22 oct2014

Crestron PinPoint : premier produit iBeacon dédié à la maison connectée

15:14 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Domotique

crestron PP-100 PinPoint Proximity Detection BeaconCrestron est le premier fabricant de produits pour la domotique, et la maison connectée en général, à présenter un produit s’appuyant sur la technologie iBeacon, appelée ici PinPoint. Le PP-100 est un tout petit boîtier alimenté en USB qui fait office de balise Bluetooth. Il sera vu par un téléphone compatible (iPhone 4S et supérieur, Android dans un second temps), à chaque fois que l’on s’en approchera. Crestron souhaite l’utiliser afin de faire de la géolocalisation dans la maison : en estimant de quelle balise on est le plus proche, le système sait dans quelle pièce on se trouve. Résultat ? L’application de contrôle de la maison se positionne automatiquement sur la page correspondant à la zone. Si l’on fait « Volume + » ou « Lumière ON », inutile de sélectionner préalablement à quels appareils on veut parler, les commandes seront envoyées automatiquement aux appareils les plus proches. D’après Sound&Vision, le tarif serait tellement accessible que l’on aura envie de placer des Crestron PP-100 dans toutes les pièces de sa maison !

20 oct2014

Le Nexus Player relance la guerre des lecteurs multimédia

15:03 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Multimedia

nexus playerGoogle vient d’annoncer le Nexus Player, un nouveau petit boîtier qui se propose de vous donner accès à tous vos contenus multimédia : aussi bien les fichiers partagés en réseau grâce à l’excellent Plex que tout le contenu online de YouTube à Dailymotion, en passant par Netflix. Côté matériel, on est très proche du FireTV d’Amazon avec la télécommande Bluetooth à reconnaissance vocale et la manette de jeux. Par contre, on gagne le Google Cast qui permet d’afficher le bureau de n’importe quel appareil connecté sur sa TV : Android, iOS, PC, Mac et bien sûr Chromebook. AppleTV, Roku, FireTV et maintenant Nexus Player, l’offre est de plus en plus large, mais peu différenciée finalement !

18 sept2014

Harmony Home : une box domotique 2.0 qui pourrait s’imposer

14:43 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Interfaces

logitech harmony home

Logitech lance Harmony Home, un hub domotique accompagné d’une télécommande avec ou sans écran tactile et d’une application mobile. Harmony proposait des télécommandes universelles dédiées au pilotage audio/vidéo uniquement jusqu’ici. La gamme précédente Ultimate et Smart Control, dont je vous parlais dernièrement, apportait le pilotage IP et Bluetooth, essentiellement pour Sonos, Amazon FireTV, Philips Hue et Nest. Un pas était déjà mis dans le monde de la maison connectée.

Ces deux produits évoluent pour devenir Ultimate Home (version avec écran – ~350 €) et Home Control (sans écran – ~150 €). On retrouve le même principe, avec l’ajout de nouveaux produits IP comme la serrure connectée August, et une toute nouvelle interface graphique dans la tendance actuelle « gros boutons/grandes polices ». La télécommande Home Control gagne 6 boutons physiques dédiés principalement au contrôle de la lumière et des prises commandées.

Harmony vient marcher sur les plate-bandes des box domotique pour passionnés et même de certaines solutions professionnelles avec le Home Hub Extender. Ce produit qui se connecte au Hub principal en USB ajoute le ZigBee et le Z-Wave à la solution Home ! Et puis n’oublions pas la compatibilité IFTTT avec un channel Harmony Home qui arrive très bientôt.

Résumé de la compatibilité des produits Harmony Home :

  • infrarouge
  • IP
  • Bluetooth
  • ZigBee
  • Z-Wave (Plus)
  • IFTTT

Harmony a su imposer ses télécommandes programmables dans le monde entier, avec une base de 270.000 codes infrarouge qui couvrent à peu près tous les produits du marché existants ou passés. Ils pourraient bien réussir le pari de la box domotique accessible à tous, en rentrant cette fois par le biais du pilotage universel de la TV. Avec de tels produits aussi simples, aussi bien pensés et de tels partenariats, si Harmony ne réussit pas, je ne vois pas qui pourra arriver à faire entrer la domotique 2.0 dans nos foyers.

12 sept2014

Pyng, la première centrale Crestron qui se programme entièrement depuis un iPad

08:20 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Domotique

crestron pyng hub

La centrale Crestron PYNG-HUB est un tout petit modèle qui inaugure la nouvelle gamme Pyng. L’objectif est simple : terminée la programmation complexe ! Alors que l’on sait que jusqu’ici, cette programmation nécessitant plusieurs logiciels était indissociable de tout projet faisant appel à des produits Crestron. Avec Pyng, la totalité de la configuration (création des zones, ajouts des éléments, scénarios, …) se fait depuis l’application iPad. Pour l’instant, une centrale Pyng peut piloter l’éclairage, le chauffage/climatisation, les rideaux et la sécurité, essentiellement les produits sans fil Crestron infiNET EX. D’après Crestron, cela couvrirait 90% des attentes des clients qui souhaitent domotiser leur maison. Pour le reste, comme le pilotage audio/vidéo, il faut repasser sur la gamme classique, voire associer une centrale Pyng aux produits plus évolués de la marque, c’est d’ors et déjà prévu. Prix public indicatif : 599 $.

1 août2014

Slingbox + Chromecast : du multiroom vidéo enfin abordable pour tous ?

18:13 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Multimedia

slingbox M1 chromecastSling Media est le spécialiste du placeshifting, une technologie dont on ne parle plus beaucoup. Le placeshifting permet de récupérer l’image de son décodeur CanalSat (par exemple) depuis n’importe où dans le monde. L’idée est d’avoir accès à ses chaînes favorites lorsque l’on est en déplacement, à l’hôtel, en vacances. Sauf que depuis, CanalSat, et les autres, ont sorti leur application mobile qui permet d’accéder directement au service, sans aucune autre contrainte matérielle. Le placeshifting a donc perdu tout son intérêt.

Avec la nouvelle Slingbox M1, le placeshifting n’est pas abandonné pour ceux qui y trouvent encore un intérêt, mais c’est surtout la compatibilité avec le Chromecast qui a attiré mon attention. La Slingbox accepte une source analogique en entrée (composite ou YUV) qu’elle transmet via le réseau local vers un smartphone ou une tablette. Ou un Chromecast ! Cela signifie qu’avec une clé à 35 € sur chaque TV de la maison, et une Slingbox à 150$, on peut faire du multiroom sur IP, en transmettant une source vers plusieurs TV ! On reste en analogique, mais pour de la distribution vers les chambres ou la cuisine, ça peut être largement suffisant. Une alternative pratique aux solutions multiroom sur IP, HDBaseT ou modulation TNT HD.

Source : Zatznotfunny

11 juil2014

Comment installer du Sonos dans un rack technique 19″ ?

13:54 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Multimedia

flexson sonos rack

Flexson propose d’intégrer facilement quatre Sonos CONNECT:AMP, six Sonos CONNECT ou un mix des deux sur une seule étagère pour rack 19″. Super pratique, tout est prévu pour bien tenir en place les players et pour guider le câblage. Seuls les players installés en première ligne restent accessibles, pour ceux du fond ce sera plus compliqué, sachant qu’on a rarement besoin d’y avoir accès. Mais sait-on jamais. Dans cet ordre d’idée, je préfère pour ma part les étagères sur mesure Middle Atlantic RSH qui offrent une intégration parfaite. Forcément, ça occupe un peu plus de place…

sonos middle atlantic rack

25 juin2014

Nest est compatible Logitech Harmony : les installateurs domotique face à un dilemme

07:30 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Domotique

harmony works with nest

Après la compatibilité IP avec Sonos et la compatibilité Bluetooth avec l’Amazon FireTV il y a quelques jours, c’est au tour du thermostat Nest ! Le fameux thermostat connecté entré dans le giron de Google pour plus de 3 milliards de Dollars ouvre officiellement son API au public. Et Nest va même plus loin en créant la compatibilité « works with Nest« . Tout produit ou objet connecté présentant ce logo est capable de piloter et de dépendre du thermostat sans aucune programmation. La télécommande Harmony Ultimate peut donc piloter le thermostat pour changer de température directement depuis son écran. On peut évidemment affecter une température ou un mode à un scénario type « home cinema ». Comme on a aussi les lampes Philips Hue dans l’Harmony, ça commence à devenir assez complet !

La domotique haut de gamme mise à la marge

Cette nouveauté pose à nouveau la problématique des produits d’automation et de domotique haut de gamme, face aux produits grand public. Depuis des années, les programmeurs de systèmes Crestron, RTI et équivalents se battent pour contrôler du Sonos, alors que Sonos a décidé de ne donner aucune information. Aujourd’hui, une télécommande Harmony à 119 € peut piloter d’origine du Sonos, sans aucune programmation ! On retrouve la même mécanique avec Nest : aucune ouverture jusqu’ici, et tout à coup, qui devient partenaire officiel ? Les télécommandes Harmony à nouveau. Pour Sonos comme pour Nest, des télécommandes dix fois plus chères qu’Harmony sont incapables d’en faire autant. Et pour remuer le couteau dans la plaie, terminons avec l’Amazon FireTV qui se pilote en Bluetooth : aucun produit d’automation haut de gamme ne peut la piloter car le Bluetooth ne fait pas partie de leurs équipements, et là encore, Harmony sait déjà le faire.

Un énorme fossé entre la domotique entrée de gamme et le très haut de gamme ?

Alors on pourrait se dire que l’intégrateur n’a qu’à proposer des produits plus haut de gamme que Philips Hue, Sonos ou Nest, afin de continuer à vendre la prestation de programmation complexe qui va avec. Sauf que cela ne fonctionne plus avec tous les clients. Ces produits connectés sont tellement visibles aujourd’hui que les clients finaux ne veulent pas des produits obscurs dont ils n’ont jamais entendu parler : ils veulent du Sonos, ils veulent un thermostat Nest. Lorsqu’ils ont choisi Sonos et Nest, comment justifier des télécommandes hors de prix qui vont les piloter de façon unifiée, alors qu’une télécommande à 300 € sait le faire à la perfection. Faut-il continuer à vendre de la prestation pour de la prestation, quitte à ne pas offrir la meilleure solution à ses clients ?

Pour aller encore plus loin dans cette réflexion et dans une recherche optimale du confort, Nest est compatible avec les systèmes embarqués des Mercedes : lorsque le GPS sait que vous vous approchez de la maison, le thermostat passe de la température éco à la température de confort. C’est une feature typique qui va forcément intéresser les clients de la domotique milieu et haut de gamme ! Comment leur expliquer qu’un thermostat à 249€ sait le faire, que ce même thermostat saura simultanément envoyer tout seul l’ordre à d’autre produits « works with Nest » pour allumer la lumière de l’allée et ouvrir le portail, mais que faire discuter une voiture connectée avec un système d’automation « haut de gamme » est impossible ?

Il subsistera toujours des systèmes domotique très haut de gamme pour des clients qui ne se soucient pas des produits ni du budget. Mais pour les clients milieu de gamme auxquels s’adressent les petits systèmes d’automation, comment les justifier face à des produits désirables qui savent déjà parler ensemble en quelques minutes sans l’aide d’un installateur ?

21 juin2014

Homey : pilotez votre maison à la voix

10:03 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Multimedia

Homey est un projet présenté sur le site de financement participatif (crowdfunding) Kickstarter. Son principe est de vous donner le contrôle des objets connectés, systèmes audio-vidéo, de régulation climatique ou de la lumière dans votre maison à partir d’une interface unifiée sur laquelle on peut prendre le contrôle par la voix.
Le système devrait s’appuyer sur une application pour smartphones et tablettes permettant la prise de contrôle à distance par Internet. Il devrait être aussi compatible avec de nombreuses marques et protocoles (AirPlay, Sonos, Somfy, Bose, Philips, Spotify, Gmail…). Un kit pour développeurs sera également fourni pour lui permettre d’évoluer vers des fonctions avancées.

plus d’infos sur la page Homey sur KickStarter

Source : ON-Mag

17 juin2014

Les télécommandes Harmony contrôlent Sonos et la FireTV d’Amazon

08:00 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Interfaces

logitech harmony amazon firetv sonosCette nouvelle tombe très bien, car ce sont les 3 produits que je possède et que j’utilise le plus au quotidien. Les télécommandes connectées Logitech Harmony Ultimate et Harmony Smart Control sont désormais capables de piloter de nouveaux produits autrement qu’en infrarouge. Elles avaient déjà la possibilité de contrôler les ampoules Philips Hue, premier essai connecté, dans un menu dédié. Aujourd’hui, c’est au tour de Sonos !

On retrouve les commandes principales Play/Pause/Précédent/Suivant/aléatoire/répétition/fondu enchaîné. Lorsque l’on utilise l’application Harmony, on récupère le morceau en cours de lecture et sa jaquette, ainsi que la liste des morceaux favoris. Et tout ça automatiquement, puisqu’à la configuration, le logiciel Harmony trouve tout seul les devices Sonos présents sur le réseau. La communication se fait via le réseau.

Pour l’Amazon FireTV, c’est en Bluetooth que ça se passe, le hub Harmony étant équipé du WiFi et du Bluetooth. Simplement, il faut associer le hub Harmony comme une manette de jeux au boîtier FireTV. J’avais déjà trouvé la solution pour piloter (de façon incomplète) la FireTV en infrarouge, je suis bien content de pouvoir l’oublier. Enfin, il faut savoir que l’application mobile Harmony en mode FireTV ajoute le clavier alphanumérique pour effectuer des recherches.

Autant de possibilité, d’évolutivité et de simplicité de configuration dans une télécommande à une centaine d’Euros, il est vraiment difficile de faire mieux !

 

16 juin2014

Les télécommandes URC sont toujours les plus utilisées par les intégrateurs américains

10:00 | Posté par Alban Amouroux | Classé dans: Interfaces

urc telecommande universelle

Je vous en parle souvent et vous devez déjà savoir que j’apprécie la gamme de télécommandes universelles URC, aussi bien pour les fonctionnalités proposées, le nombre de références disponibles et le logiciel de programmation. URC est encore une fois la marque de télécommandes la plus utilisée chez les intégrateurs américains. Les chiffres de CEPro parlent d’eux-mêmes : 66% des intégrateurs les utilisent, devant 36% pour les devices iOS et 25% à égalité pour les modèles Control4 et Crestron.

Suivant »