Sonos est enfin compatible officiellement avec des produits tiers

iport xpress sonos

Sonos vient d’annoncer plusieurs partenariats afin de rendre sa solution audio multiroom compatible et pilotable par des produits autres que ceux de la marque. Des solutions existent déjà depuis plusieurs années, certaines gratuites, d’autres payantes, mais toutes non officielles. Chacune de ces sociétés avait dû faire du reverse engineering pour trouver les commandes étant donné que Sonos n’a rien publié en termes de code à ce jour.

 

Compatibilité sur sélection

D’ailleurs, cela ne va pas changer puisqu’ici on ne parle pas d’API ou de mise en open source du code. Sonos a sélectionné les partenaires avec lesquels ils ont décidé de travailler. Cela permet d’avoir des compatibilités officielles qui ne risquent pas de ne plus fonctionner du jour au lendemain.

L’objectif premier de cette ouverture est de pouvoir contrôler un système Sonos depuis l’interface de produits d’autres fabricants. A ce jour, les seules solutions pour piloter un système Sonos sont : les applications mobiles et tablettes Sonos, l’interface PC/Mac Sonos et les télécommandes Sonos CR100 & CR200 (qui ne sont plus fabriquées mais toujours fonctionnelles).

Cette fermeture ne permet pas de piloter facilement du Sonos au sein d’une installation home cinema par exemple. On se retrouve obligé de jongler entre la télécommande du système home cinema et celle du Sonos. Elle ne permet pas non plus d’avoir d’autres formes de contrôle comme les claviers muraux pour changer de morceau ou augmenter le volume facilement, sans avoir besoin de sortir son téléphone. Enfin, elle ne permet pas l’intégration du Sonos dans une configuration domotique afin de créer des scénarios du type : « quand j’arrive, allumer la lumière, augmenter le chauffage et lancer ma playlist Sonos favorite » ou encore « quand je pars, éteindre touts les lumières, fermer tous les volets et éteindre toutes les zones Sonos ».

Cette annonce de compatibilité avec des produits tiers permet de remédier à toutes ces limitations !

 

Intégration domotique

Sonos a sélectionné six sociétés pour ce lancement : Control4, Crestron, Savant, Qivicon, iPort et Lutron. Les trois premières sont les plus gros fabricants de systèmes de contrôle et de distribution domotique et audio/vidéo. Chacun pourra ainsi ajouter Sonos dans la liste des systèmes audio parfaitement intégrables.

Le cas Crestron/Sonos est spécifique puisque Sonos est allé un peu plus loin avec eux. Les autres fabricants n’ont accès qu’aux commandes basiques (changement de plage, play/pause, favoris, volume, etc.), alors que Crestron a pu travailler bien plus étroitement avec Sonos. Cela donne une compatibilité totale où l’on va pouvoir retrouver sur une interface Crestron la totalité des commandes présentes sur une interface Sonos.

Qivicon est une plateforme domotique poussée par Deutsch Telekom qui rassemble de plus en plus de produits compatibles. Étant donnée la puissance de Deutsch Telekom, on retrouve du Qivicon dans de plus en plus de programmes immobiliers en Allemagne. Qivicon a d’ailleurs décidé de s’étendre en France et en Italie dans les prochains mois.

iPort et Lutron proposent pour leur part des mini claviers avec les commandes courantes de lecture, favoris et volume. Chez Lutron, spécialiste de l’éclairage, les commandes Sonos peuvent être couplées à des scénarios de lumière. Cette solution des mini claviers est très intéressante pour combler le manque d’un pilotage simple et immédiat dans chaque pièce de sa maison équipée en Sonos.

Afficher l'image d'origine

 

Spotify Connect

Côté solutions multiroom, Sonos va être compatible avec Spotify Connect. Cela signifie que depuis l’application Spotify, ou une autre application audio compatible Spotify Connect, les zones Sonos vont apparaître dans le menu comme lecteurs disponibles ! Toujours depuis Spotify, on pourra alors piloter le volume de la zone Sonos. Au final, on pourra donc utiliser Spotify dans son intégralité avec des enceintes Sonos, sans avoir à lancer l’application Sonos. Il reste à vérifier si l’on pourra synchroniser depuis Spotify des zones Sonos avec d’autres lecteurs Spotify Connect non Sonos.

Dans le même genre, on pourrait espérer que GoogleCast ou AirPlay soient aussi implémentés ?

 

Contrôle vocal

Il y a 6 mois, John MacFarlane, le CEO de Sonos, disait s’intéresser au contrôle vocal qui pour lui va révolutionner la façon dont on vie la musique. L’annonce n’était pas vaine puisque la compatibilité de Sonos avec Amazon Alexa vient compléter les annonces de ces derniers jours. L’objectif est ici de piloter entièrement son système Sonos à la voix. Il est évident que cela peut apporter un confort non négligeable, surtout en ce qui concerne la recherche d’un morceau dans sa bibliothèque ou sur les services musicaux en ligne. Ce service sera lancé en beta avant la fin de l’année, puis sera disponible pour tous en 2017. Il faudra aussi qu’Alexa soit disponible en France entretemps !

– – –

La compatibilité de Sonos avec des produits tiers était attendue depuis des années, voire même depuis le lancement de la marque il y a presque quinze ans. On ne peut donc que se féliciter de ces dernières annonces ! Et on attend maintenant impatiemment l’annonce de prochaines compatibilités.

5 commentaires

  1. dommage que logitech ne fasse pas partie des selectionnés, sachant que leurs telecommandes controlent deja Sonos de maniere tres complete….

  2. Effectivement ! Mais je pense que s’il y a une deuxième vague de produits officiellement compatibles, Logitech en sera. 🙂

  3. Il existe aussi les passerelles KNX / SONOS, type lifedomus ou domovea qui permettent de piloter les sonos via bouton poussoir KNX, détecteur de mouvement, scenario ou autres mais oui limitées… voir si cela évolue de ce côté…

  4. Oui il est vrai que Domovea permet depuis longtemps de piloter les Sonos.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *