La fin de Google Assistant sur les enceintes autres que Google

La fin de Google Assistant sur les produits non Google

C’est une information qui m’a été soufflée par un fabricant. Elle se vérifie aisément si l’on observe l’offre d’enceintes Google Assistant non fabriquées par Google qui est en train de fondre comme neige au soleil. Il n’y aura bientôt plus des enceintes Google Assistant que chez Google : dommage pour la diversité de l’offre.

Les assistants vocaux n’ont jamais atteint leurs objectifs

On apprenait il y a quelques jours que la branche Amazon Alexa avait perdu pas moins de 10 milliards de dollars cette année ! En gros, les équipes responsables du développement de l’assistant vocal d’Alexa travaillent plus qu’à perte.

N’oublions pas que les enceintes intelligentes d’Alexa et de Google n’ont jamais été créées pour concurrencer les acteurs de l’audio. Ce sont des points d’entrée vers l’univers de ces marques. Pour Amazon, l’idée initiale était que les consommateurs utiliseraient indifféremment leur enceinte intelligente, leur smartphone ou leur ordinateur pour acheter des produits.

bang olufsen google assistant
La petite icône du micro Google sur la B&O Beosound 2 – ©B&O

Chez Google, le but était de profiter des services comme la recherche, le calendrier et bien d’autres sans avoir besoin de sortir son smartphone. Le tout avec des réponses mises en avant permettant à cet autre géant américain de vendre de la pub ou des placements de partenaires privilégiés.

Nous voulons gagner de l’argent lorsque les gens utilisent nos appareils, pas lorsqu’ils achètent nos appareils.

Finalement, c’est un échec chez les deux géants américains. Du côté de Google, d’après Ars Technica :

Toutes les tentatives pour monétiser les assistants avec des publicités et des partenariats d’entreprise n’ont pas fonctionné.

Ce n’est pas mieux chez Amazon :

Alexa recevait un milliard d’interactions par semaine, mais la plupart de ces conversations étaient des commandes triviales pour jouer de la musique ou poser des questions sur la météo. Ces questions ne sont pas monétisables.

Que ces assistants soient capables de piloter la musique ou la domotique est vraiment accessoire. Ce ne sont pas les domaines d’Amazon et de Google. D’autres fabricants profitent de ces fonctions qui sont en tête des usages des enceintes intelligentes, pendant que Google et Amazon perdent de l’argent…

Google Assistant ne sera plus disponible sur les enceintes non Google

Google a donc pris la décision de ne plus accepter que son assistant soit présent sur les enceintes concurrentes. Cela ne lui apporte visiblement pas assez de retours dans sa stratégie. Les royalties sont sûrement insignifiantes face aux dépenses de développement.

Pourtant, Google Assistant continue d’être proposé au sein des casques Bluetooth les plus vendus, un marché énorme en pleine croissance. Cela pourrait peut-être ne pas durer, qui sait ?

Quant aux téléviseurs équipés de Google Assistant, ils le sont parce qu’ils tournent sous Android TV OS. Pas de problème de ce côté puisque c’est Google qui gère directement.

Google réserve l’icône Google Assistant et les quatre leds caractéristiques à ses propres enceintes, point. On remarque justement le peu d’intérêt de Google pour les enceintes tierces utilisant son assistant sur la page censée les mettre en avant : il faut scroller tout en bas de la page et la sélection n’est pas vraiment à jour…

Faisons maintenant le tour des enceintes de ces fabricants tiers qui proposent encore Google Assistant.

google assistant developers
Sur le site Google Assistant dédié aux développeurs – ©Google

Google Assistant chez JBL

JBL et Harman Kardon, deux marques faisant partie du même groupe, étaient à fond Google Assistant. Toutes les enceintes connectées en étaient équipées jusqu’à cette année. Dans la très large gamme Harman Kardon Citation, le seul nouveau produit sorti en 2022 est la barre de son MultiBeam 1100. Devinez quoi ? Sans Google Assistant ! Il en va de même chez JBL. La série Link avec le logo Google Assistant est en promo avant son arrêt définitif. Aucune des nouvelles barres de son 1000, 800, 500 et 300 sorties cette année n’a droit à Google Assistant.

Google Assistant chez Bose

Les appareils Bose Smart qui se configurent depuis l’app Bose Music avec Alexa ou Google Assistant sont les suivantes : Portable Smart Speaker, Smart Speaker 500, barres de son 900, 700, 500 et 300. C’est terminé sur la nouvelle Smart Soundbar 600 : elle est compatible uniquement avec Amazon Alexa.

Google Assistant chez Bang & Olufsen

Quelques enceintes Bang & Olufsen ont droit à Google Assistant intégré. La récente Beosound Level n’a pas le logo mais elle arbore bien les quatre leds. Elle est par ailleurs disponible au choix avec ou sans Google Assistant. La Besound Emerge sortie l’an dernier recevait d’office Google Assistant à son lancement. Si vous cherchez sur le site B&O aujourd’hui, il est indiqué qu’elle n’a aucun assistant vocal et Google n’est plus mentionné (alors que la touche d’activation des micros est toujours présente).

Google Assistant chez Sonos

Sonos laisse le choix à l’utilisateur d’activer Alexa ou Google Assistant sur ses enceintes One, Roam, Move et les barres de son Arc et Beam. Si vous lisez Multiroom depuis longtemps, vous savez que Sonos et Google sont actuellement en procès. Sonos attaque Google sur des questions de technologies multiroom. Google contre-attaque à propos de l’assistant vocal propriétaire de Sonos.

Les autres enceintes avec Google Assistant

Alors qu’est-ce qu’il nous reste ? L’enceinte Xiaomi Smart Speaker sortie en 2022, avec Google Assistant mais sans le logo, sera peut-être la dernière toutes marques confondues. La Klipsch The One with Google Assistant que j’ai testée en 2019 est toujours commercialisée. La Belkin Soundform Elite powered by Devialet est la dernière à avoir eu droit aux quatre leds de Google Assistant, elle est sortie en 2020 (elle existe aussi en version Amazon Alexa).

belkin soundform elite
La Belkin Soundform Elite avec les 4 leds caractéristiques – ©Belkin

Quelles conséquences pour les fabricants qui se reposaient sur Google Assistant ?

Comme je l’ai détaillé, les fabricants comme JBL et d’autres étant en train d’abandonner petit à petit l’assistant de Google, il n’y aura bientôt plus de conséquences du tout pour eux.

Pour les trois autres que sont, et pas des moindres, Bose, Bang & Olufsen et Sonos, Google Assistant est intégré de façon logicielle seulement, sans signature physique. Il leur est très facile de désactiver Google Assistant dans l’app et de prévenir leur client que cette fonction ne sera malheureusement plus disponible.

  • Bang & Olufsen – il n’y a pas d’alternative, à moins que B&O ajoute Alexa de façon logicielle à ses enceintes avec micros
  • Bose – il y a toujours Amazon Alexa sur lequel les clients pourront basculer
  • Sonos – la maque ayant son assistant, en anglais pour l’instant, devoir supprimer Google Assistant n’est pas vraiment un problème, et puis il y a toujours Alexa

Si cela devait arriver, il y aura forcément des déçus. Il existe des personnes qui ont acheté l’une de ces enceintes parce qu’ils utilisent spécifiquement l’assistant de Google, peut-être avec certains objets connectés ou des services vocaux spécifiques.

J’attends maintenant de trouver dans ma veille une annonce officielle de Google confirmant cette volonté de conserver l’assistant uniquement pour ses enceintes intelligentes, et plus du tout sur celles des autres fabricants.

2 commentaires

  1. J’ai récemment fait une razzia sur les JBL Link Music, appairées en stéréo dans une pièce c’est pas mal du tout. Je les ai eu à 69 euros la paire. Même si Google Assistant ne marchera plus (est-ce que ça a déjà marché correctement ?), il restera Chromecast et AirPlay.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *