joignons l’utile à l’agréable en nous tournant vers de petites enceintes sans fil design et colorées.

Quand le poste de radio était un gros meuble en bois

Le monde de l’électronique grand public s’est métamorphosé ces dernières années, essentiellement à cause de la dématérialisation. Les lecteurs de CD et les tuners FM ont disparu, entraînant avec eux la fin de la chaîne HiFi classique et encombrante. Ces appareils ont laissé la place à de petites enceintes sans fil tout-en-un, compactes et faciles à placer dans tous les intérieurs.

Un poste de radio vintage aussi gros qu'un lave-vaisselle
Un poste de radio vintage aussi gros qu’un lave-vaisselle – ©The Classic Archives

Il y a encore une trentaine d’années, les enceintes et leur meuble d’appareils avaient autant d’importance dans la pièce que le canapé ou la bibliothèque. Ce loisir est née après guerre grâce aux postes de radios et aux platines vinyles. Les consoles, de véritables meubles en bois, intégrant l’ensemble des fonctions et des haut-parleurs se sont ensuite généralisées.

Du mobilier HiFi flamboyant à la chaîne HiFi en plastique noir

La fin des années 50 voit la naissance de la stéréo domestique. Les éléments se séparent et la paire d’enceintes fait son apparition. Jusqu’aux années 80, les enceintes étaient imposantes, à quelques rares exceptions près. Sans compter les appareils électroniques : amplificateur, vinyle, tuner puis bientôt la platine cassette et le lecteur CD.

Une chaine hifi Yamaha complète à la fin des années 80
Une chaine hifi Yamaha complète à la fin des années 80 – ©Yamaha

Le maximum fût atteint une décennie plus tard avec l’avènement du home cinema, ses cinq enceintes et son caisson de basse. Entretemps, les appareils HiFi ont perdu leur esthétique caractéristique : le plastique noir a remplacé le métal et les coffrets en bois.

Dans ces mêmes années, les enceintes ont majoritairement basculé vers le faux placage vinyl noir. Le bois avait quasiment disparu du matériel HiFi grand public.

Retournement de situation grâce à la musique dématérialisée

Au milieu des années 2000, un nouveau souffle a bouleversé la HiFi. L’iPod tout d’abord, puis les technologies mobiles ont conduit aux enceintes encastrables murales et de plafond, puis aux barres de son et aux enceintes sans fil.

La célèbre enceinte station d'accueil Bowers & Wilkins Zeppelin dédiée à l'iPod, prémices aux enceintes sans fil design
La célèbre enceinte station d’accueil Bowers & Wilkins Zeppelin dédiée à l’iPod – ©B&W

Cette évolution majeure est à mettre sur le compte de la musique dématérialisée. Puisqu’il n’y a plus besoin de changer de CD, de K7 ni de vinyle, il n’y a plus d’interaction physique avec le système HiFi. Celui-ci peut se réduire à sa fonction principale : amplifier et reproduire la musique.

1. Le minimalisme HiFi

Les technologies sans fil réduisent le nombre de composants nécessaires à l’écoute de la musique. En supprimant les récepteurs ou les boîtiers séparés, les fabricants ont donc intégré toutes les possibilités dans l’enceinte elle-même : lecture réseau, connectique, amplification, haut-parleurs.

L'une des toutes premières enceintes sans fil, la Sony NAS-C5E sortie en 2008
L’une des toutes premières enceintes sans fil, la Sony NAS-C5E sortie en 2008 – ©Sony

Ainsi, les enceintes sans fil étaient nées. Une sorte de console du 21ème siècle compacte et bourrée de technologies. Elles ont laissé sur le carreau les chaînes HiFi n’ayant pas su évoluer.

Toutefois, les premiers modèles sont restés pour la plupart assez sages en termes de design. Le plus souvent, les enceintes étaient seulement proposées en noir ou en blanc.

2. Les enceintes sans fil design prennent des couleurs

Les enceintes sans fil sont devenues des éléments de déco à part entière, posées entre un luminaire et une pile de livres comme nous invitent à le faire les magazines de déco. Il ne leur manquait plus que la couleur pour s’extraire totalement du monde traditionnel de la HiFi.

Ce sont des fabricants Scandinaves qui ont opté les premiers pour la couleur comme Vifa, Urban Ears et Dynaudio. Ils sont en ce sens bien aidés par les tissus Kvadrat que l’on retrouve sur tous ces modèles.

La Sonos One HAY participe à une déco total look rose, une vraie enceinte sans fil design
La Sonos One HAY participe à une déco total look rose – ©Sonos

De son côté, Sonos a conservé le métal sur ses enceintes, tout en leur appliquant de la couleur. Après une première série bleue en hommage au label de jazz Blue Note, une série limitée de l’enceinte One en cinq coloris est sortie en 2018, en association avec la maison danoise HAY : vert, rouge, rose, jaune et gris clair.

3. Le retour en force du vintage

La mode est actuellement au rétro-vintage. Si vous n’avez pas une enfilade scandinave dans le salon et des chaises d’école 60’s autour de la table de salle à manger, vous n’avez rien compris à la déco des années 2020 !

La société française A.bsolument modernise votre radio vintage
La société française A.bsolument modernise votre radio vintage – ©A.bsolument

Il existe un certain nombre de propositions pour aller de pair avec ces tendances déco. La première est la plus simple : remettre à jour des vieux postes de radio vintage en leur ajoutant la connectivité sans fil. Plusieurs sociétés françaises se sont positionnées sur ce créneau comme A.bsolument ou Les Doyens. Ils proposent des postes déjà transformés ou bien d’apporter votre propre exemplaire qui sera remis à jour.

La console Ruark Audio R7, vintage et moderne à la fois
La console Ruark Audio R7, vintage et moderne à la fois – ©Ruark

D’autres utilisent majoritairement le bois pour donner un aspect rétro à leurs enceintes sans fil. Vous trouverez ce type d’enceinte chez Klipsch, La Boite Concept ou Ruark Audio. Mais s’il y a bien une marque qui réussi parfaitement à surfer sur ce concept, c’est Marshall. Fabricant d’amplis pour guitare, la marque à tout simplement miniaturisé son design connu de tous pour en faire de petites enceintes sans fil.

Une enceinte sans fil design Marshall posée sur une enfilade scandinave : le combo gagnant
Une enceinte sans fil design Marshall posée sur une enfilade scandinave : le combo gagnant – ©Marshall

L’enceinte sans fil devient ainsi un objet de déco que l’on va montrer et mettre en avant. Cela facilite son acceptation chez les réfractaires aux objets à l’aspect un peu trop technique.

Les enceintes HiFi traditionnelles tentent de s’adapter

Les acteurs traditionnels de la HiFi n’ont pas dit leur dernier mot ! Dans le haut de gamme, à défaut de trouver des enceintes minimalistes, il est déjà possible de passer commande dans le coloris de son choix, chez Focal, Magico, Meridian ou Wilson Audio par exemple.

kef lsx enceinte verte
La Kef LSX est disponible, entre autres, dans ce vert olive – ©Kef

Dans le domaine des petites enceintes HiFi de bibliothèque facilement logeables, Kef fait figure de référence avec ses LSX. Elles sont proposée dans différentes couleurs : noir, blanc brillant, vert olive, rouge bordeaux, bleu électrique, beige sable. Triangle a fait de même pour ses AIO Twin connectées avec un placage bois ou bien du blanc, du noir, du bleu, du beige.

triangle AIO twin enceinte bleue
Les Triangle AIO Twin dans leur coloris bleu – ©Qobuz

Quand la HiFi devient inséparable de la déco, les enceintes sans fil design s’imposent

Pour répondre à la question initiale, le lent déclin des enceintes HiFi traditionnelles face aux enceintes sans fil tient en un mot : la déco. Plus personne ne veut d’enceintes cubiques noires et moches de chaque côté d’un meuble. Et encore moins des empilements d’appareils électroniques.

Les enceintes sans fil ont su combiner le côté pratique, les technologies et un design acceptable car discret. Voire même carrément tendance chez certaines marques dont les produits deviennent iconiques dans le domaine. Peu de fabricants de matériel haute-fidélité peuvent en dire autant.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *